publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Au bout du rouleau...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Au bout du rouleau...



    Bonjour à tous,

    Je vous écri aujourd'hui car j'ai besoin de parler, de me confier, de vous parler a vous qui connaissez comme moi cette "put..." de maladie et de ce qu'elle nous laisse après.

    Je sui déja venue sur ce forum. j'ai eu un cancer du rein a l'age de 21 ans. J'ai subie une néphrectomie élargie et un curage ganglionnaire (12h d'opé). Tout va bien depuis mon opération (novembre 05) niveau santé. Mais rien ne va plus dans ma vie et surtout ma vie professionnelle.

    J'ai du démissionner de mon travail car je ne pouvais plus l'exercer et mon patron n'a pas voulu me licencier. J'ai essayé de passer un arangement avec lui (je sais que cela se fait) mais il n'a rien voulu entendre. Je souhaitais juste qu'il me licencie pour que je puisse toucher les assédics.

    Donc, je nai pas le droit avec septembre de prétendre aux assédic. Et encore s'est pas sure car il faut que je passe devant une commission. j'ai tenter de reprendre une formation de 3 mois avec la mission locale (la POP) mais devinez qui paye cette formation : les assédic et comme j'y ai pas le droit si je vaux faire cette formation et bien je dois la faire gratuitement.

    Je ne peux pasla faire car je n'en ai pas les moyens financièrement.

    J'en ai marre. Personne ne veut m'aider. Je n'ai le droit a rien. A aucune aide. Ni au RMI car je suis trop jeune. Il me reste la cotorep mais les délai sont tellement longts.

    Pareil quand un organisme lit mon CV il voit bien un trou de 8 sur mon cv. et je suis bien obligé de dire que j'ai été en arret. Du coup, même s'il ne savent pas pourquoi j'ai l'impression que ca les freine.

    J'ai l'impression d'etre une moins que rien, une pestiférée...

    Si quelqu'un peut m'aider.
    Aidez moi.

    Merci*Mélanie

  • Courage !



    Mélanie, il ne fallait pas démissionner. Ton patron aurait dû assumer. Quelles pressions a-t-il exercé sur toi pour que tu lui donnes, cette démission ?

    Si tu ne pouvais plus exercer ton métier, c'était à voir avec la sécurité sociale. Ou tu peux ou tu peux pas. Si tu peux pas, c'est la longue maladie. Ou si ton patron ne VEUT pas, c'est à lui de faire le nécessaire pour que tu perdes le moins possible, pour que tu sois le plus protégée. Avec une démission maintenant, tu ne peux pas faire grand chose. Il aurait peut-être fallu contacter l'inspection du travail.

    Je sais bien dans quel état l'on est après une telle maladie, mais en plus... si le patron s'en mêle ...

    Je te souhaite beaucoup de courage, ne baisse pas les bras, tu sais combien c'est important dans notre maladie. Et pourquoi, il y a un trou de huit mois sur ton cv ? Tu as donné ta démission AVANT d'être arrêtée ? Etais-tu en arrête maladie ?

    Tu as toute la vie devant toi, et c'est notre bien le plus précieux. Il faut en prendre soin.

    Je t'embrasse.

    Commentaire


    • Courage!!



      allez!!redresse la barre!!tu as passé une salle période, mais tu as vaincu la maladie!c'est déjà beau!!pour ce qui est de ton boulot, des assédics..je vais régulièrement sur le ... de la ligue contre le cancer, ils ont des renseignements concernant le droit du patient, tu peux peut-être essayer, de plus, ils ont des permanances dans tous les départements.Je ne me suis jamais adresseé à eux, mais, ils peuvent peu^t-être quelque chose pour toi.
      en tout cas, ne désespère pas, continue d'avancer, tu n'est pas seule!!et chaque fois que tu as besoin de parler reviens sur le forum!!
      bon courage!!à bientôt
      hymnalavi

      Commentaire


      • Bonjour mélanie



        j'ai été très émue par ton témoignage et je sens derrière tes mots une jeune femme combattive et courageuse..
        Néanmoins, DUR DUR DE COMBATTRE sur tous les fronts mais le plus important c'est ta vie et ta santé...
        A mon avis, ton patron n'avait aucun droit de "te faire demissionner" je suis révoltée par ce genre d'attitude!
        Je te conseille d'aller voir un avocat au tribunal et de demander l'aide juridictionnelle gratuite afin de connaître tes droits et peut-être de les rétablir(tu dois y avoir droit)..je sais que ces démarches sont difficiles surtout lorsque l'on a traversé déjà ce genre d'épreuves!mais peut -être celà vaut il le coup?
        Je te conseille également de prendre rv au service sociale de la CRAM( avec une assistante sociale)..tu devrais avoir le droit à des aides financières "extra légales" éventuellement le temps de rétablir ta situation, et puis peut être pourras t'elle te soutenir et faire le lien dans ce genre de démarches..
        Quant à tes 8 mois de trou, je sais que ce n'est pas facile à faire mais il y en a marre de la discrimination!!ne dis rien ou inventes toi un stage dans une région éloignée ou un voyage..bon après c'est vrai c'est dure de mentir surtout dans ce genre de situation mais peut être que c'est un petit mensonge pour la bonne cause, pour te remettre le pied à l'étrier(c'est bien la première fois que je vante les mérites d'un mensonge et en même temps je ne suis pas sure que ce soit la solution..Bref à toi de voir)personnellement, j'aurais une jeune femme qui a traversé toutes ces épreuves et serais patron, je t'embaucherai avec admiration.Ne te décourages pas!
        je t'embrasse et j'espère que j'ai pu t'aider!

        Commentaire


        • Bonjour melanie



          Pour ce qui est de ton CV, je pense qu'il ne faut pas mentir et trouver un coté positif à ton arret.combativité, humilité, envie de vivre et malgré tout de travailler...
          Pour ce qui est de ta demission, je pense que ton patron n'avait pas le droit de te la demander mais de voir pour une pension d'invalidité ... jugée inapte pour son entreprise ou assumer son avis et te licencier. Heureusement tous les employeurs ne sont pas comme cela.
          Tu peux essayer de te renseigner auprés des prud'hommes

          BON COURAGE

          Commentaire

          Publicité

          Forum-Archive: 2006-05

          publicité

          Chargement...
          X