publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Dissection artere vertebrale et avc

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Dissection artere vertebrale et avc



    je ch temoignages de personnes qui ont eu dissection de l artere vertebrale comme moi,dans mon cas cela a provoqué un avc du bulbe en plus donc j ai divers probleme sur le cote droit du corps,je suis egalement sensible au bruit,j ai du mal a me concentrée....

  • Dissection aussi de l'artere vertr et avc



    bonjour, j'ai eu la même chose que toi, 34 ans,AVC le 13 mai 2008, je sors de mon centre de réeducation normalement ds 3 semaines, ouf!
    Bulbes atteint comme toi, coté droit paralysé mais commence à bien récupérer, remarche doucement. Tjs pbg d'équilibre, et de l'autre côté de mon corps, je ressens un froid glacial ; ca me tape sur les nerfs.*Réponds moi stp.
    Nathalie

    Commentaire




    • Dissection aussi de l'artere vertr et avc
      bonjour, j'ai eu la même chose que toi, 34 ans,AVC le 13 mai 2008, je sors de mon centre de réeducation normalement ds 3 semaines, ouf!
      Bulbes atteint comme toi, coté droit paralysé mais commence à bien récupérer, remarche doucement. Tjs pbg d'équilibre, et de l'autre côté de mon corps, je ressens un froid glacial ; ca me tape sur les nerfs.*Réponds moi stp.
      Nathalie

      Commentaire


      • Dissection vertébrale aussi



        Bonjour

        J'ai fait un AVC il y a 18ans, alors que je n'avais pas 20ans. Je m'en suis bien sortie et je pensais que c'était loin derrière... Il y a un mois j'ai fait une dissection de l'artère vertébrale extracrannienne avec extension de la dissection au segment intracranien. Depuis j'ai d'incessants maux de tête et aux cervicales, je suis très fatiguée, j'ai constament froid et me sens souvent être un peu "à côté de la plaque". Comme la dissection s'étend à la vertébrale intracrannienne, le neurologue m'a prescrit que de l'aspirine 100mg, à cause des risque d'hémorragie. J'ai constemment peur de faire un nouvel AVC, ou une hémorragie.

        De votre côté, Chaton2965 et Nathou527, comment vont les choses poru vous ? Est-ce que vous allez mieux ?

        Commentaire


        • Dissection vertébrale aussi
          Bonjour



          J'ai fait un AVC il y a 18ans, alors que je n'avais pas 20ans. Je m'en suis bien sortie et je pensais que c'était loin derrière... Il y a un mois j'ai fait une dissection de l'artère vertébrale extracrannienne avec extension de la dissection au segment intracranien. Depuis j'ai d'incessants maux de tête et aux cervicales, je suis très fatiguée, j'ai constament froid et me sens souvent être un peu "à côté de la plaque". Comme la dissection s'étend à la vertébrale intracrannienne, le neurologue m'a prescrit que de l'aspirine 100mg, à cause des risque d'hémorragie. J'ai constemment peur de faire un nouvel AVC, ou une hémorragie.

          De votre côté, Chaton2965 et Nathou527, comment vont les choses poru vous ? Est-ce que vous allez mieux ?

          Commentaire


          • Dissection vertébrale aussi
            Dissection des artères



            Il y a 14 ans j'ai fait une dissection de l'artère vertébrale à la base du cervelet. Episode violent, perte de l'équilibre, thrombus. ..Ce qui m'a sauvé la vie c'est une veine qui a continué une irrigation de mon cerveau. A l'époque j'habitais Paris, soigné à la Pitié Salpétrière les dissections n'étaient pas encore connues. C'est grâce à l'angio IRM qu'aujourd'hui nous pouvons les dépister. A l'époque on m'avait mis sous anti-coagulant et précisé que les récidives étaient rares. A la mi-novembre de cette années, boom dissection de l'artère carotidienne. Cette dissection c'est faite si on veut en douceur, car j'ai pas tout de suite réalisé que je me refaisais un accident vasculaire. C'est lorsque j'ai perdu le goût et que j'ai été atteint d'un syndrome de Horner que je me suis retrouvée hospitalisé d'urgence. Les dissections sont des accidents qui sont difficilement prévisibles et inexplicables. Il y a peut-être un problème de collagène, des parois des tissus conjonctifs fragiles. Cela peut être aussi congénital, il y a pas de traitement...
            Là, comme vous j'ai été mis sous aspirine cardio et je reprends ma vie. Il est clair que cela peut vous angoisser, mais je crois il faut vivre, intégrer ces accidents et sous aspirine vous ne risquez rien. De plus l'artère va ce cicatriser et reprendre une activité normale. Vous savez ce sont des accidents qui peuvent peut-être aussi apporter du positif, car de tels événements vous font prendre conscience de la vie, de la beauté de la vie et de l'essence ciel. Beaucoup de choses deviennent
            relatives et cela c'est du positif. Les maux de têtes très présents au début disparaissent petit à petit, la fatigue quand aux cervicales vous pouvez demandez à votre kiné puisque après une dissection manipuler une nuque est interdite, mais ont peut vous traiter à travers de points que l'on nomme les points träger et qui soulageront vos douleurs de nuques.
            Ne perdez pas courage, les dissections se stabilisent et vos artères tiennent.

            Commentaire




            • Dissection vertébrale aussi
              Dissection des artères
              Il y a 14 ans j'ai fait une dissection de l'artère vertébrale à la base du cervelet. Episode violent, perte de l'équilibre, thrombus. ..Ce qui m'a sauvé la vie c'est une veine qui a continué une irrigation de mon cerveau. A l'époque j'habitais Paris, soigné à la Pitié Salpétrière les dissections n'étaient pas encore connues. C'est grâce à l'angio IRM qu'aujourd'hui nous pouvons les dépister. A l'époque on m'avait mis sous anti-coagulant et précisé que les récidives étaient rares. A la mi-novembre de cette années, boom dissection de l'artère carotidienne. Cette dissection c'est faite si on veut en douceur, car j'ai pas tout de suite réalisé que je me refaisais un accident vasculaire. C'est lorsque j'ai perdu le goût et que j'ai été atteint d'un syndrome de Horner que je me suis retrouvée hospitalisé d'urgence. Les dissections sont des accidents qui sont difficilement prévisibles et inexplicables. Il y a peut-être un problème de collagène, des parois des tissus conjonctifs fragiles. Cela peut être aussi congénital, il y a pas de traitement...
              Là, comme vous j'ai été mis sous aspirine cardio et je reprends ma vie. Il est clair que cela peut vous angoisser, mais je crois il faut vivre, intégrer ces accidents et sous aspirine vous ne risquez rien. De plus l'artère va ce cicatriser et reprendre une activité normale. Vous savez ce sont des accidents qui peuvent peut-être aussi apporter du positif, car de tels événements vous font prendre conscience de la vie, de la beauté de la vie et de l'essence ciel. Beaucoup de choses deviennent
              relatives et cela c'est du positif. Les maux de têtes très présents au début disparaissent petit à petit, la fatigue quand aux cervicales vous pouvez demandez à votre kiné puisque après une dissection manipuler une nuque est interdite, mais ont peut vous traiter à travers de points que l'on nomme les points träger et qui soulageront vos douleurs de nuques.
              Ne perdez pas courage, les dissections se stabilisent et vos artères tiennent.

              Commentaire


              • Dissection de l'artere vertebrale



                bonsoir à vous tous moi j'ai eu une dissection de l'artere vertebrale il y a 7 ans déja perte d'équilibre, asthénie chronique ,perte de mémoire, l'espace temps,je me répette,j'oubli, tous ce qui est du passé c'est dans la boite mais la mémoire active c'est vraiment pas le top mais je ne m'écoute pas tous les jours, je suis obligé de me reposer entre deux sinon j'ai la tête qui tourne à fond.J'ai été mis en invalidité à 79 pcent à 44 ans j'était trés sportif comme quoi la santé n'épargne personne mais je m'accroche je n'ai garder aucune sequelles physique c'est ma femme qui écrit pour moi il y a un truc que je n'arrive pas à arreter c'est le chocolats noir 100 à 200g tous les soirs j'ai bien dit tous les soir

                Commentaire




                • Dissection de l'artere vertebrale
                  bonsoir à vous tous moi j'ai eu une dissection de l'artere vertebrale il y a 7 ans déja perte d'équilibre, asthénie chronique ,perte de mémoire, l'espace temps,je me répette,j'oubli, tous ce qui est du passé c'est dans la boite mais la mémoire active c'est vraiment pas le top mais je ne m'écoute pas tous les jours, je suis obligé de me reposer entre deux sinon j'ai la tête qui tourne à fond.J'ai été mis en invalidité à 79 pcent à 44 ans j'était trés sportif comme quoi la santé n'épargne personne mais je m'accroche je n'ai garder aucune sequelles physique c'est ma femme qui écrit pour moi il y a un truc que je n'arrive pas à arreter c'est le chocolats noir 100 à 200g tous les soirs j'ai bien dit tous les soir

                  Commentaire


                  • Hypertension aldostreone maux de tete, malaise



                    bonjour,
                    j'ai 41 ans et
                    il y a un peu plus d'un an, j'ai eu des maux de tetes et des saignements de nez, on m'a diagnostiqué une hypertension j'etais a 160/90
                    traitement au temerit duo par le cardiologue et du simvestatine pour le cholesterol
                    mais les maux de tete ont persisté, scanner irm de la tete, visite chez le neurologue qui me prescrit du laroxil (antidepresseur)
                    toujours les maux de tetes, arret du moyen de contraception, toujours les maux de tetes
                    j'ai été bien 3 mois, pourquoi je ne sais pas... et depuis le 1er mai une horreur, malaise, maux de tetes, bourdonnement dans les oreilles, chutes de tension....
                    et rien ne calme les maux de tetes
                    mal aux oreilles je vais chez un ORL
                    et la prise de sang un taux d'aldosterone super elevé
                    j'ai passé 3 jours hospitalisé en endocrinologie

                    bilan on me change le traitement pour l'hypertension
                    on passe au temerit seul sans le diurétique
                    j'ai pris 3 kilos en 4 jours..... une semaine super bien, et bingo re-maux de tete, une fatigue indescriptible tellement elle est grande, malgres des nuits de 10 h de sommeil, des palpitations, des angoisses, une sensation de pression, des courbatures partout.....

                    je dois refaire un bilan sanguin dans 15 jours et une visite chez le cardiologue.....

                    j'en peux plus, physiquement, mais aussi moralement.

                    je ne sais plus quoi faire
                    si quelqu'un a deja connu ca?????

                    merci

                    Commentaire


                    • Hypertension aldostreone maux de tete, malaise
                      bonjour,
                      j'ai 41 ans et
                      il y a un peu plus d'un an, j'ai eu des maux de tetes et des saignements de nez, on m'a diagnostiqué une hypertension j'etais a 160/90
                      traitement au temerit duo par le cardiologue et du simvestatine pour le cholesterol
                      mais les maux de tete ont persisté, scanner irm de la tete, visite chez le neurologue qui me prescrit du laroxil (antidepresseur)
                      toujours les maux de tetes, arret du moyen de contraception, toujours les maux de tetes
                      j'ai été bien 3 mois, pourquoi je ne sais pas... et depuis le 1er mai une horreur, malaise, maux de tetes, bourdonnement dans les oreilles, chutes de tension....
                      et rien ne calme les maux de tetes
                      mal aux oreilles je vais chez un ORL
                      et la prise de sang un taux d'aldosterone super elevé
                      j'ai passé 3 jours hospitalisé en endocrinologie



                      bilan on me change le traitement pour l'hypertension
                      on passe au temerit seul sans le diurétique
                      j'ai pris 3 kilos en 4 jours..... une semaine super bien, et bingo re-maux de tete, une fatigue indescriptible tellement elle est grande, malgres des nuits de 10 h de sommeil, des palpitations, des angoisses, une sensation de pression, des courbatures partout.....

                      je dois refaire un bilan sanguin dans 15 jours et une visite chez le cardiologue.....

                      j'en peux plus, physiquement, mais aussi moralement.

                      je ne sais plus quoi faire
                      si quelqu'un a deja connu ca?????

                      merci

                      Commentaire


                      • Dissection de l'artère vertébrale



                        Bonsoir

                        Je me présente : stéphanie, mariée, 37 ans, maman de 3 enfants.

                        Y a trois semaines, je me suis rendue aux urgences suite à des maux de tête intenses qui duraient depuis quinze jours... avec vertiges... les radios n'ont rien donné, par contre le doppler à décelé une dissection de l'artère vertébrale, l'IRM a confirmé le diagnostic et nous a assuré que le cerveau n'avait subit aucune séquelle (mon artère a été touché sur toute sa longueur, et y a un gros caillot qui laissait passer difficilement un minim flux sanguin... ce mini flux m'a sauvé).

                        J'ai donc été hospitalisé d'urgence pour me mettre sous anticoagulant (piqure cachet presvican)... ça a duré une semaine.
                        Voilà maintenant 15 jours que je suis de retour à la maison avec traitement prévisacan, des anti douleur... et c pas la grande forme... j'ai toujours des maux de tête, des tensions dans la nuque, des vertiges, des soucis de concentration (pour les devoirs de mes enfants par ex)...
                        Lundi mon médecin va me renouveler mon arrêt à nouveau de 15 jours... ça fera au total 4 semaines d'arrêt à la sortie de la clinique.

                        J'ai besoin de votre aide. Est-ce normal de toujours avoir des douleurs... qui me cloîtrent au lit à longueur de journée.
                        Après une dissection de l'artère cervicale vertébrale vous avez repris le travail au bout de combien de temps ?
                        Est-ce qu'il vous reste des séquelles ? J'ai bcp de mal à me concentrer sur les devoirs de mes enfants, mais aussi lorsque j'ai une conversation avec plusieurs personnes...

                        J'attends votre aide... ce soir j'ai appelé le SAMU tellement je souffrais de ma tête... et l'urgentiste ne semblait pas connaître la dissection de l'artère vertébrale... ggrrrrr... à 4 reprises il m'a dit "êtes vous sur du mot dissection"... c fou...

                        Commentaire


                        • Dissection de l'artère vertébrale
                          Dissection artère vertébrale



                          Bonjour je me présente.Martine 56ans mariée 3enfants. En avril dernier j'ai fait une chute dans mes escaliers glissé sur les fesses et me suis retenue aux barreaux avec mon bras .examen rien de grave. douleur aux cervicale a l'épaule .petit a petit, perte de mémoire ,vertige, instabilité a la marche, perte de concentration ,maux de tête ,
                          Perte dans le temps je ne me rends pas conte des jours qui passe, difficulté a écrire ,mais le plus dur c'est d'avoir de trés grande difficulté a marcher je ne peu plus sortir seul , j'ai des perte d équilibre.3jour s d'hospitalisation en septembre, mon ORL qui me suis pour les vertiges pensait que je faisait un AVC.je ressors examen neuro diagnostic vous avez rien par l'hôpital .je suis de plus en plus mal je prend la décision de retourner voir le spécialiste qui m'avait suivit il y a des années pour les cervicale . Avec tous les examens neurologique IRM cérébral cervicale Diagnostic soit vous avez une SEP qui se déclare ou c'est les cervicales. Il me fait rencontrer un neuro radiologue spécialiste, il regarde les clichés me voit marcher, le diagnostic tombe ,dissection de l'artère vertébrale gauche . Me refait un IRM de contrôle et confirme bien dissection de l'artère vertébrale gauche.Me fait rencontrer un neuro qui confirme , vous avez de la chance ,c' est très rare de trouver se genre de pathologie et d'être comme ça . .je contacte mon ORL recommandation beaucoup repos ,ne rien porter de lourd surtout pas vos petits enfants ,pas de voiture repos complait, ça va être très long a re marcher normalement ,pour moi j'ai un doute que je remarche et retrouve mes facultés d'avant. Je garde espoir , je souhaite de tout coeur que, pour vous tout rentre dans l'ordre rapidement , garder la volonté et le courage. Pour répondre a la question de l'urgentiste oui la dissection ça existe malheureusement c'est une pathologie très peu connu car trés rare sauf chez les sportif ou accident ou bien une maladie que je me souvient plus du nom, courage

                          Commentaire


                          • Dissection artère vertébrale
                            Merci



                            Bonsoir

                            Désolée je prends seulement connaissance de votre message... je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre... Le diagnostic a été terriblement long pour vous... j'espère que vous remarcherai et que tout rentrera dans l'ordre...

                            C'est sur à côté de vous je me sens "chanceuse", le diagnostic a été rapide... moi ce qui me fait peur c toutes ces douleurs, cette raideur dans la nuque, ce soucis de mémoire, de concentration... ça m'effraie... j'ai peur que ça soit à vie...
                            Je me sens usée à longueur de journée alors que je me repose tout le temps... Je suis interdite de tâche ménages, de repassage... le médecin m'a ordonné également un grand repos... m'a interdit la voiture... etc... je me sens inutile à la maison... mon mari doit tout gérer... c dur psychologiquement... et pas grand chose à lire sur les dissection de l'artère vertébrale... je ne sais pas où je vais...

                            Mon médecin traitant ne veut pas prendre de risque... je suis à nouveau en arrêt pour un mois... et elle le prolongera jusqu'à mon nouveau rendez-vous avec le neurologue qui est prévu mi-décembre. Je m'aperçois que de toute façon je serai incapable de reprendre mon activité : je suis assistante maternelle... j'accueille trois enfants de 3 ans, 15 mois, 13 mois (en plus de mes trois enfants 13, 10 et 6 ans). A ce jour, je vois bien que je serai incapable de gérer des "bébés"...
                            Triste car je suis attachée à ces petits bouts... et peur de perdre mes contrats si mes arrêts se renouvellent sans cesse...

                            Commentaire


                            • Dissection artère vertébrale
                              Merci
                              Bonsoir



                              Désolée je prends seulement connaissance de votre message... je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre... Le diagnostic a été terriblement long pour vous... j'espère que vous remarcherai et que tout rentrera dans l'ordre...

                              C'est sur à côté de vous je me sens "chanceuse", le diagnostic a été rapide... moi ce qui me fait peur c toutes ces douleurs, cette raideur dans la nuque, ce soucis de mémoire, de concentration... ça m'effraie... j'ai peur que ça soit à vie...
                              Je me sens usée à longueur de journée alors que je me repose tout le temps... Je suis interdite de tâche ménages, de repassage... le médecin m'a ordonné également un grand repos... m'a interdit la voiture... etc... je me sens inutile à la maison... mon mari doit tout gérer... c dur psychologiquement... et pas grand chose à lire sur les dissection de l'artère vertébrale... je ne sais pas où je vais...

                              Mon médecin traitant ne veut pas prendre de risque... je suis à nouveau en arrêt pour un mois... et elle le prolongera jusqu'à mon nouveau rendez-vous avec le neurologue qui est prévu mi-décembre. Je m'aperçois que de toute façon je serai incapable de reprendre mon activité : je suis assistante maternelle... j'accueille trois enfants de 3 ans, 15 mois, 13 mois (en plus de mes trois enfants 13, 10 et 6 ans). A ce jour, je vois bien que je serai incapable de gérer des "bébés"...
                              Triste car je suis attachée à ces petits bouts... et peur de perdre mes contrats si mes arrêts se renouvellent sans cesse...

                              Commentaire


                              • Dissection de l 'artère vertebrale



                                Bonsoir tequila , je viens de lire votre message moi je suis arrête depuis fin juin et suis aussi AsMat 3petit bouts 14mois 2ans et le troisième que je n'ai pas pu accueillir en septembre. Ce matin j'ai vu mon neuro il ma encore dit que j'avais eu une chance inouï d'être comme je suis bon je marche toujours avec difficulté me fatigue tres vite mes perte de memoire sont toujours là difficulté a prononcé et parlé correctement mais je commence a faire des progrès , le matin quand je me lève je ne retombe plus en arrière j'arrive a marcher défois c'est dur car je piétine et n'avance pas , mais je sais que ça va être tres long , surtout ne pas déprimer garder espoir , j'ai de la kiné pour reprendre tout ce que j'ai perdu, mais je me dit au fond j'ai eu de la chance dans mon malheur car il se son rendu compte tres tard de cette dissection comment j'ai pu continuer a vivre en ayant cette dissection je me pose toujours cette question et les médecins aussi surtout sans traitement pour éviter un avc ou autre problème de ce genre ... Reposer vous ne faite pas d'imprudence et petit a petit ça revient doucement .bon courage a bientôt

                                Commentaire


                                • Dissection de l 'artère vertebrale
                                  Dissection de l'artère vertébrale



                                  Bonsoir

                                  Je viens seulement de voir votre message...
                                  Oui quand je lis votre histoire... j'ai un peu honte de me plaindre... vous venez de vivre des mois difficile.. j'espère que vous retrouverez la santé..
                                  Mais c'est sur vous avez eu bcp de chance... c'est surprenant que vous aillez pu vivre avec cette dissection...
                                  Oui voilà repos, patience.. ce sont les mots du neurologue, de mon médecin mais c sur que ça porte sur les nerfs de rester à rien faire...
                                  Bon courage à vous aussi.
                                  A bientôt.


                                  Commentaire


                                  • Dissection de l 'artère vertebrale
                                    Dissection de l'artère vertébrale
                                    Bonsoir



                                    Je viens seulement de voir votre message...
                                    Oui quand je lis votre histoire... j'ai un peu honte de me plaindre... vous venez de vivre des mois difficile.. j'espère que vous retrouverez la santé..
                                    Mais c'est sur vous avez eu bcp de chance... c'est surprenant que vous aillez pu vivre avec cette dissection...
                                    Oui voilà repos, patience.. ce sont les mots du neurologue, de mon médecin mais c sur que ça porte sur les nerfs de rester à rien faire...
                                    Bon courage à vous aussi.
                                    A bientôt.


                                    Commentaire


                                    • Dissection de l'artère vertébrale
                                      Merci



                                      Bonsoir Anne so... merci de ta réponse... désolée je n'ai pas le même "speudo".... mais j'arrivais plus à me connecter sur "tequila"... je t'envoie mon adresse mail en privé.

                                      Commentaire




                                      • Dissection de l'artère vertébrale
                                        Merci
                                        Bonsoir Anne so... merci de ta réponse... désolée je n'ai pas le même "speudo".... mais j'arrivais plus à me connecter sur "tequila"... je t'envoie mon adresse mail en privé.

                                        Commentaire


                                        • Pour moi c'était le 15 novembre dernier...



                                          Je ne peux pas m'abstenir dès mon retour de l'hôpital de tenter de faire quelque chose pour tous ceux et celles qui pourraient avoir le même souci. J'ai 41 ans, suite à un torticolis j'ai tenté l'expérience de l'ostéopathie, sur les recommandations d'un posturologue. Soyons clairs, l'ostéopathie c'est très bien, mais il ne faut pas que ce soit pratiqué par un cowboy qui se prend pr dieu. Celle que je consulte auj ne manipule pas en tant que tel (pas d'os qui craque), et me fait le plus grand bien. Depuis un premier rdv avec un ostéopathe craqueur, des vertiges sont apparus. Qd j'ai demandé au praticien si cela avait un rapport avec ses manipulations, il m'a répondu que non, aucun rapport, et m'a manipulée à nouveau, toujours sans radio. Depuis plus d'an et demi, mon entourage peut en attester, j'ai galéré, rarement bien, toujours à prendre sur moi, et finalement à vivre avec ces symptômes presque comme une normalité. J'ai consulté x médecins de x spécialités, on a fini par me dire que c'était nerveux, on m'a donné x médicaments qui m'ont détraquée temporairement d'autres organes (notamment au niveau cardiaque). Le 15 novembre au soir, après quelques jours de douleurs au cou récurrentes une nouvelle fois, qui tendaient comme souvent à engendrer une migraine, la migraine a été un peu différente... Sensation de brûlure sur toute la moitié de ma tête du cou, à la nuque, le crâne, la tempe, l'oeil. Je ne m'affole pas, j'ai vu 10 fois pire. Après un coup de téléphone à une amie je me lève, et perd l'équilibre : j'éclate de rire avec ma belle-fille, c'est si habituel... Sauf que là je n'arrive pas à marcher : je tombe à droite systématiquement. Je vais à la salle de bain pr voir mes pupilles : une petite, une grande. Mon chéri devait aller au travail, au programme ce soir : les urgences. Le diagnostique : dissection d'artère vertébrale qui a entraîné un avc. Je suis une miraculée : j'ai échappé à l'extinction de ma personne, mais aussi à la plante. Je suis vivante, je ne peux rien prouver véritablement. Alors il me reste à raconter et à dire aux jeunes femmes qui dans l'état actuel des connaissances sont apparemment plus concernées de faire attention, très attention, aux mains à qui elles confient leur joli cou pour qu'on ne le leur torde pas. Je risque de garder des séquelles considérées comme mineures mais qui changent votre vie. D'une manière ou d'une autre il y aura pour moi un avant et un après 15 novembre 2012 parce que ma vie a basculé. Je ne recherche pas la pitié, je tiens seulement à informer car un individu informé pourra peut être éviter un vrai drame, celui d'être handicapé à vie ou d'y laisser sa peau. important pour vous ou ceux qui comptent pour vous.

                                          Commentaire


                                          • Pour moi c'était le 15 novembre dernier...
                                            Terribles similitudes



                                            Bonjour,
                                            Tout d'abord comment les choses ont elles évoluées pour vous?
                                            J'ai vécu à peut près la même terrible expérience que vous il y a 15 ans alors que je n'avais que 35 ans. Ma vie a basculé tout comme la vôtre et je n'ai plus jamais été la même.
                                            Comme vous j'essaie dès que possible d'alerter mes proches et toute autre personne des dangers des manipulations cervicales surtout pratiquée par des non médecins ce qui était mon cas. Un soi disant magnétiseur!! D'une manière générale ne confiez pas vos vie à des ... ..

                                            Commentaire




                                            • Pour moi c'était le 15 novembre dernier...
                                              Terribles similitudes
                                              Bonjour,
                                              Tout d'abord comment les choses ont elles évoluées pour vous?
                                              J'ai vécu à peut près la même terrible expérience que vous il y a 15 ans alors que je n'avais que 35 ans. Ma vie a basculé tout comme la vôtre et je n'ai plus jamais été la même.
                                              Comme vous j'essaie dès que possible d'alerter mes proches et toute autre personne des dangers des manipulations cervicales surtout pratiquée par des non médecins ce qui était mon cas. Un soi disant magnétiseur!! D'une manière générale ne confiez pas vos vie à des ... ..

                                              Commentaire


                                              • Les choses évoluent mais c long.



                                                Cela fait maintenant 9 mois que j'ai fait ma dissection. L'ensemble de mon organisme reste fatigué et je n'ai pas repris le travail. Je pense que je vais devoir prolonger mon congés longue maladie au-delà de ce que j'imaginais au départ. Ds mon quotidien je progresse mais pour une activité professionnelle je n'ai pas encore assez d'énergie. J'ai encore pas mal de signes de l'avc : vue qui fatigue; voix conversationnelle ok mais pas encore pr parler longtemps et plus fort (je suis enseignante); station debout pénible, idem quand je reste longtemps ds une même position (que ce soit au lever du matin, ou en me levant d'un siège); insensibilité du côté gauche qui vire plus à la douleur musculaire et articulaire comme une paralysie légère qui fait que tant que je suis en mouvement ça va mais si j'arrête, il faut tout relancer, sans pour autant pouvoir "gambader" plus de deux heures. Bref, encore bcp à faire. Le neuro me dit qu'il faut compter entre 6 mois et 2 ans, que cela dépend des personnes et que je garderai sans doute l'insensibilité mais pas le reste. Le hic aussi c le monde médicale là où je suis : j'ai dû changer de neuro car quasiment toute l'équipe de l'hôpital est partie : j'ai dû me battre pr récupérer mon dossier et le nouveau neuro me dit que mon dossier est incohérent, voire remet en cause le diagnostic. Si j'ai bien eu un avc il ne serait pas à l'endroit indiqué par l'équipe qui s'est occupé de moi. J'ai qd même vu lors de mon hospitalisation pas moins de 4 neuros différents, plus l'interne, et plus tard l'expert pour mon congés longue maladie (mais il fait partie du même hôpital). Mais le fait est que de l'entrée des urgences à auj l'hôpital effectivement a bcp de zones d'ombre...

                                                Et vous depuis 15 ans, comment les choses se sont produites, ont évolué depuis tout ce temps ? Vous évoquez le fait d'avoir changé irrémédiablement... Pourriez-vous expliquer ? Les témoignages sont rares, y compris sur le net, ça me sera utile, mais je pense que ça sera utile à bien des personnes malheureusement.

                                                Bien à vous, Séverine

                                                Commentaire


                                                • Les choses évoluent mais c long.
                                                  Un tunnel



                                                  J'ai vécu tout celà dans une solitude absolue avec en plu l'impression de passer parfois pour une malade imaginaire. En fait deux jours après la manipulation, réveil vers 5 h du matin avec de terribles douleurs dans la nuque le visage la tempe. Nausées, bourdonnements effrayants dans la tête. J'ai supporté jusqu'à la venue d'un médecin vers 8 heures. C'est lui qui a fait le rapprochement avec la manipulation mais sans m'hospitaliser pour autant. Il m'a laissée avec mon mal et c'est tout. Avec du recul je n'y comprends rien. J'étais commerciale à l'époque et après 8 jours d'arrêt j'ai repris tant bien que mal mon travail entrecoupé de malaises et de crises d'angoisses, persuadée que j'allais mourir mais incapable de demander de l'aide. Je pense que j'avais honte, un peu comme ces femmes violées. Les autres symptômes se sont installés progressivement : vertiges rotatoires, paresthésie hémicorporelle gauche, vue trouble, brûlure et battements au milieu de l'artère droite..
                                                  Ce n'est qu'un mois plus tard qu'un neuro m'a hospitalisée pour bilan complet. Mais à part un doppler fait dans les premiers jours et qui décelait une "insuffisance vertébro basilaire ", aucun examen n objectivait clairement la dissection. Plus de deux ans de galère, le parcours du combattant; antidépresseurs changement de travail (je ne pouvais plus assumer la fatigue) et pour finir un divorce. Je ne me souviens plus de tout mais à force de patiente les choses ont fini par aller "mieux" sans pour autant que je retrouve ma forme et ma bonne humeur d'avant.
                                                  Mais je suis marquée et je n'oublie pas. Il y a un an, après grosse crise de vertiges on m'a refait tout un bilan IRM et là, comme par miracle, la cicatrice de la dissection est apparue.
                                                  Les techniques ont sans doute évoluées ou le radiologue pourtant réputé de l'époque s'est "planté"? personne ne veux prendre la responsabilité de me répondre. Le milieu médical est très fermé et "prudent"!
                                                  Depuis quelques semaines les vertiges et paresthésies reprennent. Peut être que celà n'a aucun lien mais j'ai parfois du mal à m'en convaincre.
                                                  Je finirai en vous conseillant de porter plainte contre celui qui vous a fait ça. L'avocat me l'avait déconseillé à l'époque car le coupable n'étant pas médecin, il y avait peu de recours.Incroyable! Je regrette aujourd'hui ne ne pas avoir fait plus car ce que je digère le moins c'est que ce traumatisme je le dois à un individu qui s'est offert une vie confortable alors qu'il a piétiné la mienne...

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X