publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Avc a 32ans

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avc a 32ans



    j'ai fais un AVC ischémique le 1er décembre dernier, 17 jours d'hospitalisation a 50 km de chez moi, soins intensifs,scanner,irm,artériog raphie,scintigraphie,écho de la tete,ponction lombaire,11 jours sans voir mon bébé d'1 mois et demi et mon fils de 6 ans,se faire laver (a 32ans),sonner pour faire ses besoins,les antidouleurs a gogo,les insomnies,on a jamais su pourquoi,et a mon age...j'ai toujours peur que ca recommence ca m'obsède.je suis suivi par une psy...mais même 4 mois après j'ai des flashs je me revois a l'arterio,je me revois tomber le jour J,le visage de mon mari blanc.je n'ai gardé aucune séquelles physiques bien qu'au début j'avais du mal avaler et une perte de sensibilité dans tout le coté gauche,mais psychologiquement c'est autre choses,j'ai tjs du mal a aller me coucher le soir (ca m'est arrivé pendant une sieste dans mon lit),je suis fatiguée,et angoissée malgré les anxiolytiques.Je suis même retournée au urgence pensant sérieusement que j'en refaisais un (avc).je parle a mon mari a mes amis a mes parents a ma psy...mais j'ai l'impression qu'ils ne comprennent pas (ca ne leur est pas arrivé).Maintenant que je suis "guérit" je dois tout faire comme avant...mais c'est plus comme avant;j'ai l'impression d'avoir un moi avant et un moi après,le moi après vit avec son coté obscur et tente tant bien que mal de le faire taire...tout le monde me dit t'as pas de séquelles va de l'avant pense a tes enfants,mais c'est plus facile a dire...

  • Je ressens la même chose



    bonjour,
    j'ai fais un AIT le 8 janvier 2012. Je n'ai été hospitalisée que 10 jours mais - si cela peut te rassurer- je ressens les mêmes choses que toi. Je suis fatiguée et angoissée et j'ai l'impression que personne ne me comprend. L'entourage et surtout les collègues de travail ne comprennent pas cet état. En revanche, mon médecin m'a bien dit que cet état était très fréquent après un AVC. il m'a prescrit des fortifiants pour me rebooster. Mais, je suis bien durant deux jours puis le troisième jour, je suis épuisée. certaines nuits je dors et d'autres très peu.
    j'espère que l'été va me rebooster. courage.... on est dans la même galère.....

    Commentaire


    • Moi aussi



      J'ai 38 ans et j'ai subit un avc temporal côté gauche avec encore à ce jour des problèmes d'élocution. J'ai fait tous les examens nécessaires et aucun facteur à risque sauf la pilule qui m'a été supprimée. J'ai un traitement fluidifiant (pour toujours je pense) Kardegic 300 mg. Et je suis dans le même cas que toi, je suis hyper angoissée depuis et tout le monde autour dit qu'il ne faut plus y penser, mais je fais beaucoup de crises d'angoisse et personne ne peut comprendre notre état, je suis tout à fait d'accord avec toi.
      J'ai une amie infirmière qui m'a dit que je devais suivre un traitement antidépresseur, c'est logique après un avc pour que les connections se refassent correctement.
      Es-tu suivi par un neurologue ? Que te dit-il ? Moi il me dit qu'avec le temps ça passera, mais c'est arrivé en octobre et pour moi la vie est de pire en pire. Peut-être est-ce dû à l'avc ou bien la dépression.
      J'ai un fils de 6 ans, c'est lui qui me tient. Mais moi, chaque matin c'est l'angoisse de me lever car c'est le matin que cela m'est arrivé.
      Je te souhaite tout le courage possible et l'énergie nécessaire pour qu'enfin, la vie puisse de nouveau nous sourire.
      Nath8439

      Commentaire


      • Je ressens la même chose
        Avc à 38 ans



        J'ai également subit un avc temporal gauche en octobre et je suis hyper angoissée comme vous. Peur que ça revienne et tout le monde qui nous dit que non, parce que tu n'as pas de facteur à risque.
        Je te souhaite beaucoup de courage et suis avec toi de tout coeur car je suis dans la même galère que toi.

        Commentaire


        • Courage



          Je n'ai pas vécu la même histoire mais je me retrouve dans vos mots.

          J'ai fais plusieurs embolies en avril 2011 après la naissance de ma fille suivie d'une phlébite.

          J'ai sejourné presque un mois en cardio a l'hôpital, se pare de mon bébé, j'ai du arreté l'allaitement qui se passait super bien... mon bébé a du prendre sur elle.

          Mon mari a fini par fondre en larme quand ils ont envisagés de m'operer car j'ai un caillau dans la veine cave. Cette image m'est insoutenable. Le caillau a finit par se fibrosé.

          Allitée la première semaine, on me lavait, m'essuyer... me piquer de tous les cotes... ils en ont même profité pour tester des nouveaux appareils... un vrai cobaye.

          Jeune, naïve, perdue, appeurée... je me laissai faire.

          Aujourd'hui et après l'arrêt de mon traitement sur l'avis de mes différents médecins,, j'ai recidivé avec une phlébite!

          Alors piqûres, prise de sang et cachets sont de retour mais heureusement ils m'ont laissés rentré chez moi avec mon mari et ma fille.

          J'ai un traitement a vie maintenant.

          Aujourd'hui, il m'arrive encore de sentir des odeurs qui me rappelle ma chambre d'hôpital, d'avoir peur en me couchant...

          Mon témoignage est sur avep.fr au nom de Sophie.

          Je suis toute ouïe si tu as besoin de papoter.



          Commentaire


          • Allo



            Je suis contente de lire ton témoignage!
            J ,ai 32 ans et il y a bientot 3 semaine j'ai fais un avc. Je trouve ca terriblement dure. J'ai paralisé du coté gauche au complet. J'ai pas encore commencer la physio car je suis sur une liste d'attente. jAi l'impression d'etre tout seul. personne chez moi peuvent savoir ce que je ressend en dedans ..L'inconfort continuelle de mon coté gauche. Je suppose que seul le temps peut faire la différance alors j'attend mais, avec 2 jeunes enfants a la maison c'est dure de faire comme ci rien n'avais changer!
            merci Caroline!!!

            Commentaire

            Publicité

            publicité

            Chargement...
            X