publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Chute des cheveux et regard des autres

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Chute des cheveux et regard des autres



    Bonsoir à toutes
    Je viens de passer une petite heure sur le forum et je constate qu'il n'y a pas de solution miracle pour palier à la chute des cheveux. en ce qui me concerne le problème me tombe dessus violemment, depuis quelques mois je constate une perte diffuse, lente et certaine. Le premier diagnostic tombe alopécie androgénique hériditaire. idem minoxidil, complément en vitamine...
    Le plus dificile pour moi c'est le regard des autres, familles, amis, collègues, les gens dans le train, dans les magasins, c'est vraiment destabilisant... et puis en perdant mes cheveux, j'ai l'impression de perdre ma féminité. et vous comment vivez vous ça au regard des autres et de vous même.
    Merci de vos réponses, car la chute des cheveux chez la femme est un véritable tabou, a part s'exprimer sur des forums, je n'ai jamais rencontré des personnes avec qui le sujet était facile.
    Bien à vous toutes
    Lalounette

  • Très interessant, le problème que tu soulèves



    bonsoir

    il y a encore qqs mois, j'ignorais que j'etais atteinte l'alopecie androgenetique. Ce phénomène insidieux fait des dégâts sur mon cuir chevelu depuis de très nombreuses années ; certes, je perdais beaucoup de cheveux mais j'en avais toujours autant, en apparence... Depuis 2-3 ans, mon capital cheveux s'appauvrit, donc cela se voit de plus en plus. l'alopécie chez moi est clairement visible depuis 1 an environ et depuis environ 6 mois, je supporte difficilement de me regarder dans le miroir et le regard des autres. je sais donc de quoi tu parles.

    d'abord, il faut savoir si c'est vraiment le regard des autres qui te gêne (car finalement, tu ne sais pas s'ils te regardent comme une bête curieuse ou au contraire si leur regard est compatissant) ou si c'est ton regard sur toi même que tu retrouves chez les autres et te peine. Une de mes amies me disait que la maladie est certainement beaucoup plus genante pour la personne atteinte que pour les autres qui finissent par s'habituer à notre tête et même par ne pratqiuement plus voir notre manque de cheveux.

    Ma psy m'a dit qu'en travaillant sur moi même avec elle, je finirai peut être par m'accepter telle que je suis ou vais devenir. C'est un travail d'acceptation de soi. Elle m'a aussi conseillé de jouer avec ma feminité, car c'est vrai que comme j ai peur de me regarder dans le miroir, j'ai fini par ne plus me maquiller. Selon elle, je dois faire le choix de rester feminine en me maquillant, en portant des bijoux : le regard des autres se portera sur ces endroits et cela evitera qu'ils regardent mes cheveux. Cela me redonnera confiance et un mieux-être. Tout est dans notre tête...

    Je sais, on focalise beaucoup sur le problème, on ne voit que ça dans le miroir, mais si tu as de jolis yeux ou de jolies lèvres, n'hesite pas à les mettre en valeur : cela portera l'attention ailleurs que sur tes cheveux et prouvera aux autres (et surtout à toi même) que tu es une femme FEMME.

    J'ai beau te dire tout cela mais j'envisage une greffe un jour ou l autre. Cela dit, si je la fais, c'est avant tout pout MOI, pour être mieux dans ma peau et pouvoir à nouveau me regarder dans le miroir, pas pour les autres... Vis pour TOI, pas POUR les autres ni PAR les autres...! Recentre toi sur l'essentiel : TOI.

    tu evoques le pb du regard des autres. C'est très important. Moi, ce qui m'a beaucoup choquée aussi, c'est l'attitude de certaines personnes que je pensais être des amies lorsque je me suis confiée à elles. Entre celle qui n'a pas compris le problème, estimant que j'en surestime la gravité, celle qui n'a jamais repris contact et celle qui m'a répondu 2 mois après alors que j'étais en plein désarroi, j'ai été choquée et déçue. cela permet de faire le tri dans son carnet d'adresses...! Si cela t'interesse, toi ou quiconque, d'échanger sur ce thème, je suis preneuse!

    Bon courage

    Commentaire


    • Très interessant, le problème que tu soulèves
      Je suis preneuse



      Bonsoir,
      Avant tout merci pour ta réponse. Concernant ton dernier paragraphe,je vois très bien de quoi tu parles. L'entourage familial, amical ... minimise le problème, ne le concoive absolument pas comme une maladie, ou comme un handicap, et pense plutût que cela me tient beaucoup trop à coeur, mais je voudrais bien les y voir eux, avec une chevelure de moins en moins abondante, de voir leur crane apparant et un traitement à prendre quotidiennement et qui inéluctablement leur rappeleront que leurs cheveux tombent, et tomberont.
      alors, les amies effectivement, se font un peu distantes en ce moment. Je conçois que je ne suis pas très joyeuses du fait du problème, mais comme même !!!
      Tu me conseilles de me recentrer sur moi, houa c'est hyper difficile, quand tu sais qu on vit dans une société où l'apparence prédomine, c'est pas aisée. J'ai un boulot ou je rencontre beaucoup de monde, et j'ai l'impression que leur yeux sont scotchés sur mon crane, alors peut être que je fais une fixation, peut être pas car la réalité est là et je ne peux pas l'ignorer. Le plus compliqué dans tout ... est qu'on ne sait pas jusqu'où la chute peut aller, quelques soient les examents x y ou z, les traitements qui ralentissent la chute, les hormanes avec l'âge on ne peut pas complètement les maitriser, les facteurs extérieurs de stress, la polution, la mal bouffe, les évènements graves de la vie... la grande question pour moi, c'est jusqu'où
      Si la chute perdure, je pense comme toi que j'en viendrai au micro greffe, ou pourquoi pas à la perruque ...
      le problème qui est à la base médical devient psychologique, donc les filles qui comme toi et moi avons ce soucis devont nous battre sur deux fronts, quel galère...
      en tout cas, je suis preneuse pour échanger, sur l'aspect psycho lié à notre pn de chute de cheveux
      Bon courage à toi et toutes les filles qui sont sur le même bateau.
      A

      Commentaire


      • Je suis preneuse
        D'accord pour echanger!



        tu as raison, ce qui rend le problème encore plus difficile à gérer, c'est ce grand point d'interrogation au dessus de nos têtes : comment la maladie va t elle evoluer?

        je t'écris sur ta messagerie privée dans les tous prochains jours pour échanger nos etats d'âme et, pourquoi pas, nous soutenir!

        A

        Commentaire


        • D'accord pour echanger!
          Echanger sur l'alopécie



          Mais non vous n'êtes pas seuls à subir l'alopécie. Nous sommes très nombreux, jeunes, vieux, chauves, mi-chauves, à trous, repoussés etc. Faites une recherche google sur le thème alopecieoupelade et vous trouverez des sites et des forums hyper dynamiques!

          Commentaire

          Publicité

          Forum-Archive: 2006-12

          publicité

          Chargement...
          X