publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Alopécies : causes psychologiques ? traitement avec une psychothérapie ?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Alopécies : causes psychologiques ? traitement avec une psychothérapie ?



    Est ce que vous pensez que la cause pourrait être psychologique ? Donc le traitement efficace serait d'aller chez un psy ?

  • On ne peut pas faire de généralités mais...



    si tu poses la question c'est que tu le soupçonnes. Est-ce le cas ? Disons qu'à mon avis ce n'est pas du tout impossible. Possible qu'il y ait une vulnérabilité réveillée par un problème psychologique. C'est ce que je soupçonne pour moi.

    Mais comme sur n'importe quelle piste je dirais qu'il faut de la persévérance. Je doute qu'un problème d'alopécie lié au psychologique se règle en trois semaines.

    Amicalement

    Taane

    Commentaire


    • Merci de vos réponses



      Bon je pense que, pour mon cas, c'est un problème hormonal. Mais justement ce problème hormonal, ou ce "dérèglement", il vient bien que quelque part lui aussi.
      Sinon je pense que l'aide psy peut en tout cas aider à s'accepter quand on a quelque chose de physique pas comme les autres, handicapant car je crois que ça peut être le cas pour l'absence de cheveux.
      Alors même si les cheveux ne repoussent pas, au moins on apprend à vivre au lieu de déprimer.

      Sinon, pour ce qui me me concerne, psychologiquement je pense que j'ai eu une vie disons pas facile (pour résumer) avec un manque de soutien familial, un manque d'écoute et de compréhension. Et des choses traumatisantes comme les absences et dècès d'un parent.

      Donc j'imagine que ça a joué...peut être.

      De toute façon, que faire d'autre ? puisque les autres choses ne servent à rien ou presque...

      Commentaire


      • Merci de vos réponses
        Stress et hormones



        Je pense qu'il faut un terrain vulnérable mais que ce n'est pas suffisant. Et que les situations difficiles qu'on traverse peuvent déclencher des "catastrophes".

        En parlant d'hormones, et même d'hormones masculines, il est à peu près admis du côté des médecins qu'un trop grand stress les stimule. Reste à savoir ce qu'on entend quand on parle de "stress". C'est un mot qu'on finit par ne plus aimer parce qu'il est passe-partout et qu'on s'en sert à toutes les sauces.

        Commentaire


        • Une piste....



          ben depuis que j'ai décidé d'arrêter de prendre tous les médicaments et de stresser pour mes cheveux, mes cheveux tombent bcp moins, bcp moins gras (je me les lave q'1 ou 2 fois par semaine) et bcp plus beaux et denses (vive le henné)....dernier point important, j'avais un psoriasis important sur le cuir chevelu, aujourd'hui, il a complétement disparu.
          personnellement, je pense que mon corps a encaissé un profond choc et qu'il a réagis en laissant tomber mes cheveux. je crois en avoir trouvé une partie de la cause mais je n'ai pas encore tout trouvé.

          Ersiane

          Commentaire


          • Une piste....
            Je me souviens...



            ...quand j'étais pré-ado j'adorais Claude François. Avec mes copines je dansais sur ses chansons et on lisait tout sur lui.

            Il se disait à cette époque qu'il ne se mouillait jamais les cheveux et les lavait au shampooing sec pour les empêcher de tomber. Je ne sais pas quelle est la part de légende mais il ne semblait pas souffir d'alopécie. J'ai même l'impression d'après les photos que ses cheveux étaient plus beaux à la fin de sa vie que dans la vingtaine.

            Est-ce que c'était seulement ses vrais cheveux ? Bref... Une pensée comme ça...

            Moi j'ai cessé de me les laver tous les jours aussi et il semble qu'ils s'en portent mieux également.

            Commentaire

            Publicité

            Forum-Archive: 2004-12

            publicité

            Chargement...
            X