publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La pilule du lendemain

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La pilule du lendemain



    j'ai pris 5 ou 6 fois la pilule du lendemain, est ce que cette pilule reduit les chances de fecondité?

  • Oulallalala!!!!!



    qui ta donner tant de fois cette pillule c pas bon du tout! on doit prendre la pillule du lendemain que 2 fois dans ca vie s risque son grande d'avoir des probléme par la suite va chez ton gygy et renseingne toi mieux voir si tu n'a pas de souci mais pour moi c dangeureux

    Commentaire


    • Non je ne pense pas



      Va voir ton gynéco ou demande à ton pharmacien, mais franchement, je ne pense ps que cette pilule ait des conséquences sur ta fécondité, il n'y a pas de raisons. En tous cas, pour te renseigner à ce sujet, va voir un professionel de la santé, car sur le forum, c'est pas toujours des renseignements de première mains



      caro

      Commentaire


      • Je ne pense pas



        par contre, ca doit etre le basard dans tes cycles non?

        voilà ce que j'ai trouvé a propos de la pilule du lendemain

        La pilule du lendemain

        Vous avez eu un "accident de préservatif" ou oublié plus dune pilule dans les jours qui suivent un rapport ? Que faire ? Surtout ne pas rester les bras croisés, ne pas attendre. Il est en effet possible de réduire fortement les risques de grossesse non désirée en ayant recours à une contraception durgence, ou contraception post-coïtale, en utilisant la "pilule du lendemain".

        De quoi sagit-il ?

        Deux méthodes hormonales sont désormais reconnues et doivent être utilisées pour assurer une protection dans ces situations durgence : il peut sagir dune association stro-progestative ou bien dun progestatif seul.

        Tetragynon contient, dans une boîte, quatre comprimés dun mélange destrogène et dun progestatif qui doivent être pris deux par deux à 12 heures dintervalle.

        NorLevo ne comprend que deux comprimés renfermant uniquement un progestatif. La prise de ces deux comprimés doit également être espacée de 12 heures.

        Ces méthodes sont faites pour protéger des rapports qui ont eu lieu dans les 72 heures avant la prise, mais pas de ceux qui ont eu lieu avant ce délai ou après. Il faut donc utiliser une protection mécanique jusquaux prochaines règles.

        Quand et comment utiliser ces pilules ?

        Il faut avoir recours à ces traitements le plus tôt possible, et au plus tard trois jours après un rapport non ou mal protégé. Ils sont efficaces dans environ 75 % des cas, dautant plus que les pilules sont prises précocement.

        Tetragynon est obtenu en pharmacie sur présentation dune prescription médicale (il existe des contre-indications qui concernent les antécédents de phlébite et les troubles de la coagulation) et est remboursé par la Sécurité Sociale (3.96 uros).

        NorLevo, pour lequel il nexiste pas de contre-indication, est également vendu en pharmacie mais sans ordonnance. Prise en charge à 65 % par la Sécurité Sociale, elle est délivrée de façon anonyme et gratuite aux mineures.

        Que se passe-t-il après ?

        Dans les heures qui suivent la prise des comprimés, des nausées - dans un quart à la moitié des cas - voire des vomissements peuvent survenir.

        Les règles surviennent quelques jours après, et, dans la moitié des cas, à la date prévue. Il est conseillé de faire un test de grossesse après cinq jours de retard de règles.

        Dès le premier jour du retour des règles, il faut commencer une nouvelle plaquette de pilule "classique" pour celles qui prennent habituellement une contraception orale.

        La prise de cette pilule du lendemain ne peut en aucun cas stopper une grossesse déjà implantée même après des prises répétées.

        Même si lutilisation fréquente de ces pilules du lendemain ne pose pas dinconvénient médical, il est bien sûr préférable dopter pour une contraception hormonale classique qui, prise correctement, reste beaucoup plus efficace.


        A qui sadresser ?

        Vous pouvez obtenir le NorLevo sans ordonnance dans toutes les pharmacies. Pour celles qui veulent un avis médical ou un remboursement avec Tetragynon, il faut très rapidement prendre contact avec un médecin généraliste ou un gynécologue, dans un cabinet ou dans un centre de planification familiale, un centre dIVG ou un service de gynécologie. Cette consultation durgence peut être loccasion de faire le point sur la contraception ultérieure.

        Dautres méthodes ?

        La mise en place dun stérilet "en urgence" est une alternative. Elle est possible en général chez les femmes qui ont déjà eu au moins un enfant.

        Lutilisation du RU 486 (Mifégyne) dans cette indication est en cours dévaluation.

        Dr Ludovic Moy (doctissimo)

        Commentaire


        • Oulallalala!!!!!
          C'est ton avis



          et ta pensée mais ce n'est pas la peine de paniquer les gens pour rien.
          d'où tu tire ton information "on doit prendre la pillule du lendemain que 2 fois dans ca vie " ?

          Commentaire


          • Merci



            merci a tous pour vos reponses... sur la notice de Norlevo, il n'est pas indiqué que cette pilule peut etre dangereux, et peux rendre (si toutefois on la prend de trop) stérile. sinon, il serait indiqué non? et on ne la vendrait pas... qu'est ce que vous en pensez?

            Commentaire


            • Je viens de trouver qq chose d'interessant et qui me rassure beaucoup



              J'ai pris plusieurs fois la pilule du lendemain (8 à 10 fois). J'ai peur des conséquences au niveau de ma future grossesse : risque de stérilité, de déformation du bébé...
              Pourriez-vous m'informer à ce sujet ?


              La pilule du lendemain ne doit pas être une contraception de routine. Elle n'est pas fiable à 100% et perturbe le métabolisme de la femme qui y a recours. Elle n'entraîne pas de risques de stérilité, elle n'induit pas de déformation sur l'enfant en cas d'échec de la méthode.
              Cette méthode est une méthode de sauvetage dans des cas limites, imprévisibles. Elle ne doit pas être utilisée systématiquement.

              Commentaire


              • Franchement



                si cette pilule était dangereuse au point de réduire la fécondité et de provoquer des malformations du foetus, je pense qu'on en entendrait parler! Par ailleurs, ta pharmacienne (qui a quand même fait beauocup d'années d'études) ne te le vendrait pas sans au moins t'informer des risques! Si elle était dangereuse si on l'utilise plusieurs fois, ta pharmacienne te demanderait sûrement combien de fois tu l'as déjà prise!

                Par ailleurs, moi, j'ai entendu dire que la pilule du lendemain était beaucoup moins perturbante pour l'organisme qu'une IVG. C'est clair qu'il ne vaut mieux pas en abuser, mais à mon avis, c'est plus parce que cela risque de fatiguer ton corps et de perturber provisoirement ton cycle.

                En fait, dans la pilule du lendemain, il y a des hormones, comme dans n'importe quelle pilule et les hormones sont "évacuées" au fil du temps. Les hormones de la pilule ne sont pas du tout dangereuses pour l'organisme, donc c'est pareil à mon avis pour la pilule du lendemain. Cela provoque une perturbation dans les jours qui suivent, mais par la suite, les hormones sont évacuées et il n'y a plus de perturbation.

                D'autre part, on dit aussi que si on prend la pilule du lendemain et que cela rate, tu seras enceinte mais l'enfant n'aura pas de risque particulier. Donc je ne vois aps pourquoi cela viendrait à provoquer des malformation dans un bébé que tu ferait plus tard, si déjà cela n'en provoque pas dans ce cas!

                Tu sias, ce qu'on peut raconter sur la pilule du lendemain, on le disait il y a 40 ans sur la pilule, et depuis, les études ont prouvé que la pilule ne réduit pas la fécondité ni ne provoque le cancer ni des malformations... En fait, ces "arguments", c'était ceux des gens qui étaient contre la pilule pour des raisons politiques, mais il a été prouvé que tout cela était faux. Je pense que ces rumeurs courrent maintenant sur la pilule du lendemain, mais ne sont pas plus fondées.



                caro

                Commentaire


                • Peur d'être enceinte à mon âge



                  Salut à tous j'ai 20 ans bientôt 21 ans je passe actuellement le permis et mon copain et moi sa fait 2 ans demi qu'on vit ensemble et depuis 3 jours on le fais sans préservatif et j'ai arrêter la pilule depuis 1 ans. Nous voulons avoir un enfant mais j'ai peur par la suite des contractions, vomissement etc ... pouvez vous m'aidez surtout me rassurer

                  Commentaire


                  • Re: La pilule du lendemain

                    Franchement
                    Pas d'accord avec toi ...

                    Alors soit on nous informe mal en école d'infirmière, soit c'est toi qui est mal informée (sachant que c'est la faculté de médecine de Paris Diderot qui nous fait nos cours... et que ces cours correspondent à la première année de médecine pour les futurs médecins)...Donc, ils affirment qu'il y a bien un lien entre pilule et cancer ... tout comme entre tabac et cancer du poumon même si le risque est plus faible...
                    http://www ... fr/html/sante/mag_2001/mag0907/sa_4547_pilule_15ans.htm

                    Commentaire


                    • Re: La pilule du lendemain

                      Pas d'accord avec toi ...
                      Re

                      tu crois que la fac (ou l'école) est le sain graal et le savoir absolu ?
                      les médecins ne se trompent donc jamais ?
                      et la science st quelque chose de statique ?
                      En france on apprend encore dans les facs qu'une femme sans enfants ne peut pas se faire poser de diu !
                      alors que cela se fait partout ailleurs !
                      alors non la fac n'est pas le saint graal !

                      un endroit ou les cours de psychologie en médecine sont inexistants ou tellement rares !
                      :-/

                      sinon puisque tu fais des études d'infirmière tu dois savoir que la pilule est un médicament
                      ... et que tout médicament peut avoir des effets secondaires
                      il y a des effets positifs et des effets négatifs partout, dans tout produits, tu devrait le savoir...
                      d'ailleurs il a été prouvé que la pilule peut aussi avoir des effets positifs et empêcher certains cancers comme celui de l'ovaire

                      Commentaire


                      • Re: La pilule du lendemain

                        Bjr a tous j'ai une urgence .
                        ma copine a un cycle de 29 jours , elle a eu ses règles le 30 Juin et c'est fini le 03 juillet, alors le 08 juillet nous avons eu un rapport et le preso a craqué mais comme d'habitude je me suis retirer au moins de l'éjaculation et j'ai joui sur son dos et cesr a ce moment que je me suis rendu compte que le preso avait craqué. Alors je suis tout de suite aller acheter la pdl et donc elle a prit la pilule 1h après le rapport .Ce vendredi 14 jusqu'a hier elle a eu de léger saignements et la plus rien, ses règles sont prévu pour le 29 de ce mois .
                        j'ai peur qu'elle soit enceinte je stress a mort

                        Commentaire

                        Publicité

                        publicité

                        Chargement...
                        X