publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

:!!!: info :!!!: désir et contraception...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • :!!!: info :!!!: désir et contraception...



    Bonjour, beaucoup de vos questions portent sur "désir et contraception"... voici quelques pistes, qui pourront vous aider à mieux comprendre...

    Avertissement : ne me faites pas dire ce que je ne vais pas dire : je ne vous encourage absolument pas à arrêter la pilule... ce post traite de physiologie, c'est tout.

    La finalité d'une espèce, végétale ou animale, est de se reproduire.
    Le règne végétal a confié sa reproduction au vent et aux insectes pollinisateurs... qu'il faut attirer (odeurs, couleur, féromones...).

    Notre système de reproduction est basé sur l'accouplement, et il est préférable qu'il ait lieu en période d'ovulation, période à laquelle la femelle est la plus féconde. C'est à cette période, que dans certaines espèces, la femelle "accepte" le mâle... (c'est surtout du aux HORMONES).

    Passons à l'homme (et surtout à la femme) moderne. Le désir est maximum à l'ovulation. Le désir est sous la dépendance de nos hormones, et de notre cerveau suppérieur, et selon les femmes, plus de l'un que de l'autre.

    Tout moyen de contraception qui bloque l'ovulation, va réduire, plus ou moins, selon la sensibilité de chacune, la part du désir due à l'ovulation... c'est tout à fait logique physiologiquement...

    Quand celà devient gênant, il peut être préférable de recourir à un moyen de contraception qui ne bloque pas l'ovulation (si c'est possible bien sûr), mais attention, en dehors du stérilet à la progestérone, ces contraceptions sont moins sûres.

    Quoi qu'il en soit, parlez en avec votre médecin, et n'oubliez pas votre cerveau suppérieur : "comme on fait son lit, on se couche"... si vous avez eu la soupe à la grimace toute la soirée, ovulation ou pas, le désir n'est pas forcément au rendez-vous.

    J'espère avoir répondu à vos questions.
    Kokolat.

  • Rectification...



    "Quand celà devient gênant, il peut être préférable de recourir à un moyen de contraception qui ne bloque pas l'ovulation (si c'est possible bien sûr), mais attention, en dehors du stérilet à la progestérone, ces contraceptions sont moins sûres",
    il me semble que le stérilet au cuivre est tout à fait efficace (si on prend les modèles qui comportent le plus de cuivre)...plus que la pillule si on évalue cela dans une pratiques quotidienne qui fait monter le taux d'échec de la pillule à près de 20% (en tenant compte des possibilités d'oubli, la femme n'étant pas un robot il peut y avoir des oublis et des actes manquées lol surtout lorsque la pilule est mal supportée que ce qoit physiologique ou psychique....)

    Commentaire


    • Rectification...
      Rectif de la rectif lol



      je réctifie: 20% d'échec c'est pour le préservatif dans une relation stable, la pillule c'est 6-8% d'échec (tout de même )en pratique courante , contre 0.8 pour un "stérilet"..(extrait des recommandation de l'ANAES, 7 déc 2004 (efficacité des différentes méthodes contraceptives adaptées, d'après l'OMS).

      Commentaire


      • En tout cas



        c'est très juste. J'a arrêté la pilule, la libido est remontée d'un coup, et zim zam zoum, enceinte au 1er cycle!
        Perrinou

        Commentaire


        • Rectif de la rectif lol
          Le stérilet au cuivre



          est plus sûr qu'une pilule qu'on oublie, mais moins sûr qu'une pilule oestroprogestative qu'on oublie pas

          Commentaire


          • Le stérilet au cuivre
            C'est sûr



            au moins une pilule qu'on oublie, on sait pourquoi, à la limite, on peut prendre ses précautions. Un stérilet cuivre qui marche pas, c'est .... SURPRISE qqs mois tard.

            Commentaire


            • C'est sûr
              0.1, 0.5, 0.8 %



              0.1% d'échec pour une pillule oestroprogestative (en condition otpimales)
              0.5% pour une progestative
              0.8% pour le stérilet

              La pillule oestroprogestative est certes le moyen le plus sur en conditions optimales mais la différence avec le stérilet (en terme d'échec) n'est pas non plus énorme....

              Commentaire


              • 0.1, 0.5, 0.8 %
                De 0.1 à 0.8 % ça fait qd mm 8x de chance d'être enceinte



                ce qui n'est pas négligeable. personnellement, je connais plusieurs personnes ayant eu des "bb stérilets". C'est pe un hasard, c'est pe dû à un ancien stérilet moins fiable. mais ça ne me rassure pas. De si on considère que le stérilet est souvent donné à des femmes ayant déjà eu des enfants, donc agées que celles prenant la pilule en moyenne. Ca fait tdm un moyen de contraception bien moins fiable à un âge donné.

                Commentaire


                • Ma gynéco affirme que la pilule n'est en rien dans les baisses de libido



                  Qu'il faut simplement regarder en soit et notre environnement, car la pilule a bon dos à expliquer notre mal-être et nos angoisses ...

                  Commentaire


                  • De 0.1 à 0.8 % ça fait qd mm 8x de chance d'être enceinte
                    D'accord avec toi



                    mais le stérilet reste quand même une des méthodes les plus fiables...c'est une solution pour les femmes qui ne tolèrent pas la pillule (baisse de libido notamment, ou problèmes d'ordre physiologiques). J'ai écrit cela pour réagir au fait qu'il n'y a pas que le stérilet à la progestérone qui soit efficace parmi les moyens de contraceptions qui respectent les cycles féminins (et l'expression des hormones).
                    C'est une contraception qui permet de respecter le cycle naturel de la femme tout en étant efficace (bien plus efficace que le préservatif) et puis c'est une contraception qui ne subit pas l'influence d'éléments extérieurs (oubli ou diarhée, vomisements, prise de certains médicaments)...

                    De plus, pour les stérilets au cuivre, l'un d'eux continue d'être prescrit aux femmes alors que son taux d'échec important est démontré (je crois que c'est le nova T mais je ne suis pas sûre) du fait qu'il n'ait pas assez de cuivre....

                    Mais ,avant tout, je pense que le principal est de trouver une contraception adaptée à chaque couple..le stérilet peut en être une pour les femmes chez qui la prise d'hormones handicape le désir ou perturbe la santé(ces couples se tournent souvent vers le préservatif du fait de la "mauvaise réputation" du stérilet ) . L'important reste de connaître son corps et d'être bien informée sur les différentes méthodes de contraception et leur efficacité.
                    Voilà

                    Commentaire


                    • Ma gynéco affirme que la pilule n'est en rien dans les baisses de libido
                      Vouis mais



                      pourquoi la libido remonte-t-elle souvent à l'arrêt de la pillule? et puis la baisse de la libido est bien un effet secondaire indiqué dans la notice.
                      Moi, j'avais remarqué un ptit truc marrant lorsque je la prennais...je n'avais jamais autant envie que pendant la semaine d'arrêt(pourtant c'est pas le moment le plus top lol et question angoisses rien de moins)...c'est bizarre et en discutant avec des amies je me suis rendue compte que je n'étais pas la seule...
                      Il y a peut être aussi un effet psychologique (désir d'enfant refoulé...) mais bon même quand c'est psychologique ça vaut le coup d'arrêter si on se sent mieux après...
                      et puis, je ne veux pas juger ta gyné, loin de là, mais certain(es) ont tendance à considérer la pillule comme la seule méthode de contraception et la pillule n'est alors jamais la cause lorsqu'il y a des problèmes....moi la mienne (de gyné) qui était un cas particulier certes (mais j'ai entendu beaucoup de témoignages allant dans le meêm sens) avait toujours tendance à me culpabiliser (si j'avais des pertes c'est parce que je ne faisait pas ce qu'il fallait côté hygiène, si je saignais pendant le frottis c'était parce que j'avais mal calculé la date pour venir, je supportais pas la pillule et je n'avais qu'à souffrir c'était jamais important...)
                      moi je me sens mieux depuis que je l'ai arrêtée et pour moi c'est le principal

                      Commentaire


                      • Vouis mais
                        Tout à fait d'accord avec toi



                        la pilule et ts les moyens contraceptifs nécessitant un controle régulier, c'est le pain béni des gynécos, ils ne vont pas cracher dessus. Moi qd je prenais la pilule, j'avais des pbs de mycoses de circulation, de taux de glucose ds le sang qui montait ... et jamais aucun ne m'a dit que ça venait de la pilule, alors que c'était très probablement le cas. si on veut vraiment voir les effets secondaires, on est un peu obligée de se renseigner ailleurs :-(

                        Commentaire


                        • Ma gynéco affirme que la pilule n'est en rien dans les baisses de libido
                          Ma gynéco m'a ffirmé le contraire il y a peu



                          les toubibs ont (m'a-t-elle dit) des publications à ce sjet, que ça mettrait la libido dans les chaussettes mais qu'ils n'en parlaient pas trop à leur clientes.

                          chacun voit midi à sa porte...

                          Commentaire


                          • Et bien oui!



                            le port de mon implant a bloqué ma libido au point zéro pendant un an une semaine apres son retrait me prenais une envie de mon partenaire comme je ne me souviennais pas avoir eu le lendemain je sentait mon ovulation et mes envies qui ne faiblissait pas .alors j'ai troi enfants et ma sexualité a toujour été beaucoup plus epanouie au cour de leur conception alors mythe ou verité en tout cas moi j'ai mon avis.................

                            Commentaire

                            Publicité

                            Forum-Archive: 2005-05

                            publicité

                            Chargement...
                            X