publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pour moi la pilule est à mesurer !!

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pour moi la pilule est à mesurer !!



    j'ai 33 ans et j'ai arrêté la pilule à 27 ans non pas que je voulais un enfant mais pour ma santé, 6 ans de prise quotidienne me suffisait amplement dans ma vie surtout que je fumais.
    J'ai remarqué que depuis cet arrêt, j'avais bcp plus d'envie sexuelle aux périodes clefs bien evidemment, (je ne prône pas le naturel à tout va!!! et n'importe comment, ma peau et mon visage étaient plus resplendissant et aussi que bcp d'hommes étaient plus attirés par moi pendant ces périodes (je m'en fiche car j'ai qqn depuis longtemps)...comme si des phéromones(des sécrétions sexuelles) étaient captées par eux. Bref, comme le cycle animal.

    Alors oui, cela a libéré la femme à l'époque mais en même temps cela a contraint son corps, son cycle ...on ne connaît absolument pas les effets sur le LT et ce n'est pas les médecins de l'ancienne génération qui vont vous le dire puisqu'ils ont été les premiers prescripteurs des laboratoires auxquels ils croyaient, d'ailleurs... Dans tous les cas, beaucoup de medecins avec lesquels je discute, des jeunes en majorité ne peuvent être contre bien sûr pour éviter les dérives de l'avortement et autre ...mais on noté les effets négatifs sur le corps de la femme et sont d'accords avec les ressentis que j'évoque plus haut pendant mes périodes d'ovulation ... Pourquoi les dirigeants des laboratoires ne passent pas plus de temps à libérer des budgets de recherche pour des procédés naturels pendant le temps de l'ovulation... (on va vs dire soit disant que l'on peut ovuler tout le mois? j'émets des doutes)pourquoi existe t'-il si peu d'études sur la femme et la prise de pilule ?? il y a t'il un lien entre le cancer du sein et la pilule?? pourquoi tant de mystère ? A mon avis, c'est une manne financière gigantesque pour les labos et qu'ils connaissent d'avance le CA qu'ils vont générer chaque année grâce à nous mesdames ...et aux futures populations. Pourquoi remettre en cause un marché si juteux??? alors bien sûr je n'ai pas de réponse... c'est juste un constat de cause à effet mêlé à du ressenti et de la projection de ce qui sera dit dans quelques années sur ces médicaments.
    Si vous avez des éléments de réponse à ce que je viens de dire pour alimenter ce débat j'en serai ravie
    bien à vous toutes

    Gersendre

  • Rép



    mais bien sur que si les spécialistes font des études sur la femme et les contraceptifs.la preuve, il y a chaque année de nouveaux contraceptifs encore plus ingénieux qui sortent sur le marché; anneau, pilule sans oestrogène, pilule pour acné, pilule microdosée...
    le problème c'est que tu voudrais que chaque femme est sa propre pilule personnalisée ce qui n'est pas possible.
    après pour ce qui est des méthodes naturelles elles sont les moins fiables.
    et pour les cancers du seins, je ne pense pas que ce soit la pilule qui soit en cause.il ne faut pas oublier que les antécédents familiaux priment avant tout.si dans votre famille une femme a eu un cancer du sein il se peut que vous aussi.après, peut etre que certaines pilules peuvent favoriser mais ce n'est pas prouver et ne le sera jamais d'ailleurs.je ne pense pas qu'il y est un lien.

    Commentaire


    • Je ne suis pas du tout d'accord avec toi :non:



      il y a eu plein plein d'etudes sur la pilule au contraire. Pour preuve on en est à la 3eme generation de pilules.

      Les effet a longs termes et a courts termes ont été etudiés, et sont connus.

      C'est aussi pour ça qu'il en existe plein de differentes, pour s'adapter au mieux a chaque personne.

      Les contre indications sont tres connues maintenant aussi, et les surveillances sont faites par tous les gyneco consciencieux.

      Et pour ton info les etudes prouvent que la prise de pilule protegerait contre le cancer du sein.


      La pilule a reellement revolutionné la vie sexuelle des femmes, et c'est beaucoup moins dangereux qu'un avortement ( puisqu'avant la pilule les grossesses non désirées etaient beaucoup beaucoup plus frequentes ). Alors bien sur, il existe des effets secondaires, mais dans la panoplie qui existe on finit toujours par trouver un contraceptif qui nous convient


      Steff

      Commentaire


      • Rép
        Justement non



        j'en parlais encore y'a pas longtemps avec le gyneco de mon service ( je suis infirmiere) et les etudes tendent a montrer qu'au contraire la pilule favoriserait une certaine protection vis a vis du cancer du sein


        Steff

        Commentaire


        • Justement non
          Pas certaine !!!



          Oui, comme par hasard les dernières études prouvent que la pilule lutte contre le cancer. Et dans 4 ans tout le monde clamera le contraire... !!! et cela est relayé comme d'habitude par les gynécos qui ont simplement lus l'info dans des journaux. C'est ce que l'on appelle de la "communication virale". Revenons au bon sens, au ressenti de ce qui est bon pour nous ou pas. Avez-vous remarqué que les médecins disaient la même chose pour les médicaments pour les femmes ménopausées. Certainement je suis dans la prévention des risques mais soyons plus pragmatiques et proches de notre corps. Oui, si les médecins étaient plus consciencieux il y aurait une pilule pour chaque type de femme (segmentation)d'ailleurs comme vous me le faites justement remarquer de noouvelles pilules fleurissent dans les rayons adaptées à chaque cas tenant compte des antécédents familiaux, capital génétique et j'en passe... cela reste un moyen de fidéliser et capter des consommatrices de plus...

          Concernant les études sur le LT, je n'ai pas encore vu de vraies études sur le sujet, réalisées par des laboratoires indépendants autres que les labos qui lancent leurs produits et j'en suis bien désolée.

          Nous verrons bien de toute façon, le futur parlera pour nous.

          gersendre

          Commentaire


          • Rép
            Ce que je pense



            quant au lien cancer-pilule:

            1.on dit que les femmes qui ont un cancer du sein sont souvent sous pilule.
            2. la pilule serait une protection contre le cancer du sein.

            Je pense que les deux affirmations sont presque vraies, dans la mesure où sans doute le cancer est il diagnostiqué parce que la femme sous pilule fait des controles plus fréquents. Une femme qui ne prend pas la pilule et ne va jamais chez le medecin a peut etre un cancer qui stagne. Mais comment le saurait on, et comment l'intégrer dans des statistiques?
            Et inversement, la femme sous pilule faisant des controles réguliers peut se faire détecter un cancer très tot, et donc avoir le maximum de chance d'etre soignée.

            Commentaire


            • Salut!



              je tenais à réagir à vos réaction.
              je suis d'accord avec le fait qu'il n'existe à ce jour presque aucune étude sérieuse sur les risques de cancers induits pas la pilule , je m'explique, la plupart des labos font des tests de nocivité des produits, mais pour les produits à capital financier juteux type pilule, ces études sont occultées ou les résultas non diffusés.
              pour celles qui veulent des info sur les études mondiales en matière de cancer du sein je renvoie au moteur de recherche medline ensuite taper pubmed puis breast (sein en anglais) carcinom.(toutes les études y sont indiquées s'il celle que vous chercher n'y apparait pas c'est que les résultats ont été faussés ou encore non validés)
              celui qui dit que la pilule est protectrice du cancer du sein est vraiment tomber des nues.
              d'ailleurs les oestrogènes et la progestérone synthétique s'accumulent dans les graisses sous leur forme dégradée.
              deplus ces hormones permettent la multiplication des cellules qui font le lait et celles des canaux, hors s'il y a multiplication il y a plus de risques d'erreur donc de cancer, donc dire que c'est protecteur , ça me laisse rêveuse.
              c'est sur gersendre, je sui s tout à fait d'accord avec ton point de vue et étant étudiante en médecine, si je me souviens bien , les antécédents familiaux de cancers génitaux contre-indique les prises d'oestrogènes.
              en ce qui me concerne il y a dans ma famille des cancers du sein à chaque génération, et quand je suis allée chez gygy il m'a prescrit une pilule très dosée en oestrogènes (normodosée) ce qui m'a fait bondir au plafond sachant que j'ai des problèmes de circulation sanguine.(en revanche les dérivés de progestérone semblent moins nocifs)
              comme quoi la parole des médecins n'est pas parole d'évangile et que face à ce produit les femmes devraien t etre au courant des riques.
              pour celles qui cherchent des info je vous renvoie au livre "femmes si vous saviez..." écris par un cancérologue qui s'appelle pr joyeux et qui se pose des questions sur la survenue massive de cancers du sein chez des femmes sans antécédents entre 25 et 30 ans .
              il est certain en revanche qu'elle protège du cancer de l'ovaire (mais cancer très rare en proportion du sein et du cancer du corps de l'utérus qui est hormono dépendant )
              biz à toutes
              a

              Commentaire


              • Assez d'accord...



                Sans vouloir diaboliser la pilule qui est je pense un grand progrès pour les femmes, je constate qu'elle a sur moi les effets secondaires suivants : rétention d'eau, baisse de la libido, douleurs mammaires, troubles de l'humeur, nausées, fatigue, dépression. Et malheureusement, le stérilet (sans hormone) provoque chez moi des infections récurrentes, alors retour à la pilule ! Je pense que les femmes servent un peu de cobaye et que la pilule est effectivement un marché juteux qu'il serait dommage pour les labos de casser en publiant les études "gênantes". Je suis convaincue qu'on ne peut pas prendre un médicament des années sans subir forcément des effets secondaires plus ou moins gênants.

                Commentaire


                • Je suis entièrement d'accord avec toi!



                  et heureuse de voir que je ne suis pas la seule à le penser!
                  Sans être contre le progrès, bien au contraire, je pense que la pillule à des effets secondaires qui ne sont pas négligeables, effectivement il y a bien sûr des côtés positifs mais il est vrai que nous n'avons pas de recul...
                  De plus, autour de moi, je vois plein de femmes faire des fausses-couches avant d'avoir leur premier enfant et elles étaient toutes sous pillule avant de se lancer dans les essais bb!!! ça fait peur.
                  Je pense également que les médecins prescrivent à tout va la pillule car c'est facile, rapide, et extrèmement rentable pour tout le monde!!!, non, je pense qu'il faut se pencher sur les bonnes vieilles méthodes de contraceptions, le problème c'est qu'il faut être sérieux et ne pas faire n'importe quoi, bien sûr il faudra du temps...

                  Commentaire


                  • Je suis entièrement d'accord avec toi!
                    N'importe quoi



                    la pilule ne provoque pas de fausse-couche ni de cancer. La moitié des grossesses se soldent par des fausses-couches précoces. Nan mais.
                    Pas assez de recul : juste 30 ans...
                    Tes bonnes vieilles méthodes de contraception à la mord-moi-le-noeud sont de belles khonnerieuh. Tout juste bonne à fustrer ton mec et à te faire tomber enceinte.
                    Dendappa

                    Commentaire


                    • Salut!
                      La pilule ne provoque pas de cancer



                      Il y a 2 faits très importants :
                      - les femmes sous pilule sont vues par un médecin au moins 1 fois par an, donc contrôlées. On peut donc détecter un cancer bien plus tôt.
                      - les cancers du sein ne sont pas plus nombreux actuellement qu'avant. Le truc c'est que maintenant, on en parle. Mon arrière-grand mère es tmorte d'un grosseur au sein. Jamais on a dit que c'était un cancer. Et pourtant...;
                      Dendappa

                      Commentaire

                      Publicité

                      Forum-Archive: 2005-06

                      publicité

                      Chargement...
                      X