publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Une question sur la méthode billings

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Une question sur la méthode billings



    Suite aux débats concernant la méthode Billings (méthode de régulation des naissance par auto-observation et abstinence pendant une partie du cycle), j'aimerais poser une question aux filles qui connaissent cette méthode... Il y a une chose que je ne comprends vraiment pas : étant donné que les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu'à 5 jours après un rapport non protégé, comment faites-vous pour prendre en compte cette donnée dans vos observations? Les signes d'ovulation apparaissent-ils si tôt que ça avant la libération de l'ovule?? Et combien de jours en tout vous abstenez-vous par cycle?

    Je précise que je pose cette question par pure curiosité... Personnellement je ne pourrais vraiment pas du tout me permettre une grossesse, donc j'ai opté pour le stérilet cuivre. C'est en partie ce qui me fait me poser des questions d'ailleurs, parce que j'ai retrouvé mon cycle naturel depuis que j'ai mon stérilet, et je ne remarque de symptômes d'ovulation que pendant 3 jours environ par cycle (??)

    Je vous remercie d'avance pour votre réponse, j'avoue que je suis un peu perplexe!

  • Quelques renseignements



    bonjour Peeves,
    je vais tenter de te répondre à partir de ce que j'ai appris et de mon expérience personnelle (sachant que l'étendue de ma science est modeste et mon expérience de seulement 5 ans). Je vais aussi essayer d'être le plus claire possible avec mes deux affreux jojos qui me déconcentrent dans la pièce à coté!
    Les spermatozoïdes ont une durée de vie maximum de 5 jours dans des conditions optimales. Je m'explique : il s'agit de spermato de choc protégés par la présence de la glaire cervicale. Cette sécrétion protège les zozos du milieu acide du vagin qui réduit leur survie. En l'absence de glaire ces pauvres zozos ne survivent pas 5 jours. La méthode billings prend cette donnée en compte. En effet l'abstinence est recommandée dès que la glaire change d'aspect (pour les femmes qui ont un profil infertile de base avec glaire opaque) ou dès qu'elle apparait (profil infertil de base "sec"). L'abstinence est recommandée après la disparition de la glaire pendant 3 jours (pour être bien sur que la femme a bien identifié l'ovulation et que l'ovule est mort).
    En général, en ce qui me concerne, le changement d'aspect de ma glaire intervient 4 jours avant l'ovulation. Si l'on compte les 3 jours de "marge de sécurité" après l'ovulation, on arrive à une période d'abstinence de 7 à 8 jours. Sachant que mes règles durent 4 jours, il me reste grosso modo 16 jours de calins pendant mon cycle. Les jours situés dans la deuxième partie du cycle sont donc très "mouvementés". Nous aimons assez cette alternance de jours fastes et néfastes. Comme mon mari sait où j'en suis, il attend les jours fastes comme un enfant attend ses cadeaux la semaine du 20 décembre....
    Si tu veux d'autres informations et si ce n'est pas clair, il y a des schémas et des données scientifiques sur 3W.woomb.org
    Je reste à ta disposition!

    Commentaire


    • Quelques renseignements
      Ah oui qd même...



      Je suis plus que sceptique sur ta soit disant méthode de contraception, mais je ne vais pas polémiquer là dessus vu que tu as l'air persuadée que c'est la meilleur méthode au monde (j'ai lu tes autres messages)

      Par contre, j'ai aussi lu que tu pensais que c'était bien de recommander cette méthode à des jeunes filles (en tout cas, tu ne comprenais pas que certaines te disent de ne pas recommander la méthode). Or tu dis qu'il faut s'abstenir d'avoir des rapports la moitié du temps ! Déjà pour une jeune fille en pleine découverte de la sexualité c'est impossible !

      Et surtout, ta méthode n'est donc EN AUCUN CAS un moyen de contraception comme tu as pu le dire !! Un moyen de contraception, ça veut dire qu'on peut avoir des rapports sexuels tout le temps sans risque de grossesse.
      Donc merci de ne pas pas conseiller ça à quelqu'un qui cherche sur ce forum un moyen de contraception, c'est totalement inconscient vis à vis de celle qui demande.

      Autant proposer l'abstinence totale dans ce cas, avec ça aussi on est sûre de ne pas tomber enceinte !

      Commentaire


      • Ah oui qd même...
        Un seul conseil à te donner



        pupuce, retourne à l'école, apprends à lire correctement. Je te défie de trouver où que ce soit dans ce que j'ai écrit ailleurs que je conseillais la méthode billings à des filles irresponsables qui considéraient la sexualité comme un jeu. Bien au contraire;
        L'auteur de ce post cherchait des réponses précises exemptes de polémiques. Tu viens polémiquer (en te défendant malhonnetement de le faire) alors que Peeves voulait des informations objectives de femmes PRATIQUANT CETTE METHODE (je ne crois pas que ce soit ton cas).

        Commentaire


        • Petite précision



          tu pars sur une donnée fausse, à savoir que les spermato vivent 5 jours après un rapport quelque soit la période du cycle. Or c'est faux : les spermatozoîdes survivent maxi 2 heures en période inféconde (quand on ne voit pas de glaire) car à ce moment là le vagin est acide. Donc la méthode billings préconise en première partie de cycle (cad à partir de la fin des règles jusqu'à l'apparition de la glaire)d'avoir des rapports le soir après observation dans la journée pour ne pas louper le début de la période féconde, ensuite dès que la période féconde commence, abstinence car là les spermatozoîdes nourris par la glaire peuvent survivre jusqu'à 7 jours (cela dépend des femmes).Voilà si tu as d'autres questions n'hésite pas

          Commentaire


          • Un seul conseil à te donner
            Merci pour ces infos



            Je comprends mieux maintenant le fonctionnement de cette méthode...

            Pour réagir à votre débat, je pense que la méthode Billings convient à une certaine catégorie de femmes, qui :
            - sont en couple stable depuis un certain temps
            - acceptent les périodes d'abstinence, et dont le partenaire les accepte
            - ont des cycles à peu près réguliers et connaissent bien leur corps
            - pourraient éventuellement se permettre l'arrivée d'un bébé (parce qu'une méthode basée uniquement sur une observation subjective est quand même soumise à un risque d'erreur d'interprétation...)

            Evidemment, tout ça exclut les filles les plus jeunes! Surtout que la fertilité décroit quand même avec l'âge, donc après 30 ans, il me semble que l'usage d'une telle méthode se justifie davantage qu'avant...

            Ceci dit je ne pense pas non plus que ce soit forcément irresponsable de considérer la sexualité comme un jeu! Je trouve ça nettement plus sain que de la considérer comme quelque chose de culpabilisant ou d'extrêmement grave et sérieux. Ca ne veut pas dire qu'il faut avoir 10000 partenaires, mais de là à oublier le côté ludique et agréable de la sexualité... il y a une marge! C'est pour ça que personnellement j'aurais du mal avec cette méthode, car devoir m'abstenir les jours où je suis le plus réceptive physiquement (autour de l'ovulation), ce ne serait pas facile. Il faut dire aussi que ne vivant pas avec mon copain, des périodes d'abtinence, on en a déjà plusieurs dans le mois!!

            Pour finir, je pense que quand on donne des infos sur la contraception (ou en l'occurence sur la régulation des naissances), il faut toujours essayer de donner les avantages ET les inconvénients de chaque méthode (ce qui inclue les effets secondaires possible, le taux d'échec et le type de personnes à qui la méthode convient le mieux). Pas toujours évident à faire, mais dans l'idéal...

            Commentaire


            • Merci pour ces infos
              Connaitre son corps



              je connaissais très mal mon corps AVANT d'apprendre la méthode vers l'age de 25 ans. A cette période j'étais plus fertile que maintenant et je n'ai jamais eu l'impression de prendre des risques. Mes cycles ont toujours été irréguliers (de 25 à 35 jours) et je n'ai pas de difficultés à reconnaitre mon ovulation.
              Je ne considère pas la sexualité comme qqe chose de culpabilisant : pourquoi se sentir coupable de témoigner son amour à son conjoint. La sexualité est peut-être) ludique, mais elle engage le corps et le coeur. meme si elle est synonyme de plaisir partagée, elle est chose sérieuse.
              Le seul inconvenient à la méthode billings est à première vue la période d'abstinence. Voici un petit texte sur l'abstinence:
              D'après une allocution de bienvenue donnée par Nicholas Tonti-Filippini lors de la Conférence annuelle de l'OMR&RCA et du Conseil de la Méthode de l'Ovulation Billings de Victoria, 25-27 Avril 1997, Tempestowe, Victoria, Australie .

              Parce que la pratique du contrôle de la fertilité par méthodes naturelles est connaissance et non produit commercial faisant miroiter de grands profits, la littérature médicale et les médias populaires, l'un comme l'autre, ont vite fait de la ridiculiser. Cette caricature est fondée sur le mythe du rythme (méthode Ogino). En fait, toutes les méthodes naturelles requièrent de courtes périodes d'abstinence dès lors que le couple souhaite éviter une grossesse. Il y a un rejet culturel du concept d'abstinence et de responsabilité sexuelle. A tort ou à raison, le mâle est souvent perçu comme étant dans l'incapacité de pratiquer la continence périodique.
              Le fait d'enseigner à la femme la reconnaissance de son profil d'infertilité de base et les changements associés de façon certaine à une ovulation imminente, spécialement son symptôme du Sommet et tous les profils de changement qui suivent la santé reproductive, est d'une valeur inestimable. Les hommes aiment que les femmes partagent cette connaissance, comprennent sa signification, et répondent par une maîtrise de soi, élevant réciproquement leur dignité.
              L'abstinence de l'homme tend à encourager sa sensibilité envers les besoins de la femme car elle attire l'attention sur elle en tant que personne. Elle mène la relation amoureuse au-delà du sexe libre, disponible, récréatif.
              Il y a peu de romance sans abstinence. Sans abstinence, l'expression sexuelle semble perdre de son piquant, régénéré naturellement grâce à elle. Ce qui est obtenu en luttant, ce qui est voulu et refusé gagne en valeur simplement par son fait même.
              La connaissance du cycle d'une femme et de ses irrégularités approfondissent la compréhension que l'homme a d'elle et de ses réactions. Savoir qu'elle est capable de hauts et de bas émotionnels ajoute une excitation à vivre auprès d'elle. Le manque de variation hormonale chez l'homme trouve son complément naturel dans les éclats d'un tempérament qui tout à la fois chante et pleure.
              Quand les gens rejettent la pratique du contrôle de la fertilité par les méthodes naturelles en raison de l'abstinence qu'elle implique, on peut se demander comment ils font chaque fois qu'ils doivent faire abstinence pour une raison ou une autre. L'abstinence dans une relation fleurissante est une expression d'amour et de respect, une conquête sur soi-même en vue de faire grandir le don de soi par amour autrement que dans une intimité sexuelle, pour démontrer que la fidélité est plus que sexuelle. L'abstinence est essentielle à notre nature.





              Commentaire


              • Connaitre son corps
                ...



                >> "Je ne considère pas la sexualité comme qqe chose de culpabilisant : pourquoi se sentir coupable de témoigner son amour à son conjoint. La sexualité est peut-être) ludique, mais elle engage le corps et le coeur. meme si elle est synonyme de plaisir partagée, elle est chose sérieuse."

                Je pense que la sexualité a des facettes multiples... Elle a un aspect sérieux certes, non seulement du fait de l'engagement vis-à-vis de l'autre, mais aussi parce qu'elle impose des responsabilités (pour éviter les grossesses non désirées, se protéger du HIV et des MST...). Mais pour moi c'est très important qu'elle conserve un aspect ludique également, voire régressif... Quand je fais l'amour avec mon copain, j'ai envie de pouvoir ne penser qu'à ça et de m'amuser, même si en même temps je lui montre mon amour... Je veux pouvoir me couper de toutes les questions extérieures à cette activité, qui me permet de me libérer de toutes les tensions qu'il peut y avoir dans la vie quotidienne, des soucis... Bien sûr il y a d'autres manières de se détendre (!) mais celle-ci est tout de même très efficace! C'est pour ça que je préfère avoir un moyen auquel je dois penser le moins possible (le stérilet) plutôt qu'un moyen qui m'oblige à une observance très rigoureuse...

                Par ailleurs, je pense que l'homme peut parfaitement être attentif aux besoins (même physiques) de sa compagne, sans nécessairement avoir besoin de s'abstenir pour ça. Mon copain a été très présent quand j'ai eu des problèmes avec ma contraception. Et puis nous avons fait ensemble les tests pour les MST. Ces deux étapes nous ont permis de nous responsabiliser vis-à-vis de ça, de la même manière peut-être que ton mari et toi prenez vos responsabilités vis-à-vis du respect des règles de la méthode Billings.

                Enfin, les périodes d'abstinence existent dans tous les couples (pendant les règles, quand on est séparés pour une raison ou une autre, ou simplement quand l'un des deux n'a pas envie!).

                Bref, je pense que c'est important qu'il y ait une vraie diversité de méthodes pour que chaque couple ait à peu près le choix d'opter pour celle qui lui convient le mieux. Il n'y aura jamais de méthode "parfaite", alors à chacun de voir ce qu'il peut accepter non pas! Parfois les débats sur les méthodes sortent complètement de l'aspect technique pour dériver vers des conceptions du couple et de la sexualité qui sont nettement plus subjectives... Mais c'est loin d'être inintéressant!

                Commentaire


                • Connaitre son corps
                  Je dirais



                  comme peeves, cette methode peut a priori convenir a certaines femmes. Mais par contre les discours plus ou moins moralisants sur la sexualite, dire que les filles qui ne veulent pas s'abstenir qqs jours par mois sont irresponsables, je suis pas d'accord. Le discours que tu cite exprime une perception personnelle de la sexualite. Libre a vous de l'avoir mais il ne faut pas juger les gens qui ont une autre approche de la sexualite.

                  Commentaire


                  • Un seul conseil à te donner
                    Mais oui...



                    Apprends TOI à lire ma chère !!!
                    Je t'ai dit que je réagissais par rapport à d'autres posts de ta part !!
                    Je n'ai jamais dit que ta réponse que tu avais faite à la fille qui a posté le message ici était déplacée !

                    Désolée de ne pas avoir recherché tes autres posts, tu aurais peut être mieux compris...
                    C'est une autre personne qui t'avais répondu ça (que tu conseillais cette méthode à des jeunes filles), je n'ai rien inventé, j'ai seulement une bonne mémoire !

                    Commentaire


                    • ...
                      J'ai l'impression...



                      J'ai l'impression que dans vos discours vous considérez que c'est l'homme qui est privé de qqch si on fait abstinence !
                      Donc je voudrais juste préciser que moi je fais l'amour parce que j'aime ça, et que ça m'embête déjà assez de ne pas pouvoir le faire pendant une petite semaine lors des règles. Faire l'amour pour moi, ce n'est en aucun cas un moyen de faire un bébé (pas pour le moment du moins), mais c'est un moyen de s'éclater, d'avoir du plaisir, d'avoir des moments de grandes complicité avec mon ami...
                      Donc le truc que l'homme soit plus attentif à sa femme lors de période d'abstinence, je trouve que c'est une énorme absurdité !! Moi quand je veux qu'il soit plus attentif, ça veut souvent dire que je veux qu'il me saute dessus pour faire l'amour !

                      Commentaire


                      • Mais oui...
                        Voir un ophtalmo ou alzheimer



                        il semblerait que tu aies du mal à lire ou que ta mémoire te joue des tours. Je crois que tu confonds mes dires avec ceux de Mathi44...
                        Je te fais un copiè-collé d'un post que j'ai écrit avant où je disais justement que je ne pensais pas billings adapté pour des jeunes filles n'ayant pas une sexualité responsable et n'étant pas fidèles :
                        "c'est une méthode à recommander et à faire connaitre. Je pense que les jeunes filles qui ne souhaitent pas d'enfant sont assez grandes pour discerner les méthodes qui leur sont adaptées (puisqu'elles sont assez grande pour avoir une sexualité).Je ne vois pas ce qui te permet d'avancer que la méthode billings n'est pas fiable (tu sembles d'ailleurs ignorer totalement son fonctionnement). Ce forum est plein de filles qui prennent la pilule à l'envers, qui l'oublient, qui en prennent 2 le même soir. Alors question fiabilité....je suis assez dubitative! Sache aussi que le nombre d'avortement ne baisse pas depuis 30 ans alors que la prise de pilule s'est généralisée...y aurait-il un lien de cause à effet? il y a une déresponsabilisation totale des femmes par rapport à leur fécondité (et que dire de l'irresponsabilité des jeunes hommes). La pilule est souvent prise avec peu de serieux (les exemples pulullent sur ce forum). Un accident de pilule, hop, une ivg!! Je ne crois pas que cette mentalité soit présente chez ceux qui sont formés aux méthodes d'auto-observation."

                        Commentaire


                        • J'ai l'impression...
                          Essaie



                          l'abstinence périodique et tu verras que ce n'est pas absurde. J'ai connu autre chose et je vis une sexualité avec billings. Ca me permet donc de comparer les 2 et de constater tout le bénéfice que l'on peut gagner pour son couple avec billings. pupuce, ne juge pas, a priori, quelque chose que tu ne connais pas avec rejet et agressivité. Tu manques d'ouverture d'esprit.
                          De plus, ce n'est pas parce que je considère que la sexualité a une immense importance, qu'on ne doit pas la prendre à la légère et que c'est qqe chose de sérieux, que je suis pour autant frigide et que je ne "m'éclate" pas au lit. (Merci pour moi, ça va très bien). Les deux ne sont pas incompatibles !

                          Commentaire


                          • ...
                            Abstinence pour tous les couples



                            c'est justement ce qui est écrit dans ce texte. Tous les couples seront confrontés un jour ou l'autre à l'abstinence (éloignement, maladie, grossesse pathologique...). L'auteur dit qu'il est bon d'apprendre la continence pour apprendre à exprimer autrement son désir de communion avec l'autre et sa tendresse. Il n'est pas rare d'entendre des hommes quitter leur compagne au moment d'une naissance parce que l'abstinence est impossible à tenir pour l'homme. Peu d'hommes savent témoigner leur amour sans la sexualité...

                            Commentaire


                            • J'ai l'impression...
                              Euh je n'ai pas du tout dit ça!



                              Loin de moi l'idée de dire que seul l'homme est privé quand on s'abtient! C'est la porte ouverte à tous les clichés ça!! Et l'abstinence ne permet pas non plus à l'homme d'être plus attentif à sa femme d'une manière générale, ça je crois que c'est aussi faux que de penser qu'on va obtenir l'attention d'un homme en couchant avec... On obtient l'attention de quelqu'un parce que LUI veut nous la donner et c'est tout!

                              Ce que je disais c'est que je comprenais que pour certaines, ce genre de méthodes peut être un bon moyen pour que les DEUX soient attentifs à la régulation des naissances (vu que les gens qui pratiquent ce genre de méthodes sont obligés de dialoguer beaucoup j'imagine...), et UNIQUEMENT à cet aspect (je ne voulais pas dire "attentif à sa femme" en général...). Mais perso j'ai une contraception très fiable (stérilet) dont je me suis évidemment occupée moi-même et pour autant, mon copain s'est beaucoup informé de mes choix en matière de contraception, on en a discuté à chaque étape, je lui ai expliqué comment ça fonctionnait, les problèmes que j'avais... Je suis plus calée que lui en la matière mais il sait de quoi il retourne et il s'en informe. Donc voilà, il n'y a pas de méthode miracle universelle, chaque couple fait sa cuisine!

                              Commentaire


                              • Connaitre son corps
                                Mouais, d'un autre côté tu n'es pas très objective



                                car quand on lit tes interventions sur le forum "doctissimo" on voit bien ce le fait de prôner les méthodes "naturelles" relèvent plus, chez toi, de tes convictions religieuses que du danger éventuel de la pilule ou du stérilet.

                                Je cite ;
                                "Je suis catholique (comme ça j'annonce la couleur) et peu habituée de ce forum.
                                J'ai la nette impression que vous avez des idées assez vagues sur ce que l'Eglise (et le pape) enseigne sur l'amour humain.
                                il serait dommage de n'en retenir que ce qui est dit dans les media (et qui manque de clarté).
                                Le pape ne s'oppose pas au preservatif. Il repète inlassablement la même chose : la sexualité est l'expression ultime et magnifique de l'amour. L'amour d'un homme et d'une femme doit s'inscrire dans la durée. Donner son corps implique la personne tout entière et il est important que ce don des corps se fasse après l'engagement.
                                De plus, l'Eglise affirme que la contraception et la mentalité contraceptive sont un refus du don de la vie. L'amour humain doit être vécu de manière responsable. La fécondité des époux ne doit pas être laissée au hasard et doit se décider de façon autonome et libre. Les moyens de réguler la fécondité doiventrespecter la dignité de l'homme et de la femme et être vécus en collaboration. Les moyens de contraception artificiels s'opposent à cette dignité car ils font peser sur la femme seule le choix de l'évitement d'une naissance.
                                l'union des époux est à la fois signe et expression de leur amour et possibilité de donner la vie.
                                Les méthodes dites naturelles ne sont pas des méthodes de contraception ... . elles supposent une attitude éthique qui conservent à la sexualité des époux son ouverture à la vie, à la conception d'un nouvel enfant.
                                il serait totalement irresponsable de dire "nous aurons tous les enfants que Dieu nous donnera". et ce n'est pas ce que prône l'Eglise. Dieu a voulu que l'homme et la femme coopèrent pour la création, Il leur fait confiance et en appelle à leur responsabilité. 3

                                fIN DE CITATION

                                Commentaire


                                • Abstinence pour tous les couples
                                  L'homme ? et la femme alors ?



                                  C'est marrant ce cliché ancestral ... qui stipule que l'homme a des désirs sexuels et que la femme n'est là que pour y répondre..
                                  Il y a quand même un sacré nombre de femmes qui ont des désirs sexuels et qui ne sont pas du tout contentes lorsque leur compagnon n'est pas sur la même longueur d'onde. Et certaines femmes ont plus d'"appétit" que certains hommes, simplement, pendant des siècles on leur a interdit de manifester cet appétit, incompatible soi disant avec leur "nature de femme et de mère" (arf..)
                                  Savez vous pourquoi, jusqu'à la première moitié du 20e siècle (donc jusqu'après la première guerre mondiale environ, puisque c'est là que tout a changé), les femmes "comme il faut" devaient avoir un appétit d'oiseau, chipoter dans les plats, et que l'on conseillait aux femmes du monde de manger quelque chose chez elles AVANT de se rendre à un dîner, ainsi elles n'auraient pas faim pendant la réception ? Ce n'était pas par obsession de la minceur, non, c'était parce que montrer de l'appétit pour la nourriture laissait supposer qu'elles en avaient aussi, de l'appétit, pour d'autres plaisirs "de chair" (je n'invente rien , je suis férue des manuels de table et de savoir vivre à travers les époques)
                                  D'autre part, étant donné qu'il est évident que des périodes d'abstinence sont souvent imposées dans le couple (grossesse à problème, post-accouchement, maladies ou états grippaux etc, ou tout simplement professions nécessitant des déplacements et donc le couple se voit parfois par intermittence), ce n'est pas la peine de RAJOUTER des périodes d'abstinence volontaire. C'est un peu comme si tu disais "je vais avoir beaucoup de boulot au mois de mars car c'est la clôture au bureau, je vais sûrement faire des journées de 12 heures, alors pour m'entraîner je vais dès maintenant faire des journées de 12 heures alors que c'est calme et que je pourrais travailler 7 heures maximum, mais faut bien que je m'entraine pour dans deux mois" :fou:

                                  Commentaire


                                  • Nimp



                                    pourquoi débattre sur les méthodes naturelles ??? Je trouve ça normal que Boulipouc nous témoigne de son expérience !!
                                    Chacun vit sa sexualité comme il le désire mais elle n'a pas tord sur un point, la pilule c'est bien mais il faudrait que les jeunes filles soient un peu plus responsables...
                                    Enfin tout ça pr dire que les anti-méthodes naturelles, arretez de critiquer les autres !!

                                    Commentaire


                                    • Petite précision
                                      Ce que j'adore..



                                      avec cette méthode, c'est la spontanéité qui en découle...

                                      Première partie du cycle : dimanche matin, grasse matinée
                                      "Chérie, j'ai envie de toi"
                                      "Ah non désolée mon amour, il faut que j'observe mon appartition de glaire dans la journée avant qu'on puisse faire l'amour"

                                      Deuxième partie de cycle :
                                      "Chérie, j'ai envie de toi"
                                      "Ah non désolée mon amour, c'est pas possible, tu peux te retenir 7 jours s'il te plait ?"

                                      Avec votre méthode, il y a des moments où on peut faire l'amour sans programmer ????
                                      Ca me donnerait l'impression d'être un vieux couple avant l'heure en tout cas...

                                      Commentaire


                                      • Ce que j'adore..
                                        Lol



                                        essaie avant de juger !!!
                                        Tu es tout simplement médisante !!
                                        Je ne dis pas que c'est le meilleur moyen de contraception bien au contraire !!
                                        ça a l'air de marcher pr certains et de les rendre épanouie tant mieux pr eux !!
                                        alors fous-leur la paix avec tes remarques à deux balles

                                        Commentaire


                                        • Essaie
                                          Mais ma chère boulipouc...



                                          JUSTEMENT c'est parce que je connais l'abstinence que je me permets de juger ta méthode et d'en relever tous les inconvénients !
                                          J'ai vécu la relation à distance, tu sais, celle où on ne peut se voir qu'une fois par mois, un week end. Et bien désolée, mais moi ça m'aurait trop fait c**ier de me dire que je voyais mon chéri ce week end, mais qu'on allait rien pouvoir faire !!!
                                          Et même ensuite, on n'habitait pas ensemble, donc on ne se voyait pas tous les jours, et je peux te dire que ça me manquait de ne pas pouvoir faire l'amour quand je le voulais ! Donc pareil, se dire qu'on va se voir, mais que non c'est pas possible, je vois vraiment pas l'intérêt !

                                          Et comme disait Antilope au dessus, il y a déjà plein de périodes d'abstinence forcée, donc pourquoi en rajouter ???

                                          Commentaire


                                          • Ce que j'adore..
                                            :non: cliché :fou:



                                            J'suis un "vieux" couple (on est ensemble depuis 1988) et on ne programme pas On est toujours spontanné (bon on n'a pas 80 ans non plus... et à 80 ans j'espère bien encore que ce sera la fête :fou: )

                                            A part ça je suis d'accord avec toi.
                                            Déjà imagine un couple ou l'un ou l'autre a des déplacements professionnels à l'étranger... Alors le 2 et le 3 janvier Monsieur est à Londres, il revient le 4, avec un début de bronchite (pas étonnant avec le temps qu'il fait à Londres :fou , le 5 et le 6 il est en arrêt de travail il claque des dents et a mal partout, ne peut que dormir et boire de la tisane, le 7 il va mieux il retourne bosser, mais le 7 et le 8 Madame part d'urgence à Trifouillies les oies où sa mère vient d'avoir une attaque, le 9 elle revient avec un mal au ventre de chien, ah zut mes règles, de nouveau cinq jours d'abstinence (certains détestent avoir des rapports dans ces moments là), le 14 janvier Monsieur repart deux jours en Allemagne pour le boulot, le 16 janvier Madame prépare un dîner aux chandelles, met de la musique bien sensuelle, ça fait 15 jours qu'ils n'ont pas eu de soirée ensemble, manque de pot, le dîner romantique se termine par "bonsoir chéri" avec un bisou sur le front, parce que "là j'ovule, c'est abstinence" jusqu'au 21 janvier minimum, il reste 9 jours si pas de déplacements et pas de bronchite :fou: pour la "fête des sens" Va falloir mettre les bouchées doubles pour rattraper.

                                            Vu l'idéologie promulguée par les promotrices de Billings sur ce forum, je n'ose proposer, pendant la période d'ovulation à risque, d'autres jeux sexuels... Est ce que les petites gâteries sont autorisées par le "CLER" ? ou est ce considéré comme de la dépravation ? :fou:

                                            Commentaire


                                            • Ce que j'adore..
                                              Pfffff !



                                              Idées reçues, a priori, caricature à 2 francs, mauvaise foi : rien ne nous sera épargné !
                                              Je n'ai pas besoin de dire que j'ovule à mon mari au moment où il veut me toucher : il sait où nous en sommes à chaque moment du cycle.
                                              Notre parole sur la sexualité est si libre que je ne me sens pas gênée et il n'est pas déplacé dans notre couple de parler du fonctionnement de notre corps (Ben oui, la pudibonderie n'est pas toujours là où l'on croit).
                                              Quant aux jeux sexuels, merci pour nous, mais nous nous amusons autant que les autres !

                                              Commentaire


                                              • Mouais, d'un autre côté tu n'es pas très objective
                                                Et alors



                                                le fait d'être catholique te gêne -t-il tant que ça? pourquoi? Serait-ce de l'intolérance religieuse de ta part?
                                                C'est bien ce que je disais plus haut : le manque d'ouverture d'esprit n'est pas toujours là où on croit!

                                                Commentaire


                                                • Mais ma chère boulipouc...
                                                  S'il te plait



                                                  n'écris pas "chère" boulipouc, alors que tu craches ton venin sur moi depuis des jours. C'est tout à fait déplacé. Tu ne respectes pas ce que je suis et déforme mes propos alors je ne te suis pas chère du tout !

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  Forum-Archive: 2006-01

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X