publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le pass contraception

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le pass contraception



    C'est une bonne mesure mais deux consultations chez un gygy ca me paraît insuffisant. On a souvent des mycoses et il faut essayer plusieurs pilule avant d'en trouver une qui nous convienne. On a besoin aussi de faire régulièrement des contrôles pour les MST, on change souvent de petits copains. Il faudrait un minium de 6 consultations par an. En dehors de la contracepetion, on a souvent besoin de consulter un gygy pour un téton qui fait mal ou des pertes marrons ou des des regles qui ont 5 jours de retard ou qui sont pas venues depuis 2 mois. C'est à notre âge qu'on a le plus besoin de consulter, c'est pas à 25 ans.

    Pourquoi les garçons ont pas le droit au pass contraception avec un gygy qui leur donnerait des préservatifs et qui les renseignerait sur la sexualité ? La sexualité ça concerne aussi les garçons.

    Je ne comprends pas pourquoi on aurait pas des pass pour le dermatologue, certains ont des problèmes d'acné et de peau grasse. L'acne cela peut defigurer un visage. A l'adolescence on a besoin de séduire d'avoir une jolie peau. Des ados de famillles modestes ne peuvent pas consulter de dermatologues les parents n'ont pas les moyens et d'autres élèves ont des parents simplets qui ne voient pas l'interet de consulter un bon dermatologue. Nous avons aussi besoin de voir un dermatologue une fois par an pour nos grains de beauté.

    Le medecin généraliste aussi devrait pouvoir nous prescrire des médicaments sans l'autorisation de nos parents. A partir de 16 ans, on peut consulter avec notre carte vitale mais on ne peut pas avoir de prescripion de médicament. On a un diagnostic mais on peut se soigner.

    Il serait plus simple de nous donner la CMU dès le lycee ou même en quatrième. On l'a mérite autant que les RSA qui ont un revenu de 3000 euros par mois et un logement de payé avec les allocations logements. Les plus pauvres ce sont les lycéens qui n'ont aucune source de revenus et qui ne peuvent pas avoir la CMU.

  • Je ne sais pas...



    quel âge tu as, mais il faudrait que tu redescendes sur terre....

    je ne sais pas ou tu crois que l'etat trouve l'argent pour les besoins sociaux, mais pas sous les pieds des chevaux en tout cas....
    A 16 ans, on est a la sécu, non ???
    Je comprends pas comment tu penses que l'état va financer ton truc pour les milloins de lycéens, je crois que le contribuable est assez taxé, non ?
    Pour la contraception, y a le planning, pour les surveillances MST, la solution c'est pas d'aller tous les deux mois aux frais de la princesse se faire dépister parce qu'on a changé de petit copain, ce qui ne protège pas on est bien d'accord, c'est d'arrêter d'être stupide et assisté et de mettre des capotes.
    Moi en tant que contribuable, je trouverais inadmissible d'être encore surtaxée pour que les pseudos pinups puissent "avoir une jolie peau et séduire", et cautionner le fait qu'elles sont irresponsables en me se protégeant pas et pensent qu'aller sans arrêt chez le gynéco va les protéger....
    Devenir adulte, c'est s'assumer.

    Commentaire


    • Je ne sais pas...
      Le problème est aussi



      l'information des jeunes femmes et des femmes en général en ce qui concerne la sphère gynéco... Cela semble pour le moins assez paradoxal a priori, mais, alors que nous sommes dans une ère où l'information abonde tout comme les actions de prévention et d'info pour les jeunes dans les établissements scolaires, certaines femmes ou ado semblent encore moins informées que leur ainées à ce propos...

      En plus d'un problème de maturité, je trouve aussi surprenant de se ruer chez le gynéco alors que l'on a quelques jours de retard de règles. N'est-ce pas là aussi un problème d'information?

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2011-06

      publicité

      Chargement...
      X