publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Alerte sur les effets secondaires des pilules

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Alerte sur les effets secondaires des pilules



    Bonsoir,

    Je voulais vous alerter sur les effets secondaires que peuvent avoir les pilules contraceptives en général.

    La plupart des femmes supportent très bien les pilules contraceptives. Cependant, il faut savoir que d'autres n'ont pas cette chance.

    J'ai fait un test avant ma 2e grossesse :

    J'étais sous ... depuis 1 an et demi, mais je trouvais que je n'avais plus du tout d'énergie, moi qui était si pleine de vie avant, j'avais des étourdissements que je croyais dû à la fatigue, je me sentais toujours à côté de mes pompes, toujours crevée, inutile de vous dire que côté libido, c'était plutôt le vide total, avec sécheresse vaginale et tout le tintouin !
    Rien dans mes analyses de sang ne montrait un déficit en vitamines ou minéraux, pour eux, j'étais en parfaite santé...

    Là, me prends la lubie, ou plutôt l'éclat de génie de me dire que c'est sans doute lié à quelquechose que je prends tous les jours, et qui doit me rendre comme ça. Je décide de faire un test et d'arrêter la pilule car j'avais jeté un oeil sur la notice et vu les effets secondaires indésirables...

    Quelques jours seulement après l'arrêt de ma pilule, l'énergie m'était revenue, je pouvais enfin à nouveau tenir une conversation sans avoir l'impression de me demander quand la personne allait me lâcher la grappe pour être enfin tranquille, je pouvais à nouveau avoir envie de faire l'amour, alors que ça ne m'était pas arrivée depuis un moment, et avoir une lubrification naturelle...
    INCROYABLE ! Ce si petit comprimé qui peut avoir un tel effet !! Moi même je suis bluffée !

    Vous imaginez bien vite que la réalité de la femme m'a rattrapé : mon ami et moi n'avions rien à perdre puisque nous voulions un 2e enfant, donc, je suis tombée enceinte 4 mois après mon arrêt de pilule en croyant que compter les jours suffirait à tenir le plus longtemps possible sans tomber enceinte.
    Bref, j'ai eu ma 2e fille avec bonheur, mais aujourd'hui se pose le même problème qu'à l'époque : 3 ans et demi de ... après la naissance de ma 2e fille, les effets sont plus que jamais là, et j'ai à nouveau décidé de l'arrêter !

    RESULTAT : même topo : je suis à nouveau pleine d'entrain, d'énergie, et tout le reste ! Je commençais même à être en dépression et à mettre mon couple en danger avec ce poison, comme je l'appelle maintenant...

    Alors mesdames, si un jour vous sentez que vous n'avez pas la force, que tout vous paraît insurmontable, que vous remettez toujours tout au lendemain, que vous n'arrivez plus à avoir une relation sexuelle satisfaisante, et que vous êtes sous pilule, pensez que ça n'est pas forcément une dépression qui vous guette, mais bien peut-être les effets indésirables de votre pilule.

    Ce que j'écris paraît tellement insensé , mais si vous ressentez ces effets néfastes sur vous, pensez à arrêter votre pilule un temps, histoire de voir si c'est cela qui vous rend mal.
    Et si ce n'est pas ça, tant mieux !

    Pour ma part, je reviens au préservatif, je ne veux plus d'hormones de synthèse dans mon corps, les effets sont néfastes et pervers. Ils s'insinuent sans qu'on puisse penser un seul instant à cette magique petite pilule qui fait que nous pouvons gérer nos grossesses. Mais pour ma part, cette magique petite pilule a éteint mon corps, et aujourd'hui, il est bel et bien réveillé à nouveau depuis mon arrêt de prise.

    Je suis soulagée, et espère que chacune trouvera un bon mode de contraception, bien adapté à son corps.

    J'espère avoir éviter pour quelques-unes, qui cherchent le pourquoi de leur mal-être sans le trouver, les désagréments d'une séparation avec leur mari, ou d'une dépression...

    Bien à vous.





  • Bonjour, personnellement, je n'ai jamais voulu prendre de contraception hormonale parce que ce n'est pas naturel. J'ai donc opté pour un DIU cuivre et je te le recommande vivement si vous en avez marre des préservatifs qui peuvent aussi craquer et qui sont tout de même moins fiables que les contraceptions hormonales et les DIU cuivre.

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2011-08

    publicité

    Chargement...
    X