publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pillule durant 14ans et fertilité?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pillule durant 14ans et fertilité?



    Bonjour à toute, suite à un rendez-vous chez un nouveau gynéco, pour petit soucis qui en réalité n'en est pas un, celui-ci m'a conseillé vivement d'arrêter la pillule durant quelque temps histoire de voire si tout va bien. En effet, je vais avoir 30ans et casiement depuis que je suis réglée, (je l'ai été a presque 13ans, et j'ai commencé la pillule a 16), je ne me rapelle plus du tout de mes cycles.
    Il est anti-pillule (même si celle-ci ne présente aucun risque) dans le sens ou comme les organes sont mis au repos et que on ne connait pas son corps lorsque on l'a prise sans arrêt durant longtemps. A savoir que je ne sais même pas si j'ai une ovulation normale ni même des cycles normaux.

    En plus, même si je ne m'apprête pas à avoir un enfant de suite, il est vrai que étant en couple, on envisage plus tard, d'ici un an ou un peu plus, de commencer a essayer, il dit que ce serait mieux de découvrir les choses avant que pendant un essai bébé.

    J'ai une amie qui a arrêté la pillule en janvier et a des soucis d'ovulation. Chez elle, c'est surtout du au stress je pense,puis elle en veut tellement un que ça doit bloquer....

    Surtout que je lui ai parlé de mes inquiétude quant à une infertilité! C'est vrai! je trouve bête d'essayer et de se découvrir infertile! mais bon, on a déjà vu des miracles. Moi j'ai eu une MST par le passé (soignée) qui aurait pu me rendre infertile! soit disant que ça n'a pas atteint les trompes mais ça elle a pas vérifié en même temps!
    Il m'a rassuré sur ce point là, et m'a dit qu'il serait temps de vérifier la perméabilité des trompe (hystérographie je crois?) si je n'arrive pas a tomber enceinte car j'ai un pti utérus (5cm voir 6 gd max) et de trés petit ovaires (il a eu du mal à les trouver......).

    QU'en pensez vous de cet arrêt? mon ami est ok, on metra des préservatifs.


  • Arrêt



    bonjour,

    arrêter ta contraception t'expose à un risque de grossesse si tu n'en utilises pas une autre. Donc si tu ne veux vraiment pas de bébé tout de suite, préservatifs obligatoires.
    La fertilité n'a rien à voir avec la prise de la pilule sur plusieurs années. Certaines femmes sont très fertiles d'autres moins; et puis il n'y a pas que la femme: certains couples sont plus fertiles que d'autres également.

    La taille de l'utérus et la "grosseur" des ovaires n'influent aucunement sur la fertilité. Et par ailleurs j'ai eu deux enfants, mon utérus fait 7cm de hauteur APRES les grossesses (avant je n'en sais rien!)

    Ce qui est sur par contre, c'est qu'il est moins facile de tomber enceinte passer 30-35 ans qu'à 18 ans...c'est la nature.
    Il y a des femmes qui prennent la pilule 15 ans et qui tombent enceinte au premier cycle d'arrêt. Celles qui pensent découvrir des soucis après l'arrêt de la pilule, la plus part se trompent: les problèmes étaient là avant la prise et la pilule n'a que masquer les éventuels problèmes.
    Le problème est que, comme toi, la majorité des femmes prennent une contraception avant d'avoir pu "tester" leur fertilité et à l'arrêt incrimine la pilule en cas de grossesse qui se fait attendre. De plus il faut en moyenne un an d'essais pour obtenir une grossesse. Eh oui nous ne sommes pas des robots!
    Bref, tu auras certainement un beau bébé quand tu le souhaiteras.
    Au passage, la pilule diminue très fortement les cas de cancer de l'ovaire (toi qui l' aprise 13 ans, tu es à peu près protégée à 90% du cancer épithélial de l'ovaire- le plus courant- et ce pendant les dix années qui arrivent), ainsi que du cancer de l'endomètre.

    Commentaire


    • Arrêt
      Bonjour et merci



      pour ta réponse.
      Bien entendu, je ne veux pas d'enfants de suite, trop tôt, envie de profiter de mon homme avant..après..c'est plus pareil....donc, je mettrais des préservatifs à tous les coups, c'est juste sur quelque smois, deux ou 4, genre jusque février puisque je prévois de l'arrêter le 15 octobre, je prendrais encore une plaquette.
      Je suis entièremenr d'accord avec toi sur le fait que la pillule ne réduit pas la fertilité, et ça il me l'a bien dit! Non c'est comme tu l'as précisé, la pillule "masque" les éventuels soucis, qui seraient là "avant"! Puisque le corps est mis au repos, ce n'est plus le cerveau qui régit les ovaires mais les hormones artificielles.
      C'est pour cela que "avant" un essai bébé, il pense que ce serait bien que j'aprenne à connaître vraiment mon corps puisque je ne l'ai jamais testé, histoire de pas m'inquiéter!
      Je me souviens juste que j'avais pas mal de douleurs au ventre mais sans plus, et règles abondante (la pillule n'ayant rien changé au problème lol).
      Je suis d'accord que chaque cas est différent, j'ai une amie qui a arrêté la pillue après prise pendant 10ans et enceinte le 1er mois! et par deux fois car fausse couche.
      cela dépend de chaque couple, que la combinaison des deux partenaires etc etc...
      Je me pose énormément de questions, je ne sais pas pourquoi j'ai cette idée fixe de me sentir "stérile"! Je me vois pas mère alors que j'en ai trés envie pour le futur! Un pressentiment! C'est surtout du à cette saloperie de MST que j'ai contracté pourtant trés courante. Puis j'ai oublié pas mal de fois ma pillule parfois 3 jours de suite et jamais tombé enceinte alors je me dis que je dois pas être facilement fertile!
      Ma mère ne l'était pas non plus! ça a été long à chaque fois, mais ce n'est pas héréditaire.
      POur la taille utérus et le fait qu'il soit rétroversé, oui il m'a dit aucune importance sur ma fertilité.
      POur les cancers oui ça je le savais aussi.
      Merci en tous les cas. on verra ce que mon corps en dit.....

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2011-09

      publicité

      Chargement...
      X