publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • ...



    Bonjour,

    Mon histoire risque d'être longue désolé. Alors je vais commencer par le tout début. J'ai déjà eu un ... que j'ai gardé durant les trois ans, j'en suis maintenant à mon deuxième (posé en novembre 2009. On ne peut pas dire que celui-ci me convenait: j'ai pris 15kgs, j'ai des migraines environ tous les deux jours accompagnées de nausées (ce qui commence à être insupportable), j'ai également de terrible maux de ventre à me taper la tête dans les murs, je suis irritable et cela n'aide pas mon couple. Je suis avec mon homme depuis 7 ans et nous sommes installés depuis 2 ans. Les vrais problèmes ont commences lorsqu'un jour je n'ai plus sentie l'implant dans mon bras (cela date du mois d'avril 2011), de là je prends rdv d'urgence avec mon gygy. Conclusion du rdv: alors déjà, il me dit qu'effectivement l'implant n'est plus là, mais qu'il est impossible que celui-ci est migré. Il me prend ensuite pour une idiote en le disant que cui-ci est sorti de mon bras (peut-être en m'habillant, il a du s'accrocher dans mes vêtements me dit-il). Bien évidemment je ne le crois pas, il le prescris donc une radio du bras pour être sur. Sur cette radio, rien, pas d'implant, je retourne donc le voir, il ne se décide pas à changer de discours (je me dis donc que j'irais voir quelqu'un d'autre). Quelques jours plus tard, je vais voir mon médecin généraliste et surprise, il me tient le même discours, j'en ai marre ... a la suite de ce rdv j'ai contacter 9 médecins et 6 gynécos différents avant de trouver quelqu'un qui me croit. Ce nouveau médecin me prescrit docnc tout d'abord une radio du thorax pour voir s'il n'a pas migré. En attendant les résultats de la radio, je discute avec le radiologue qui m'explique que cette histoire de migration d'implant est très fréquente. Résultat de la radio, rien. Je retourne le voir alors ce coup-ci il commence à desespérer et me prescrit la pillule je prends au cas où l'ordonnance mais lui dit que je refuse de cumuler deux contraceptions car je ne suis pas sur que l'implant n'est plus là. Il se décide tout de même à me prescrire un dosage hormonal et une irm en dernier recours. Je téphine donc pour prendre un rdv pour l'irm, on me dit de venir sur place pour remplir un formulaire. J'y vais dès le lendemain, je remplis les formulaires, et là le radiologue vient me voir le disant qu'il refuse de me faire passer une irl car cela est relativement mauvais et qu'il aimerait que je fasse d'abord une écho du bras, je prends donc rdv. Plus tard je vais au labo pour le dosage et là on me dit qe cela ne se fait pas où seulement par le la o qui commercialise l'implant mais on me dit aussi que les démarches s'avèreraient trop longues et inutiles. Du coup pas de dosage, je fil à à l'écho, résultat le radiologue retrouve mon implant en moins d'une minute, à sa place, mais seulement plus profond à cause de ma prise de poids (j'ai tout de même quelques doutes car il a noté sur l'écho ( corps étranger (implant) de 26,5mm or l'implant mesure 40mm). Quoiqu'il en soit cela remonte au mois de janvier. Avec mon homme nous avons décidés de me faire retirer l'implant pour avoir un bébé. J'ai donc eu rdv chez le gygy le 27 février pour le faire retirer et pour faire un bilan. Et la est tout le comble de l'histoire, le gynéco avait mon dossier, et vu su'il avait noté que mon implant était "sorti", il a tout simplement et catégoriquement refusé de me le retirer ( c'est une honte). Il dit ne pas vouloir me "charcuter" le bras inutilement si nous ne sommes pas sur que celui-ci est là. Je lui explique donc que je veux un enfant et que je ne le supporte plus et ce gygy a le culot de me dire que pour les douleurs j'ai réussi à les supporter 2 ans et demis et donc que je ne suis plus à 6 mois près; et pour mon désir de bébé, il me dit que j'ai juste à attendre qu'il se "périme" ( cela veut-il donc dire qu'une fois périmé, je devrais le garder dans mon bras ?). En cas de preuve certaine de la présence de l'implant, il m'opéreront au bloc sous anesthesie pour le retirer. Donc j'ai réussi à obtenir un autre rdv le 14 mars pour lui apporter le rapport du radiologue et voir ce qu'il dira. M'enfin je pense que ce n'est pas la fin de ma galère ... Je vous tiens au courant.

    Merci de m'avoir écouté et si vous avez des conseils, je suis preneuse.

  • Gygy



    Personne ne connait de bons gynecologues sur la region parisienne ?

    Commentaire


    • Courage !



      je te tiens les pouces !

      Commentaire


      • Courage !
        ...



        Merci. bon la situation evolue je vais quand meme passer une irm pour voir si on le retrouve avant de retourner voir le gygy comme ça il pourra pas dire qu'il manque des examens .... Et peut être passé voir le planning familial, de toute façon au point où j'en suis, je suis prête à tout essayer.

        Commentaire


        • ...
          Yep ! :bien:



          tu a meilleure temps oui ! tiens moi au courant !

          Commentaire

          Publicité

          Forum-Archive: 2012-03

          publicité

          Chargement...
          X