publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Est-ce que c'est la fin? :???:

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Est-ce que c'est la fin? :???:



    Bonjour,

    Je viens vers vous car je n'ai personne à qui confier ce que je ressens... C'est tellement particulier.

    Je crois que je n'aime plus mon mari C'est un sentiment terrible. Surtout que ce n'est pas simplement un sentiment. Je ne supporte plus qu'il me touche. Quand il m'embrasse, j'ai l'impression que c'est un étranger et ça me dégoûte... J'évite de le regarder dans les yeux, je fuis le contact au maximum. Le soir je n'ai pas envie de rentrer chez moi car il s'y trouve. Quand il se colle à moi la nuit, je me décolle, je ne supporte plus son contact...

    Ce qui m'inquiète c'est que les raisons de cette situations sont profondes et je crainds que cela ne perdure.

    Mariée depuis 7 ans, mon mari a quitté son travail peu de temps avant notre mariage, par ce qu'il ne s'entendait pas avec son chef. J'ai dû donc faire face toute seules aux dernières dépenses ainsi qu'au somptueux voyage de noces que nous avions prévu.
    Il n'a jamais retrouvé de travail sérieusement. Il y avait toujours un problème et puis il ne voulait pas faire n'importe quoi.

    Conclusion j'ai vu toutes mes économies fondre, un prêt de 80 000 Francs à l'époque sur le dos pour toutes les dépenses du mariage qui restaient, des crédits cétélem, et autres. Mon PEL y est passé, mon assurance vie, tout, je vous dis. Il fallait satisfaire toutes ses envies comme si nous avions 2 salaires.

    Nous avons déménagé, il a trouvé un petit boulot et il a tenu 3 mois!

    Le pire c'est que ce n'est même pas un fée du logis, donc, moi je suis au boulot toute la journée et je dois remettre ça en arrivant. Ce n'est pas un homme au foyer, c'est un ado qui veut pas bosser!

    Je me suis dit longtemps, c'est ton mari, il faut l'aider, il fait une dépression.. c'est vrai, pendant un temps il était sous cachets car il n'allait pas bien.

    Mais maintenant, il n'a plus de problèmes.

    Et puis nous n'avons presque pas de relations sexuelles, peut-être 3 ou 4 par an. Avant de nous marier, c'était génial. Après, la cata... il a vait des crises d'herpes à répétition. Il disait que mes sécrétions étaient trop acides et que c'était moi qui les lui déclanchais...

    J'ai eu beau lui expliquer que ce n'était pas possible et que c'était son anxiété, ou que peut-être c'était la façon que son corps avait de me repousser, rien à y faire... jusqu'au jour où les crises se sont déclanchées alors que nous n'avions aucun rapport!

    Il a fini par mettre en relation son état émotionnel et les crises. Et c'était simple, dès qu'il avait une contrariété, c'était la crise d'herpès.

    Ensuite on est passé à l'étape, resurgeance de traumatisme d'enfance avec impossibilité pour moi de tenter toute approche sexuelle. Il n'acceptait que le maternel dans notre relation.

    Quand cette phase est passée, je ne pouvais pas le toucher parce qu'il avait grossi et n'aimait pas son corps. Il se demandait donc comment, moi je pouvais le désirer. Tous mes discours pour le rassurer on étét vains!

    Maintenant on est dans un procesus de FIV depuis près d'un an parce que mes trompes sont bouchées, conclusion il ne veut plus me toucher car le gynéco m'examine régulièrement.

    Conclusion, je n'ai pas de vie sexuelle, je n'ai plus d'économies et que des dettes, je n'ai pas un foyer chaleureux dont prendrait soin mon mari à la maison, je n'ai pas d'enfant car les 2 FIV ont échoué.

    Maintenant qu'il sent que je m'éloigne, il a des signes de tendresse, il a même voulu faire l'amour, mais c'est moi qui ai refusé.

    Désolée si j'ai été très longue.
    Merci à celles et ceux qui auront eu la patience de me lire.
    Je suis impatiente de découvrir vos réponses
    Cette année je crois va être décisive

  • Bien



    bonjour

    je viens de lire ton message, et je te tire mon chapeau quel courage et quelle patience !!!!!!!!!!!!!!!!!

    je pense que cela est compréhensible que tu ne le supportes plus car tu as joué pendant 7 ans le role de femme et d'homme.

    c'est difficile de répondre mais je vais essayer de te donner mon sentiment

    dans ton message j'ai l'impression que tu te sens coupable mais non tu as tout fais pour sauver ton couple jusqu'à jouer le role de mère
    si je suis brutale : ton mari c'est fait entretenir et tu as subi,

    ne lui trouves plus d'escuses, un homme dois avoir une épaule assez large pour soulager la peine de sa femme, et tu dois en avoir par rapport aux enfants, je pense savoir se que tu ressens, car j'ai fait une fausse couche et c'est trés douloureux pour une femme de perdre son bébé ou de ne pas arriver à tomber enceinte, qu'à fait ton mari pour t'aider ? rien si ce n'est de ne plus te toucher

    non je suis désolée mais l'amour c pas ca
    aujourd'hui je pense que tu arrives au bout du roulot, ton corps te prévient, fais attention de ne pas tomber dans la dépression
    ton mari est plus tendre ? mais pour quelles raisons a t il peur de te perdre toi sa femme ou perdre sa mère ?

    tu as tout supporté tout pendant 7 ans, n'oublies pas que tu n'es qu'un êre humaine et pas un robot qui est programmé pour tout supporter

    peut être que tu devrais prendre un peu de recule, partir deux jours pour essayer de faire le point

    tu n'as rien à te repprocher et si tu ne l'aimes plus aujourd'hui, ce n'est pas ta faute mais la sienne

    je te souhaite plein de courage pour l'avenir

    à bientôt

    nathalie

    Commentaire


    • Bien
      Est-ce que c'est la fin?



      Merci Nathalie davoir pris le temps de me lire et de me répondre longuement.

      Je sais que tu as raison quand tu me dis de ne pas me sentir coupable. Pourtant je me dis que si je ne lavais pas laissé sinstaller de façon si confortable, il aurait peut-être réagi !

      Mais à partir du moment où on sest marié, je nai pas pensé quil fallait être sur mes gardes et faire attention.

      Pour moi, aimer dans un couple, cest tout donner à lautre, sans compter. Jai longtemps pensé que même sil ne travaillait pas et ne faisait rien à la maison, il apportait sa part au foyer par sa seule présence auprès de moi.

      Jai rencontré pas mal de difficultés relationnelles avec ma mère à la mort de mon père. Jai même dû consulter une psy et jai apprécié quil soit à mes côtés et de mon côté à ce moment là.

      Je me suis dit que je payais le prix de sa présence. Après, quand lui a eu des difficultés, je me suis dit que cétait à mon tour de laider et dêtre patiente.

      Mais la différence, cest que moi, même au plus profond de ma détresse, jai toujours travaillé et jai toujours été capable de subvenir à mes besoins.

      Je lui ai toujours trouvé des excuses et je lai toujours protégé car nous avons toujours caché à sa famille et à la mienne le fait quil nait pas de travail.

      Donc les apparences étant sauves, il était tranquille. Il savait que je ne ferais ni ne dirais jamais rien pour le mettre en difficulté aux yeux des autres.
      Par ailleurs, il pouvait compter sur mon dévouement sans faille dépouse à la fois épouse, mère, psy et poule aux ufs dor .

      En fait dépouse, je suis une épouse frustrée,
      En fait de mère, jai un sale gosse qui ne veut rien faire,
      En fait de psy, la patience du psy na pas pu se substituer à un vrai travail danalyse de fond
      En fait de poule aux ufs dor, malgré ma promotion professionnelle, je ne peux même pas profiter de ce que je gagne, car je paie les dettes !

      Je me suis retrouvée isolée dans notre couple, ne pouvant compter que sur sa prise de conscience à lui.
      Jai touché le fond quand on parlait de lavenir avec un enfant si on arrivait à en avoir un. Moi je lui disais quil faudrait quil travaille car on aurait des dépenses supplémentaires.
      Sa réponse de toutes façons, jamais je ne gagnerai autant que toi !
      La révélation : moi, je veux moccuper de mon enfant, je veux lélever !

      Oui tu as bien lu Nathalie : il tenait enfin son nouveau statut, exit homme au chômage, il allait se transformer en homme au foyer élevant son enfant !

      Tu as tout compris Nathalie quand tu me parles de moi qui fais la femme et lhomme !!!!!!!!!!!
      Je lui ai alors répondu, et bien, tu nas quà le porter pendant 9 mois cet enfant. Je crois que ce serait logique.

      Jai les idées larges, je suis une femme moderne et lidée de lhomme au foyer ne me dérange pas si cest dans le contexte dun congé parental pris par les 2 parents alternativement. Mais qui dit congé, dit que la situation initiale, cest le TRAVAIL.
      Jai vraiment compris que je ne men sortirais pas et jétais blessée vraiment à la perspective quil ne faisait aucun cas de mon désir maternel.

      Jai alors posé très clairement que si javais un enfant, JE prendrais un congé et JE men occuperais.
      Il faudrait donc quil se mette au travail car il ne pourrait pas donner le sein !

      Quelques jours après, jétais tellement dégoûtée de ce quil mavait dit et aussi de la vie en général, finalement, que je lui ai dit que je souhaitais arrêter de travailler complètement !

      Ca été la panique totale Mais comment on va faire, on va finir en prison parce quon ne paiera pas nos dettes, de quoi va-t-on vivre
      Et là jai répondu : je men fiche complètement, je suis épuisée, je suis fatiguée de tout porter depuis des années, que tout repose sur moi, JE NE VEUX PLUS TRAVAILLER CEST TRES SERIUX !

      Alors tout mielleux, genre je comprends ma femme : mais si cest cette histoire denfant qui tépuise, il ne faut pas que ça détruise notre couple, on arrête tout .

      Je lui ai expliqué quil navait rien compris : si on a un enfant, jaurais au moins une raison de me forcer à me lever le matin pour aller travailler, pour cet enfant ! Mais si on nen a pas, je ne vois aucune raison de faire encore le moindre effort

      Ce nétait pas calculé, cest vraiment parce que je suis au bout du rouleau. Cette année pour moi est décisive, je le lui ai dit. Je lai prévenu que peut-être je ne la finirai pas peut-être quun matin le réveil sonnera et je nirai tout simplement pas travailler et je me fiche complètement des conséquences.

      Alors il sest mis à chercher du travail et à me dire quil maime

      Nathalie, désolée dêtre si longue. Cest la première fois que jose mexprimer sur ce que je vis depuis des années.
      Merci encore pour ta patience.

      Commentaire


      • Réponse



        bonjour forevermeyes, tu sais pour qu'un couple fonctionne il faut être deux, comme dans tous les couples, il y'a des hauts et des bas, le plus imporant quand il y'a des bas c'est de remonter la pente. Mais la clé de la réussite d'un couple c'est la communication or je pense que dans ton couple la communication est rompu depuis que vous vous êtes marié. Tu sais face aux épreuves il faut être deux et je pense que ton mari est absent depuis bien trop longtemps. En fait à ses yeux, tu es sa maman. Outre la communication, bien entendu un couple est basé sur le sentiment amoureux sur le fait que tous les deux vous avez confiance et vous ne doutez l'un envers l'autre. Certes vous êtes amoureux mais je pense sincèrement que tu ne crois plus en lui et que ç a fait longtemps que avez cessé de communiqué. Je te conseille de suivre ton coeur et de penser un plus à toi donc de prendre bien soin de toi car personne ne le fera à sa plus. Le plus imporant c'est que tu trouves ton épanouissement dès à présent. Vis pour toi.
        Je te souhaite une bonne année 2009 et pleins de bonheur. COURAGE
        Je t'envoie tout mon soutien si tu as besoin je suis là. J'espère avoir pû t'aider.

        Commentaire


        • Est-ce que c'est la fin?
          De rien



          bonsoir;

          ne soit pas désolée, je sais que ce que tu vis, est dur car ma soeur à vécue presque la même chose pendant 8 ans.

          je vais essayer de te donner mon sentiment sans juger, et sans prendre la place de ta pensée, tu es seule patron à bord de ton esprit et de ton coeur.

          donc si je comprends bien, il va chercher du travail, et il t'aime. en a t il trouvé ?
          penses tu que le fait qu'il trouve de travail va te faire l'aimer à nouveau ?

          il faut que tu arrives à lui faire comprendre que tu as souffert de son absence durant toutes ces années, il faut qu'il arrive à prendre conscience de lui même qu'il a mal agi vis à vis de toi sa femme, pour qu'il essaie lui de sauver votre couple.

          il faut que je sois franche avec toi : il y a un paragraphe qui me choque et m'alerte, c'est celui ou tu parles de l'enfant et qu'il te dit de tout arrêter. ce qui me choque c'est qu'il préfère ne pas avoir d'enfant afin que tu continues à travailler.

          mais il y a aussi quelque chose qui est trés revelateur : je pense qu'il se sent inférieur à toi par rapport à ta situation et à ton salaire puisqu' il te le fait gentiment remarquer en te disant qu'il ne gagnerait jaimais autant que toi
          bientôt tu vas culpabiliser de gagner ta vie et si tu la gagne bien, c'est tout simplement grace à toi.

          tu n'as pas à te sentir coupable, tout ce que tu as fait, tu l'as fait par amour pour ton mari, tu as menti à ta famille pour lui, pour qu'il se sente bien, tu n'as pas profité de la situataion, mais lui oui.

          un conseil que je peux te donner, ne lui refais pas confiance desuite, attends qu'il trouve du travail et surtout qu'il le garde, avant de decider d'arrêter le tien

          je te sens dans ta réponse assez déterminée, mais je sens aussi que ton corps ne suis plus, et il te donne l'alerte en te disant que tu es au bout du rouleaux, prends soin de toi, vois tu toujours ton psy ?

          je te souhaite de trouver tes réponses,

          tu peux me répondre autant de fois que tu veux et si je peux t'aider c'est avec plaisir,

          à bientôt

          nathalie


          Commentaire


          • Réponse
            Est-ce que c'est la fin?



            J'ai un peu honte de ce que je vais vous dire et de ce que vous alle penser de moi. Mais je me lance, car je n'ai que vous pour m'aider à voir clair.

            Hier, j'ai eu une discussion très houleuse avec mon mari. Je lui ai tout sorti. Lui n'arrêtait pas de crier, il s'est énervé et est devenu très agressif. Il a complètement explosé en disant qu'il cherchait du travail mais qu'on le rejetait. Il m'a demandé si je voulais le divorce et que si c'était ça que je cherchais, j'avais qu'à le dire parce que lui était prêt, il irait dormir sous les ponts. Il a voulu me faire dire que je ne l'aimais plus, mais je ne l'ai pas dit. Ca été très dur.

            Il m'a dit que lui aussi était à bout parce qu'il ne trouvait rien. Qu'il allait craquer parce que rien n'allait. Après il m'a parler de suicide, disant qu'il ne servait à rien et qu'il était un boulet!
            Quand j'ai réussi à le calmer, je lui ai dit que je ne serai pas là pour le surveiller, donc il fallait qu'il prenne sur lui. On peut avoir des problèmes dans un couple, ne pas réussir à communiquer. Sans en arriver là.

            J'ai donc été très gentille, il a réussi à me parler de ses dernières démarches et des obstacles qu'il avait rencontré. Je lui ai donné des conseils pour être plus efficaces.

            Ensuite il s'est excusé de son attitute, il était très malheureux, il s'est excusé pour les soucis qu'il me donnait.

            Et voilà, c'est reparti !!!!!

            J'ai honte parce que je me sens prise aupiège des sentiments, de la compassion, etc.
            Je sais très bien ce qui s'est joué. Lui est apaisé, c'est quand même ce que je voulais vu l'état dans lequel il était . Mais comme il ne se sent plus en danger, je doute que quelque chose change vraiment.

            Je n'ai pas dormi de la nuit, je suis épuisée. Je n'en peux plus, je ne vois pas l'horizon.

            Commentaire


            • Est-ce que c'est la fin?
              Réponse



              Dans tout ça tu t'oublies, il te tiens car à mon avis il sent que tu es entrain de t'éloigner de lui et c'est idée qui ne suppporte pas. Mais on attens c'est ta vie que tu es entrain de sacrifier, il ne faut pas que tu cédes à son chantage de suicide, si tu le sens très fragile psycologiquement il faudrait que quelqu'un de l'extèrieur l'aide. Je pense que tu as déjà beucoup aolrs il est important que tu penses à toi. De toute façon certes il peut s'améliorer mais il ne pourra pas changé.
              COURAGE

              Commentaire


              • Réponse
                Est-ce la fin?



                Merci,

                Tu sais à chaque fois que je lis les réponses, j'ai mes yeux qui se remplissent d'eau car j'ai tellement perdu l'habitude que l'on s'intéresse à moi...

                Rien que cette idée que je puisse passer en premier m'émeut, car j'ai l'impression que je vis pour lui et son bonheur et que mes désirs et mes aspirations n'existent plus!
                Du coup j'ai fini par acquérir la conviction que ce n'était plus la peine d'en avoir, puisqu'elles ne comptaient pas et qu'elles ne se réalisaient pas.

                J'ai souvent eu envie de disparaître, tout laisser, partir, changer de vie, sans prévenir. Mais je me soucis des difficultés que je vais laisser à mes proches etleur incompréhension. Tu vois, je pense toujours aux autres!

                Merci de me lire et de m'aider à voir clair. Merci d'être disponible et de m'encourager.

                A bientôt

                Commentaire


                • Est-ce que c'est la fin?
                  Ha non pas de honte



                  bonsoir,

                  tu vois, qu'il y a qql chose de positif, tu as pu lui parler et lui exprimer ce que tu ressens, donc tu n'as pas de honte à avoir

                  je pourrai encore te parler longuement mais ce soir je ne peux pas, mais je voulais t'envoyer ce petit message pour te dire que j suis là mais je serais absente les trois pochains jours et je reprendrai contact avec toi mercredi ou jeudi je ne te laisse pas tomber

                  à bientôt

                  nath

                  Commentaire


                  • Ha non pas de honte
                    Merci



                    Je te sens très énergique et pleine de compassion.

                    Avec mon se parle un peu plus, mais c'est très difficile car le coeur n'y est pas de mon côté.

                    Cette crise n'était pas comme les autres, car il est allé plus loin . Et au lieu de m'émouvoir, cela m'a plutôt repoussée. Je ne vois plus sa détresse mais mon aliénaton à sa détresse!

                    Je suis là, mais c'est la première fois que je ne le désir plus. Cette seule pensée m'est insupportable.

                    J'ai cédé, car je ne suis pas prête à gérer cela jusqu'au bout. Je l'ai prévenu que je ne serais pas derrière lui. S'il ne se reprenait pas, je n'avais qu'une solution, les pompiers. Et il n'a pas envie de se retrouver hospitalisé pour se genre de raison dans le type de service médical qui va avec...
                    Je l'ai rendu responsable de ses actes.

                    Bon je te laisse, il est tard, à bientôt

                    Commentaire


                    • Merci
                      Regarde



                      bonjour,

                      regarde, si tu cherches bien il y a qql chose de positif, ,c'est que cette fois ci tu n'as pas cedé. Tu as pris consience que tu étais manipulée et aujourd'hui c'est fini cela ne marche plus
                      tu l'as rendu responsable c'est bien
                      si tu n'en as plus envie, il faut que tu trouves la force d'aller jusqu'au bout de tes pensées, et je sais que cela n'est pas facile.
                      je ne crois pas que cela soit facile d'effacer 7 ans d'une vie ,comme ca en claquant des doigts.
                      tu n'as plus envie d'être là et cela t'es insupportable tout simplment parcequ'une partie de toi à fait son choix et l'autre non

                      ne te laisse pas envahir essaies et je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais essaies de reprendre le dessus regardes devant et plus derrière tu as tout fais pour sauver ton couple.
                      maintenant, il faut que tu arrives à te poser les bonnes questions de vouloir sauver son couple c'est bien mais faut il en avoir envie. En as tu rellement envie ?

                      pour une fois en 7 ans pense à toi

                      à bientôt

                      nathalie

                      Commentaire


                      • Réponse
                        Désolée!



                        Rosalie,

                        Je suis désolée de ne pas t'avoir remerciée pour ton message. Je suis nouvelle et je n'ai encore tout compris de l'arborescence des messages et des réponses sur ce site.

                        En fait, tout ce que j'ai fait, je ne le regrette pas. Je l'ai mis à la première place. Ce que j'aurais aimé c'est d'être aussi à la première place pour lui. Je sais qu'il tient énormément à moi, mais au bout d'un moment, on a besoin de voir des actes.

                        Tous les cadeaux qu'il me fait, il me les fait avec l'argent qu'en fait moi, j'ai gagné pour nous deux. Conclusion, je n'ai pas l'impression que ce sont des vrais cadeaux. J'aurais voulu que ce soit le fruit de soin labeur et non du mien!

                        C'est ce déséquilibre que je ne supporte plus. Même en ce moment, quand il vient vers moi, il me réclame un bisou. Je lui répond, c'est toi qui a cet élan, c'est toi qui fait le bisou. Même jusque -là, je dois prendre en charge son désir.

                        Mais moi, quand j'avais des élans, je donnais, je ne réclamais pas. Je pensais être pédagogue, lui montrer par là: voici comment on fait quand on aime, on donne. Mais lui a pris ça comme un dû.

                        Il a vu maintenant que je refuse de donner, que je le repousse même parfois. Je crois que cela est très nouveau pour lui, il pensait sans doute que j'étais une source intarissable...

                        Comme beaucoup d'homme, il a du mal à se livrer. Il a eu une expérience assez négative avec une psy et ça a achevé de le convaincre que ce n'était pas pour lui!

                        Mais je pense que le meilleur des remèdes serait qu'il ait un travail. On ne peut qu'être centré sur soi-même quand on est inactif!

                        Alors que moi, je suis en permanence tournée vers les autres...

                        Enfin, voilà où j'en suis de ma réflexion...

                        A bientôt et merci d'avoir pris la peine de me lire et de me répondre Rosalie

                        Commentaire


                        • Regarde
                          Ergo sum



                          Bonjour Nathalie,

                          Oui, je lai rendu responsable. Cest la première fois que jai réagi de façon intelligente et appropriée. Cela se serait passé il y a quelques temps, jaurais été impressionnée, jaurais paniqué. Mais jai su le renvoyer à lui-même.

                          La question que je me pose est si ce que je ressens est passagé : je pense que non, cest très profond. Il y a quelque chose qui a radicalement changé.

                          Puisque jai changé, va-t-il changé ? jen sais rien

                          Est-ce que jai des aspirations ? mon plus beau projet nétait pas matériel, mais cétait la construction de mon couple et de mon foyer. Cest pour cela que jai tant donné, que jai tout donné en ignorant le principe selon lequel le manque est le moteur du désir (le désir en général, amoureux, professionnel).

                          Jai peut-être tué son désir ! Maintenant, il fait le dur apprentissage du manque, doù le psychodrame de lautre jour.

                          Comme je nai pas changé, il est toujours fondamentalement privé, il doit vivre avec.
                          Moi, je ne sais pas combien de temps je vais tenir, si même jai envie de tenir, envie de voir si quelque chose change.

                          Mais à défaut dêtre heureuse, pour linstant japprends à exister

                          A bientôt Nathalie

                          Commentaire


                          • Ergo sum
                            Peut être



                            bonsoir,

                            je suis touchée par ta dernière phrase, je reste là à la lire et à relire et rien ne vient je ne sais pas quoi te dire pour essayer de calmer ta souffrance.

                            peut être que tu viens de répondre à ta question, tu n'as plus envie, peut être que tu ne l'aimes plus.

                            je te sens tellment triste et decue mais tu n'as aucune raison de l'être,

                            tu pourrai t'en vouloir si tu avais fuis au début de ton mariage, si tu avais laissé tomber ton mari dans ces moments difficiles mais tu ne l'as pas fait. tu es restée avec lui tu l'as aimé, tu as voulu fonder un foyer mais cela n'a pas marché, ce n'est pas ta faute car tu as tout donné pour y arriver.

                            ne reste pas comme ca, ne te punis pas. tu as le droit de vouloir être aimée

                            à bientôt

                            nathalie

                            Commentaire


                            • Réponse
                              Une éclaircie



                              Bonjour,

                              pour la première fois depuis longtemps, j'ai fais quelque chose rien que pour moi. Je suis rentrée crevée, mais tellement contente de m'être écoutée.

                              Je suis allée faire un stage d'art dramatique. C'était exactement ce qu'il me fallait pour me défouler . J'ai beaucoup ri aussi , beaucoup discuté avec des gens . Je me suis vue et entendue parler comme je ne l'avais pas fait depuis longtemps .

                              J'ai décidé de faire mes choix uniquement en fonction de moi, car cette expérience m'a permi de me retrouver un peu. Et c'était bien agréable.

                              Avant, je serais rentrer pour être avec lui et auprès de lui. On serait peut-être aller voir un film au ciné. Bien-sûr le film qui lui plaît à lui. Ceux qui m'intéressent sont tellement nuls qu'on ne va pas dépenser l'argent pour aller les voir, je n'ai qu'à attendre qu'ils sortent en DVD pour les louer.

                              Entre parenthèse, l'argent c'est moi qui le gagne... Mais j'ai accepté toutes ces remarques sans y répondre. Je me disais, c'était mesquin de lui faire remarquer que c'est moi qui le gagne cet argent, donc que c'est le mien, donc j'en fais ce que je veux!...pourtant je me sentais quand même humiliée.

                              Je me disais que si c'étais moi qui ne travaillais, jamais je n'aurais osé agir comme lui!

                              Bref, je commence à m'occuper de moi...

                              Merci les filles de m'aider à faire ce choix,

                              Bon week end

                              Commentaire


                              • Peut être
                                C'est ma faute...



                                Merci pour ton gentil message, vraiment!

                                Je me bats avec moi-même pour rester accrocher à la vie. Juste exister. Car je t'avoue, l'amour, je n'y crois plus.
                                Ou alors il faudra que je change ma définition pour croire à nouveau que ça existe et qu je peux le rencontrer, voire même le retrouver chez mon mari!

                                Je m'en veux terriblement de ce qui m'arrive. Je m'en sens responsable et coupable.

                                Ma capacité à imaginer le futur est presque nulle, ma capacité à désirer quelque chose est nulle. Pour désirer, il faut croire que c'est possible. Hors je ne crois plus en l'avenir...

                                Comme je l'ai dit dans une réponse intitulée "éclaircie", il y a eu une étincelle. Mais de l'étincelle au feu de joie, il y a du chemin...

                                En tout cas cela me fais du bien de te lire. Cela m'arrache toujours des larmes. Et il est bon que ça sorte. C'est la première étape de la guérison dit-on!

                                Alors merci encore et bon week-end,

                                Bises

                                Commentaire


                                • C'est ma faute...
                                  Réponse ... est ma faute"



                                  bonjour,

                                  je viens de lire la passage " eclaircie" enfin tu t'occupes de toi mais tu sais que cela n'est pas assez

                                  je suis touchée par ton histoire car qql part, je retrouve ma seour et je me retrouve

                                  tes sentiments sont normaux crois moi, mais l'amour existe aussi, je disais comme toi, comment arriver à aimer de nouveau quand on donne et redonne et qu'on se fait avoir. pourquoi ? pourquoi nous ?

                                  j'ai aussi connu le degout avec mon ex compagnon au point que parfois je pleurais après avoir fait l'amour et là je me suis dit pourquoi souffrir pour un homme que l'on aime plus ( je passe les details ), puis il m'a& convaincu d'essayer à nouveau, je me suis dit pourquoi pas, si je l'ai aimé, je pourrai à nouveau l'aimé, ( je passe encore les details) pour finir, après avoir fait des efforts, c'est lui qui m'a quitté une fois ses etudes finies et oui j'ai tout finané jusqu'au bout. pour moi il n'y avais plus d'avenir, uniquement mon travail, gagner ma vie et faire carrière

                                  mais aujourd'hui j'ai rencontré un homme merveilleux après trois ans de solitude et grace à lui je sais ce que c'est que d'aimeret je me suis rendue compte que je n'avais jamais aimé.


                                  aujourd'hui j'ai 34 ans et l'homme qui partage ma vie, est le bon, pourtant je m'étais jurer de ne plus donner à nouveau mais c'est faut, parce que comme toi quand on a un coeur on ne peut pas se passer de donner, mais à la différence de mon passé lui aussi me donne

                                  je te raconte tout ca pour te dire, que les deceptions sont dures c'est vrai mais qql part il y a peut être qql qui t'attend et si tu penses que ton mari est celui ci alors reprend confiance en toi, ne laisse pas la tristesse et la detresse te guider, n'oublies pas que tu es ton propre guide.

                                  aujourd'hui tu ne sais pas ce que tu veux, mais tu sais ce que tu ne veux plus alors avance avec cette pensée.

                                  je ne te connais qu'à travers tes messages et tui es comme moi, tu aimes aimer, tu aimes donner, tu es fragile et forte à la fois tu es sensible, ne change pas reste comme tu es.

                                  tu ne désires plus rien et c'est normal tu as tellement donner. comme moi tu es en bas d'un trou et pourtant j'ai trouvé l'echelle qui m'a guié vers le haut et mes épreuves, je les ai passé, parce que je le voulais malgrès ma solutide, le manque d'amis, et la maladie

                                  tu mérites mieux que la vie que ton epoux te réserve, il y a un autre chemein pour toi, il suffit de prendre la porte alors qu'attends tu prends la et ne ragarde pas le passé, de toute facon tu ne peux pas le changer mais tu peux changer ton avenir.

                                  bise

                                  nath

                                  Commentaire


                                  • Réponse ... est ma faute"
                                    Pas vraiment prête...!



                                    Bonsoir,

                                    Merci pour ton témoignage. Pour moi c'est peu difficile car je suis repartie dans la pression du travail, alors je ne peux pas me payer le luxe d'un psychodrame.

                                    J'ai l'impression que la situation est bloquée. Moi je n'arrive plus à le regarder avec estime et lui me voit toujours comme la "vache à lait".
                                    Il multiplie les gestes tendres. Mais rien n'y fait.

                                    Je ne sais pas ce qu'il espère! Un toit..., un certain cofort..., de l'amour!

                                    Pour l'instant, il n'a que le matériel et rien d'autre. Je le repousse gentiment quand il devient pressant!

                                    Je vais voir s'il va supporter ça longtemps, car c'est parti pour durer...

                                    Beaucoup d'idées me traversnet la tête. J'aspire à changer de travail, enfants ou pas enfants. Je pense que je ferai ce choix seul et que peut-être ne fera-t-il pas partie des bagages... je ne sais pas...

                                    Je sais que je suis trop gentille... aujourd'hui je me suis laissée attendrir quand une amie très diplôme me disait qu'elle ne trouvait pas de travail. J'ai alors pensé: "le pauvre, ce n'est pas sa faute, lui qui n'a pas toutes ces références! Aujourd'hui la situation économique n'est pas facile! Et il s'est peut-être honnêtement mis à chercher sans succès!"

                                    Je sais que tu vas me dire que je me laisse endormir...

                                    Enfin, voilà...

                                    Merci encore pour ton message,

                                    A bientôt



                                    Commentaire


                                    • Pas vraiment prête...!
                                      Réponse à pas vraiment prête



                                      bonsoir,

                                      non je ne vais pas te dire que tu te fais endormir, je comprends ta situation et je sais que'lle n'est pas facille;

                                      l'essentiel est que tu es qql chose en tête comme ton travail pour eviter justement de trop penser.

                                      peut être que cela va le faire réagir,

                                      il est vrai que c'est difficle avec la conjoncture de trouver du travail mais bon, j'ai tjrs dit quand on veut on peut.

                                      ne pense plus à ce qui c'est passé, mais essaies de regarder devant, même si tu ne vois pas grand chose essaies qd même

                                      je sais !! c'est plus facile à dire qu'à faire

                                      dis moi j'ai envie de te poser une question car à chaque fois je vois l'heure à laquelle tu reponds et je suis curieuse de savoir quel métier tu fais ?

                                      je te dis à bientôt et ne t'inquiètes pas trop dans la vie il y a des portes qui se ferment mais il y en a tjrs qui s'ouvrent

                                      en tout cas je te sens plus calme que d'habitude, j'espère que tu vas bien qd même

                                      à bientôt

                                      nathalie

                                      Commentaire


                                      • Réponse à pas vraiment prête
                                        Des nouvelles du moral...



                                        Bonjour,

                                        Cela fait 10 jours maintenant que je ne suis pas passée...

                                        Le calme est revenu à la maison. Je reparle à mon mari. Peu, mais quand même...

                                        Lui continue à se montrer affectueux. Mais je ne peux pas aller plus loin qu'une bise.
                                        Je reste bloquée par la scène qui s'est jouée le fameux soir. J'ai des images qui me viennent en tête, des mots et des cris qui résonnent encore dans ma mémoire.

                                        Et puis je n'arrive plus à l'investir positivement et affectivement. Je subis une situation: je cohabite avec quelqu'un qui s'avère être mon mari.

                                        J'ai beaucoup moins d'idées noires, mais je reste frustrée. Rien ne me satisfais dans ma vie. Et ma vie de couple n'est pas une source d'apaisement intérieur.

                                        Vraiment, je ne sais pas où tout cela va nous mener. Je ne voudrais pas prendre de décision hâtive. Tu me diras, depuis tant d'années...
                                        Mais cela fait depuis peu que je n'y crois plus. Alors j'ai besoin de réfléchir à ce que je veux vraiment, à ce qu'il est possible d'obtenir et comment y parvenir.

                                        J'attends les portes qui s'ouvrent, comme tu dis. J'attends quelque chose qui m'indique un chemin... Pour l'instant, je ne vois rien venir, rien n'est motivant.

                                        Souvent, quand ça ne va pas au travail on trouve la force en se ressourçant à la maison. Ou quand ça ne va pas à la maison, on a une soupape en s'investissant dans le travail.

                                        Mais quand c'est la pression sans borne au travail et que l'on souffre dans son couple, c'est pas la joie :-( . Et je ne peux même pas dire que je vais trouver du réconfort chez ma famille , car là aussi, c'est très compliqué. :-/

                                        Je rigolais de ce que je prenais comme une boutade quand j'avais lu: "le mariage, c'est résoudre à deux des problèmes que l'on n'aurait jamais eu tout seul"!

                                        Nathalie, tu ne m'en voudras pas de ne pas satisfaire ta curiosité, mais étant donné la nature de ce que je raconte ici, je préfère éviter de donner des détails qui permettraient éventuellement que quelqu'un me reconnaisse.

                                        Grosses bises et merci de votre présence à tous.

                                        Commentaire


                                        • Des nouvelles du moral...
                                          Contente de tes nouvelles



                                          bonsoir,

                                          non je ne t'en veux pas de ne pas assouvir ma curiosité lol je te comprends
                                          je suis contente d'avoir de tes nouvelles.

                                          tu as raison de ne pas prendre de décisison rapidement, il faut tout mettre dans une balance et voir. peser le pour et le contre.

                                          alors en ce qui concerne les portes, pendant des années je ne les ai pas vu, et pourtant elles sont là.
                                          un jour j'ai décidé que ma vie ne tournerai plus autour de mon travail, qui a pris toute ma jeunesse car j'avais une soif de reussite, j'usqu'à 33 ans ou je me suis retrouvée seule et là uniquement à ce moment j'ai décidé que j'ouvrirais les portes et que je serais maitre de mon destin.

                                          devines, je les ai trouvé, et aujourd'hui j'ai aussi trouvé le bonheur même si cela nest pas facile tous les jours.

                                          aujourd'hui, j'avance pour moi et j'essaie de ne pas faire passer les autres avant, au début c'est difficile puis après ca va, et la vie est bcp plus belle ainsi.

                                          si tu as le moindre doute sur l'avenir de ton couple alors bats toi pour lui et essaies de trouver des solutions, fais toi violence et avances, si au contraire tu ne vois rien et ne sais rien alors attends, remets toi de tes emotions et laisses faire les choses.

                                          le temps estompe bcp de choses, mes les cicatrices restent et il faut arriver à vivre avec

                                          je suis toujours là, et encore une fois contente d'avoir de tes nouvelles

                                          à bientôt

                                          nathalie

                                          Commentaire


                                          • Contente de tes nouvelles
                                            C'est gentil



                                            Merci Nathalie pour ta compréhension, ton ouverture d'esprit et ta délicatesse.

                                            C'est vrai qu'en ce moment je suis en attente, de quoi je ne sais pas trop. Je n'ai pas trop d'énergie pour me battre pour quoi que ce soit.
                                            Mais il faudra bien que la balance penche d'un côté ou d'un autre.

                                            Merci pour ta disponibilité, grosses bises

                                            A bientôt

                                            Sincèrement.

                                            Commentaire


                                            • C'est gentil
                                              Réponse ... est gentil



                                              bonsoir,

                                              merci pour tes compliments

                                              pour moi, je pense que dans la vie on a tous nos moments négatifs, nos épreuves comme on dit, mais c'est bien connu après la pluie vient le beau temps

                                              c'est normal que tu n'es plus d'energie, tu en as dépensé bcp ces dernieres semaines, mais, tu verras quand on est au fond du trou on ne peut pas tomber plus bas donc je suis sure que tu as la force de remonter doucement mais surement.

                                              c'est bien que tu sois en attente de qql chose au moins tu n'es pas là à revivre et revivre le passé et qd tu en auras marre d'attendre à ce moment là tu trouveras la force, les mots pour provoquer et là à nouveau je suis sure que le soleil brillera c'est sure.

                                              tu as l'air d'être qql de bien, de sensible et d'honnête, pour les personnes comme toi il y a toujours une issue favorable.

                                              tu as fais le plus dure, tu es sortie de la manpulation dans laquelle tu étais; tu as ouvert les yeux et c'est pas donné à tout d'avoir le courage de le faire après toutes ces années.

                                              aujourd'hui, c'est vrai tu ne sais pas trop quoi faire ou quoi penser c'est pas grave, laisse ton corps reprendre des forces et tu verras la pensée et les envies reviendront

                                              merci encore pour tes compliments, si notre discussion t'aide d'une manière ou d'une autre et bien j'en suis contente

                                              à bientôt

                                              nathalie

                                              Commentaire


                                              • Réponse ... est gentil
                                                Un peu de changement



                                                Je déteste sentir que je n'ai plus le contrôle de ma vie. Il y a des choses qui dépendent de moi et il y en a qui dépendent de notre intéraction avec les autres.

                                                Alors de petites nouvelles.
                                                Mon mari a aujourd'hui un entretien pour un travail. Pas forcément ce dont il rêvait, mais un travail.
                                                J'ai vu que cela lui a fait du bien d'avoir cette première réponse même si cela ne préjuge pas de la décision finale. Il était content d'avoir un peu de positif. Il a aussi reçu il y a 2 jours une réponse négative mais il m'a dit qu'il a apprécié qu'on daigne au moins lui répondre.
                                                Tu sais, tous les employeurs n'ont pas cette correction. Comme il avait fait une candidature spontanée, on lui a dit qu'ils n'avaient pas de postes à offrir en cemoment mais qu'il gardaient son CV et avaient apprécié son intérêt pour l'entreprise. Et ils ont pris la peine de lui téléphoner.

                                                Donc, il progresse un peu car maintenant il me fait part de ses démarches. Et il retrouve un peu de self-estime. J'espère pour lui et pour nous qu'on le prendra même dans ce petit boulot!

                                                En ce qui me concerne, j'ai postulé pour changer de travail. Sur ce plan là aussi cela devenait insupportable. Beaucoup de pression et pas de reconnaissance à la hauteur de ce qu'on exige de nous. Je dois avoir une réponse vers mars. Je vais faire d'autres demandes encore cette semaine.

                                                Cela nous conduira certainement à déménager mais nous sommes d'accord sur le principe avec mon mari.

                                                La perspective d'un autre travail et d'un déménagement m'apaise un peu dans mon quotidien professionnel extrêmement lourd à porter. Cela me redonne l'envie d'avoir des projets...
                                                Je suis prête à accepter que ce changement conduise à une diminution de salaire car j'ai vraiment besoin d'air et d'avoir du temps pour redonner du sens à ma vie.

                                                Voilà, ça bouge un peu!

                                                A bientôt

                                                Commentaire


                                                • Un peu de changement
                                                  Enfin



                                                  bonsoir,


                                                  je vois qu'il y a une communictaion qui commence à s'installer entre vous, c'est génial.

                                                  et toi je te sens un peu plus disponible à regarder l'avenir, ca aussi c'est génial.

                                                  je te comprends quand tu dis que tu n'aimes pas ne pas avoir le controle de ta vie, moi aussi j'étais comme toi cependant à force de vouloir tout controler on passe parfois à coté de sa vie, un peu d' inatenddu dans la vie cela redonne le sourrir

                                                  tu dis ca bouge un peu, mais non, regardes comme tu changes, j'ai l'impression que tu as envie de vivre un peu pour toi et non plus à travers ton mari ou ton travail .

                                                  peut être un déménagemnt, un nouveau travail mais dis moi c'est une nouvelle vie qui s'annonce.

                                                  je suis contente pour ton mari, même s'il a eu une réponse négative, il essaie qd même de trouver du travail.

                                                  je te sens bcp plus calme et plus sereine, bravo, et tu merites enfin de trouver le bonheur

                                                  à bientrôt

                                                  nathalie

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  Forum-Archive: 2009-012009-022009-05

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X