publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mariée, en instance de divorce, mais mon ex me manque

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mariée, en instance de divorce, mais mon ex me manque



    aprés avoir eu un passage à vide qui a duré des mois interminables, et où j'ai fait d'énormes bourdes... j'ai décidé de changer de vie, d'homme, de ville etc...
    et je l'ai fait.
    Sous certains points, celà a été trés bénéfique.

    Sous d'autres, ça l'est de moins en moins.

    J'ai beau me voiler la face, je pense à lui chaque jour même si trés vite, la vie reprend le dessus et m'occupe beaucoup. Mon copain actuel ne me comprend pas (je ne parle pas de mon ex mais du reste), est jaloux à l'extrême et me fait payer les quelques photos que j'ai de mon ex...
    avec lui, je m'entends bien, il a des qualités biensûr mais il y a un décélage entre nous et il me met trés souvent or de moi. La vie était plus simple avec mon ex.

    avec mon "cops", on va avoir un enfant, et je fais tout pour arrondir les angles. Je subviens à tout financièrement car il ne travaille plus, je m'occupe de tout car il est toujours parti chez ses parents où dans sa ville natale... bref, j'essaye de me donner à fond.
    Malheureusement bien souvent dans ses actes et ses paroles il me blesse et me fait tellement mal que je ne peux m'empêcher de comparer avec mon "mari" que j'ai laissé comme une vielle chaussette, que je croyais ne plus tellement aimer alors que je l'aime profondément au contraire.
    Lui ne m'aurais fait ce que me fait subir mon "homme".

    Biensur dans l'intérêt de tout le monde je ne me confie à personne, pas même à ma meilleure amie qui est ma soeur.

    Et puis mon mari a sa vie maintenant, quelqu'un qu'il aime et plus le temps passe plus ils doivent se rapprocher l'un de l'autre. ça fait mal, mais j'ai mérité de vivre ça alors j'assume à ma manière, en ne disant rien et en faisant comme si tout allait bien.

    maintenant, écrire est un refuge.


  • Tu me rappelles une amie



    qui aujourd'hui 6 ans après son divorce a enfin tourné la page depuis 1 ans réellement. Elle a comme toi quitté un mari qu'elle a continué à aimer encore quelques temps. Courage courage, essaie de trouver quelqu'un à qui parler

    Commentaire


    • Tu me rappelles une amie
      J'ai trop honte



      pour arriver à en parler à quiconque en "vrai". Reconnaître mes erreurs oui mais entendre "je te l'avais dit" ou encore "tu fais toujours n'importe quoi" ou encore "quoi ? tu plaisantes j'espère !" et j'en passe et des meilleures.

      Lorsque je pense à lui, je me force (et je pèse mes mots) à trés vite penser à autre chose. Et ça marche, jusqu'à la fois suivante...

      Il n'y a pas si longtemps, ma fille m'a demandé de visionner un film où il est présent. Quelle épreuve, j'avais oublié tout ça, tous ces moments qui finalement n'étaient pas si terribles que ça au contraire.

      Il serait seul, j'aurais pris les choses en main mais ça n'est pas possible.


      et puis tout le monde aime mon nouveau compagnon, mais biensur tout le monde ne partage pas notre intimité qui n'est pas si souvent rose...
      alors je ne peux en parler autour de moi.

      Et puis je n'ai pas tant d'amis que ça. Les 4 que j'ai, je ne me permettrai pas de partager mes problèmes avec eux, c'est trop intime pour que j'ose me confier.

      me l'avouer est déja un grand pas

      Commentaire


      • J'ai trop honte
        Pas facile, je sais



        les gens ont tendance à moraliser avant d'écouter, tu as peut-être besoin de temps pour faire le deuil de ce mariage, et je peux comprendre que tu l'aimes encore même si tu l'as quitté, après tout tu as fait un bout de chemin de vie avec lui. Donne toi du temps, et n'hésite pas à trouver une oreille, pas compatissante ou moralisante, mais une oreille et une épaule pour vider ton trop plein de sentiments, ça fait toujours du bien. Ne perds pas courage, ni espoir
        Biz

        Commentaire


        • Pas facile, je sais
          Merci



          je ne pensais pas que l'on pouvait comprendre cette situation ambigüe. Je te remercie de ton soutien

          Commentaire


          • Merci
            Pas de problème



            Tu trouveras toujours des gens pour te juger, mais tu trouveras aussi toujours dans la foule des gens pour t'écouter, c'est aussi ce que j'aprécie ici sur ce forum

            Commentaire


            • D'après ...



              ce que je comprends, l'erreur que tu as faite, ce n'est pas de quitter ton mari mais t'engager avec ce nouveau copain. Tu mérites d'être aimée, désirée, comprise et soutenue. Ton mari le faisait p-ê très bien et vu la différence avec le nouveau, tu ne peux t'empêcher d'y faire référence. Je crois qu'il est judicieux d'avoir fait le deuil de la relation passée avant d'en entamer une nouvelle. Parce que sinon on mélange tout.

              Je suis séparée depuis 1.5 an et je ne sais comment j'ai réussi à finir cette histoire (de 7.5 ans) en quelques mois. Est-ce que j'ai pu le faire grâce à quelques mois d'abstinence totale ? est-ce la 1ere relation amoureuse que j'ai eu juste après qui m'a reconstruite ? est-ce le fait d'avoir eu des relations sexuelles à nouveau avec mon ex-mari qui a terminé notre histoire ? est-ce que les quelques aventures que j'ai eu après m'ont aidées ? est-ce la complicité que j'ai gardé avec mon ex, nos discussions sur notre vision de la vie qui nous a permis cela ? ce que je sais c'est que quand j'ai connu mon chéri actuel, il y a 11 mois, mon deuil était fini. Pourtant je vois souvent mon ex-mari, je ressens bcp de tendresse pour lui, je le respecte et je veux son bonheur, je suis heureuse de le voir épanoui avec sa compagne. Et moi je peux constuire à nouveau.

              Je crois qu'il n'est pas trop tard ! fais-toi aider, si ton entourage en est incapable, vas voir un professionnel. Ceux qui te diront "je te l'avais bien dit" sont indignes de toi ! si ton 1er couple a foiré, si tu es si perdue maintenant, c'est bien qu'il y a qq chose qui te perturbe. Résouds cela maintenant, tu es enceinte, ça va être vital dans les prochains mois d'être au clair avec toi-même ! pour toi, pour ton bébé et pour ton copain.

              bonne chance !

              Gaëlle

              Commentaire


              • J'ai trop honte
                N'aie jamais honte,



                cela ne sert à rien. Si tout était facile, si personne ne faisait d'erreurs, la terre tournarait autrement. SOS amitiés, psy, assistante sociale, ou un cahier pour te confier. Un cahier sur lequel tu mettras les dates tes doutes, et dans lequel tu videras ton coeur. Tu le cacheras et tu le reliras de temps à autres pour voir comment ça évolue. Es-tu sûre que les gens vont de dire "on te l'avais bien dit ? ". Souvent les gens se taisent car c'est trop facile de juger.
                Ne perds pas courage. On doit pouvoir tout confier à ses amis. Pas à tous, mais au moins à l'un d'entre eux.

                Commentaire


                • D'après ...
                  Oui tu as raison



                  je déteste l'idée de "deuil", c'est tellement triste... mais réel malheureusement.

                  aujourd'hui ma puce veut lui écrire, au début elle voulait que je mette un mot, j'ai refusé en lui disant que c'était à elle de le faire, pas à moi. En fait, j'ai surtout pas envie de lui écrire.

                  je souffre du fait qu'il ait complétement coupé les ponts. Dans ma tête, on continuerait toujours à compter l'un sur l'autre et l'un pour l'autre. Je ne comprends pas comment aprés tout ce temps passé ensemble et même s'il y a eu des passages difficiles, il me raye définitivement.

                  Enfin moi je ne peux pas. Je finis par le faire par la force des choses. Certainement qu'un jour, le deuil sera fait comme tu dis, sans que je m'en aperçoive... c'est ce que j'espère finalement.

                  C'est sa présence qui me manque, le quotidien avec lui, ses réactions... il faudrait que j'arrête de comparer mais c'est inconscient et incontrôlable.

                  et mon copain qui m'enferme constamment... il m'a dit hier soir "je te veux pour moi tout seul, je voudrais t'enfermer pour que tu sois entièrement à moi" "l'exclusivité" bref... lui qui au début jouait avec moi, était entre ses potes, une fille et moi, se transforme en véritable tyran maintenant parcequ'il a peur de me perdre. il ne me lâche plus une seconde et appelle constamment.

                  Et ce qu'il ne comprend pas, c'est que plus il me mène la vie dure, plus je repense à mon ex.
                  Souvent je l'oublie, mais une seule blessure et hop, je le revois lui, il n'aurait jamais dit ça ou ça et j'ai un énorme pincement au coeur.

                  j'ai toujours dit que je l'aimais comme un grand frère et c'était la raison de ma rupture. Je me sentais plus attirée par les mecs physiquement costauds, trés virils etc... et la passion avec lui n'y était pas. Mais c'était beaucoup plus profond. La passion, ça s'étiole, alors que l'amour que je lui porte ne s'étiolera pas comme ... est un amour tranquille, serein, sans fioritude, basé sur le train-train et la confiance, la complicité et l'amitié.

                  A un moment, ça me posait problème, je croyais que ça n'était pas suffisant. Maintenant, je ne sais plus, car finalement, j'étais plus heureuse...

                  toi Gaelle tu as fait le deuil de ton chéri en 11 mois, moi celà fait plus longtemps que ça que l'on est en déséquilibre puis séparés, et j'en suis à l'inverse, de plus en plus touchée...

                  Va comprendre.



                  Commentaire


                  • N'aie jamais honte,
                    Non vraiment



                    je ne peux pas parler de ça avec l'un d'entre eux. Je fais un blocage. Comme je disais, la honte d'avoir tout fichu en l'air, d'avoir tout râté dans ma vie du côté sentimental l'emporte sur un éventuel dialogue qui serait sûrement bénéfique à condition que l'interlocuteur soit suffisamment tolérant pour ne pas juger.

                    J'aimerais revenir en arrière, il y a quelques mois, lorsque nous étions prêt à prendre une maison dans le nord. Je me sentais tellement mal là-bas, que je ne voulais pas m'engager. C'était la géographie qui finalement me mettait mal à l'aise.

                    Avant je croyais que c'était lui, mais en revenant prés de ma famille, je me rends compte que ce n'était pas lui la cource du problème. Je m'en rends compte beaucoup trop tard.

                    Entre temps, quelqu'un est tombé amoureux de moi, et pas qu'un peu malheureusement, entre temps, un bébé est en route, et entre temps, il a rencontré quelqu'un.

                    Bref, là, je n'ai plus qu'à me faire une raison. Et pourtant, je me plais à rêver les yeux ouverts la nuit, que d'ici quelques temps, tout va rentrer dans l'ordre et que de nouveau je pourrais me blottir dans ses bras qui me rassuraient tant...

                    Commentaire


                    • Deux pensées



                      A mon avis,

                      1) tu t'es recasée trop vite

                      2) que tu sois encore perturbée, c'est normal.

                      Commentaire


                      • Deux pensées
                        Ça va s'arranger tu penses ?



                        qu'est-ce que je peux faire pour aller mieux et me sentir bien ?

                        Commentaire


                        • Oui tu as raison
                          Je comprends tes regrets, mais il y a une chose qui m'inquiète dans ce que je lis :




                          "et mon copain qui m'enferme constamment... il m'a dit hier soir "je te veux pour moi tout seul, je voudrais t'enfermer pour que tu sois entièrement à moi" "l'exclusivité" bref... lui qui au début jouait avec moi, était entre ses potes, une fille et moi, se transforme en véritable tyran maintenant parcequ'il a peur de me perdre. il ne me lâche plus une seconde et appelle constamment." :-(

                          Une amie s'est vue, après son divorce d'avec un type bien, isolée du reste du monde par son nouveau copain, qui a fait le vide autour d'elle :

                          - les copines d'abord : hop, plus de copines, sont toutes k0nes et elles ne te racontent que des kH0nnery (sous-entendu : elles te montent le bourrichon contre moi)

                          - ta meilleure amie ? (moi en l'occurence) : son mari, on dirait qu'il te drague, pas normal ça, de déconner avec toi comme il le fait ! (là c'est mon mari et moi, Oueceklair qui les avons zappés tous les deux, tellement ses soupçons étaient paranoïaques )

                          - tes parents ? trop nazes : on raye

                          - ta petite de 3 ans ? une phute comme toi (a-t-il dit un jour qu'il était bourré) : hop, retour chez son père

                          - la cantine ? :non: :non: y a trop d'hommes là-bas : sandwiches obligatoires

                          - la douche (5 mn pas plus, sinon c'est que t'as un rencart) et le maquillage (quel maquillage ? interdit dorénavant, d'ailleurs confisqués les rouges à lèvres et autres bêtises)

                          - Rebellion ? j't'en foutrais de la rebellion : raclées systématiques :-(

                          - Ton boulot ? ton concours que tu as réussi haut la main et qui t'aurais fait gagné plus que moi ? hors de question : tu laches tout et piston pour un emploi de miarde dans une toute petite mairie à côté de la maison

                          - Et bien sûr, un bébé pour bien t'attacher à moi !

                          ...

                          Voilà, je n'invente rien. Et je n'ai plus jamais eu de nouvelles d'elle. Sauf une fois, où on m'a dit qu'elle arrivait marquée à son boulot, et a décliné toutes les propositions d'aide. On m'a dit aussi qu'il la suivait partout, et n'hésitait pas à faire des scandales au premier inconnu qui lui demandait son chemin, même un livreur. :-(

                          Commentaire


                          • Je regrette aussi de l'avoir quitté
                            Oui, ça semble la meilleure intiative



                            je pense souvent à ça, est-ce que ce qui ne me plaisait pas referait surface ?
                            mais bon pas grand chose ne me plaisait pas chez lui. Tout le monde a ses défauts. Les siens ne sont pas bien méchants comparés à d'autres

                            mais souvent je pense à la même chose que toi, rester seule. Et j'essaye, quand ça ne va pas avec mon chéri, je lui dis de s'en aller et de me laisser seule. Seulement il doit comprendre que c'est bien plus que ça, car il revient et s'impose le soir même. Il menace de se suicider, et du coup, sa famille m'en veut.

                            La pression est forte alors je le laisse se réinstaller. Et puis je pardonne vite et surtout j'oublie vite. Des fois, le lendemain d'une prise de tête je ne sais même plus ce qui n'allait pas... lol

                            mais c'est vrai que ça me ferait du bien.

                            Commentaire


                            • Ça va s'arranger tu penses ?
                              Tu dois faire le point



                              sur toi, ta vie, ce que tu veux vivre, la manière dont tu te vois dans 10 ans d'ici (avec qui, comment, où) et ensuite tu prends des décisions.

                              Personne ne les prendra à ta place même si elles sont difficiles à prendre.

                              Tu peux te faire aider par un psy en ce qui concerne ta séparation.

                              Commentaire


                              • Je comprends tes regrets, mais il y a une chose qui m'inquiète dans ce que je lis :
                                J'ai connu ça à une période



                                mon chéri n'en est pas à ce point-là. Par contre j'ai connu ce que tu racontes avec un ex.
                                C'est d'autant plus terrible que c'est trés dur de sortir de ce cercle vicieux.

                                et il m'a fallu le soutien de ma famille pour arriver à m'en aller et ne plus le voir. Sans eux, je n'aurais pas réussi. Car être avec quelqu'un comme ça, qui te traite mal, c'est une preuve d'un mal-être que l'on a en soi et que l'on ne règlera pas de sitôt.

                                Il faut beaucoup de recul et surtout de l'aide extérieure, surtout des proches pour arriver à prendre ses jambes à son cou.

                                Non mon chéri lui, ne me laisse plus faire une seule soirée, même avec ma soeur. impossible de même aller dormir chez elle. Mais bon, ça n'est pas trop dur pour moi car je ressens de moins en moins le besoin de sortir. Je me sens bien chez moi, et la télé m'occupe. Mes bouquins aussi.

                                Quand il a peur, il abuse un peu de l'alcool et me rend dingue. Mais ce n'est pas violent au point de l'autre ex dont je parlais tout à l'heure.
                                et je gère plutot bien. Biensur, je préférerais tout autre chose.

                                Et c'est là que je reconnais que je me suis engagée trop tôt, sans réellement le connaître...

                                Commentaire


                                • J'ai connu ça à une période
                                  Attention à toi, tout de même !



                                  c'est un engrenage, ça se fait progressivement.

                                  Bien sûr que tu n'as pas envie de sortir, tu es enceinte, et plus tard tu auras le bébé pour t'occuper...

                                  Oui, mais après ?

                                  Ecoute, Margot, si tu es venue nous parler de tout ... est que tu sais que ça n'est pas "ça", ta nouvelle vie !

                                  Alors je comprends que parfois on puisse faire les mauvais choix, mais c'est pas une raison pour s'y enferrer.

                                  Commentaire


                                  • Attention à toi, tout de même !
                                    Je sais



                                    peut-être que c'est dû à la grossesse, mais je me sens de moins en moins le courage de me battre pour mener la vie que je souhaite.

                                    Je préfère vivre au jour le jour en ce moment, sans rien planifier. J'ai une fille qui est tout pour moi, c'est grâce à elle que les coups durs des derniers mois, je les ai affronter sans craquer.

                                    Je me tourne vers elle, je la bichonne, on partage tout et même si elle me demande de jouer pendant deux heures aux barbies je le fais lol
                                    j'y trouve même du plaisir, c'est grave docteur ?

                                    tout ça pour dire que, sachant que j'ai perdu mon amour, je me contente de l'amour que me renvoie ma puce et de mon intérieur qui est un véritable cocon. Dans tout ça, je profite des bons instants avec mon copain lorsqu'il y en a.

                                    Mais je donnerai n'importe quoi pour qu'un jour mon ex sonne à ma porte et me dise qu'il m'aime toujours...

                                    Commentaire


                                    • Je regrette aussi de l'avoir quitté



                                      J'ai quitté mon mari (13 ans de mariage) la semaine dernière pour un autre homme et je le regrette déjà. Une routine c'était installée dans notre couple et quand cet homme c'est intéressé à moi, j'ai craqué. Je l'ai aimé très fort et j'ai décidé de quitter mon époux. Maintenant, je me rend compte qu'il me manque, que je l'aime toujours. Je m'en veux du mal que je lui ai fait, du mal que j'ai fait à mon enfant (dont nous nous partageons la garde) et à toute ma famille qui nous voyais comme le couple modèle. J'ai demandé à mon mari pour rentrer à la maison mais il m'a répondu que ça ne servait à rien, qu'il n'y a plus rien entre nous. Cela me fait très mal. Il a même retirer le cadre avec notre photo de mariage. Je suis si malheureuse sans lui. J'ai commis une erreur alors je n'ai plus qu'à payer...

                                      Commentaire


                                      • Ton ex mari...
                                        En fait ce que je comprends de ton histoire



                                        c'est que les sentiments peuvent être trompeurs...
                                        avoir envie de repartir vivre avec son mari, c'est aussi fuir les problèmes et les défauts du nouveau compagnon, peut-être par peur de recommencer à zéro. Je parle en pensant à ton cas hein...
                                        et puis finalement, cette "pause" t'a permis de comprendre que ton chéri avait de l'importance pour toi, bien plus que tu ne l'avais cru.

                                        en gros, tu n'étais pas prête à vivre avec lui, c'était juste un peu tôt mais cette escapade t'a ouvert les yeux.

                                        C'est ça ?

                                        Commentaire


                                        • Je regrette aussi de l'avoir quitté
                                          Je pense que



                                          lorsqu'un couple a vécu 13 ans ensemble, il y a certainement quelque chose de profond.
                                          Il est blessé, il lui faut trés certainement du temps pour accepter la douleur, et te pardonner.
                                          Je ne pense pas que tout soit réellement fini entre vous à cause d'une erreur, la seule peut-être en 13 ans ? et qui n'a durée qu'une semaine ?

                                          sois patiente et attends.

                                          Commentaire


                                          • Premier truc...



                                            je rejoins les copines, ton ex mari, tu l'as quitté, te remettre avec lui (si c'était possible) ne ferait que remettre en avant ce qui n'allait déjà pas à l'époque...donc tu le quitterais une seconde fois...

                                            ne regrette rien...

                                            en ce qui concerne ton nouveau chéri :-/

                                            pourquoi TU arrondis les angles ??? et pas lui...

                                            arrête de culpabiliser sur ton échec avec ton mari...

                                            tu n'as rien à SUBIR, ni sa jalousie, ni ses chantages au suicide, ni sa violence verbale...

                                            qu'il retourne chez ses parents, trouve du boulot, et devienne gentil avec toi...

                                            et si tu te confiais à ta soeur, elle t'épaulerait, je ne pense pas qu'elle te jugerait, car elle t'aime

                                            redresse la tête, pense à TOI, tu y verras plus clair seule qu'avec un énergumène comme ça...

                                            la seule tuile, c'est que tu es enceinte ???? ou c'est un projet...si ce n'est qu'un projet, reporte...

                                            il faut du temps à tout le monde pour se remttettre d'une séparation, et on l'idéalise bien souvent, là tu penses à ton ex, car ton copain actuel est une horreur ambulante, mais arrête de te voiler la face

                                            tes choix étaient bons pour toi, continue à avancer, et surtout à penser à toi

                                            bizzzzz

                                            Commentaire


                                            • Premier truc...
                                              Surement



                                              je comprends ce que tu veux dire. Une chose seulement me met la puce à l'oreille. Dans la même année, j'ai quitté deux hommes, il y en a un, je sais pourquoi je suis partie et malgré les regrets que j'ai eu de l'avoir fait, j'ai toujours gardé en tête les pires moments à ne pas oublier. L'autre, mon mari, je ne sais pas pourquoi je l'ai quitté.

                                              C'est toute la différence avec les couples qui se reforment alors que le passé n'était pas satisfaisant. Nos problèmes à nous étaient :

                                              -séparation géographique
                                              -un peu flemmard en ce qui concernait les ballades
                                              -n'aimait pas faire les courses
                                              -et ce qui m'a déçue c'est que ses parents et lui faisaient toujours des allusions à "quand vous voudrez une maison, vous l'aurez etc", or, devant le fait accompli, on a jamais pu.
                                              -et moi qui me shootait aux médicaments et lui menait une vie d'enfer lorsque je n'étais plus dans mon état normal

                                              tu vois, je n'ai pas tant de choses que ça à lui reprocher et par contre énormément de choses dont je peux le remercier, notamment son soutien moral dans toutes les épreuves que j'ai traversées.

                                              Maintenant, ce qui me fait mal, c'est que je n'ai plus de problèmes de dépendance, et ce depuis des mois et que malheureusement, c'est lui qui devrait en profiter avec tout ce qu'il a fait pour moi. Mais non, au lieu de ... est quelqu'un qui ne m'a pas connu avant, qui ne me connait toujours pas mieux maintenant, qui ne le mérite pas et me rend la vie si difficile que parfois j'ai envie de recraquer avec les médicaments.

                                              Ensuite oui, je suis enceinte, j'en suis au 5ème mois et un bébé, qui deviendra ensuite un enfant, n'a pas à subir les frasques de sa maman. Donc je souhaite l'élever le mieux possible, sans qu'il souffre de mes déboires sentimentales. Pour celà, il faut absolument que je trouve un équilibre, satisfaisant ou pas, avant qu'il ait l'âge de se rendre compte que ça ne tourne pas rond dans la tête de sa maman.

                                              Commentaire


                                              • Surement
                                                Ton ex mari...



                                                un gentil, solide, mais avec lequel tu t'embêtais :-/ j'me trompe ?????

                                                écoute, le mieux dans ta situation...c'est de te faire aider par un psy, chologue, chiatre ou autre...l'équilibre il est en toi, tout comme le bonheur, et l'amour, pas besoin des autres...

                                                on fait toutes des âneries, part omission, flemme, et je crois par contre que notre inconscient, si on l'écoute, sait TOUJOURS la vérité...

                                                les frasques ???

                                                je te trouve très dure avec toi même...les médicaments c'est bien un médecin qui te les donnait...

                                                la personne qui doit profiter de toi même maintenant sans dépendance, en premier c'est toi, et pas les autres...

                                                et franchement avoir un bébé dans des conditions comme ça :-/ ne sera pas mieux pour lui...

                                                la question c'est...au lieu de rêver à ta vie d'avant, vu que tu n'es pas bien en ce moment...

                                                quand ton ami n'est pas avec toi (dans sa famille pas ex), es tu heureuse et bien dans ta peau ???

                                                si oui...c'est que toute seule tu t'en sortiras très bien...

                                                si non...tu as besoin d'une écoute et d'un soutient extérieur...

                                                Commentaire


                                                • Surement
                                                  Ha j'oubliais



                                                  dans la liste de ce qui n'allait pas :

                                                  - sexuellement, je n'avais pas envie de lui faire l'amour, ou rarement.
                                                  La cause : la "baguette magique" était un peu trop grosse pour moi si vous voyez ce que je veux dire...

                                                  du coup j'avais peur

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X