publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

:???: reprendre le chemin de la pma après plusieurs années et un divorce :???:

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • :???: reprendre le chemin de la pma après plusieurs années et un divorce :???:



    Bonsoir,
    J'aimerais avoir votre avis sur ma situation car je me pose beaucoup de questions et j'angoisse pas mal.
    Je vais tenter de faire court et résumé... pas facile :fou:

    De 1999 à 2000 : tentatives pour démarrer une grossesse et parallèlement sur la fin examens pour diagnostiquer ce qui ne va pas.
    Je suis fille DES (pas très marqué cependant), j'ai des OPK, un col hyper fragile, des trompes pas superbes, un profil hormonal pas terrible non plus et des traces d'endométriose.

    Fin 2000 : consultation au centre de PMA de Béclère. Compte-tenu du spermogramme de mon mari, cata, on nous oriente direct vers une FIV/ICSI et en attendant, j'ai une coelioscopie avec drilling ovarien et cautérisation du col au laser en février 2001.

    Juin 2001 : 1ère FIV/ICSI et je suis enceinte :amour:

    Mars 2002 : naissance d'un petit garçon :amour:

    Septembre 2004 : TEC positif :amour:

    Mars 2005 : naissance et décès d'une petite fille (interruption médicale de grossesse) :triste: Dans le même temps, mon mari et moi nous séparons

    Juin 2005 : je rencontre un autre homme avec lequel l'envie d'avoir un enfant se fait forte rapidement.

    Mai 2006 : je divorce.

    Octobre 2006 : pas de grossesse naturelle -> je consulte ma gynéco de ville pour envisager une batterie d'examens d'investigation.
    -> mon bilan hormonal à J3 est moyen. Ma FSH est dans la fourchette haute et supérieure au LH. L'oestradiol est normal. Mon inhibine B est à 20 :-/ Mes tests urinaires d'ovulation par ailleurs ressortent toujours négatifs
    -> le spermogramme de mon conjoint est parfaitement normal, avec quelques atypies de la tête mais par ailleurs les autres paramètres sont tout à fait acceptables.

    Janvier 2007 : nous avons consulté ma gynéco de ville pour savoir quoi faire maintenant. Elle nous oriente vers un centre de PMA car elle estime que les paramètres biologiques de mon côté ne sont pas assez bons pour tenter une stim simple.

    Nous avons RDV dans 15 jours (j'avais pris le RDV en octobre par précaution) à Béclère.

    Je m'inquiète de savoir si nous n'allons pas nous faire refouler car :
    - une partie de mes examens sont anciens (l'hystéro remonte à plus de 6 ans),
    - les examens récents ne démontrent pas une situation catastrophique (quoique l'inhibine B à 20, c'est pas génial :triste: ),
    - nous n'avons par exemple jamais fait de test de Hünher,
    - cela fait moins de 24 mois que nous essayons,
    - nous sommes relativement "jeunes" (moi 33, lui 32 et demi).

    Je sais que d'aucuns pourraient trouver ma situation très scabreuse (à peine séparée, je me remet en ménage et envisage de faire un enfant dans la foulée)... La vie est ainsi faite : elle lie et délie les êtres et sans regretter le passé et le chemin accompli avec un partenaire, on peut toutefois se rendre compte au bout de nombreuses années, que finalement ce partenaire n'est pas celui de l'avenir. Et la maturité, les expériences, le chemin parcouru font qu'on "sent" plus vite certaines choses, comme le désir de fonder une famille avec quelqu'un.

    Alors je vous supplie de ne pas me juger, mais de me donner simplement votre avis sur ma situation.

    Je vous remercie par avance :amour:


  • Pourquoi te juger....



    Nous ne sommes pas ici pour juger, mais plutot pour encourager et soutenir...
    Tu as tout a fait le droit de vouloir avoir un autre enfant!!!
    Maintenant, je ne vois pas pourquoi tu devrais te faire refouler, tu as quand meme un passé gynéco plutot importent, ils vont peut etre te demander de repasser des exam, pour avoir un bilan ressant, mais tu as toutes tes chance..
    Je te souhaite de réussir.
    Bizzz
    Lizza

    Commentaire


    • Pas de jugement !



      Tu veux un bb ? vas-y ! fonce ! le chemin de la pma n'est certes pas facile : il faut de la zénitude, patience, courage... Mais si toi et ton homme vous sentez prêt pr cela, foncez !
      Divorce ou pas, enft ou pas !

      Dans la vie, quand on veut des choses, faut tjrs tenter, ds la mesure de possible, de les obtenir ! les rêves c'est bien, mais c tellement mieux de les concrétiser

      Bon courage !
      Jucie

      Commentaire


      • Ben...



        déjà tu n'est pas toute seule, moi j'ai malheureusement 2 ruptures à mon actif pour cause d'infertilité (une au bout de 9 mois, il supportait pas que je tombe pas enceinte et s'est baré avec sa secrétaire !!! et l'autre au bout de 3 ans de mariage et PMA, idem incapable de faire face, et comme tous les problèmes sont de mon côtés, il a carrément pété les plombs et un jour m'a foutue dehors dans la nuit !!!)

        Ben... moi je me suis pas mal demandé par exemple si j'allais prendre le risque même de recommencer avec mon nouveau compagnon que pourtant j'adore, et puis, je me suis dit ... on a droit au bonheur !

        Le nombre de personne qui se séparent ou divorcent, avec, sans enfants, ont des enfants dans la foulée avec d'autres que je connais... ceux qui ont des enfants de façon ordinaire se posent pas forcément toutes ces questions, une nuit leur suffit, c'est vite fait !!!

        Nous c'est différent, parce qu'on a besoin d'aide, donc on perçoit plus le truc, mais bon, on va pas s'empêcher pour autant, non ?

        Moi je pense qu'il te prendront à Beclère, même si tu dois refaire les exams, ce qui est normal, de toute façon ils suivent aussi des gens en tout début de parcours dès les "stims simples", c'est eux qui jugeront où tu dois recommencer... ton expérience elle est là aussi pour savoir que tu dois aller au plus direct, parce que pardon 33 c'est plus si jeune (la fertilité commence à baisser déjà, et baisse encore après 35 ans !!!). Moi j'ai 33 aussi hi hi !!!

        Simplement on a droit au bonheur, faut pas s'en priver, ni se mettre martel en tête sur ce que va penser untel ou untel, de toute façon les gens qui aiment critiquer, ils trouvent toujours un truc à redire

        Bon alors, il est pour quand ce RV ???

        Léo

        Commentaire


        • Bonjour



          si vous en avez envie de ce bébé, fonce :amour:
          j'ai eu mon petit garçon en trois ans grace à une iac et là, je suis en plein divorce (le petit n'a meme pas un an).
          nous traversons des epreuves difficiles, pourquoi n'aurait on pas le droit au bonheur representé par la naissance d'un enfant ?
          je pense que j'aurais d'autres enfants, j'espere de façon naturelle (aucun probleme particulier ni pour l'un, ni pour l'autre), et si ca ne vient pas, je recommencerai l'amp.
          enfin, je vais d'abord essayer de m'en remettre :-(

          Commentaire


          • Pourquoi te juger....
            Merci lizza



            Merci pour ton message de soutien qui me remet les idées claires. Tu as raison j'ai un lourd passé gynéco.
            Je vais y croire alors :amour:

            Commentaire


            • Pas de jugement !
              T'as raison



              Je ne me sens pas vraiment "jeune" dans mon parcours et je sais que le temps joue contre moi (comme toutes les femmes d'ailleurs).

              Merci beaucoup à toi :amour:

              Commentaire


              • Ben...
                Merci leo



                Je me sens moins seule d'un coup
                Les épreuves que peuvent traverser les couples en PMA sont éprouvantes mais peu en parlent vraiment j'ai l'impression.
                C'est vrai qu'en France de nos jours, 1 couple sur 3 divorce (même 1 sur 2 en région parisienne).
                Mais je ne sais pas pourquoi j'ai l'impression de vivre avec cette culpabilité de ne pas avoir su gérer la chose. Parfois je me dis que ma situation peut être vue comme injuste vis-à-vis de couples qui galèrent pendant des années, parfois une décennie, mais qui restent soudés face aux évènements.

                Tu as raison sur le fait que pour beaucoup de femmes, tomber enceinte fait partie des choses naturelles et elles se posent beaucoup moins de questions peut-être si elles se séparent du père de leur(s) enfant(s).

                Notre RDV est le 25 janvier...

                Je te souhaite beaucoup de bonheurs avec ton chéri et que la PMA te comble bientôt.

                Merci à toi.

                Commentaire


                • Bonjour
                  Bon courage...



                  ... pour le divorce.
                  J'espère que vous trouverez l'énergie et la volonté de correctement vous entendre pour le bien de votre fils (et le vôtre par conséquence).

                  On s'en remet t'inquiète. Il faut du temps, c'est clair, mais on survit à beaucoup de choses en fin de compte.

                  Le plus important reste que votre fils aille bien.

                  Bizz

                  Commentaire


                  • Bon courage...
                    Coucou



                    le temps arrange les blessures, mais là, deux mois plus tard, je realise juste que ca y est, il est parti et que notre couple est fini, et tous les projets que nous avions faits sont morts.
                    on s'en remet ? c'est deja ça :bien: , et votre histoire me dit qu'on arrive à nouveau à refaire confiance à un homme :amour:
                    mon fils m'apporte en effet tellement de bonheur mais pour l'instant, son pere ne veut plus trop le voir (trop encombrant ds sa nouvelle vie, je pense)

                    à bientot

                    Commentaire


                    • Coucou
                      Le temps



                      Oui le temps aide pas mal, parce qu'il érode les sentiments, bons ou mauvais.
                      Une rupture est toujours difficile à vivre, car c'est le deuil d'années communes, de projets, de souvenirs. Il faut tenter de n'en garder que le meilleur et ce n'est pas toujours facile car on se souvient plus facilement des derniers moments, les plus récents et forcément les plus rudes.
                      Mais ton mari et toi avez vécu de belles choses, avez partagé de bons moments et même si vous avez moins de choses en commun, plus de projet d'avenir ensemble, il n'en reste pas moins le bon bout de chemin que vous avez parcouru ensemble et le petit bout de chou.

                      Oui on arrive de nouveau à faire confiance à un homme, car on est plus sûre de ses choix, des qualités que l'on cherche chez quelqu'un. Et on est aussi capable de se dire que ce qui nous rendait chèvre avec notre ex, n'est finalement pas si dramatique que ça. On ne refait plus (ou presque :fou: ) les mêmes erreurs :amour:

                      Courage, les sourires de ton fils t'aideront à comprendre que la vie continue :amour:

                      Commentaire

                      Publicité

                      Forum-Archive: 2007-01

                      publicité

                      Chargement...
                      X