publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mon mari est alcolique !! jen pe plus !! je vai le quitter si sa continu !!

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mon mari est alcolique !! jen pe plus !! je vai le quitter si sa continu !!



    bonjour tout le monde !!!

    voila je vou fait ce message pour peu etre trouver une solution car jaitout essayer avec mon mari , il est alcolique et je vi tre mal depui kil boi il 'est plu le meme, il est mechant !!! jai essayer de le faire arreter en le menacan de le quitter, mai il continu.plus le temps passe ,plus il boi plus souvent et en plus grande quantité, jai limpression que plus il voi ke sa me derangeplus il boira ....je souffre et je ne veu pa le perdre , mai je ne pe pa continuer a vivre com sa !!!

    es ke kelkun est dans le meme ka ke moi???
    ou es ke kelkun a vecu sa???

    jatten vos reponse!!!! merci

  • Il faut y croire



    a ce jour mon concubin est en cure pour 3 semaines dans un centre, c'est sa deuxième le première remonte a un an, auparavent il a passé 5 jours aux urgences pour une crise de delerium, il était attaché aux poignets et au jambes et le ventre, il ne se souvient de rien du tout, il faut y croire, il veut peu etre s'en sortir puisqu'il entame des démarches pour se soigner

    Commentaire


  • Idem pour ma femme



    bonjour, fanny,je suis devenu alcoolique et devenait de en insuportable !à ce jour ma femme préfère la séparation (je la comprend il ne reste plus grand chose en nous)j'ai eu un ultimatum de sa part et je suis abstinant depuis presque 1 mois.C'est assez dur mais suis aidé par traitement et suivit bientôt en alcoologie ça y est je suis inscrit.
    cependant même si je la comprend aujourd'hui avec ma nouvelle vision très réaliste (je suis completement différent et lucide grâce à mon traitement) et bien j'ai de la rancune car j'ai l'impression de ne pas tjrs avoir été aidé et parfois même rabaissé.alors cette séparation oeut venir des 2 côtés.j'ai bu au début par plaisir et comme antidépresseur car la triste vérité c'est que c'en est 1 !dans la gelée on sent moins la réalité des problèmes, ce n'est qu'une fuite .
    je trouve la vie très triste depuis mon arrêt de boire mais je me fais suivre pshycologiquement et j'aurais dû le faire il y a lontemps.je comprends et respecte ton souhait de tout plaquer .est il conscient ? veut il arrêter ?se faire suivre ? seras tu à ses côtés ?toutes ces questions sont cruelles de réflexion.....
    êtes vous réelement prets tout les 2 à vous bâtre ?
    ensemble vous avancez,séparé c'est tourner la page et chacun en a le droit l'invivable doit çetre interdit.je ne connais pas sufisemment ton histoire pour te conseiller.le fait qu'il boive d'avantage lorsque ça te dérange c'est une petite manie qui nous est commune.
    alors de qoui se venge t'il ?je compatie pleinement à ta douleur et vous n'y arriverez peut être pas tout seuls.Il faut savoir parfois entendre l'inacceptable ,mais ... est plus facile de la part d'une personne neutre enver qui vous avez confiance.
    donnes de tes nouvelles A

    Commentaire


    • Veut il se soigné



      bonjour

      tout d'abord la question est,est ce qu'il est pret à ce soigné et à s'en sortir?
      Si ce n'est pas le cas même avec un ultimatum il n'y aura rien à faire sauf l'emmener de force dans un centre
      Pour qu'on puisse l'emmener de force il faut une preuve qui montre qu'il met en danger ca vie (niveau santé)ou la tienne (acte de violence...)
      Je dit cela car mon frère est alcoolique et il ne veut pas s'en sortir pour lui il est normal et n'a pas besoin d'aide ni besoin de personne d'ailleurs nous avons essayer plusieur démarches pou le soigné mais sans son accord c'est dur

      Commentaire


      • Idem pour ma femme
        Abstinance



        tout d'abord je voudrais te féliciter d'avoir fait le pas un mois d'abstinance c'est le début d'une longue route.
        tu parles de rancune je comprend que l'on ait l'impression de ne pas avoir été aidé, mais l'alcool est un sujet encore tabou et l'on a du mal à en parler et puis il faudrait se voir quand on a bu c'est pas drole tous les jours pour notre entourage.
        pour ce qui est de la vie triste cela me parrait normal car tu n'a pas encore trouvé tes marques pour ma part cela fait 23 ans que je suis abstinant au début c'était dur car l'alcool est omniprésente partout ou l'on va mais on apprend à trouver d'autres centre d'intérets par exemple j'ai repris le sport aujourd'hui je suis enseignant de karaté et de jujitsu j'ai un bon boulot et pleins d'amis abstinant ou pas

        alors courage il faut être patient

        Commentaire


        • S'il y a des enfants dans le foyer, sauve qui peut !!!



          Si vous avez des enfants, partez ! Les dégâts sur le conjoint et surtout les enfants est catastrophique.
          Avant cela, tenter une dernière fois de le faire désintoxiquer. S'il n'a pas encore le déclic, sauvez vous !
          Prenez soin de vous et des enfants si vous en avez. On ne peut pas soigner les gens avant qu'eux-mêmes le désirent...

          courage

          Commentaire


          • Mon mari est alcoolique



            J AI VECU LA MEME CHOSE KE VS JE SUIS RESTER 7 ANS AVEC LUI MAIS JE L AI QUITTER IL ME FESAI DU HARCELEMENT MORAL JE SUIS HEUREUSE MANTENANT J AI REUSSI A L OUBLIER ET J AI REUSSI A REFAIRE MA VIE L NE CHANGERA PAS L ALCOOL ET LE PIRE DES VICES S IL CHANGE SA NE DURERA PAS LONGTEMPS 1 MOI OU 6 MOIS FAITE LEGRAND SAUT PENSER A VS

            Commentaire


            • Mon mari est alcoolique



              encore moi s il ne veu pas se resoudre a se soigner il fau partir sinon il existe des centres ou meme des medicament certaine personne on reussit a sens sortir pourkoi pas lui mais sil estime kil n est pas malade alors sa vas etre dur car il faudra le quitter

              Commentaire


              • Moi aussi je vit la meme chose



                mon marie boit et je ne ses plus ou jen suis nous avons trois merveilleus enfants et tout pour etre heureux pourquoi je ne ses pas et il ne le ses pas lui meme, il a eu une enfance difficile je le comprend mes nos enfants ni sont pour rien et moi non ,pourquoi faire vivre le meme enfair qu il a vecu a son entourage puiqu il en a soufert lui meme je ne ses plus quoi faire je sui desanparer mes je l aime .

                Commentaire


                • Moi aussi je vit la meme chose
                  Je suis dans le meme cas



                  moi aussi mon mari a un souci avec l alcool j ai beau le menace de partir il sans fou il ma dis qu il allez voir un psychologue mais il a toujours pas pris de rendez vous il attend la fin de s est vacances qui se termine cette semaine je sais plus quoi faire car defois il est violent il ma deja frapper je sais pas quoi faire car je suis dependante psychologiquement de lui

                  Commentaire


                  • Je vis la meme chose



                    je suis avec mon conjoint depuis 6 ans et nous avons une fille de 4 ans. au départ de note rencontre, il buvait pas ou peu ou je ne le voyais peut etre pas. aujourd'hui il boit que des bieres (7 degre en canette de 0.5l). il boit trop et trop souvent pour moi. je suis quelqu'un qui neboit pas du tout et lui boit au moins 1.5l dans le week end et au moins 2l dans la semaine. il boit en cachette pendant que je suis au travail. il en achete en cachette et je me suis rendu compte plusieurs fois qu'il avait bu (yaux qui brille, bafouille, n'articule pas quand il parle..). je ne le supporte pas. Je l'ai menace plusieurs fois de le quitter, il s'en fous il dit que c'est lui qui va partir car il en a marre de moi, il s'emmerde avec moi, ...pour réguler sa consommation je lui garde sa carte bleue et son chequier et j'essaye de ne jamais avoir de monnaie afin qu'il ne puisse pas en acheter mais je sais qu'il trouve de quoi en avoir. je ne sais plus quooi faire.
                    j'ai l'impression qu'il ne m'aime pas et il me ment et je me sens alors trahi. je n'arrive plus a m'approcher de lui et nous n'avons plus de relations car je me sens trompé et je n'y arrive plus. je pense avoir tout esayé, la gentillesse, les coup de gueule, les pleurs, les negociations (on achete 2 ou 3 bieres ensemble pour la semaine en faisant les courses)... mais rien n'y fais. il dit qu'il a rien et aime bien boire une biere de temps en temps c'est tout.
                    je pense que la solution serait peut etre la séparation mais je voudrai pouvoir avoir une vrai vie de famille et que ma fille grandisse avec son papa. si ça continue je le quitterai mais je ne veux pas qu'il est notre fille car je sais qu'il boit meme en sa presence.
                    comment puis je faire? est il alcoolique ou est ce moi? je ne sais plus trop quoi faire et quel comportement adopté quand je suis au travail, je ne vis pas .
                    merci de votre aide

                    Commentaire


                    • Mari malade alcoolique



                      mon mari aussi esr alcoolique et j'ai tout tenté pour le faire soigner. Il vient de faire une cure au mois d'aout (6semaines) rechute dès la sortie. j' ai entamé une procédure de divorce la conciliation est prévue le2 décembre, il ne veut pas se déplacer. Je n'arrive plus a supporter cette situation conflictuelle tous les jours.
                      Merci de me répondre pour me donner des conseils.

                      Commentaire


                      • Vous n'êtes pas seule , et pourtant ....



                        J'ai déjà transmis des messages-témoignages sur le site :
                        - Xanthippe8 ; le 26/10/08
                        - réponses de Xanthippe 8 à Lyndamila 1
                        C'est la détresse face à l'immense souffrance de l'alcoolique dépendant qui nous relie et le sentiment d'incompréhension doublé d'abandon de tous qui est révoltant .
                        Se maintenir debout aux côtés d'un alcoolique est très difficile mais pas désespéré si la lucidité est là , avec un peu de courage pour quitter le déni et exercer son esprit critique face aux pistes de traitements qui sont offertes et dont certaines peuvent être empruntées avec plus ou moins de succès durable , sans se décourager .
                        Il vaut mieux se frotter vite aux expériences des autres acooliques qui cherchent à s'en sortir , par empirisme , avec pragmatisme , avec courage et curiosité d'esprit : quand on n'a plus rien à prerdre et qu'on touche son fond , qu'est-ce qu'on risque ?
                        Mon mari alcoodépendant depuis 30 ans tient toujours la même position : le dépendant et personne d'autre à sa place , doit être son propre médecin et faire flèche de tout bois pour sortir du gouffre .
                        Lors de notre rencontre il y a 19 ans , je lui ai fait confiance et l'ai soutenu indéfectiblement dans son combat contre la dépendance et les ignorances et les condamnations morales familiales amicales et sociales ; je ne le regrette pas .
                        Le chemin a été long et semé d'embûches et rechutes , et alors ...Il est bien vivant et peut s'attribuer un avenir , et le partager avec ceux qui ne se sont pas éloignés ou bien avec de nouvelles rencontres .

                        Commentaire


                        • Bonjour fanny



                          je connais ce problème. Le mieux est de ne plus rien lui dire car plus vous en direz plus il continuera. Je sais c'st trés dur mais moi c'st ce que je fais et il se pose des questions du style "tiens elle ne dit plus rien" et il aura l'impression que vous lui échappez.
                          Pensez à vous et surtout évadez vous partir n'est pas toujours la solution et tout dépend de votre situation matérielle. Une chose aussi si vous partez pendant quelques jours la il aura peut et peut être décidera t'il d'en parler et de se faire suivre.
                          Courage je vis la même chose en pire!!!!!!!!!!!!!!!
                          cat

                          Commentaire


                          • Je vis la meme chose
                            Idem



                            mon conjoint est devenu alcoolique lorsque j'étais enceinte de 3mois, il ne boit pas régulièrement, ni des très grosses quantités, mais ça ne lui réussit pas, il devient agressif, blessant, casse tout, se plaint d'être un imcompris, que je lui repproche tout ,que je l'insulte de moins que rien et que j'oublie beaucoup de choses et cri........ à chaque fois il voulait partir, je le retenais et discutions calmement, je finissais par le consoler.
                            j'étais optimiste mais je l'avais prévenu que quand notre fille sera là je le mettrais à la porte dès le moindre écart........... et il a continué et continue une fois par mois, il boit environ 2litres de bière, et je vis un enfer, je ne le retiens plus, il a passé plusieurs nuits dehors, mais maintenant il refuse de partir dans ces colères, je ne fais plus attention à lui, j'attends qu'il s'endorme, mais chaque jour qui passe me donne des forces pour le quitter, je sais que je vais y arriver et c'est dommage car il est magnifique à jeun, c''est un homme formidable, travailleur, cultivée et aime plus que tout sa fille mais j'ai perdu confiance, j'ai sa carte bleue et pas de monnaie à la maison...
                            le lendemain, il regrette terriblement, a honte, dis que nous sommes sa seule raison de vivre et ne se souvient de rien mais moi je n'ai rien oublié...
                            Il me dit qu'il va arrêter, il est suivi par un alcoologue, mais il y a trop de rechute à mon gout, suis-je trop rigide, c'est vrai que les quantités sont minimes et que c'est loin d'être tout les jours, il me fait culpabiliser et j'ai perdu beaucoup d'estime de moi à cause de tout cela
                            Je suis inquiète pour le futur, je reprends bientôt le travail, j'ai beaucoup de trajet et malgré mon salaire convenable, j'ai peur de pas joindre les 2 bouts avec les frais de nourrice qui vont être monstrueux (11heures par jour au minimum) et ma vie va être une véritable course, gérer un bébé toute seule plus un boulot et une chienne, je ne sais pas si je vais y arriver, je crois que c'est pour ça que je suis toujours avec lui....
                            J'ai longtemps été optimiste et pleine d'espoir maintenant je le vis comme une fatalité..........

                            Commentaire


                            • Idem
                              :triste:



                              vous savez quoi j'ai 31 ans ,un enfant de 3 ans et le 2 pour le mois d'aout 2009, je m'apercois que je ne suis pas la seule dans mon cas. et que je vais etre obligé de quitter mon mari que j'aime pour qu'il soit heureux avec l'alcool.
                              la vie n'est vraiment pas belle, pour savoir le pourquoi du comment:
                              http://sante-az.aufeminin.com/forum/f996/__f210_f996-Il-boit-seul-que-f aire-que-dire.html

                              bon courage à tout le monde, moi j'attend qu'il rentre de l'hopital, et je pars chez ma mere. essayer de faire une vie potable sans alcool.

                              Commentaire


                              • :triste:
                                Seule!!!!



                                Bonjour, moi aussi je m'apperçois que je ne suis pas seule!! j'ai 35 ans et 2 filles adorables qui ont 16 et 12 ans! Ca fait 17 ans que je suis avec leur père et que je supporte son alcolisme..... Mais c'est de plus en plus dur il me dégoutte!!!Et j'ai peur de partir car il est aussi violent quand il a bu alors je préfere ne plus rien dire et subir!!!Mais je vois bien que mes filles ne sont pas heureuses!!surtout la petite elle m'a même demandé d'aller voir un psy!! Comment partir sans qu'il me pourrisse la vie aidez moi.............

                                Commentaire


                                • Addictions diverses dont alcool.



                                  Bonjour tout le monde.
                                  Lisez bien ce qui suit:
                                  Figurez-vous que 31 % des personnes qui ont un Stress Post Traumatique font des "abus de substances" c'est à dire d'alcool, de cannabis ou de médicaments divers.

                                  23% font de la dépression majeure ( avec ou non addiction à des substances).

                                  Donc la question à se poser est:

                                  Votre conjoint, père, frêre, fils ou toute autre personne qui est alcoolique ou droguée... a t-il eu un accident de voiture récemment ou il y a longtemps, ou en a t-il été témoin car plus de 25 % des personnes qui sont accidentés et plus de 20% qui ont vu un accident corporel subissent un stress post traumatique peu après ou des mois après.

                                  ou tout autre événement potentiellement traumatisant: avoir été dans un accident au travail, un accident quelconque, une agression, ou avoir été témoin de ce genre d'événement.

                                  Ou d'avoir perdu un proche brutalement: accident, suicide;

                                  Ou d'avoir eu la nouvelle d'une maladie grave: cancer par exemple.

                                  Allez sur le site de traumapsy.org vous en saurez un peu plus.

                                  Puis si vous pensez que c'est à cause de "ça", alors vous y trouverez des adresses de consultations de psychiatres qui sont spécialisés en psychotrauma et qui traiteront la cause de l'alcoolisme.
                                  L' Etat de Stress Post Traumatique qui touche tant de gens est peu connu et peu
                                  de pros de la santé savent le diagnostiquer. A Trauma Psy on travaille là-dessus.

                                  Bises et Bon Courage à toutes !
                                  Eazie Miss

                                  Commentaire


                                  • Je suis dans le meme ca



                                    bonjour mon concubin et alcolic depuis kelke annee j ai essayer de l aide sans aucun resultat le medecin lui aver prescrit un tretement il a refuser de le prendre j ai essayer de l envoyer en cure il ne se pa presente au rdv j ai l inpresion kil ne ve pas sans sortir nous avon 4 enfants et je pense serieusement de le quiter si vous aver des solusion a me donner pour ne pa ariver a cette extreme elle son les bien venu merci d avance

                                    Commentaire


                                    • Mon mari est alcoolique et il est dangereux



                                      Bonjour, je vis avec mon mari depuis 5 ans et il boit, il a déjà fait 3 cures de désintox mais contre son gré, donc ça n'a pas marché et de toute façon pour lui il est pas alcoolique !!!
                                      J'ai demandé le divorce qu'il a refusé, donc ça traine !!! et je suis locataire et il n'a plus le droit de vivre chez moi de ce fait, mais...........
                                      Il me supplit à chaque fois de le laisser rentrer : il m'aime, il recommencera pas etc.........
                                      Foutaise tout ... est de moquer de moi pour que je le laisse rentrer et profiter de chez moi !! mais l'inconvénient c'est que je suis coincée car il est dangereux !
                                      il y a quelques années il a brûlé sa propre maison et il y avait son amie et ses enfants à l'intérieur, il leur a dit avant que le feu se propage : foutez le camp avant qu'il soit trop tard !!!
                                      Je pensais que ce passé était révolu mais NON il me menace maintenant de faire pareil !! je sais plus quoi faire !!!

                                      Commentaire


                                      • Courage



                                        Mon pere a le meme probleme,
                                        malheureusement, ce qui lui a fait tilt c est un malaise, suivi de crise d epilepsie du a un sevrage alcoolique ( pas d alcool depuis 10 heures).
                                        cela fait maintenant 3 semaines qu il est sous traitement et ne boit plus que de l eau petillante, meme pendant des repas de famille et ca c est le plus dur.
                                        Il a avouer avoir un probleme avec l alcool et ca c'est un grand pas. Nous l'encourageons, le soutenons mais tnat que la personne n a pas ce declique c'est impossible....
                                        Courage

                                        Commentaire


                                        • Mon conjoint est alcolique etdependant des medicaments



                                          Tout dabord merci d'exister car c'est parfois difficile de se confier a l'entourage qui ne comprend pas toujours ... il fale vivre pour le comprendre .
                                          J'ai 41 ans et 4 enfants ,divorce d'un homme alcolique et maniaco-depressif violent ,j'ai rencontre mon nouveau conjoint il y a 3 ans . Sa consommation d 'alcool estde une bouteille de wisky par jour sans parler de sa consommation de medicaments :: stilnox,subutex , et autres antidepresseurs .
                                          J'ai eu un grand coup de coeur pour lui ,car contrairement a mon ex-mari ,c'est un ange . Devoue ,attentionne , responsable ... Il ne me reste que 2 filles a la maison car mes garçon sont grand ,et mon conjoint m'aide beaucoup dans leur education . C'est triste et desoeuvrant de le voir aussi dependant par tous ces produits qui le detruisent .Il a fait plusieurs sevrage a l'hopital dont 2 ou il est parti en urgence avec 3 jours de soin intensif .J'ai du mal a comprendre quand le medecin nous a dit que son foie allait tres bien malgre tout ça ... Ma meilleur amie a perdu son mari l'annee derniere a noel dans les memes circonstances ,il avait 40 ans et 3 enfants j'ai eu beaucoup de peine car je l'aimait beaucoup .J'aime enormement mon conjoint , je l'aide , le soutien mais ne le juge pas car je sais que c'est une souffrance interieure terrible et un cercle vicieux car plus on souffre et plus on consomme ...Je voudrais soutenir aussi les femmes qui comme moi vivent lameme situation ,est ce que j'en aurais marre aussi un jour ? Peut-etre mais je sais une chose ,c'est que je ne cesserais pas de l'aimer car c'est une maladie terrible avec comme declencheur le depresion pour beaucoup de gens qui vivent ces dependances .Le laisser tomber serais l'aneantir plus vite . Merci de me permettre de m'epancher et courage aux autres .Quand a ceux qui juge ... ils ne connaissent rien ni pretons aucune attention.

                                          Commentaire


                                          • Moi aussi...malheuresement



                                            bonsoir, oui je suis dans le même cas que toi. J'essai de faire attention parce quelqu'un m'a dit un jour qu'alcoolique peut rendre son entourage alcoolique. Et effectivement, il y a un 1 mois je déprimais tellement que je suis allé au bar pour boire et oublié la souffrance de mon mari et celle qu'il m'inflige. Aujourd'hui, il va commencé à revoir un psychiatre, ça fait près de 9 mois qu'il me dit que ça va s'arrangé, il rechute à chaque fois. Je n'ai plus confiance, en plus il fume du shit, ça n'arrange pas les choses ! Je garde espoir, mais la déprime l'emporte chaque jour, je n'arrive plus à sourire, à parlé, je ne pense qu'a ça tout le temps, je pleure à tout bout de champ.
                                            Alors je ne sais plus quoi faire, qui écouté. On me dit de l'aidé, on me dit de partir, je ne sais plus

                                            Et toi, est ce qu'il est violent physiquement ??? moi c'est moralement plutôt.

                                            courage...

                                            Commentaire


                                            • Espoir



                                              j'ai vecu la meme situation - je suis restée mariée 10 ans avec une personne alcoolique accessoirement mechant et violent dans ses moments de debauche - je me suis laissée traitée comme une moins que rien , insultée - je me suis isolée de mon entourage pour que personne ne s'en rende compte - j'ai toujours pensé qu'il arreterai mais cela n'est jamais arrivé et cela a empiré - un jour, je me suis connectée à ce forum et j'ai lu tous ces temoignages et je me suis rendu compte qu'il était dans un shema d'alcoolisme et que je ne pouvais rien y faire , que cela n'etait pas de ma faute et que la decision d'arreter devait venir uniquement de lui - ce sont des adultes et pas des enfants - bref , apres plusieurs menaces de divorce sans effet, je suis partie et j'ai demandé le divorce - je ne dis pas que c'est facile - la decision est tres difficile à prendre et remet en cause tout notre mode de vie et nos points de repere - cela fait 2 ans que je suis partie , mon mari est toujours instable et continue de boire - il me mene la vie dure mais je ne cede pas à la pression et je reste sur mes positions sans broncher - je t'assure que le fait d'en avoir pris plein la figure pendant 10 ans , ça forge une carapasse et tout glisse - et quel plaisir de rentrer chez soi le soir sans crainte et on sait que rien ne va se passer , pas de stress - je ne regrette pas ma decision , ni pour moi , ni pour ma fille qui a vu trop de choses à son age - c'est dur , mais il faut franchir le pas et se poser la question : est ce que je me vois comme ça dans 10 ans, est-ce que je peux supporter ça encore 10 ans - je crois que nous connaissons toute la reponse au fond de nous meme -
                                              il faut en parler à une personne exterieure, un amie ou une collegue de boulot - en parler ouvertement et sans retenue - ça permet de prendre conscience des choses et d'avoir un point de vue exterieur car c'est ton quotidien et tout est banalisé -
                                              bon courage car rien n'est facile mais quand la decision est prise , je t'assure on revit

                                              Commentaire


                                              • Bonsoir



                                                je vient de lire ton message je comprend ta souffrance et ton désaroi face a cette situation je vi la meme chose ce que tu décri est pour beaucoup de femme la meme . ce n'est pas facile a gérer en sachant que s'est une maladie et que s'est plu fort que tout quitte a tout perdre .alors oui que faire pour ma part cela fais 15 ans que ca dur je suis parti et revenu et encore envi de partir ,dans ton message tu di que tu na pas envi de le perdre s'est parce que toi tu sais quil y a ton mari derriere cette bouteille qui te gache la vie si tu veu en parlé pas de probleme bon courage fanny

                                                Commentaire

                                                Publicité

                                                publicité

                                                Chargement...
                                                X