publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Hospitalisation de ma mere suite a la dependance a la drogue.

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Hospitalisation de ma mere suite a la dependance a la drogue.



    Bonjour ce n'est pas mon habitude de poster sur des forum surtout pour ce sujet qui me parait assez delicat et dont j'ai parfois (souvent?) honte...
    voila, ma mere agée de 41ans est entré a l'hopitale il y a 2semaines suite a sa dependance au drogues dure et a l'alcool. cela fesait 1an et demi qu'elle en prenait (coc/lsd/ray/piqure etc...) auparavant elle a deja été hospitaliser il y a 4ans a peu prés voir plus pour les même problemes...
    j'ai 16ans je ne vit pas avec elle, elle n'a jamais etai stable et je ne sais que faire. bientot elle avs sortire de l'hopitale ses freres et soeurs et ses aprents veulent la metre dans un centre ou elle pourai se sevrer sa prendrai du temps mais c'est surement le seul remede qu'il ya le probleme est qu'elle ne veut pas
    y'a t-il un moyen de l'y obliger ? enfin je veux dire par la est ce possible de la faire interner sans son accord ?
    et pouriez vous m'indiquer ce qu'il se pase lors des crise de manque ? parceque je vais devoir aller la voir a l'hopitale et je voudrai savoir a quoi m'attendre je devai y aller aujourd'hui mais le courage n'y été pas

    j'espere vraiment avoir des reponses sincere...

  • Je crois que la meilleure medecine est la parole



    Je ne sais rien te donner comme conseil, car je ne m'y connais pas. Je te conseille seulement de ne pas avoir honte et de parler avec elle.
    Tu dois juste lui dire que tu ne la juges pas et que tu veux l'aider. Le reste viendra de soit.
    Bon courage. Il n'y a pas de maladie honteuse. Je crois que la vrai honte c'est de cacher les malades ou de les ignorer.

    Commentaire


    • Sois prête avant tout



      Tout d'abord, tu n'as pas à avoir honte, puis je te dis "chapeau , tu a l'air mature et très forte pour ton âge. Si tu hésites à aller voir ta maman, n'y vas surtout pas c'est que tu n'es surement pas prête. Il faut que tu te préserves toi aussi.

      Je peux te parler de mon expérience, je travaille dans le 10e, dans un hôpital en chirurgie. J'ai eu l'occasion d'avoir à faire à des toxicomanes.

      En général, quand les patients sont en état d'agitation, à leur arrivée, on les mets sous tranquillisants le temps qu'ils se calment et alors ils sont somnolents, ce qui peut être dure à voir . Cela se fait lorsqu'on pense que la personne est un danger pour elle ou pour les autres (comme pour le personnel soignant par exemple).

      Ensuite au fur et à mesure on adapte le traitement. Il faut un gros suivi psychiatrique en parallèle et les résultats ne sont pas les mêmes pour tout le monde, encore une fois tout est une question de volonté, mais cela est très difficile pour une personne en manque. Malheureusement, ils ne voient les choses de la même manière que nous, ils sont très vulnérables.

      Il est possible que ta maman ne montre pas la volonté de s'en sortir même malgrès ta présence et cela peut être mal vécu par toi. Ou alors qu'elle essaie de te manipuler contre le personnel par exemple. Je pense que tu devrais dans un premier temps demander à parler au médecin qui la suit, qu'il t'explique un peu la maladie de ta maman et de son état et de lui demander ce qu'il pense d'une éventuelle visite de ta part. Gros bisous ma biche et bon courage.

      Commentaire


      • Courage



        Je ne peux pas t'aider mais je te souhaite beaucoup de courage .

        Commentaire


        • Que c bon de savoir qu'on est pas seul a morfler!



          j'ai pris de tout avec ma mère pendant 3mois...et aujourd'hui elle, elle va mieu (merci les medoc!), moi j'ai tout arréter avec une certaine fierté mai j'ai continué avec le cannabis pensan que je pourrai l'arrété comme tout le reste...au debut je fumais des pèt et je les appréciai mai aprè j'ai commenc" les douille et j'ai pour la seuxième fois (en deux an) cru que je devenai complètemen cinglée...depuis deux jour (par peur) j'ai decidé d'arréter je suis contente d'être lucide mais je ne dors pas j'ai pas toujours faim...j'y pense sans arrêt, mai plu j'y pense plus jme di que quand ça ira mieu je serai fière de moi et c ça qui m'empêche dmen rfr (mon cop fume aussi mais il essaie de diminuer pour moi et pour lui.)jme dis qu'on est une famille d'extra lucide...rescapé et que l'intelligence prendra le dessu sur tou ce que les drogue peuve te faire croire.mon père est mor ya un an demi, il buvai bcp (et fumai un pe occasionnellemen), il avai 39ans.aujourd'hui je sui en aprentissage en restauration mai j'ai decidé d'arréter pour faire les tomate..c plu dur mai on a pa a affronté les gen.halalala...la vie c marran des foi quan mm (ironie), mai la roue tourne, heureusemen! a dans un mois! plein de bonne chose et de cran pour toi.

          Commentaire

          Publicité

          publicité

          Chargement...
          X