publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Gros problemed'alcool aidez moi

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Gros problemed'alcool aidez moi



    bonjour a tous,

    voila j'habite avec mon copain et sa fille de 11 ans depuis 3 ans et c'est l'enfer.
    Mon copain est alcoolique, et je n'en peux plus

    je travail depuis 6 ans dans la meme société et quand j'ai rencontrer mon copain il étais au chomage et a la garde de sa fille.

    il trouve des petit boulot a guauche a droite mais ca ne dure pas longtemps.

    Il boit derriere mon dos a peu pres tous les jours, et je ne supporte plus, quand il est agen je l'adore il est attentif, aimant, nervaux aussi mais bon.
    Il me ment sur patriquement tout quand il rentre du taf il passe voir ses copain avant qui ont des probleme aussi d'alcool, et rentre complement bourrer s'allonge et ronfle sans s'ocupper de moi ou desa fille qui a la garde.

    bourrer il est mechant par les mots et n'acceptant pas je repond et la ca part j'ai envie de le frapper a sang (est ce normal?)

    il me dit qu'il va arreter qu'il va se faire soigner mais ca traine depuis un certain moment. j'ai tout essayer, le comprehension, la gentillesse, la mechanceter, il se calme 2 , 3 jours et le cauchemard recommence.
    il a perdu son permis a cause de ca travail au black et je ne vois pas la couleur de l'argent je paie tout et on va etre expulser de notre appart a cause de lui. pourtant je l'aime je pense ou c'est de la pitier je ne sais plus.

    j'aimerai que l'on me donne un avis ou quelqu'un qui vit ou a vecu a peu pres cette histoire et m'aidez

    merci

  • Courage



    bonjour je viens de tomber par hasard sur ton message, et il me touche, non pas que je connaisse le même problème mais des gens autour de moi qui vivent le même calvaire. Tu sais , je pense que tu fais tout pour l'aider mais si lui même ne prend pas la décision de se soigner, car c'est une maladie l'addiction à l'alcool ou même au tabac, il ne peut pas s'en sortir. Aussi, communique avec lui, parle que ce sujet ne soit pas tabou; tu dois l'ouvrir à sa propre prise de conscience du mal qu'il se fait à lui, et par ricochet, à vous mais n'oublies pas c'est une maladie et il n'est evident pour aucun alcoolique de reconnaître sa maladie; la justification est celle d'un verre entre potes, ou d'un anniversaire!!!Mais le culpabilise pas il l'est suffisamment!!!
    Il doit de lui même se rendre dans un centre spécialisé pour l'alcool mais c'est à lui et lui seul d'en décider. Tu ne peux pas te substituer à lui. Et si tu ne supporte pas la situation dis le lui. Mais essaie de connaître la cause de son mal. Sa séparation de la mère de sa file , comment cela s'est-il passé? quel événement de son vécu l'a amené à boire? Si tu arrives à lui faire prendre conscience de cet événement, tu pourras au moins le guider vers son salut! Dis lui qu'il prenne confiance en lui après il pourra te faire confiance et t'écouter un peu plus!!!!
    N'hésite pas à m'écrire parler soulage énormément et les moments difficiles sont encore au gout du jour. Courage à toi, et fait en sorte que ton amour l'aide, si tu l'aimes intensément tu pourra l'aider à se sauver de ce mal.
    Meilleures pensées à toi.

    Commentaire


    • Petit conseil



      salut j ai lu ton message qui parle de l alcool c clair que c mauvais pour l entourage et la sante je sui un ga qui buvè on va dire tou ls jour ms j etai pas alcoli_que ms independan sa ma jamai fait perdre mon taf ms a ds moment presqueet un jour j en et u mare j ai perdu mùon permis et recidivise j ai prefere d aller me soigner meme que mes collegue diser que j etai un guignole un truc qui et sur sa ma fait du bien je c se que c l alcool tu fai n importe quoi tu gere mal et t assure pas avec ta copine moi a ta place je si il t aime tu devrai mettre ls point sur ls i et si il ve pas t ecouter je pense que t aura pa une belle vit moi depuis ma copine et heureuse et plus confiance c bien dans un couple et si il ve pas t ecouter bouge ou je pense que tu sera maleureuse repond

      Commentaire


      • Gros problemed'alcool aidez moi



        la 1ere chose est qu'il accepte qu'il est alcoolique (il doit aller voir un alcologue) apres le seul medicament c'est l'abstinence : 000000 meme pas en mettre dans les gateaux! ; ca depend a quel stade il est si grave doit faire une cure! bon courage

        Commentaire


        • Lui et son entourage.



          Bonjour ,

          Moi , j'ai arrêté l'alcool depuis deux semaines.
          Celà ne fait pas longtemps amis mais c'est toujours ça de gagné sur cette ...

          Dans ton message , j'ai compris que ses potes picolent aussi pas mal.
          Je suis convaincu d'une chose (au travers de ma petite expérience qui j'espère , va s'éterniser!) :
          Il est très difficile voire impossible d'arrêter l'alcool si tu as des relations amicales avec des sujets alcooliques.
          Autrement dit , si ton compagnon prenait la décision d'arrêter , imagine-toi la différence quand il recontre ses amis , s'ils tiennent à la main à la main , un verre de Perrier ou une Pression !
          Quand on arrête de boire , il faut mettre toutes les chances de son côté et l'entourage en fait bien partie.
          Il faut , sans s'isoler , changer les lieux de fréquentation , par exemple , au lieu de rentrer dans un café , que ses amis viennent chez vous et vous leur offrez des boissons non alcoolisées (sans proposer d'alcool , à côté , bien sûr).
          Et quand j'écris plus haut "quand on arrête de boire" , c'est que l'alcoolique a DECIDE D ARRETER , et lui seul , est responsable de celà...
          comme du reste : un homme qui se respecte assume le travail pour payer le loyer , les charges , les charges courantes , et puis ... un minimum de confort à sa compagne !
          Je ne suis pas là pour donner des leçons mais il faut de la volonté pour changer et il faut qu'il en ait.

          Je comprends bien la situation que tu décris car je sais qu'avec l'alcool , tout peut exploser comme sous l'effet d'un cyclone : travail , logement , famille , santé ... et puis , le noir total !

          Y a t il un ami qui compte pour lui , un membre de sa famille qu'il apprécie particulièrement , et qui ne soit pas imprégné ?
          Si oui , dans ce cas , tu peux lui demander qu'il lui parle ( en tête à tête )des risques qu'il prend pour sa vie et celle de ses proches s'il persiste dans cette voie.

          L'alcool , c'est son problème. Celà n'est pas de ta responsabilité.
          Aide-le sans le materner et n'hésite pas à lui faire peur (le mettre en face de ses responsabilités) sans pour autant le culpabiliser.
          Aborde le sujet avec calme et surtout , quand il est à jeûn.
          Bon courage.
          Tiens bon , il y a toujours un moyen de se débarrasser de cette saloperie.

          Pascal04.


          Commentaire


          • Alerte alcool



            Bonjour a toi,
            moi aussi j 'ai de gros probllèmes avec l alcool et ce depuis trois ans mis tout c'est accentué ces derniers mois car j'ai quitté mon travail suite a une série de bassesses d ordre harcèlement moral.
            Je peux descendre une bouteille de rhum en une journée, jte laisse imaginer. La je suis assez fière car j'ai tenu quatre jours de sevrage en hopital psychiatrique. J'en suis partie car je n'était qu'avec des cas sociaux et personne de mon age. Je n'avais pas le droit de faire d'activités et les repas étaient excècrables.
            Je lance ce message à tous ceux qui boivent: STOPPEZ DES MAINTENANT C EST DE LA ... L ALCOOL A FORTE DOSES ET O QUOTIDIEN. BON COURAGE CAR IL EN FAUT

            Commentaire


            • Je vis la meme chose



              je ne peut que te souhaiter bon courage et j'espere qu'il aura ouvert les yeux avant qu'il ne soit trop tard

              Commentaire

              Publicité

              publicité

              Chargement...
              X