publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Il boit seul, que faire? que dire?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Il boit seul, que faire? que dire?



    Bonjour à tous et toutes,

    Je viens de découvrir que mon compagnon buvait seul (je pense tous les jours).
    J'ai découvert qu'il avait acheté une bouteille de rhum et que 2 jours après elle était presque vide. Et nous étions en semaine.
    Nous ne vivons pas ensemble. Nous nous retrouvons que les week-end.
    J'ai déjà pu noter des comportements bizarres au téléphone (agressivité, non-sens). Je crois qu'il était sous l'emprise de l'alcool.

    Que faire pour l'aider? Comment lui dire mes doutes sans le brusquer?

    C'est un être très sensible qui a eu beaucoup de peine dans sa vie (décès multiple dans la famille).

    Merci par avance de votre aide.

    Je ne veux pas faire l'autruche mais cherche une attitude à adapter pour ne pas le braquer.

  • Petit conseil



    mon mari et moi nous sommes ensemble depuis 9 ans, l'alcool est venu un petit peu tous les jours, jusqu'au moment ou je lui ai fais comprendre que je n'en pouvais plus.
    nous avons un fils de 3 ans, et je suis enceinte du 2 enfant. il est en train de ce faire soigner, mais c'est très dure. tellement dure que régulièrement quand il rechute, il téléphone au SAMU pour l'emmener à l'hôpital, et le lendemain il a oublié pourquoi il était la, et ce qu'il a dit la veille.

    un conseil égoïste: part prends tes jambes à ton cou, et ne reviens pas.

    je l'aime mais je sens que je vais partir avec mes enfants, je n'en peux plus, je suis exténuée, je ne sais pas quoi faire, si j'avais su tout ce que je sais maintenant je ne serai jamais sorti avec lui. j'ai gâché ma vie, et celle de mes enfants. pour la mienne on s'en fout, mais pour mes enfants je m'inquiète, je souhaiterai qu'ils ne connaissent pas ce problème là.
    bonne continuation et bon courage.

    Commentaire


    • Bjr



      je te conseillerais par expérience de t'en aller de suite,il va te couler avec lui et je dis ça par expérience,j'ai une relation de 10 mois avec un alcoolique dépendant qui, boit seul et en cachette,au début adorable et maintenant un monstre de méchanceté,d'égoisme,j'ai essayé de l'aider mais refuse toute main tendue et s'éloigne de moi de plus en plus à tel point que je viens de décider de le laisser pour me protéger moi
      on ne vit pas ensemble mais je ne le vois presque plus,il ne vient plus me voir et quand je viens j'ai la gueule tout le temps,crois moi sauve toi avant de sombrer dans la dépression,courage à toi

      Commentaire


      • Salut agui41



        Salut,

        j'ai vécu avec homme qui buvait, tres sensible aussi et mal dans sa peau sa mére s'etant suicidé quand il était petit et son pére ayant fait de la prison ...
        Il était adorable a jeun et détastable sous alcool ...

        J'veux pas m'étaler mais j'ai essayé de lui ouvrir les yeux gentiment ; et méchament ... rien n'y a fait, donc ensuite je l'ai mis dos au mur, j'ai pris un appart et j'ai dit si tu veux emmenager avec moi ca sera sans alcool ... rien n'y a fait et sur une dispute un jour je lui ai dit que c'etait fini et ca l'a été.

        Il s'est suicidé 6 mois aprés, laissant une lettre qui disait qu'il m'aimait et qu'il etait alcoolique. etc
        Ca s'est passé le lendemain ou le jour-meme d'une premiere visite chez un psy qui a du lui ouvrir les yeux sur son probleme.

        Qu'en tirer comme conclusion pour toi, je ne sais pas a toi de voir .
        Ca depend de l'ancienneté et du niveau d'engagement de votr relation, de son caractere etc ... ca tu es la seule a le savoir.
        peut etre que tu pourrais si tu l'aimes vraiment et veut l'aider, lui dire que tu aimerais voir un psy de couple car toi tu te sens mal ? pour ne pas lui jeter la pierre et dire

        Commentaire


        • Sisi



          je te conseille de partir tout de suite j 'a 36 ans 3enfants et je vis ce cauchemar depuis 3ans je passe mes journeé a avoir peur tout les jour de son agrésivite personne ne veut m'aide a sortir de ce cauchemar qui me détruit tout les jours si une personne a une solution reponder moi julie rose

          Commentaire


          • A toi mais à lui aussi



            Bonjour,
            C'est toujours extrèmement difficile de découvrir l'alcoolisme de quelq'un qu'on aime. En tout cas c'est ce que mon mari m'a dit. Je suis moi aussi alcoolique et très malheureuse malgrés le bonheur qui m'entoure.
            A mon avis dis lui surtout ce que tu ressens, c'est extremement important dans un couple.
            Parle lui quand il n'a pas bu, et surtout sans agressivité.
            Il souffre, il se raccroche à la bouteille car il a peur de faire mal, il a besoin de s'échapper.
            Alors surtout pas l'autruche, il y a effectivement un soucis il faut mettre les choses à plat, qui t'a lui proposer d'aller voire un généraliste pour commencer, mais reste près de lui et ne le juge pas.
            Les conseils d'une femme alcooliques n'ont pas de poids par rapport à sa souffrance.
            Il faut aussi qu'il veuille se soigner un jour et ça personne ne peux décider à sa place.
            Je te souhaite bon courage, heureusement qu'il a une femme qui se préoccupe de lui, et je pense sincèrement que c'est un bon départ vers la guérison.
            Sincèrement
            Audrey

            Commentaire


            • Moi aussi je bois seule



              Bonjour ! Je suis une femme et cela fait un peu plus de 30 ans que je bois : pas beaucoup au début bien sur ; j'ai 56 ans et j'ai pris ma 1ère cuite à 20 ans mais il y avait des entécédants dans la famille et on m'a bien entraînée ....Je me suis mariée ; beaucoup de fêtes avec les potes puis divorce et vis avec dautres hommes qui aimaient ça aussi ( ce n'est jamais par hasard ) j'ai eu des choses trés dures : les séparations ; les déces dans ma famille etc ...Et puis au travail ! dans l'immobilier à une période c'était l'apéro tous les soirs !!!

              Commentaire


              • Suite



                Je suis désolée c'est un peu long : mais moi je me sentait bien : pour faire la fête c'est impec ! Mon compagnon actuel boit aussi mais refuse totalement de voir les choses en face : il profitait plutôt de mes délires et de mes pertes de mémoires ( des lendemains qui ne chantent pas ) Donc j'ai abordé le sujet sérieusement avec mon généraliste et là il s'est avéré que mon foie était attaqué : pas trop grave mais faire régime rapidement ; j'ai vu un gastro-antérologue ; un étiopathe et je commence une psychothérapie la semaine prochaine. J'ai toujours ma petite bouteille planquée....Rien n'est facile !
                Pour ton ami tu as déjà une chance c'est de ne pas vivre avec lui : l'alcool apporte toujours la violence !Et surtout ne lui propose pas : ce serait une grave erreur. Essaie de lui en parler mais à mon avis ça ne donnera rien... il faut qu'il en prenne conscience seul. Et comme te disent les autres sur ce forum ...et bien malheureusement la solution pour toi c'est la fuite. Je te souhaite bon courage !

                Commentaire


                • Aide soutien amitie



                  bonsoir

                  Je t'ai envoyé un message privé.
                  Bon courage.
                  Amicalement
                  Jojo

                  Commentaire

                  Publicité

                  publicité

                  Chargement...
                  X