publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte



    voilà marier depuis deux ans maman dune petite de 10mois je me trouve aujourd'hui dans une impasse mon mari boit énormément depuis un certains nombres d'années il a deja eut deux retrait de permis je ne sais plus quoi faire pour l'aider je l'aime mais pourtant je pense bientot devoir le quitter je n'arrive plus a supporter l'idée qu'il soit en trein de se détruire de détruire notre famille et notre vie de couple il a fait une cure en juillet dernier qui n'a malheureusement pas été d'un grand secour je ne comprend pas ce qui le perturbe a se point d'autant plus qu'il ne me parle pas.
    Le quitter est ce la bonne solution ? je ne sait pas j'ai telment peur qu'il essai de se suicider il en parle mais est-il vraiment capable de le faireje ne tient pas vraiment à faie le test. complétement impuissante face à ces problémes. J'ai beau lire et relire tout ce que je trouve sur internet à ce sujet je ne sait pas comment le comprendre comment l'aider est ce possible au moins?j'en sait rien si ne veut pas s'en sortir je ne paux ps le faire à sa place quoi que si je pouvais...
    J'en suis au point ou si je m'apperçoit quil a bu je le rejette complétement parfois je m'en veut mais je n'ai pas trouvé d'autres alternatives.
    Si quelqu'un qui a eut la grande force de venir sur ce forum pour parler de son probléme ça serait trés gentil je pense qu'il ni a que quelqu'un qui le vie ou qui la vécu qui peut tenter d'expliquerd'ou se mal. J'aimerai tellement le sortir de là

  • Ne panique pas
    Merci



    je suis tellemnt contente que quelq'un met repondu. Ma seul famille c'est ma mère qui habite a 700kilometre de chez moi et parfois je me sens si seule ça fait du bien de voir que je peux parler ici sns qu'on me juge. Vraiment désol pour ton mari mais tu sais la cure s'il la fit pour les bonnes raison peut se révélé etre éfficase il ne faut pas qu'il perde son objectif de vu mais il est aussi important que toi tu reste ferme pae que si tu es cool avec lui toute suite pour lui se sera comme si tu avait oublié et l'engrenage recommencera moi c'est ce que je n'est pas su faire j'ai voulu le soutenir mais arrivé la je l'ai plus materné qu'autre chose si tu il faudrai que tu puisse rencontrer le medecin pour que peut etre il pisse t'expliquer comment il faut réagir je les pas fait non plus mais j'aurai parfois je me dis que je suis capable de rien réussir je ne c'est pas si c'est ton cas mais je me culpabilise alors que s n'est pas moi fautive l'histoire de mon mari dans les grandes lignes est compliqué il est resté quinze ans avec la même femme avec qui il a fait un enfant elle est parti plusieur fois pour d'autres hommes pui il ne c'est jamais remis du décés de sa grand mère c'est un grand enfant il faudrait que je me comporte avec lui comme avec ma ille mais ce n'est pas possible. J'avoue que je suis perdue pour tn mari il faut que tu le soutienne mais comme quelqu'un d'exterieure ce n'est pas facile du tout parce que l'on est tellement contente quand il prenne la décision de se soigner que l'on n'a qu'une seule envie c'est d'être au petit soin pour mon mari s'il refesai la cure ce qui m'étonnerai je ne serai plus aussi laxiste je crois que je n'irai même pas le voir du tout il est rester quatre semaines le temps de la cure mais je pense que les medecins etc.. devrait revoir le temps minimal car pour moi en quatre semaines on est loin d'être sorti de la j ne vais pas te cacher que pendant cette cure tu va voir ton mari tout dégoulinant de transpiration tout tremblant avec probablement dans la majorité des cas des troubles de l'élocution mais c'est juste le temps e quelques jours

    Commentaire


  • Ne panique pas



    Bonsoir voila ton histoire me touche enormement .Juste une question est ce que ton mari est violent si c est le cas quitte le .Si ce n est pas le cas tu trouvera la force de l aider car tu dis l aimer au fond de lui il dit y avoir une enorme blessure et il a du mal a en parler surtout avec toi .Essaie de l emmener dans un centre addictologie normalement se sont des medecins competants ils pourront surement aider ton mari.moi j ai vecu avec un papa qui buvait et j ai tres bien grandi avec beaucoup d amour .Mon compagnon aussi aime bien la bouteille mais tu vois je vis avec tant qu il n y a pas de violence poutant je ne boit pas une goutte .Si tu vois que tu n y arrive pas quitte le c a ne vaut pas la peine de souffrir .Tu dois prendre la bonne solution pour ton avenir .lLalcool detruit ne le laisse pas detruire ta vie et celle de ton enfant.Bon courage et donne moi de tes nouvelles

    Commentaire


    • Courage de partir



      Salut Kasstef, je suis dans la même situation et je crois te comprendre. J'ai proposé à mon mari de chercher vraiment pourquoi il ressent l'envie de boire autant. Comme il ne le sait pas, car il me semble que rien nous manque, ni l'amour, ni la santé, ni l'argent...je lui ai proposé de voir un psy et il est d'accord. On verra bien. Il doit essayer de s'en sortir tout seul, je suis là pour l'aider, ca fait plus de 5 ans qu'on est ensemble et on a un enfant. Je me suis donné encore quelques mois (pour préparer également mon départ) , après s'il ne veut pas changer, je continue mon chemin car il n'a pas le droit de détruire ma vie ni celle de mon enfant, et j'ai la tête complètement froide quand je dis ca. Et Dieu seul sait combien je l'aime pourtant. Je te dis bon courage...

      Commentaire


      • Courage de partir
        "courage de partir"



        bonsoir a vous les filles
        je suis aussi dans cette situation sauf que moi en plus il decouche il part le soir et ne rentre que le lendemain a 7 h du mat
        ou sort le vendredi et rentre le samedi soir !!!!!
        je suis degouté et n'arrive pas a faire mon choix
        mais je ne supporte plus cette odeur d'alcool
        nous avons 3 enfants et cela est tres dur a gérer
        en plus de mon travail et tout le reste !!!
        bref juste pour vous dire que je comprend votre souffrance
        bonne soiree a vous toutes
        a vivi

        Commentaire


        • Nous sommes des millions de femmes a vivre cela.....



          Bonjour,

          Je m'appelle Florence, je vis en eure et loire, jusqu'a présent je réagissais comme beaucoup, je me cachait, évitais les soirée, trouvais toujours des excuses à mon mari du fait quil soit alcoolique...au fur et à mesure du temps je me suis rendue compte que beaucoup de nos amis m'ignoraient, nous avons trois enfants et nous nous aimions comme des dingues, seulement récemment jai découvert qu'en plus de boire et fumer du chit, il prend de la cocaine...;mon mari est quant il est a jeun quelqun d'adorable, comme tous je pense mais pour une dose ou pour un verre il pourrait tout faire meme voir un bateau ayant à son bord sa famille couler et sauter dans le canoé si on lui propose un verre. Jai tout essayé pour le sortir de la mais malgré tout l'amour que je lui porte encore je crois que je ny peux plus rien. chaque jour qui passe je mattend à ce que lon mapprenne quil se soit tuer en voiture ou en moto. Jai essayé malgré le fait que ca me fasse tres mal de le quitter mais il me harcele tellement par la suite que pour un peu de tranquillité je le laisse revenir. Mon mari m'a toujours démontré son amour, jai souvent cru que tant quil y avait lamour que lon pourraient sen sortir ensemble. récemment jai découvert qu'a chaque fois qu'il était ivre mort il terminait dans le lit de la première venue...en supplément de la honte de se priver de tout pour élever nos enfants ('car comme beaucoup tout son salaire passe dans l'alcool ou la drogue)en supplément de ne plus avoir de vie sociale pour éviter les scandales, en supplément d'assummer l'entière éducation de nos enfants, je subis aussi la trahison. Je lui en est parlé, il m'a dit que ce n'était pas de sa faute.....quoi répondre? l'alcool est un fléau, nous n'avons pas en supplément la facilité comme eux de tout larguer et partir, pour nous les femmes nous devons nous battre car nous avons nos enfants et malgré le fait que nous mettions notre vie entre parentheses pour notre famille, quant l'alcool si installe finalement cest nous qui payons.

          Commentaire


          • Nous sommes des millions de femmes a vivre cela.....
            Comment voir le bout du tunnel ?



            Bonjour,
            Je viens de tomber sur ce forum et de lire ce que vous endurez... C'est la première fois que je poste sur un forum mais je me reconnais à travers votre histoire.
            Mon mari a 40 ans, il a fait une cure pour l'alcool il y a environ 7 ans (qui a duré 3 ans) et il a repris l'alcool. Soit disant qu'il se sentait capable de limiter sa consommation. Je l'ai toujours soutenu et admiré dans cette démarche. Aujourd'hui, il boit tous les jours à s'en rendre malade, à ne plus tenir debout (par moment), à me mépriser (lorsqu'il a bu je suis son ennemi publique n 1 !). L'alcool le métamorphose en une personne détestable, lui qui est si gentil. Notre couple en souffre, nos enfants aussi... Il ne veut plus m'écouter sur ce sujet qui devient tabou et son premier moyen de défense et de dire que s'il boit c'est de ma faute... Pourtant je n'ai rien fait ??? Du coup, j'en souffre énormément, je déprime et je refuse de sortir de chez moi. Le peu de soirée où j'ai accepté d'aller avec lui, il me fait honte, il drague des petites jeunes de 20 ans... Bref, ce me rend nerveuse et je ne supporte plus ces situations. Mais je souffre, car je ne sors plus, je me renferme sur moi même et j'ai l'impression de tomber folle !!!!
            J'ai suivi une thérapie, la psychologue me conseillait de le laisser tranquille lorsqu'il avait bu et que si je ne supportais pas de le voir dans cette situation, de partir. cela me protégerait.
            Bref, j'ai toujours eu espoir et j'espère un jour voir le bout du tunnel. Ce qui est ambigu, c'est que je l'aime, je ne veux pas partir mais j'en souffre énormément.

            Commentaire


            • La décision lui appartient



              Bonjour, je suis nouvelle inscrite et suis"tombée" sur ton message, je me reconnais dans ce que tu écris.Au risque de te choquer,je te conseille de le quitter si ce n'est déjà fait. Je connais ce problème depuis trés longtemps je suis mariée depuis 30ans à un alcoolique compulsif c'est à dire qu'il connait des phases d'alcoolisme et à d'autres moments il est presque sobre et absolument charmant mais cela a détruit le couple, j'ai tenu pour mes enfants (mes parents étant divorcés eux-même j'ai souffers du manque de papa), ils sont grands maintenant (28 et 24 ans)mais ils ont souffert de cette situation. Maintenant si c'était à refaire je le quitterai même s'il reste l'affection, cela a détruit notre entente sexuelle, son parcours professionnel et le mien "sacrifié"car dépendant de son étât et surtout le regard de ses enfants, ils me reprochent maintenant de n'avoir pas eu le courage de partir et d'avoir sacrifié ma situation professionnelle pour le suivre dans ses nombreuses mutations. A ce jour je vis ma vie, j'ai mes amis, je sors et je fais du sport pour le moral ya pas mieux, mais nous 2 c'est l'un à côté de l'autre sans plus et c'est bien triste.La décision de partir est difficile à prendre, surtout ne pas céder au chantage du suicide, les alcooliques sont des malades, mais aiment se victimiser et se cherchent des prétèxes ou des responsables à leurs problèmes, ils doivent reconnaître leur dépendance et accepter d'être aidés, on ne peux le faire à leur place sinon ça ne marchera pas. Tu peux éventuellement assister aux réunions d'aide aux familles d'alcooliques, il existe des associations genres alcooliques anonymes mais aussi des services d'addictologie dans les centres hospitaliers. Pense à ton enfant, tu es jeune, ne tombe pas dans le manège infernal à côté d'un alcoolique, démarre une nouvelle vie, c'est une décision difficile à prendre mais pense au bout du tunnel. S'il ne se soigne pas tu vas droit "dans le mur", excuse moi d'être directe. Je te souhaite beaucoup de courage quelque soit ta décision.

              Commentaire


              • La décision lui appartient
                Re-la décision lui appartient



                Bonjour teatime86,
                Merci pour ton message. Je ne sais pas si celui-ci m'était destiné, en tout cas cela m'a fait beaucoup de bien de te lire.
                Mon mari et moi, avons deux enfants de 8 et 10 ans. Nous nous sommes déjà séparés il y a 3 ans mais les enfants étaient dans une tristesse profonde et leurs désarrois nous a rapproché. Il aurait du comprendre à ce moment là et je le pensais, mais non. Je pense à mes petits aujourd'hui qui me parlent souvent de leur crainte d'une nouvelle séparation...
                Je pense sérieusement à me reconstruire pour moi et non pour lui. Je n'ai plus de vie de femme, plutôt une vie de maman... Je vais essayer de faire du sport pour me changer les idées ou de sortir avec mes enfants car je ne fais plus rien à cause de cette foutue maladie qui le bouffe !

                Commentaire


                • Mon mari boit et je ne suis plus sure de rien



                  bonjour, je suis tombé sur ce site qui m'a apporté à vos discussions et ça m'a fait du bien de voir que je ne suis pas la seul prise avec ce foutu problème...
                  Je suis avec mon mari depuis 27 ans et il boit depuis qu'on ce connait lui ces un alcoolique de fin de semaine, il n'a pas une fin de semaine qui passe s'en qu'il boive. j'ai essayé plein de chose pour que ça change mais avec le temps j'en suis a pensé que je ne peu rien changé à tout ça dans le fond j'ai deux choix j'accepte ou je pars.
                  Et en plus je suis rendu que je doute de son orientation sexuel et je pense que c'est ce qui le pousserait à boire.
                  ouf! je ne suis plus sure de rien ou aller avec tous ça

                  Commentaire


                  • Mon mari boit et je ne suis plus sure de rien
                    Mon conjoint boit et je n'en peux plus



                    bonjour, je cherche de l'aide car je n'en peu plus mon conjoint boit depuis longtemps avec des arrets mais puff il recommence nous avons une petite fille qui aura 1 ans le 22 décembre , je suis malheureuse a chaque fois il me dit qu'il va arreter, il s'enferme il travail encore mais a la maison y a rien que faire ? Mise a part le menacer de le quitter mais rien y fait .

                    Commentaire


                    • Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu il arrete



                      bonjours je ne sais pas si je pourais vous aidez mais je vie pratiquement la meme chose avec mon mari , sauf qu il commence a faire des effort et a se remettre en question mais pour en arriver la j ai du passer par des stade tres dure il m a fraper , il a tenter de se suicider 2 fois il a eu un retrait de permis et en plus il a perdu son travail ect. je pence qu il faut le mettre au pied du mur et bien lui fair comprendre k il y en a marre c est se ke j ai fais avec mon mari car j avais tout essayer pour qu il arrete mais rien y faisait il reprennait a chaque fois mais la je les mis au pied du mur et je lui ai dit ke je le quitter je ne dormer plus avec et ne lui parler plus (ignorance total) il a alors ennormement but pendant 3 jour et bout de ses 3 jours il s est arreter et il a voulu ke l on discute et la il ma dit k il avais serieusement reflechi et k il ne pouvait pas vivre sans moi et ke si il falait arreter pour me garder il le ferrais maintenant je ne vous dit pas k il ai guerri loins de la cela ne fais ke depuis dimanche et j ai beaucoup de doute mais cette semaine d acalmie ma fais du bien donc il fau vivre au jour le jour . PERSONNE ne reagi de la mm maniere il faut qu il se fasse suivre par des professionnel mais si il ne veu pas lui meme guerir il ne guerira pas . Il faut k il ai reellement envi de s en sortir pour k il s en sorte . je sais ke pour vous c est tres dificile et je le comprend car je vie la meme chose et moi aussi j ai desfois envis de le quitter mais je l aime trop pour lle laisser seul fasse a son probleme . il faut rester forte et ne pas baisser les bras . je vous souhaite beaucoup de courage . amicalement

                      Commentaire


                      • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                        Je n'en peux plus

                        Bonjour , je ne sais pas si celas me fait du bien ou pas de vous lire toutes car je suis en larmes ,mais je vis actuellement un mélange de chacune de vous, et je me dis que ce n'est pas juste de souffrir comme ça a cause d'eux, c'est eux qui boivent et les tors sont sur nous , mon mari me reproche qu'il en a marre que je le surveille ,que je lempêche d'avoir de l'argent sur lui il me fait culpabiliser aujourdhui il me dit qu'il préférerait que l'on divorce que nos enfants sont assez grand et qu'ils n'on plus besoin de lui il nous parle mal et quelque temps après il se contredit il me dit que sans moi il n'est plus rien j'ai vraiment l'impression qu'il joue avec moi il devient capricieux c'est vrai qu'a son travail il y a des tentions mais il y a d'autres moyen pour notre cas mon mari ne boit qu'a lextérieur c'est quand il rentre que je m'en aperçois et bien sur il nie alors qu'il titube enfin rien de ce que je vous dis ne doit vous surprendre
                        A ce jour je ne sais plus ou j'en suis, car parlé avec lui n'est pas possible on tourne en rond divorce ou pas le pire c'est que je n'en parle a personne j'ai trop honte je suis vraiment seul avec mes fils qui ont 19/17/16 ans j'ai peur car ils commencent a ne plus le respecter mon grand de 19 ans ma dit qu'il ne l'aimait plus qu'il le supporte pour moi j'ai trop mal a entendre ça mais mon mari le provoque tout le temps au même niveau que moi quand il a bu car mon fils prend toujours ma défense mais mon mari est tellement gentil quand il ne boit pas que je me pose la question et je me demande si il n'est pas bipolaire peut être que celas va vous surprendre mais je l'aime malgré tout je ne me vois pas sans lui celas dur depuis maintenant 1 an avec des périodes courtes ou sa va très bien et d'un seul coup ou j'ai l'impression d'avoir un autre homme j'aimerais tellement qu'il s'en sorte .
                        Aidez moi je deviens folle

                        Commentaire


                        • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                          Magnetiseur

                          bonjour ecoute moi g ete voir un mec super balaise il a arreter aussitot l alcool
                          il est magnetiseur a coter de rouen je peu donner son tel si tu ve 0613411088 bonne chance mais va le voir et tu verra super mec j en revien pas moi meme slt sophie

                          Commentaire


                          • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                            Du côté des enfants

                            Bonjour, j'ai lu vos témoignage et c'est pire que ce que moi je vis mais vu que je ne supporte déjà pas ma situation la votre est vraiment horrible. Mon père boit depuis le début de son adolescence à cause de mauvaise fréquentation. Il ne boit pas tous les jours mais 1 a 2 fois par semaines pendant des périodes d'environ 3 mois. Je sais qu'il peut ne pas boire car il a déjà réussi à ne pas boire pendant 3 mois entiers ! Et pendant mes 2 premières années sur cette planète il ne rentrait plus sous le soir. Au bout d'un moment il a recommence. Des fois il ne rentre pas le soir, des fois a 1 heure du matin ou des fois comme ce soir a 20 heure mais ce n'est clairement pas agréable de parler avec quelqu'un qui vous prend pour un (excusez moi) con ! J'ai l'impression qu'il m'aime mais qu'il n'irait pas jusqu'à se sacrifier pour moi et ma mère. Depuis ma rentrée en 4ème il boit toutes les semaines. Pour mon anniversaire qui était le 10mars (nous sommes aujourd'hui le 26, il m'avait promis d'arrêter. Une fois il m'a jure sur la tombe de ses parents. En plus il est musulman et préfère aller en enfer (selon ses croyances et les miennes ce qui est encore plus dur de penser que son père ira en enfer)plutôt que de se retenir d'aller boire.c'est lui qui boit et c'est nous qui subissons. Je vais vous donner quelques idées a tester et certaines n'ont pas fonctionné pour moi :
                            Prendre sa carte bleu et se faire plaisir (ratée)
                            L'envoyer chez un hypnotherapeute (il ne veut pas)
                            Le faire promettre (ratée)
                            Lui poser un ultimatum (ratée)
                            Ne plus lui parler et montrer qu'on est triste plutôt que d'avoir l'air en colère (fonctionnel sur 2 semaines)

                            Bon bah voilà j'espère que mes techniques fonctionneront avec vous.

                            Moi (je suis un garcon si vous vous posez la question)

                            PS : si un père me lis, je fais croire a tous mes potes que j'ai un père génial mais en vérité, je n'ai pas un vrai père. Et le seul pote qui sait la vérité, ça a été excrément difficile de lui avouer. Bref je ne boirais jamais !

                            Commentaire


                            • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                              Kasstef

                              moi aussi mais qui peux nous aidez de cette vie complètement foutu!

                              Commentaire


                              • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                                Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu il arrete
                                Mo ami boit

                                alors là! moi aussi ! c'est la meme chose! et là je suis au stade que c'est ma deuxième nuit sans lui ce soir, je ne veux plus dormir avec! je lui ai dit que s'il prenait rendez vous avec un spécialiste je reviendrais dans notre lit pas avant! et il n'a toujours pas prit rendez vous! il avait toute la journée pourtant, mais bon! maintenant je vais voir ma soirée, j'en ai mal au ventre comme d'habitude. bonne soirée a vous.

                                Commentaire


                                • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                                  Mon compagnons boit

                                  Bonsoir , cela fait 6 ans que je suis avec mon compagnons . Cela fait plusieurs moi qu'il boit de plus en plus . La semaine il bois 3 a 4 ver pour l'apéro mais ne bois pas . Le soucis ces que certains week end quand t'il est avec quelqu'un , il va se mètre à boire a ne plus sans arrêter . Des moments il boit du pastis à l'apéro , se met a boire du vin en mangeant et en suite des bières quand t'il est avec mon beau frère , mon beau frère qui lui ne boit que des bières sans accès . Je ne c'est plus quoi faire pour qu'il arrête cela . Il me reproche toujours qu'il ne peut rien faire , car je lui reproche de beaucoup trop boire , mais même si je me dispute avec il dit qu'il s'excuse et qu'il arête mais continue toujours par reboire . Quand je lui demande pourquoi quand t'il boit il ne ces pas s'arrêter , et il me dit qu'il ne sait pas , qu'il ne fait rien de mal il est content de passer une bonne soirée Brefffffffffffff . Cela me détruit je n'est pas envie de le quitter , nous somme bien ensemble il a juste ce problem la quand t'il boit . Avais vous des conseilles a me donner , faut t'il que je lui fasse peur , quand je lui en parle il est à mon écoute mais continue quand même , donc aider moi please .

                                  Commentaire


                                  • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                                    Nous sommes des millions de femmes a vivre cela.....
                                    Quand l'alcool s'installe c'est nous qui payons

                                    oui très jolie phrase et oui ... est bien vrai je viens de tout lire et pour ne pas mentir j'ai les yeux qui brule, je crois que je vais pleuré! je vie ça aussi tout les soir c'est revenu à tel point que je ne peux jamais manger heureusement que les filles mangent avant nous! mais je n'y arrive plus il détruit tout mais pourquoi ? tout les matins il me dit Pardon mais il recommence toujours alors je ne veux plus rien entendre maintenant mais bon comment supporter tout ça ? s'il vous plait

                                    Commentaire


                                    • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                                      alcoolisme !

                                      Bonjour. Je dois dire que je suis très touché de ces témoignages. C'est pourquoi j'ai envie de vous faire part de mon témoignage, peut être cela pourrait t-il aider ... Je comprends d'autant plus toutes ces dames qui se plaignent et souffrent de l'Alcoolisme de leur partenaire. Je dis bien alcoolisme, car c'est comme cela que ça s'appelle. Je vous parle d'expérience. J'ai 60 ans et j'ai bu pratiquement toute ma vie. Mon alcoolisme ne m'a pas vraiment empêché de vivre, j'ai travaillé 42 ans comme facteur (occasions de boire). J'ai aussi toujours eu une excellente condition physique, ce qui tout compte fait a joué en ma défaveur quand je buvais car je me croyais indestructible. Mais il y avait les dérapages, où je buvais beaucoup trop. J'avais toujours vu boire autour de moi, ayant grandi avec des parents qui tenaient un café, je trouvais normal de boire. Mais mes problèmes ont commencé quand la fille que j'aimais m'a quitté. Elle ne m'avait dit qu'une fois ou deux que je buvais trop, sans insister. Et un jour elle est parie avec un autre... Conclusion, comme je ne comprenais pas qu'au fond c'est à cause de la boisson qu'elle était partie, j'ai bu encore plus ... pour oublier. En fait, quand on boit on n'oublie rien du tout. Cela anesthésie sur le moment mais le lendemain les problèmes vous vous les prenez en pleine figure. J'au eu la chance ensuite de rencontrer une fille formidable, vers 30 ans. J'étais encore un beau jeune homme, j'ai toujours eu un physique avenant , athlétique. Mais comme dit plus haut, c'était un atout pour rencontrer des filles, mais après quelques temps, quand elles comprenaient que je buvais et qu'il n'y aurait rien à tirer de moi, elles me plaquaient. J'ai beaucoup souffert de ça car je ne comprenais toujours pas. Mais avec me femme (depuis 30 ans maintenant), ça a changé. Elle a eu une patience d'ange avec moi, elle qui était éducatrice sociale ! Au fond c'est elle qui m'a fait comprendre que j'avais un problème avec l'alcool. Mais c'est moi, et moi seul, qui ai dû un jour me regarder dans une glace et me demander si je n'étais pas ... alcoolique. Je dois vous dire que l'alcoolisme est une maladie, c'est reconnu comme telle par l'OMS, l'organisation mondiale de la sante. C'est une maladie particulièrement pernicieuse, dans le sens où l'on ne se rend pas compte et où la personne atteinte est absolument sûre et certaine de ne pas être malade. Personnellement, comme je devais bien constater que je continuais à boire malgré tous mes efforts, je me suis dit que j'étais peut être alcoolique. Je dis bien peut-être, car on ne veut absolument pas se l'avouer, et c'est bien là le problème. Je suis donc allé une première fois chez les AA. Là, je me suis rendu compte que je n'étais pas seul à en avoir marre de boire, à en avoir marre d'en avoir marre. Ils m'ont aidé à m'en sortir et je n'ai plus bu pendant un an. Puis, j'ai cru que j'en étais sorti et je me suis mis à re-boire "socialement" "un petit verre de temps en temps" comme on dit. Il n'a fallu que quelques mois pour que je me retrouve au niveau de ma consommation d'avant, et même plus ! En fait j'ai compris que j'avais arrêté de boire physiquement, mais pas dans ma tête. Cela est venu plus tard, après deux rechutes. Il a fallu tout ce chemin pour que je comprenne vraiment que j'étais alcoolique, que j'étais malade. En fait, ce qu'il faut savoir, c'est que dans un premier temps, il ne faut pas être gèné d'être alcoolique. C'est une maladie que l'on ne demande pas d'attraper, tout comme n'importe quelle autre maladie, alors pourquoi en être honteux ? Un myope est t-il honteux de l'être ? A t-il demandé d'être myope ? Non, eh bien un alcoolique non plus ! Ce qu'il faut savoir aussi c'est que l'alcoolisme est une maladie INCURABLE. Ne vous affolez pas, il y a un moyen de s'en sortir : c'est de stabiliser cette maladie, comment ? En ne prenant plus le premier verre, c'est aussi simple que ça. Si je ne bois pas le premier verre, je ne peux pas avoir de problème avec tous les suivants ! Mais pour cela il faut aller à des réunions de gens qui ont le même problème. Ils vous donneront la force, celle du groupe, qui vous aidera sur le chemin de la sobriété, le chemin d'une vraie vie saine et heureuse, sans lendemains de la veille. Une vie de couple épanouie, de partage, d'amour -retrouvé - car oui, l'alcool fait de vous un être fruste, qui se replie sur lui même et son seul compagnon qui est son verre. On peut s'en libérer mais il faut bien comprendre que l'on n'en guérit pas. Comme on dit chez nous, arrêter de boire n'est pas difficile, ce qui est plus dur c'est de continuer d'arrêter de boire ! Un conseil, ne croyez pas ceux qui vous disent de faire une cure et que vous serez guéri. Cela n'existe pas ! On voit tout le temps des gens désespérés arriver chez nous qui ont tout essayé : les cures, les soi disant médicaments et que sais je encore. Mais la première étape, et la plus importante, c'est de se rendre compte, de s'avouer que c'est toujours l'alcool qui gagne, qu'il est plus fort que nous, que malgré toutes nos bonnes résolutions nous finissons toujours ivres tôt ou tard. Sachez aussi qu'il y a différentes sortes d'alcooliques. Il y en a qui boivent tous les jours, mais il y a aussi les cycliques. Ceux ci parfois ne boivent pas exagérément ou même très peu pendant une période plus ou moins longue ( 1 semaine , 3 mois ) , j'ai connu quelqu'un qui buvait comme un trou 6 mois par an ! Je ne vous dis pas l'enfer pour sa femme. Et puis c'est reparti de plus belle. Donc, celui qui dit j'arrête quand je veux, ça ne tient pas la route car il finit toujours saôul au bout d'un laps de temps, invariablement. Vous qui souffrez, libérez vous de ça. On peut très bien (et même beaucoup mieux) vivre sans ça ! Allez voir un groupe AA, il y en a partout maintenant. Ils vous aideront à récupérer votre vie, à la continuer dans le bonheur et non la souffrance. Personnellement, je ne bois plus depuis 4 ans maintenant et je peux vous dire que j'ai la ferme intention de continuer. Je suis alcoolique et FIER de le dire, car cela demande du courage, pas de ne pas boire, ça ce n'est pas difficile, mais parce que beaucoup de gens ne comprennent pas ce que c'est tout simplement et que de temps en temps des connaissances me demandent comment je fais pour ne plus boire ! Et je les aide ! Ma vie a évidemment complètement changé. Les rapports avec mes enfants, avec ma femme ... nous vivons une vraie vie ! Je suis retraité depuis 3 mois maintenant et je trouve que la vie est si belle ! Bien sûr, ne pas boire ne fait pas disparaître les problèmes, mais on les aborde avec beaucoup plus de sérénité...
                                      Voilà ... vous qui me lisez et pensez avoir un problème avec ça, levez vous, prenez les choses en mains. Les AA vous attendent. Allez y au moins une fois, un jour où vous n'avez pas bu, juste pour voir ce qu'on y raconte, on ne vous demandera pas qui vous êtes, et surtout on ne vous jugera pas ! Jetez une bonne fois vos problèmes et vos questions sur la table et vous verrez qu'il y a plein de gens qui ont eu le même parcours que vous et s'en sont sortis. Faites le premier pas vers le bonheur retrouvé. Je sais, c'est le plus dur mais ce qui est au bout du chemin vaut vraiment la peine.
                                      Avec toute mon amitié.
                                      PS si vous avez des questions, n'hésitez pas !

                                      Commentaire


                                      • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                                        Mon frére a arreté l'alcool par un magnétiseur sur toulouse
                                        Question

                                        Et il a arrêté depuis combien de temps ?

                                        Commentaire


                                        • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                                          Mon compagnons boit
                                          Mon mari je croit est alcoolique

                                          j'ai la meme chose que toi mon mari depuis 2 mois, mais ensemble depuis 10ans boit tout les jours midi et soir on arrete pas de s'engueuler a cause de sa sa me bouffe nous avons 2 garcons j'hesite a partir il boit du pastis il boit depuis ke je le connais mai je me dit chaque jour kil va changer on vient d'avoir 30ans,c une bouteille en 3 ou 4 jours est ce vraiment un alcoolique le pire kan il boit il me la dit il arrive pa a sarreter il en boit 1 il lui en faut un autre que doit je faire en plus on est loin de la famille on est en sejour au gabon depui bientot 3ans on revien bientot en france mais c vrai qu'ici c pire qu'avant mon fils le plus grand il a 7ans il le voit que je craque je lui dit ke sa va passer mais au fond de moi je suis plus trop sur de mes sentiment son pere a mon mari buvai aussi il a vu des chose horrible avec sa mere alor pourquoi il fait pareil?aidez moi?

                                          Commentaire


                                          • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                                            Mon mari je croit est alcoolique
                                            Pour vanessc3

                                            Bonjour, je suis membre des A.A depuis 4 ans. J'ai déjà tapé un long texte sur ce forum ... Je vous conseille d'aller voir une association de gens qui peuvent vraiment vous aider. Il s'agit d' AL-ANON. Ils vous donneront tous les conseils possibles et imaginables pour vous aider. Vous trouverez un AL-ANON près de chez vous, c'est une association parallèle aux A ... est gratuit en plus !

                                            Commentaire


                                            • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                                              Du côté des enfants
                                              Stopper l'alcool c'est possible !

                                              Bonjour, je suis membre des A.A depuis 4 ans. J'ai déjà tapé un long texte sur ce forum ... Je vous conseille d'aller voir une association de gens qui peuvent vraiment vous aider. Il s'agit d' AL-ANON. Ils vous donneront tous les conseils possibles et imaginables pour vous aider. Vous trouverez un AL-ANON près de chez vous, c'est une association parallèle aux A ... est gratuit en plus !

                                              Commentaire


                                              • Re: Mon mari boit je ne sais plus quoi faire pour qu'il arréte

                                                Alcoolisme

                                                Bonjour, mon mari boit depuis des années je ne c plus comment faire il a déjà fait une cure mais rien ne change le problème. Je vraiment fatigué de tout ça nous avons deux enfants en ce moment il est parti de la maison cela fait trois jours je l'aime mais c trop pour moi je n'en peu plus mais j'ai peur de franchir le pas comment faire

                                                Commentaire

                                                Publicité

                                                publicité

                                                Chargement...
                                                X