publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ma mère et l'alcool .. :triste:

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ma mère et l'alcool .. :triste:



    Je sais que cette disscussion à déja été abordé plusieurs fois ( et c'est bien malheureux ) mais j'ai besoin de votre aide.
    Ma mère est alcoolique depuis environ une dizaine d'années. Séparée de mon père a mes 4 ans, je suis resté habiter avec elle durant 13 ans. A l'époque, je crois que je ne me rendais pas vraiment compte du problème, du moins j'étais trop petite pour qu'il me blesse réellement. Mais j'ai aujourd'hui 17 ans, et je me prend la réalité en pleine gueule tous les jours. Lorsque j'ai eu 13 ans, ma mère, tout de même consciente de son problème a l'époque, décide de partir en Cure. 6 mois ou je pars chez mon père. Puis elle revient, je vais chez elle le week end, mais rien n'a changé, le whisky coca coule toujours a flots. Puis je suis scolarisée dans la ville où habite mon père, et ma mère pars faire une nouvelle cure, très loin, a 700km de moi. Ca devait durer 6 mois, et aujourd'hui elle est installée depuis 4 ans dans la région qui devait la désintoxiquer.. Je ne lui en voulait pas, jamais je ne me suis sentie abandonnée, jamais je ne lui en ai voulu, car pour moi, si elle était mieux la bas, si elle était heureuse, j'étais contente pour elle. Bien sur j'avais 13 ans, et soudainement, je me retrouvais sans ma mère, avec qui j'avais une relation fusionnelle. J'étais seule, je pleurais tout le temps, je voulais la rejoindre. Puis j'ai commencé a partir en vacances chez elle, et a ma grande detresse, tout a recommencé .. Moi qui croyait qu'en s'eloignant de ces anciennes fréquentations, elle irait mieux, j'ai bien eu tord. Aujourd'hui, j'ai sincèrement peur pour elle. Ma mère est une gamine de 37 ans sans limites. Et c'est la que je lui en veux. La que je me sens trahie. Pourquoi avoir fait tout ca, pourquoi m'avoir laissée, si c'est pour tout recommencer ailleurs. Je déteste la voir saoule. Les enfants d'alcooliques savent ce que c'est, et savent détecter rien qu'un soupson d'ivresse . Une certaine intonation dans la voix, un rire qui change, un regard. Ca m'oriplle. Quand elle est comme ca, je crois que je pourrais lui cracher a la gueule.
    Elle se met tellement minable. Je comprend pas, comment on peut se mettre dans des situations pareilles. Combien de fois elle s'est écroulé, combien de fois elle a fait des scandales dans la rue, combien de fois elle s'est battue ? je ne compte plus. Je subis, et je souffre atrocement.
    Car le pire, c'est que je pense être la seule capable de la faire réagir, mais je suis incapable de lui parler de sa maladie. J'ai tellement peur de lui faire du mal, changer quelque chose entre nous, j'ai tellement peur tellement peur Je ne veux pas perdre ma mère de ces ... elle est si formidable quand elle ne boit pas .. Aidez moi, je vous en supplie ..

  • Salut!



    Je comprend que tu ne veuille pas lui faire de mal. En même temps je pense que si elle est comme ... est qu'elle a déjà mal et si c un mal pour un bien... Cela lui fera certainement plus de bien que de mal si tu lui en parle. Après dans la pratique c'est vrai que c'est compliqué, faut pas tout lui balancer d'un coup, faut lui dire doucement que ça peut pas continuer comme ça... Dis lui aussi que tu la trouve formidable lorsqu'elle ne boit pas, ça l'aidera beaucoup. Et met toi aussi à sa place, si elle boit c'est qu'elle ne va pas bien et que c'est la seule solution pour qu'elle se sente mieux provisoirement. Tente d'être un peu sa confidente. Essai de lui donner une impression de solution plutôt que d'impasse : au lieu de lui dire que ce qu'elle fait c nul, pas bien, dis lui que ce serait tellement mieux et super si elle ne le faisait pas, dessine lui un avenir sans alcool peut-être sera-t-elle séduite. Et promet lui de passer du temps avec elle si elle décide de faire un effort.
    Je ne pense pas qu'en lui disant tout ça tu risque de "perdre ta mère" au contraire tu risque fortement de l'aider et elle t'en sera reconnaissante.
    N'ai pas peur, passe plus de temps avec elle mais n'oublie pas de sortir aussi, ne te renferme pas là-dessus, ça ne doit en aucun cas gâcher ta vie parce que pour le coup ce serait encore pire pour ta mère...
    Bon courage et ne désespère pas!

    Commentaire


    • Salut!
      Bien vu



      oui et bravo,la personne qui t'a répondu a vu juste,il faut pas non plus la brusquer mais lui faire comprendre que tu l'aime et que tu as besoin de ta maman qui sera un jour la grand mére de tes petits,tu sais il y a des associations d'anciens buveurs qui ne demandent qu'a t'aider, A.A, vie libre,croix bleue etc....rapproche toi d'eux pour avoir la bonne voie a suivre,elle est malade donc faut la traiter comme telle,et puis tu sais c'est de l'autodestruction de boire ainsi,un psy. peut etre également,faut etre prudent mais ferme pour la mener a une guerison certaine,de la patience et il faut l'amener a ce qu'elle soit motivée par elle même,se soigner il faut le vouloir,courage tu en as besoin mais ta maman aussi,de l'aide comprendre qu'elle est alcoolique et que ca se soigne,j'en suis a 20 ans d'abstinence,et je suis fier d'avoir réussi la ou personne n'aurait parier sur moi,bien a toi,que Dieu vous vient en aide cordialement barsotti

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2010-112010-12

      publicité

      Chargement...
      X