publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ma soeur ainéé est alcoolique je suis perdue ...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ma soeur ainéé est alcoolique je suis perdue ...



    Bonjour a toutes et a tous !
    voila j'ai 23 ans et j'ai ma soeur ainée de 34 ans qui rencontre un probleme avec l'alcool. Elle est maman de 3 enfants, divorcé depuis 7 ans, et a un compagnon depuis 2 ans environs ! Pour moi est mes proches le problémes d'alcool c'est manifésté au momant de sn divorce. elle ce detruit, nous détruit. jusqu'a present aucun problemes concernant les enfants elle s'en occupe bien elles ne manquent de rien. je veille au grains ce sont qd meme mes nieces. Je ne sais pas quoi faire elle refuse le dialogue au sujet de l'alcool refuse l'aide refuse tout. c'est un sujet de dispute, avec ma mére n'en parlons pas entre celle ci le dialogue est impossible.
    Sa rend triste je n'ai pas la force de la sortire de cette galére et pourtant dieu sais que je le voudrait.

    auriez vous des suggestions a me faire?
    Merci de votre attention

  • Une alcoolique!!!



    slt,jecomprend ton probleme je suis alcoolique et g mis tou mon entourage à dos.g honte et je n arrive plus à me resaisir c la decheance. Ctrés dure de sortir de l alcool.Aujourd'hui je me sens trop seul g des idées noires j'ai sais que c la fin.G attrapé d drole de maladies et le pire c qe je veux meme pa me faire soigner.je pense pas qu'on puisse sortir de cette merde

    Commentaire


    • Une alcoolique!!!
      Allez tiens bon



      mere de 3 enfants agée de 39 ans je suis alcoolique aussi.depuis 15 ans .moi aussi je pense souvent au suicide.mais sincere je crois que cest la solution des laches.je crois ... doit se ressaisir lune comme lautre mais c vrai ke c pas facile.armons nous de courage bonne journée

      Commentaire


      • Coucou



        aille si ta soeur ne realise pa son alcoolisme c'est embetant!! kel consommation a telle? les enfants sont ils temoins de qelke chose? je veu dire lont ils deja vu ivre? la voient il s'ennivrer? si oui dans un premier temps essaie peut etre den parler avec un éducateur en exigeant une discussion ki nengage a rien,dans un premier temps meme sous l'effet de l'alcool une maman reagit toujours kan il s'agit de ses enfants.alcoolique depuis 15 ans je suis abstinente depuis 7 jours.je csait c peu mais je compte bien men sortir.et tu vois la 1ere raison ki a motivé ma decision c'est mes enfants.courage

        Commentaire


        • Bsr et merci



          Dans un premier temps je voudrais vous remerciez de vos message témoignage ! Vous faire part de ma fierté pour ceux et celles qui ce font soigner et de votre sobriété même si elle est de 7 jours c'est déjà un grand pas ! Et preuve que vous vous rendez compte de votre dépendance et un souhait a vous en sortie ! J'aimerai pouvoir en arriver la avec ma sur ! Mais au moin a une discussion chose qui n'est plus possible ! Pour moi les enfants ce réez comptes de rien et ne voyais pas le problème , pour avoir habite un an avec elles jamais je n'ai remarque quoi que ce soit des enfants et pourtant j'ete très vigilante a sa ! En cet été pdt des vacances avec leur papa , elles en on parlais en disant qu'elles voyais bien que leur maman rajouter tjs quelque chose dans le café du matin ou quelle buvais souvent de la bière la journée ! Le papa nous a aussi confier que l'école l'avais appeler une ou deux fois en
          Lui disant que si ma sur revenais ivre ou avec une odeur d'alcool il ne lui donnerai pas les petites. Avec mes autres soeur nous avons essayez de discutée avec elle, elle ne veut rien entendre nous sommes des ... égoïste jalouse ... On ybarrive pas on lui a faire part des confidences du papa, je l'ai menace de faire appelle a une assistante social, qu'il etait hors de question que mes nièces vive sa ! Le papa de ma sur été alcoolique elle sais ce que sais elle en a vu de tte les couleurs et pourtant ...

          En
          Tout cas merci a tous et toutes

          Commentaire


          • Bsr et merci
            Une alcoolique



            bjr,de retour aprés une ts ratée,et une hospitalisation de25jrs,j ai tjr pas compris ma douleur en sortant je ne pensais qu à une chose !!!!!aller boire. je ne me comprends pas.en faite je m ennuis tellement que pr moi la seule solution pr faire passer une journée c d etre inconsciente. je n ai de gout pr rien.je sais on va me dire bouge ,vois du monde fait du sport etc je pourrais mais cela me parais impossible....
            ma vie est si triste et plate que je me la complique .j ai tous gachée perdu amis famille et peut etre bientôt boulot(arrets maladies repetitif).je crois qu il n y à pas de remede miracle,j espere juste qu un jr j aurai ce petit "tilt" qui fera que je veille m en sortir
            en attendant,je laisse le tps passer et c vrai que je gache ma jeunesse....on verra!!!
            je voulais juste poser des mots sur mes maux !!!merci pour ceux qui me lisent et donnent malgré ts de trés bon conseils
            à bientôt

            Commentaire


            • Bonsoir



              courage a toi dabord car dans le pb dalcoolisme si la personne concernée ne realise pas sa dependance c'est souvent l'entourage qui souffre.alcoolique depuis 15 ans je suis sobre depuis 12 jours exactement.la preuve ... peut sen sortir.le seul conseil ke je peux te donner c'est de lui fer peur au niveau de ses enfants.sinon demande conseil a un alcoologue.tu c les reunions pour l'entourage des alcooliques ca existe.je te conseille vivement di aller.ca ne pourra ke taider pour trouver une solution.bisous

              Commentaire


              • Une alcoolique
                Bonjour nanhou



                Coucou, je viens de lire tes mots maux, tu m'a bcp touchée! Tu dis gâcher ta jeunesse, puis je me
                Permette de te demander ton
                Âge ? Il y a tjs une solution
                De sortie le tout et de la trouver ! On m'a tjs dis il n'y a pas de problème que des solutions ... As tu tjs des proches avec qui tu est en contact ??
                Je te souhaite que du courage !
                Bisous

                Commentaire


                • Alcoolisme iatrogene (provoqué par le médecin)



                  bonjour

                  Juste un mot pour te parler de l'alcoolisme provoqué par le médecin.
                  Cela existe et, bien sur, les médecin n'en parlent pas. On trouve quelques informations sur le sujet ici :

                  http://alcoolismeiatrogene.sosblog.fr

                  Commentaire


                  • Chère misstazou



                    Avant de pouvoir étéblir un réer dialogue avec ta soeur sera quand elle aura admis qu'elle a un problème.

                    Je parle en connaissance de cause, j'ai moi-même un problème avec ce produit. Il est très dur d'admettre qu'on a un problème et encore plus qu'on a besoin d'aide.

                    Afin de pouvoir faire qqchose pour elle, il faut qu'elle ait le déclic. et je sais ce que tu peu ressentir. Il y a qqs années, je sais que j'inquiètais mes parents et ma soeur et j'ai eu un déclic. Je souffrais de les faire souffrir.
                    Essaye d'avoir des conseils auprès de médecins.

                    En tout cas bon courage et j'espère que ça va aller.

                    Biz

                    Commentaire


                    • Aide soutien amitie



                      bonsoir

                      Je te propose de m'envoyer sms au 06 77 49 90 68 et on pourra echanger. Si tu as msn hesite pas a me contacter de suite a : jojo.035@live.fr
                      Je te joins mon temoignage.
                      Amities sinceres
                      jojo




                      Chers Ami(e)s,
                      cette lecture, vous faire part d'un moment de ma vie.

                      Le témoignage est un moment très fort . Cest pourquoi, après 21 ans
                      Je mappelle Joseph, facteur depuis 1974. A cette date javais 19 ans, et cest là que jai connu le produit alcool, faisant partie des habitudes à la convivialité, pour être un homme, faire comme tout le monde, vis-à-vis des collègues de travail et de la société, et je nétais pas informé des danger que pouvait causer ce produit. Je ne savais pas refuser et accepter tout ce que lon moffrait. Il était rare quun jus de fruits ou un café était proposé à un facteur.

                      A 20 ans le service militaire, où lalcool ne mest pas épargné. La cavalcade continue.

                      De retour en 1976, nouvelle affectation postale à Arpajon où mon corps devenait de plus en plus imbibé.

                      En 1979 je me marie. Lalcool toujours présent jessaie de contrôler ma consommation.

                      En 1980, mutation toujours postale pour RENNES où je me retrouve seul pendant 1 an , la vie rêvée si on peut dire.

                      En 1981 mon épouse vient me retrouver.

                      EN 1984, naissance de mon fils qui fut bien arrosée. Puis je me rendais compte que je ne pouvais plus me passer dalcool et quil men fallait de plus en plus. Des observations par mon épouse, mon employeur, me faisaient réagir quelques jours et je remettais cela !

                      Le feu rouge sest allumé lorsque je me suis rendu compte que je marrêtais seul au bar, que je navais plus besoins de copains alors quauparavant cétait lentraînement avec les collègues.

                      Plein de bonnes résolutions : jarrête demain, jai essayé plusieurs fois seul, avec un traitement médical qui nest quautre que ESPERAL (beaucoup connaissent). Je tenais 3 mois maxi et la vie infernale redémarrait.

                      Des propositions de divorce par mon épouse, des contrôles médicaux et des convocations par ma hiérarchie ne donnaient aucun résultat. Je voulais marrêter seul, sans cure en milieu hospitalier et sans association.

                      Cela a duré jusquau 13 Septembre 1990 où mon patron, suite à une consommation plus importante ce jour, ma dirigé vers un collègue dAMITIE PTT. Jai assisté à 4 réunions. Puis il me fallait une complémentarité. Jai choisi une association extérieure à la Poste où jai adhéré le 08 janvier 1991. Le fait dentendre des témoignages, dassister très assidûment aux permanences, aux réunions dinformations publiques, de participer aux repas, soirées dansantes, loisirs, mont encouragé à poursuivre labstinence. Militer, ne serait-ce que par son exemple dabstinent interpeller, et oser en parler permet de saffirmer.

                      Jai tenu des responsabilités au sein de l'association pendant 20 ans.
                      Depuis 21 ans, jassiste assidûment aux permanences de ces 2 associations qui est un besoin réel, et au sein desquelles je me sens très bien.

                      Lavantage est que je reçois et en même temps je donne, ce qui permet de mieux saffirmer et déviter la rechute.

                      Quelque petite réflexion : Combien de repas de famille n'ont plus lieu ? Combien de séparations ou divorces ? Combien de retraits de permis ? Combien d'accidents de voiture qui parfois occasionnent blessés, handicapés à vie ou tués ? Combien de licenciements ? Et les problèmes financiers car l'alcool coute cher ? Et les dégats sur la santé qui sont parfois irréversibles ? Cela n'arrive pas qu'aux autres !

                      Maintenant je peux très bien me dire que je nai plus besoin dassociations et partir librement. Mais nous ne savons pas ce que lavenir nous réserve et je pense quil vaut mieux se garder une certaine protection. Cela fait énormément plaisir pour soi de gagner cette victoire, en restant toujours très vigilant, mais pour son entourage familial et tous les Membres d'associations dont je fais partie, qui prouvent que seul cest impossible, mais en groupe on y arrive. L'association fut pour moi une excellente école dapprentissage à labstinence, qui permet de se redécouvrir, de se redonner et donner confiance à son entourage, daider ceux qui font appel, de retrouver la lucidité et la Grande Liberté, en somme VIVRE HEUREUX SANS ALCOOL .


                      Dimportants problèmes familiaux, en novembre 2000, par la maladie de mon épouse, le décès brutal de mon beau frère en décembre 2001, le décès de mon épouse en octobre 2002, et le décès de mon beau père en décembre 2002 ont perturbé notre vie. Ma santé sest fragilisée par la récidive dune hernie discale qui ma laissé jusqu'à présent en arrêt de travail 2 an et demi en juillet 2005. Si l' alcool avait été présent, aurais-je pu assumer ? Certainement que non et j'allais à la catastrophe ! Cest dans ces moments difficiles et douloureux que nous apprécions encore plus les bienfaits de labstinence !

                      Pour celles et ceux qui me découvre, qui sont sur le chemin de labstinence, réfléchissez bien : Une personne qui a une MALADIE telle que le cancer, elle ne peut rien faire et subit ! Nous, avec cette maladie de l' alcool, nous avons une grande chance : Nous arrêtons l'alcool et nous sommes guéris ! Cest quand même génial !

                      Alors je dis HAUT et FORT : ESSAYEZ ET VOUS Y ARRIVEREZ !

                      LALCOOLISME EST UNE MALADIE QUI SE SOIGNE ET ON PEUT EN GUERIR !

                      Vous pouvez me joindre pour tous renseignements au 06 77 49 90 68 __________________

                      Commentaire


                      • Pareil



                        salut!
                        je suis un peu pareil, avec ma soeur. je vais voir des gens dans un centre de soin. ils m'écoutent et me donne des conseils sur comment aider ma soeur. ils sont tres sympas. ils me juge pas quand je craque.
                        ils ont un site www.anpaa.asso.fr
                        moi je vais au cap 14 de paris. ils sont super gentils
                        bon courage

                        Commentaire


                        • Pareil
                          Bonjour



                          je te remerci de ton message !
                          je n'ose pas vraiment allé dans les centre d'aide, j'ai peur d'etre déçu, qu'on me dise ce qu'on ma toujours dis, quand tant qu'elle ne decidera pas de faire aider on y peut rien !
                          C'est tellement dur, de la voir ce détruire ainsi ..

                          Commentaire


                          • À nahnou9



                            Bonjour,
                            je trouve que c'est déjà un bon signe que tu viennes demander des conseils et que tu reconnaisse ton problème avec l'alcool. Ca veut dire que dans le fond tu veux t'en sortir et que rien n'est perdu C'est déjà un grand pas en avant. Je te conseille de prendre chaque jour a la fois. Par exemple ne te dis pas "je ne boirai plus jamais" mais "aujourdhui je ne boirai pas". Donne toi des petits objectifs réalisables chaque jour. par exemple: une petite ballade au parc, faire un gateau, prendre un bon bain chaud, écouter un chouette cd, regarder une comédie etc des choses qui te font sentir bien. Le fait de sourire rend aussi naturellement content. Si tu ressens de la colère ou de la tristesse, laisse s'exprimer tes sentiment en dessinant, écrivant, par la musique etc ca soulage énormément.
                            Ca serait peut etre utile de trouver qqun a qui parler un psy ou aux Alcooliques Anonymes tu pourras rencontrer des gens qui rencontrent les memes difficultés que toi.
                            Tout dépend de comme on voit les choses. Dans chaque chose que l'on fait on peut trouver un coté positif. C'est à la portée de tous, ca demande que de la pratique
                            Ne t'inquiète pas, rien n'est gaché. Prends ce qui t'arrive comme une expérience de laquelle tu ressortiras plus forte. Je suis de tout coeur avec toi.

                            Commentaire

                            Publicité

                            Forum-Archive: 2011-082011-092011-10

                            publicité

                            Chargement...
                            X