publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Dependances alcool

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Dependances alcool



    bonjour,
    je m appelle sandrine,j ai 33 ans et suis alcoolique ... avant c etait plutot de temps en temps et au fur et a mesure c est devenu une addiction ,et je ne peut m en passer....pourtant depuis quelques temps (1 mois) je vomi tous les jours alors qu avant je supportait bien ,jamais je ne vomissait...je me sens faible,j ai des tiraillements dans le ventre et a vrai dire j aimerais m en sortir mais j ai deja essayée et je n y suis jamais arrivée...meme en milieu hospitalier...j'ai perdu mon travail,ma vie de couple,ma famille ne me parle plus .....j ai rencontré quelqu un il y a six mois et malgré son soutiens je n y arrive pas...aidez moi à comprendre....merci

  • Bonjour
    Le début de la merde...



    Salut à tous!

    Ce message va me servir d'éxutoire.. Un danger que je ne pensais pas si terrible!
    L'alcool...
    J'ai commencé à boire vers mes 20 ans (J'en ai 26 aujourd'hui), après une séparation avec ma fiancée qui n'étant pas d'ordre sentimental, m'a énormément affecté en ce qui concerne la vie privée. J'ai dû pour continuer mes études la laisser tomber...
    Grand sportif, j'ai dénigré le monde, commencé à fumer des cigarettes, du cannabis, et boire. Avec cette idée dépressive que la vie était pourrie...
    Aujourd'hui, le joint n'étant que très simple à arrêter, c'est chose faite. Par contre, je continue de fumer souvent (1 paquet par jour depuis l'arrêt!).
    Le pire je pense reste l'alcool.
    Il me détruit, je le sais.
    Je l'aime, et ai du mal à comprendre aujourd'hui comment se passer de ce divin nectar!
    Même au lendemain de gueules de bois, j'en veux, au point de le préférer à mes envies de manger...
    J'ai décidé depuis plusieurs mois à aller voir un docteur à ce propos, mais la honte me ronge... Dire qu'on aime la cigarette passe, mais aimer l'alcool est une chose qui vous tue socialement et fait pitié!
    La derniere fois que j'ai arrêté (la semaine), je buvais que du thé vert, mais compensait par le cannabis!
    Physiquement, tout allait beaucoup mieux! Mais maintenant (je fais de la gestion de projets, et suis souvent dans des pays étrangers), le cannabis est fini, je risquerais trop gros pour rien, et le reste encore plus malsain compense tout: Je me rattrappe sur l'alcool!
    Il est devenu mon meilleur ami, alors qu'à chaque gorgée, il me tue...
    Le délire, c'est que je vis dans l'optimisme! Un verre ou une cuite de plus, ça ne me donnera pas le cancer!
    Ok, car je suis encore jeune, mais petit à petit, je remarque que cette idée se transforme en espoir... Car c'est bien ce qui m'attend au final...
    Alors j'oscille entre espoir de revenir à mes capacités d'abstinence de tout, et soumission incontrolable...
    Une belle merde.
    Si je pouvais retourner quelques années en arrière, je me mettrai une grande baffe dans la gueule dès les premiers mauvais délires!
    Cordialement.

    Commentaire


    • Bonjour



      bonjour je me permet de repondre a votre msg car ma mere es alcoolique et je voudrai savoir ce ke vous ressenté kan l alcool vous mank ce n es pas un jugement j ai besoin de comprendre pr aidé ma mere merci beaucoup ludivine

      Commentaire


      • Le début de la merde...
        Bonjour



        ton msg ma boulversé car ma maman es alcoolik es grace a tt vos temoignage j ouvre les yeux sur la soufrance de ma mere n es pas honte , deja tu en a pris contience et c un symptome de guerrison jte souhaite un belle avenir moi ma mere es tjs dans le deni

        Commentaire


        • Je vide mon sac et il est lourd




          J'ai 50 ans 2 magnifiques garçons âgés respectivement de 21ans et 19 ans une vie pas facile pour eux je l'entend bien. Divorcée depuis 10 ans, nous vivons en Haute Savoie et leur papa est parti vivre en région parisienne.
          Un papa peu présent dans leur vie, malgré les appels aux secours, qu'ils lui lancent.
          Le plus jeune arrive à sortir ce qu'il a sur le coeur pour l'instant , mais le plus âgé n'y arrive pas et se détruit petit à petit depuis quelques mois laîné rentre de sorties festives, alcoolisé.
          Il y a 15 jours de ça il n'a même pas pu rentrer seul, son frère, qui par chance était avec lui, l'a ramené complètement ivre.
          il ne passe pas 1 semaine ou il n'ai pas bu.
          Serte pas au point de ne plus tenir sur ses jambes mais quand même il rentre avec sa voiture malgré les recommandations, je lui propose même de m'appeler pour que (et là je ne sais pas si je fais bien) je vienne le chercher là ou il est et à toutes heures de la nuit, pour éviter qu'il conduise en état d'ivresse.(peut être qu'en faisant ça je l'encourage à boire ) il ne m'a jamais appelé mais il boit quand même.
          Je ne sais pas quoi faire pour l'aider je suis trop dans lémotionnel, il ne mécoute pas et ni tout en bloc. La réponse qu'il a sut me donner est " chacun a le droit de s'amuser comme il veut"
          IL EST OU L'AMUSEMENT? QUAND ON NE SE SOUVIENT PLUS DE SA SOIRÉE ET QUAND ON EST MALADE A VOMIR PARTOUT .
          Son frère cadet ne vit plus quand laîné sort, il se sent responsable de lui le surveille, essaye de le raisonner sans succès, j'ai beau lui dire que ce n'est pas a lui de porter ce fardeau, rien n'y fait.Quand à moi j'en ai mal au ventre, une envie de pleurer, tout ce que je lui dit n'a aucun poids sur son comportement, il s'inflige un enfer et nous fait vivre à son frère et à moi un enfer également.
          Je lui ai suggéré de prendre contact avec un psy pour l'aider, il refuse.
          J'ai appris qu'il existait des médecins spécialisés dans les addictions, quand pensez vous? puis-je le contacter moi même et l'obliger à se rendre au rendez-vous que j'aurais obtenu ?
          J'ai proposer à son frère, si jamais, il s'alcoolisait à nouveau en sa présence de le filmer, pour qu'il se rend compte de lépave qu'il est, quand il se met dans cet état ( electro-choc).
          J'espere que vous pourrez éclairer ma route, j'attend vos conseils.
          Merci d'avance

          Commentaire


          • Je vide mon sac et il est lourd



            J'ai 50 ans 2 magnifiques garçons âgés respectivement de 21ans et 19 ans une vie pas facile pour eux je l'entend bien. Divorcée depuis 10 ans, nous vivons en Haute Savoie et leur papa est parti vivre en région parisienne.
            Un papa peu présent dans leur vie, malgré les appels aux secours, qu'ils lui lancent.
            Le plus jeune arrive à sortir ce qu'il a sur le coeur pour l'instant , mais le plus âgé n'y arrive pas et se détruit petit à petit depuis quelques mois laîné rentre de sorties festives, alcoolisé.
            Il y a 15 jours de ça il n'a même pas pu rentrer seul, son frère, qui par chance était avec lui, l'a ramené complètement ivre.
            il ne passe pas 1 semaine ou il n'ai pas bu.
            Serte pas au point de ne plus tenir sur ses jambes mais quand même il rentre avec sa voiture malgré les recommandations, je lui propose même de m'appeler pour que (et là je ne sais pas si je fais bien) je vienne le chercher là ou il est et à toutes heures de la nuit, pour éviter qu'il conduise en état d'ivresse.(peut être qu'en faisant ça je l'encourage à boire ) il ne m'a jamais appelé mais il boit quand même.
            Je ne sais pas quoi faire pour l'aider je suis trop dans lémotionnel, il ne mécoute pas et ni tout en bloc. La réponse qu'il a sut me donner est " chacun a le droit de s'amuser comme il veut"
            IL EST OU L'AMUSEMENT? QUAND ON NE SE SOUVIENT PLUS DE SA SOIRÉE ET QUAND ON EST MALADE A VOMIR PARTOUT .
            Son frère cadet ne vit plus quand laîné sort, il se sent responsable de lui le surveille, essaye de le raisonner sans succès, j'ai beau lui dire que ce n'est pas a lui de porter ce fardeau, rien n'y fait.Quand à moi j'en ai mal au ventre, une envie de pleurer, tout ce que je lui dit n'a aucun poids sur son comportement, il s'inflige un enfer et nous fait vivre à son frère et à moi un enfer également.
            Je lui ai suggéré de prendre contact avec un psy pour l'aider, il refuse.
            J'ai appris qu'il existait des médecins spécialisés dans les addictions, quand pensez vous? puis-je le contacter moi même et l'obliger à se rendre au rendez-vous que j'aurais obtenu ?
            J'ai proposer à son frère, si jamais, il s'alcoolisait à nouveau en sa présence de le filmer, pour qu'il se rend compte de lépave qu'il est, quand il se met dans cet état ( electro-choc).
            J'espere que vous pourrez éclairer ma route, j'attend vos conseils.
            Merci d'avance

            Commentaire


            • Ma mere et alcoolique



              bonjour je mapel sarah j'ai 21 ans et ma mere et alcoolique el a commencer quand mon grand pere et mort.et a ce jour ces de pire en pire jai essayer de la sortir de la mes rien ni fait el a toujour menti pr pouvoir boire.je ne c'est pu quoi faire pr el on me di que c pa possible de la faire hospitaliser car el et toujour apte. pourtan quand ma mere a bu el et mechante dangereuse.jai du partir de chez el et prendre mon apartement car je ne suporter pu c coup.je ne c pu quoi fair pr la sortir de la je la voi se detruire et je le san impuissante

              Commentaire

              Publicité

              Forum-Archive: 2012-032012-04

              publicité

              Chargement...
              X