publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

J'aimerais arréter , besoin de témoignage

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • J'aimerais arréter , besoin de témoignage



    Bonjour, j'ai 24 ans dans 2 mois et ce qui m'interpelle c'est que cela va faire maintenant 10 ans que je fume des joints.
    Au début, j'ai découvert le cannabis a l'age de 10 ans car ma maman suite a une depression s'est mise à fumer...puis elle plantait dans notres jardin.
    quand j'avais 14 ans, je n'en achetais pas, je trainais avec des gens plus vieux qui ont eveillé ma cuirosité mais n'ont jamais chercher a m'influencer. A frequence d'un ou deux joints par semaine.
    Arrivé au lycée , j'ai commencer a fumer essentiellement aprés les cours et les devoirs ( de quoi bien oublier tout ce que j'avais pu apprendre vous me direz...)
    J'ai découvert le monde des teufs, la j'ai consommé de la drogue dur mais je ne fumais plus de joints.
    Quand j'ai arréter les drogues durs vous vous doutez bien que j'ai du compenser...et le cannabis est revenu dans ma vie.
    Au jour d'aujourd'hui j'aimerais arréter car sans m'en rendre compte je fume 7 à 10 bambous par jour ! jme sens impuissante.
    De plus je souhaite devenir infirmiere, un métier qui demande beaucoup de concentration alors là le choix ne se présente plus pour moi: il faut que j'arrète mais comment faire?
    J'attends vos avis sur ce parcours chaotique qu'est le mien et aussi quelle solution pour une personne qui comme moi lorsqu'elle arrete quelque chose a besoin de compenser avec une autre.
    J'ai peur de remplacer cela par l'alcool ou la nourriture et de grossir ou je ne sais pas car je suis vraiment paumée .
    Merci.

  • Re: J'aimerais arréter , besoin de témoignage

    Ok

    J'aimerais vraiment que l'on me reponde ! j'ai besoin de conseil , d'un avis, de quelque chose ...

    Commentaire


    • Re: J'aimerais arréter , besoin de témoignage

      Réponse

      Bonjour,
      Je vois que tu n'as encore eu de réponse alors me voilà.

      Tout cela est bien triste, comme toi je suis de nature dépendante, l'année dernière, après une dépression comme ta maman, je me suis mise à consommer du shit, à raison de 3 ou 4 joints par jour.
      Résultats je n'allais plus en cours. Les études que je faisais ? École d'infirmière justement... Tout cela m'a conduit à quoi ? Perte de motivation...
      C'est un métier dur, il faut une sacrée force mentale, et le joint va te mettre énormément de barrière comme il m'en a mis.. Les cours, tu ne les réviseras pas, c'est beaucoup de travail personnel, de recherches.. Tu as des cours de médecine sache le, c'est compliqué et cela demande beaucoup d'investissement..
      Les stages, tu en as 2 par années, tu verras des choses très difficiles.. Et tu auras des actes de soins à réaliser, où tu auras la vie de tes patients entre les mains.. Parfois une petite erreur et ton patient peut décéder, et les infirmières ne sont pas toujours derrière toi.. Ensuite le joint ça fatigue, tu vas te faire casser par toute l'équipe si tu as l'air fatigué, molle... Et tu vas passer des stages horribles...
      Résultats, honnêtement, si tu n'arrêtes pas cette ... tu vas échoué, comme j'ai échoué...
      Je me suis réorientée cette année car perte de motivation totale, alors qu'il y a 2 ans infirmière était LE métier que je voulais faire...
      Bon, aujourd'hui je ne regrette pas car je suis dans un cursus qui me plait beaucoup, mais je pense réellement que le joint a pris une grande place dans ma décision d'arrêter ces études là...
      De plus, sache que durant les stages j'ai pu voir des patients atteints de squizophrénie, à cause de la fumette justement, et je peux t'affirmer que ce n'est vraiment pas beau à voir...

      Je ne te critique pas, je comprends exactement ce que tu ressens, aujourd'hui moi je suis sortie du shit, mais je suis dépendante de la cocaïne, c'est loin d'être mieux... Mais contrairement au joint cela ne me fatigue pas, ne fait pas baisser les bras facilement, au contraire, me motive... Mais la redescente est toujours très dure... Accompagnée de déprime..

      Je pense que tu devrais te faire aider par un psychologue, prendre des anxiolytiques peut également t'aider. Essaye de voir cela avec ton médecin..
      Mais fais toi aider car je sais à quel point arrêter seule est très difficile...

      J'espère que ma réponse te satisfait.. Et que tu prendras conscience des choses. Bon courage à toi..

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2013-092013-11

      publicité

      Chargement...
      X