publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Guérit-on vraiment d'une dépression?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Guérit-on vraiment d'une dépression?



    Bonjour,
    on m'a diagnostiqué un état dépressif qui dure depuis un mois. Vous allez dire "un mois c'est rien" mais pourquoi, c'est très long lorsqu'on vit l'enfer au quotidien. L'enfer de ne me plus se reconnaître, de n'avoir gout à rien - pas même pour les choses qu'on adore en général -, l'enfer de ne plus se reconnaitre dans un miroir, de faire des crises d'angoisse à répétition... bref, un état que je ne pourrais supporter longtemps.
    Je suis allée rapidement voir mon médecin au bout de 2 semaines et comme ça n'allait pas mieux, j'y suis retournée il y a 2 jours. Il m'a donné un anti-dépresseur pour un mois, il dit que je suis dans un état dépressif réactionnel, conséquence d'un travail trop stressant. J'ai pris rdv avec un psychologue aussi.
    Mais j'ai peur. Après le premier cachet pris jeudi soir, je n'ai pas dormi du tout, j'ai eu des effets secondaires affreux (on m'avait prévenue) comme des sensations de brulures sur le corps, des crises d'angoisse et un malaise vagal qui m'a conduite à l'hopital. Le médicin de l'hopital m'a dit que c'est fréquent comme réaction si je n'en ai jamais pris, et m'a dit qu'il fallait continuer pour avoir les effets positifs. J'en ai donc repris un ce matin mais en plus du mal être affreux de la dépression, j'angoisse des effets secondaires...
    Je suis quelqu'un de joyeux, de positif, j'ai un amoureux fantastique, une famille super... pourquoi tout cela m'arrive-t-il? Et peut-on réellement en guérir? J'ai lu que plus tôt on s'y prenait, plus vite on sen remet? Est-ce que c'est vrai? Est-ce qu'on peut réellement revenir comme avant?
    Merci de vos réponses. Et bon courage à toutes celles qui vivent la même chose.

  • Guerir de la depression



    Bonjour, Je comprends parfaitement vos problèmes, chez moi ça a duré 10 ans. Surtout en 1995,96,97 et 98. Je m'en suis sorite toute seule, car personne ou peu auprès de moi, et n'en voulez pas au monde entier, car il faut y passer pour comprendre les gens qui font de la dépression. De moi-même je suis arrivée à m'en sortir. Mais depuis 6 mois je reprends du PROZAC et du LYZANSIA, tout ceci parce que j'ai de gros problèmes, vivre seule après 15 ans de divorce (20 ans de mariage et d'enfer), chômage depuis 1995, malgré Intérims, CDD, et reprise de mes études il y a 4 ans. J'ai 54 ans. Mes deux enfants vivent à Paris, et ont un peu oublié qu'ils ont des parents, bien que ce soit normal qu'ils vivent leur vie.
    QUAND A VOS REACTIONS POUR LES MEDICAMENTS, que oprenez-vous? De toute façon il faut une bonne quinzaine de jours avant que cela ne fasse effet. Lisez la notice, car quelquefois effectivement selon le médicament, on oeut avoir des effets secondaires trés mauvais. Anxiété, perte de sommeil, angoisse, constipation, ou le contraire, la dépression augmente et les mauvaises idées aussi. C'est pas facile. De touter façon si le médicement ne convient pas io faut en changer, voir un psychiatre. Savez-vous pourquoi vous déprimez y a t il une raison ou bien est ce arrivé comme cela. J'ai été hospitalisé 5 fois dont la première fois une cure de sommeil de 3 jours, en 1991, dans une clinique à 300 Km de chez moi, mon médecin a préféré m'éloigner 5 semaines de la famille, et cela a été pour moi un bienfait. J'espère pour vous que votre amoureux vous comprend ou tout au moins vous soutient car pour l'entourage on n'est PAS MARRANTES DU TOUT. On pleure tout le temps, même pour un grain de sel qui n'est pas à sa place dans la salière...c'est l'enfer!!! Ne désespérez pas on y arrive, mais leds 3/4 du temps toute seule!!!! Je me suis pourtant sentie mourir des dizaines de fois, me nourir de 2 yaourts par jours pendatn 3 ans, mais j'y suis arriver. J'ai déménager, j'ai eu la chance de trouver un CDD de 2 ans, et en 2001, retrouver l'homme de ma vie, mais...marié. Donc actuellemt pas vie facile....... Ce qui serait bien se serait que je sache ce que vous prenez comme médoc, car j'en ai tellement pris que j'en connais beaucoup. On peut peut-être se joindre si vous le voulez par téléphone. ON GUERIT D'UNE DEPRESSION MAIS ON RESTE FRAGILE! mais si vous êtes bien entourée vous y arriverez. On peut parler toutes les 2, j'ai l'habitude d'avoir des amies qui me confient leurs soucis. Je suis en région bordelaise. COURAGE A BIENTOT PEUT ETRE

    Commentaire


    • Winnie



      J'AI OUBLIE 06 74 72 66 60 car je ne peux pas vous obtenir en message privé à

      Commentaire


      • Guerir de la depression
        Merci pour votre témoignage



        Pour commencer, je vais répondre à vos questions:
        - je prends du Cymbalta 60mg. C'est une nouvelle molécule qui parait-il a des très bons résultats. Je les attends car - au bout du 5ème jour de traitement - j'ai surtout eu les mauvais côtés: transpiration excessive, sensation de brulures sur le corps,angoisses, perte de sommeil, d'appétit... J'ai quasiment tous les effets secondaires! Parait que c'est normal car je n'en ai jamais pris. Je me force à manger car j'ai presque perdu 2kg et je suis déjà mince. Je ne fais que 42kg là alors dès que je peux, j'absorbe noix de cajou, glace et chocolat. Comme je ne dormais plus depuis le début du traitement, le médecin m'a prescrit du Lysanxia 10mg le soir, ça a marché car cette nuit, j'ai ENFIN dormi.
        - J'ai commencé à voir une psychologue lundi. Elle a l'air bien, elle m'a ouvert les yeux et me disant que je devais absolument m'arrêter de travailler, pour 2 semaines au moins. Dans 2 semaines, on verra mon état. Je vais aussi consulter un psychiatre qui suivra mon traitement.

        Je suis entourée. Mon amoureux est génial, mes surs aussi. Mes parents sont étranges, comme s'ils essayaient de dédramatiser. Mais ils sont prévenus que depuis hier et ne m'ont pas vu pleurant ou dans un trop sale état. Donc ils réalisent peut être pas. Mais je sais que je peux compter sur eux.

        Pourquoi je suis dépressive aujourd'hui? A cause d'un épuisement au travail, trop de stress, de pression et j'ai craqué. Bien sur, c'est l'élément déclenchant, il doit forcément y avoir des mécanismes sous-jacents qui ont fait que j'en suis arrivée là. Je compte bien essayer de comprendre grâce à la thérapie avec ma psy. Je n'ai pas su m'arrêter à temps, je me croyais wonderwoman... d'autant que je bosse dans un milieu d'hommes donc on ne peut pas trop montrer ses faiblesses . Pendant longtemps, c'est moi qui ai fait du soutien psychologie pour mes collègues car nous travaillons dans une start up qui monte et commence à être connue. Mais tout va vite, trop vite et la pression est trop forte.

        J'espère que de votre côté vous irez mieux. Vos enfants pensent à vous, c'est certain. Vous êtes jeunes, vous avez encore bien de belles choses à vivre.

        Commentaire


        • Merci pour votre témoignage
          Winnie



          Je ne connais pas le médicament que vous prenez, soyez patiente pour voir ce que ça donne. C'est une trés bonne chose que votre ami soit compréhensif! Quant à vos parents ils peuvent ne pas comprendre cette maladie, car comme je vous l'ai dit si on ne l'a pas vécu soi-même c'est difficile à comprendre. Achetez leur un livre sur la dépression peut être comprendront-ils un peu mieux, ou que leur médecin traitant leur explique ce que c'est. Vous semblez être jeune et la vie devant vous. Si c'est une question de travail, travailler dans un monde d'homme c'est pas facile de se faire respecter et de se faire une place, à ce moment là essayez de trouver autre chose, je sais en ce moment c'est pas facile. Prenez quelques jours pour vous reposer mais surtout ne vous enfermez pas comme je l'ai fait.!! Voyez vos ami(e)s. Essayez de changer de lieu pendant quelques jours. Il est bon que ça passe entre votre psy et vous. Je vous remercie pour le "vous êtes jeune"... Je vous souhaite pleins de bonnes choses, et surtout appelez votre psy quand ça ne va pas. Plutôt le psy que votre ami, car malgré sa compréhension quelquefois il peut être "fatigué" de vos états d'âme, mais c'est normal, je vous l'ai dit c'est pas marrant pour nous, mais pour l'entourage non plus! Bon courage.

          Commentaire


          • Stress pas le moral déprime



            Soigne toi à bases de produits naturels de la Réunion
            *Hydrolat de géranium et sirop
            Une cure de silice organique pelargonium serait indiquée
            Un site de bon conseils
            ambrarun.re
            Courage

            Commentaire

            Publicité

            Forum-Archive: 2008-052008-06

            publicité

            Chargement...
            X