publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Je suis perdu

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Je suis perdu



    bonjour ,


    j'ai commencé une dépression depuis un ans environs je change quasi tous les deux mois de traitement je suis très instable je ne contrôle pas quand je vais éclaté bien sur c'est surtout mon époux qui prend malheureusement j'ai refusé le suivie psychiatrique jusqu'à ce matin car mon médecin traitant et moi avons fais un travaille important et j'ai confiance en elle, hier une dispute a éclaté entre mon époux et moi il me reproche mon manque de motivation et mon enfermement dans le noir dans mon lit je le comprend je sais que de supporté c'est très dur malheureusement je me sent impuissante devants la situation j'ai l'impression que je m'enfonce de plus en plus dans une spirale infernal qui ne cessera jamais je me vois tombé chaque jour un peu plus bas et personne ne comprend mon comportement mon mari sait que je suis dépressive mais il ne veut pas m'écoute et comprendre que je ne me gère plus émotionellement il pense que je grossi les choses et ne reconnait pas la dépression ,il m'a fallu du temps pour accepté mon états j'ai des pulsions orale et de gros dégâts des mots envers mon époux et ma famille même vis a vis des gens donc je ne sort plus ne vois plus mes amies et rend mon interrieur infernale.Ce matin mon médecin ma annoncé que je suis certainement bi polaire qu'elle claque pourtant explication a mes comportement soudain ma méchanceté impulsive a l'égard de mon époux,je lui en veux de ne pas comprendre qu'un rien peux devenir une vrais souffrance pour moi mais vraiment un mal qui me ronge au jour le jour mes enfants on pris l'habitude que maman pète la forme a un moment es epuisé a un autre dans son lit relut dans le noir .Ai je le droits de lui faire porté ce fardeau sa fait 12 ke j'aime cet homme mais je nous détruis le vide qui pèse sur notre couple je le tient sur mes épaules j'ai accepté de passé des test lundi pour confirmé la maladie je suis rentrée et j'ai explosé littéralement de tous les cotés et j'ai demandé le divorce, avons nous le droits d'imposé ce terrible mal a nos conjoint ? A NOS ENFANTS? dois je imposé cette vie a ma famille aujourd'hui je suis prête a partir pour ne pas les faire souffrir au quotidien continuer ainsi es devenue trop lourd pour moi mon cur de maman,d'épouse es complètement perdue aidé moi merci;

  • courage



    je vous comprends, et je suis sure que votre mari vous comprend et vous aime puisqu'il tient à vous;
    Votre souffrance es réelle,mais il faut se secouer juste pour faire confiance au médecin et accepter un traitement de longue durée, au moins aussi longtemps que le médecin le demande.
    Du reste, une grande culpabilité se dégage de votre message, c'est ce qui est le plus lourd dans l'affaire, on ne pense plus à soi on pense aux autres qu'on fait souffrir, surtout qu'ils sont si chers!!! Non, ne culpabilisez plus, c'est normal, vous etes malade, c'est pas de votre faute, il faut juste vous dire que vous avez de la chance d'^etre entourée de gens qui vous aiment même si ce n'est pas évident tous les jours. Consolez-vous en vous disant que vous allez guérir , que vous aller compenser tous les dégats.. surtout ne prenez aucune décision radicale avant le raitement. Dites: je suis malades, je ne suispas en mesure de décider de l'avenir d'une famille maintenant;
    J'ai passé par la dépression, j'ai failli tout perdre, le mari et les enfants, mais heureusement que ça a tenu, grâce au soutien du mari, qui en asouffert, qui n'a pas toujours bien agi,mais, il a tenu bon.
    Je vous envoie pleins d'ondes positives et d'amitié même si on ne se connait pas.

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2010-06

    publicité

    Chargement...
    X