publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le boulot et la dépression

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le boulot et la dépression



    Comment faire quand on ne peut plus travailler a cause de ces saletés de crises d'angoisse qui me rende inactive , j'ai le sentiment de ne plus faire parti de la société. j'ai quand même la chance de faire parti d'un association ou l'on crée 5 soirées cabaret anxiolitique avant d'y aller et forcing de mon mari. C'est vraiment plus une vie de se forcer tout le temps on ma toujours dit que la vie méritait d'être vécu et qu'elle était belle par moment je ni crois plus mais on va s'en sortir tous ensemble rien que d'en perler ca fait beaucoup de bien

  • Bonjour



    moi aussi, je me force tout le temps, j ai tendance a avoir des crises d angoisse, sauf que je suis toute seule avec mes 2 filles qui font des etudes, et je suis de plus en plus incapable de les aider
    dans quel coin tu habites?

    Commentaire


    • Boulot et depression



      je suis en depression depuis 2 ans. J'ai été hospitalisé et maintenant je suis suivie tous les mois par un bon psy . J'ai eu plusieurs mois d'arrêt de travail et j'ai travaillé à peu près 6 mois à mi-temps mais là la sécu me met en invalidité 1catégorie cela me mine et m'angoisse aussi mais le médecin de la sécu et mon psy disent que l'on peut en venir à bout de cette saloperie de maladie je vois aussi un psychologue 2 fois par mois je fait tout pour m'en sortir mais là j'ai peur de la rechute . J'espère que l'on va en venir à bout de cette maladie. Courage

      Commentaire


      • Bonjour
        Bonjour



        merci pour ton soutien je vis dans la région nantaise

        Commentaire


        • Surtout, croire en toi.



          Bonjour sanmika.
          J'ai travaillé pendant 20 ans dans une grande entreprise,en donnant le meilleur de moi même.J'ai longtemps supporté ma chef de service : la femme du patron, une personne incompétente et tyranique. Les deux dernières années, j'ai subi un harcèlement caractérisé. Pour évincer cette femme (elle faisait beaucoup d'abus de biens sociaux), la nouvelle direction avait plannifié la fermeture de mon service .pour cela, il fallait que je parte. Quand on a 50 ans et de l'ancienneté,on s'accroche. J'avais les trippes nouées tous les matins, je ne mangeais plus , j'étais sous tranquilisants,on ne me donnait plus de travail, ma chef me terrorisait. Je notais chaque jour dans un cahier les souffrances morales que je subissais.J'ai craqué deux fois: arrêts maladie, asthénie.Au bout de 2 semaines,la Sécu m'ordonnait de reprendre le travail ( pression de ma direction).Le médecin du travail m'a conseillé de voir un psy. Heureusement ,je ne suis pas tombée dans le panneau.Je suis allée le voir, mais je lui ai dit que la malade mentale ce n'était pas moi. Pendant mon arrêt, j'ai fait un bilan de compétences qui m'a permis de reprendre confiance en moi.Le DRH m'a proposé une mutation foireuse que j'ai refusée. On m'a mise a repeindre les locaux de mon service désert pendant un mois, puis ils ont enfin décidé de mon licenciement économique.Je ne faisais plus que 43 kg, j'étais anémiée, mais je quittais enfin ce lieu où j'avais tant souffert. Ils m'ont donné 2000 euros pour acheter mon silence. Depuis, j'ai changé d'orientation parce que je ne supportais plus mon ancien métier. Je suis très heureuse dans mon nouveau job, j'ai repris 7 kg et je ne prends plus de somnifères. Tu vois ,il ne faut rien lacher, il y a toujours une porte de sortie . Il ne faut pas laisser sa peau au boulot. Tu vaux mieux que ceux qui t'agressent. Le travail ,c'est important. Il doit nous aider à nous réaliser, à nous rendre utile, pas nous démolir.

          Commentaire


          • Surtout, croire en toi.
            Tu est vraiment une per sonne courageuse



            ton témoignage montre bien que tu es quelqu'un de courageuse tu es une batante et tu as du coeur merci

            Commentaire

            Publicité

            Forum-Archive: 2012-03

            publicité

            Chargement...
            X