publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Plus aucun espoir, je dérive.

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Plus aucun espoir, je dérive.



    Bonsoir, je suis un jeune homme de bientôt 22 ans et ces derniers jours je craque, ça fait bien 3 ans que je galère.

    Tout à commencé après mon apprentissage en maçonnerie, je voulais changer de branche car ça ne me plaisait plus, j'ai commencé par chercher du travail et passer mon permis, j'ai eu un peu de travail, je n'ai pas eu mon permis.

    J'ai pu prendre un appartement grâce à un travail qui a duré assez longtemps, mais après celui ci, plus rien mis à part quelques missions intérimaires, les factures se sont accumulées, les dettes se sont créées.

    J'avais pris cet appartement avec ma petite amie de l'époque, c'était une belle relation, trop belle, ça à commencé à se dégrader, à devenir difficile à vivre.
    Je cherchais pourquoi elle s'éloignait de moi, je m'en voulais, j'étais certain de faire des erreurs, mais il s'est avéré qu'elle ne m'aimait tout simplement plus, elle restait avec moi pour l'appartement, la nourriture, l'argent.

    Quand elle est partie, je me suis retrouvé seul avec mes problèmes, elle me manquait l'époque ou elle m'aimait encore.

    Lorsque j'ai rendu les clés de mon appartement, j'espérais rester quelques temps chez mes parents, trouver un travail, régler mes dettes et passer enfin mon permis. Malheureusement, il en a été tout autrement, un an plus tard, je rencontre Marie, elle m'a donné beaucoup d'espoir et de courage, je l'aimais beaucoup, mais elle m'a abandonné.

    Toujours pas de travail, ni de permis, je vis chez mes parents à la campagne et je commence à désespérer, je contacte des foyer dans la ville la plus proche et on ne peut m'aider si je n'ai pas de travail, c'est un comble.

    Peu de temps après, il y'a maintenant quelque mois, je rencontre par hasard une fille sur un tchat, on s'entend bien, à tel point qu'on décide de se voir, on se voit le lendemain.

    Tout se passe bien, on se vois, on se revois, on s'entend tellement bien, on s'apprécie puis on tombe amoureux, c'est magnifique, on sors ensemble, on fais des ballades, on passe du temps tout les deux.
    Elle me fais confiance et me confie un secret très important, elle est séropositive, j'aurais pu fuir, mais je l'aime, alors je l'accepte sans la moindre hésitation, elle me dit qu'elle n'espérait plus trouver quelqu'un, qu'elle s'était résignée à vivre seule à cause de sa maladie.

    Mais vous allez rire, je la sens s'éloigner de moi, je ne sais pas pourquoi, elle me dit que ça va trop vite, et elle me laisse tomber, je vois dans ses yeux que ça lui fait mal à elle aussi, mais elle a trop peur. j'ai tout essayé pour la retenir, mais rien n'y fait, elle s'en va.

    C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase, la seule chose qui puisse me donner la force de continuer, c'est l'amour, parce que c'est ce qui compte le plus pour moi, et je ne l'ai plus, je n'ai plus rien.

    Ce soir je suis seul, j'ai peur d'être seul, parce que quand je suis seul je pense à des choses horribles, je me demande si ça vaut la peine de continuer à vivre, j'ai peur pour moi mais aussi au mal que je ferais à mes proches si je disparaissait.

    Je n'en peux plus de vivre ces malchances, ces ratés, sans cesse les échecs se suivent et se ressemblent, j'aime tellement cette fille qui m'a abandonné hier, je la déteste parce que je l'aime.
    Je pleure depuis hier, sans cesse, j'ai mal à la tête à force, et parfois même je n'arrive plus à pleurer, mes yeux sont asséchés.

    Je ne sais pas ce que j'espère en venant ici, c'est comme un ultime recours, la chose que l'on fait pour survivre en sachant que c'est notre dernière chance, parce que je n'ai plus envie de vivre si la vie est faite ainsi.

    Je suis désolé pour la longueur de mon sujet, mais j'avais besoin de l'écrire, et j'ai besoin de vous lire, j'ai peur d'être seul, je suis seul ce soir.

  • Réponse du 08/08/12



    Bonjour

    J'ai lu tout ce que tu as écrit et ça m'a beaucoup touchée, j'ai 25 ans et moi aussi je me retrouve dans ce que tu peux dire. Même si on se sent "seuls au monde", abandonnés de tous, en fait il y a toujours d'autres personnes qui peuvent aller aussi mal que nous, voire pire ou mieux.

    Le fait est qu'il est courageux d'écrire ce que l'on ressent, même si on se dit que c'est une bouteille à la mer et qu'on se dit de toute façon "à quoi bon". J'aimerais te laisser mon adresse mail pour qu'on puisse communiquer, n'hésite pas ça me ferait plaisir : lanie.du89@yahoo.fr

    A bientôt j'espère

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2012-08

    publicité

    Chargement...
    X