publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Perdue, complètement égarée

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Perdue, complètement égarée



    Bonjour,

    Je pense que j'ai un problème. Au début, je ne pensais pas que c'était sérieux, je me disais que c'était juste une passe, mais maintenant j'y pense presque tout le temps et ça m'empêche littéralement de vivre pleinement.
    Je pense que je fais une dépression ou quelque chose qui s'y apparente, plus les idées suicidaires en bonus.
    Ça doit faire... 4 ans. J'avais des up et des down avant, parfois ça se plaçait, mais maintenant c'est là tout le temps, constamment. Je n'arrive plus à me concentrer sur autre chose, j'ai toujours envie de pleurer, le soir quand je suis dans mon lit ou bien sous la douche.
    Et pourtant, j'arrive à être impeccable en apparence. Personne en sait rien. J'arrive pas à leur en parler. Je... J'en ai parlé à une seule de mes amies et elle m'a pas pris au sérieux, elle m'a juste dit d'arrêter d'être aussi pessimiste. Du coup, ça m'a refermé direct et j'ose plus en parler à personne parce que... je sais pas comment leur expliquer que je n'ai jamais envie de rien faire, que plus rien m'affecte, que j'ai l'impression de rien ressentir sauf une tristesse qui m'écrase constamment.
    Je veux dire, j'ai juste 17 ans, c'est pas supposé être normal de toujours se demander comment on pourrait mourir avec tel ou tel objet. Je ne compte même plus les fois où j'ai pensé me jeter en face du train ou du métro ou juste d'une auto. Ou bien de sauter en bas de ma fenêtre.
    La vérité, c'est que je suis trop lâche pour le faire. Je sais que vous allez sûrement dire que c'est juste une passe, que les choses s'améliorent, mais... je me suis dit ça pendant tellement longtemps et ... j'arrive juste pas à voir le bout du tunnel, c'est comme s'il allait jamais finir.
    Je ne veux pas être comme ça, je veux pas voir tout en noir, mais c'est plus fort que moi.
    En plus, il se passe plein de choses dans ma vie et j'arrive tout simplement pas à oublier le passé. Je n'y arrive pas, je ne sais pas comment tourner la page et comment oubleir. C'est comme si j'étais condamnée à toujours écrire sur la même page parce que je ne savais pas comment la tourner. J'ai l'impression d'être une bombe à retardement qui attend juste son heure pour exploser.
    Et je sais pas quoi faire pour éteindre la mèche!
    La seule chose que j'ai toujours envie de faire, c'est de lire ou bien d'écrire. C'est comme si ça me permettait de m'évader et de pas penser à mes problèmes pour un moment, que je pouvais penser à ceux de quelqu'un d'autre.
    Et j'ai essayé d'en parler à mes parents, à quelqu'un, mais j'y arrive pas. Je ... Je veux pas les décevoir en leur disant que j'y arrive pas, que c'est trop pour moi que je ne suis pas capable de vivre la vie que j'ai. Je ne veux pas avoir à leur expliquer pourquoi est-ce que je broie toujours du noir, pourquoi est-ce que quand je me coupe ça me soulage, pourquoi je pense que ma vie ne vaut plus la peine d'être vécue.
    Mais il y a toujours la micro graine d'espoir qui me maintient là, encore à espérer que peut-être quelque chose de fantastique va arriver, mais je commence à désespérer et j'ai peur...
    Je n'ai pas peur de mourir. J'ai juste ... peur de ne plus être là, peur de ne pas savoir qui va vraiment avoir été affecté par mon départ, qui va s'en ficher.
    Vous imaginez même pas toute l'énergie que j'ai dû déployer pour juste écrire ici.
    Je suis perdue, je ne sais pas quoi faire...
    J'aimerais bien vivre... mais pas de cette façon-là.

  • Courage



    Bonjour,
    Je pense que tu devrais t orienter vers le le cmp de ta région pour en parler à une psy, moi aussi je suis perdu en ce moment on est pas mal dans ce cas qu'' elle merde cette maladie.
    Et surtout dit toi qu' il y a quand même des gens qui t'aime

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2012-11

    publicité

    Chargement...
    X