publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mal de vivre

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mal de vivre



    Bonjour a tous,

    Je voulais avoir vos idées, vos impressions, vos solutions concernant mon mal être...

    Ca fait depuis 4 mois que j'ai cette impression d'avoir rendu les armes... Je n'arrive plus a avancer... Je ne suis pas de nature suicidaire car mes 3 enfants sont mon moteur de vie. Seulement chaque jours qui passent la pensée de quitter ce monde m'envahis de plus en plus... (espérer un accident, une maladie grave, etc)

    Ma vie n'est pas si terrible puisque j'ai un boulot, un appartement, l'amour de mes enfants et de mes amies...

    Sinon, le fait est que je suis seule depuis 6 ans, j'ai cumulé les déceptions amoureuses, amicales et professionnel sans compter l'éducation de 3 enfants ados.
    A 20 ans, j'ai déjà fais une psychothérapie qui a duré 5 ans... Mon père venait de décéder, je m'étais fais agressée et mon grand amour se terminait...
    Depuis un an maintenant J'ai commencé une thérapie qui m'était bénéfique et puis, suite à une rencontre toute particulière qui m'a carrément chamboulé (mais n'a aboutit à rien) ... ma joie de vivre c'est carrément envolée... Le néant en moi... un vide terrible...

    Rien de bien terrible vous me direz...
    C'est vrai...
    seulement là, Je ne sais plus trop quoi faire pour remonter, arrêter de pleurer sans raison... arrêter d'avoir le coeur que se serre... etc...

    La médication est elle le seul moyen de remonter la pente ?
    Quoi faire d'autre ?

    Merci pour vos avis et votre aide...

  • Re: Mal de vivre

    Mal de vivre

    Bonjour Solanne,

    Tu as plus que certainement une vie bien remplie, c'est-à-dire t'occuper des tes trois enfants et ton travail.
    En fait dans ce que tu décris transparaissent deux choses qui font que tu ne te sois pas retrouvée en paix avec toi même, j'y reviens plus loin.

    Tu ne dis pas si tu es sous antidépresseur ?

    La première thérapie que tu as faite quand tu avais 20 ans tu l'as suivie longuement donc sérieusement. Déjà là chapeau car peu de gens parviennent à y être réguliers à long terme.
    La seconde thérapie que tu dis avoir commencé il y a un an et qui t'était bénéfique, y as tu mis fin suite à cette rencontre particulière qui t'a chamboulée ?

    - au bout d'une période le corps et l'esprit qui ne font qu'un disent "Stop !" Ils en ont marre de suivre une routine et cela d'autant plus si celle-ci a, soit un élément qui le perturbe (donc est en trop) pour pouvoir continuer, soit un manque de quelque chose (donc est en moins), et parfois les deux. Comme tout être vivant un organisme a besoin d'équilibre pour s'épanouir.

    Pouvoir mettre le doigt sur la blessure originelle n'est pas simple.

    Il faut savoir que tant que l'abcès ne sera pas percé les relations amoureuses risqueront toujours d'être mises à mal . Pourquoi ? Parce entre soi et le futur compagnon tant que subsistera une mélancolie elle risquera encore de faire obstacle. C'est l'une des deux choses qui transparaît dans ce que tu décris.

    Tu dis avoir des amies, quels sont tes rapports avec celles-ci en général vis-à-vis de ton mal être ?

    La vie que tu as, entre tes enfants et ton travail te laisse t-elle du temps pour toi toute seule ? As-tu un dérivatif, quelque qu'il soit, qui t'absorbe l'esprit mais surtout que tu aimes faire à 100 %, qui te permette d'avoir une auto satisfaction ? C'est hyper important.

    Selon les tempéraments ce dérivatif ne sera évidemment pas le même : dessin, peinture, scrapbooking, musique (jouer d'un instrument) - la création est vitale -, natation... équitation : bon à savoir l'équithérapie a souvent fait ses preuves chez les enfants qui ont des soucis de toutes sortes, la relation entre l'Homme et l'animal n'est plus à démontrer pour soigner les maux de l'âme, et nous sommes tous des grands enfants.
    La sophrologie est très bien mais assez chère. L'acupuncture peut aussi être très bénéfique et elle est remboursée.

    Dans l'attente de tes nouvelles






    Commentaire


    • Re: Mal de vivre

      Mal de vivre

      J'ai fait une impasse sur un passage important ton message : tu as posé la question de savoir si la médication est le seul moyen de remonter la pente donc ne tiens pas compte de ma question à se sujet.
      Si tu as pu jusqu'ici te passer de "béquilles" chimiques, je t'encourage vraiment à continuer sur cette voie.
      Ton corps n'en sera que plus apte à accueillir des soins naturels.



      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2015-03

      publicité

      Chargement...
      X