publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Deuil

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Deuil



    J'ai perdu mon conjoint. Il avait 26 ans et il est mort d'une crise cardiaque par un beau mardi de Août, le premier du mois. Il revenait de ses vacances avec moi. Je ne sais pas quoi faire pour m'en sortir.

  • Bonjour



    je t'ai envoyé un message privé

    Commentaire


    • Face a la mort.......



      d'un etre qu'on aime, on se sent mourrir aussi. Pas de la meme maniere, notre corp reste vivant mais notre coeur se brise et ne bat que par instinct.

      Le chagrin ne nous anesthesie pas de la douleur, mais de toute joie, de tout bonheur, qui nous entourent

      Ton ami n'avait que 26 ans, il est mort en pleine jeunesse, a l'été de sa vie et des saisons. Il est mort si brusquement que d'accepter son absence est encore plus difficile pour toi.

      Te sortir de cette peine te semble impossible et je n'ai malheureusement pas de recettes miracles. Je peux juste te conseiller, de ne pas rester seule avec ta souffrance

      De la partager avec tes amis, ta famille, un psy, un forum. De la sortir de ton coeur par les mots ou meme par l'ecriture. D'en parler, de la hurler si cela te soulage.

      De t'imaginer aussi que ton amour est heureux là ou il se trouve, qu'il ne t'a pas quitté.......qu'il s'est juste éloigné de toi pour un temps dont tu ne connais pas la fin.

      Qu'aimer c'est aussi accepter de vivre et d'etre heureuse a nouveau. C'est je crois le plus bel hommage qu'on puisse rendre a ceux qui nous ont quitté. Vivre pour eux, avec pour force leur amour dans nos coeurs!!!

      douce

      Commentaire


      • Face a la mort.......
        "quel beau message !"



        Bonjour Douce,

        Tout ce que tu dis là, c'est exactement ce que je ressens et ce que je fais depuis maintenant presque 1 an que mon amour est décédé lui aussi très brutalement d'un infarctus à 34 ans...je survis pour petit bout de 3 ans ! et tous les conseils que tu donnes c'est exactement ce que j'ai "appliqué" et je ressens exactement tout ce que tu dis....je me dis donc qu'il a du t'arriver à toi qque chose de similaire, et si c'est le cas depuis combien de temps et t'en sors tu ? car ça va légèrement mieux mais je souffre en core énormément,
        il me manque tellement ! c'est si dur de vivre heureuse à nouveau , j'ai peur de ne pas y arriver !

        Merci de me répondre ...à bientôt.
        Magali.

        Commentaire


        • "quel beau message !"
          Comme toi



          j'ai perdu mon mari il venait de feter ses 34 ans et au mois d'aout l'année dernière, il est décédé d'un infarctus massif, nous avons 3 petites filles qui ont maintenant 8,6,2 ans, il nous manque énormement tous les jours, hier c'etait la rentrée des classes, les parents viennent tous les 2 emmmener leur enfant, moi cela fait la 2éme rentrée que je fais toute seule, ce n'est pas évident, maintenant il y a les formulaires à remplir, toutes ces petites choses sont anodines pour beaucoup de gens pour moi c'est terrible de remplir ces formulaires, mais je me bats pour lui pour elles, pour qu'elles grandissent bien malgré la douleur qu'elles ont, j'essaie de les elever du mieux que je peux, comme avant, comme quand nous étions une famille heureuse, maintenant nous sommes toujours une famille mais moins heureuse que l'on aurait put etre.
          Courage à tout le monde
          si tu as besoin de parler tu sais qu'il y aura toujours quelqu'un pour te répondre

          Commentaire


          • C'est injuste



            J'ai perdu mon frère Nicolas le 23 juillet 2006 d'une rupture d'anévrisme , il allait avoir 26 ans au mois de Novembre . Il était sportif , beau , intelligent , généreux et il n'avait aucun problème de santé .
            La douleur est là tous les jours mais je me bats pour qu'il vive encore et pour toujours . Je t'aime mon NIKO .
            C'est terrible , injuste , j'ai pas les mots justes pour soulager ta peine mais il faut vivre , vivre pour ton conjoint .
            Il avait un problème cardio connu avant ce drame ?
            Courage à toi .

            Commentaire


            • "quel beau message !"
              Magali



              Je n'ai pas perdu mon amour, mais si mes mots sont si pres de la souffrance que tu peux eprouver, c'est que je devine ce que j'eprouverai.... s'il me quittait.

              Je navigue depuis plusieurs années sur les forums ou la detresse et la douleur humaine sont une réalité que je ne me sens pas le droit d'ignorer.

              J'ai appris aux fils des messages, a partager les souffrances et surtout a les comprendre.

              Un seul etre vous manque et tout est dépeuplé...... cette phrase est criante de verité. Le vide de l'absence enleve toutes les couleurs de la vie, elle devient grise et on se sent seul, meme au milieu de la foule.... meme pres de ceux qui nous aiment.

              Seul le temps apaise, meme si au bout de trois ans ta douleur est aussi forte, elle s'adoucira un jour et le bonheur reviendra dans ta vie

              Il faut laisser le temps......au temps!!!!

              Voici un texte qui peut etre te rechauffera le coeur :

              "Apprivoiser le chagrin, chaque matin"
              Envoyé par douce139 le 30 janvier à 14:58




              Aux jours de deuils et de tristesses et aussi bien que l'on parvienne à réagir dans la journée, il est deux moments terribles : le matin au reveil et le soir au coucher

              Le matin parce que votre peine vous attend, intacte, incontournable, pire d'avoir été oubliée quelques heures

              Il reste a faire face: la vie est là, exigeante et heureusement!!!
              Le soir, bien davantage encore, est avec le chagrin un douloureux tete à tete, un coeur à coeur, un vide à vide.

              Et vous pensez qu'il n'en finira pas, ou vous voulez le penser, car il faut etre tres jeune, pour imaginer que le desespoir et la révolte qui vous tourmentent garderont leur insupportable intensité.

              Vous ne voulez pas encore l'admettre, mais vous avez appris que les pires chagrins s'apaisent, non parce qu'on les oublie, mais parce que le temps les apprivoise.

              Les souvenirs les plus douloureux, perdent leur acuité, ils ne s'effacent pas, mais s'estompent et prennent avec le temps une surprenante douceur.

              Les instants lumineux surnagent, gagnent en intensité.

              Vous recommencerez à rire, à gouter la douceur du printemps, à écouter de la musique et a vous attendrir devant un enfant.

              Une peine jamais éteinte fera corp avec vos joies. Et elle ne vous empechera pas de vivre, de rire d'aimer.

              La vie est ainsi faite!!!


              douce

              Commentaire


              • Comme toi
                Merci !



                je t 'ai envoyé un message privé.
                à bientôt.Magali

                Commentaire


                • Comme toi
                  Magali



                  Bonjour Vinou, je t envoyé un message privé !
                  à bientôt !
                  magali.

                  Commentaire


                  • D'abord accepter son départ ...




                    puis se tourner vers les autres ... puis se regarder en face ,s'aimer et sourire ... courage !

                    Commentaire


                    • Deuil



                      26 ans !!!! que ça parait injuste. Je comprends ton chagrin. vois, 'j'en'ai 56 Mais ça me semble tout aussi injuste. c'était un second mariage après avoir
                      vécu chacun un mariage douloureux; nous ne sommes
                      mariés qu'en août 2003 alors que nous nous connus en 1992 / Ma méfiance était grande. Mais ce fut un grand bonheur. Malheurseusement le cancer
                      s'est déclare en mars 2004
                      rayons - sonde dans l'estomac - l'horreur. Il est mort dans bras 9/9/2005. Depuis, je ne vis que dans son souvenir.
                      Je sens que ma vie n'a sens alors que j'ai
                      2 grands garçons et deux petits enfants adorables.
                      MAISON VIDE - silencieuse
                      IL ME MANQUE; ALORS JE VOUS COMPRENDS ET SOYEZ Süre que je pense à vous.
                      Courage ;Je vous embrasse

                      Commentaire


                      • Face a la mort.......
                        C'est beau



                        Et j'espère finir par y aarriver. Je viens de perdre un ami très cher qui s'est suicidé et je suis anéantie. Ne plus le voir sourire, entendre sa voix, faire les fous ensemble. C'est très très dur. Surtout que je medis que peut-être une parole aurait pu tout changer et lui enlever cesidees noires, lui atténuer sa souffrance.
                        J'aimerai tant lui crier je t'aime

                        Commentaire


                        • Reponse



                          madame bonjour jai perdu mon pere a ages de 49 ans je nest rien compris ca fait 1 semaine lundi qui et partie et je comprend toujour pas jai 26 ans mon pere et tout pour moi avais que lui il et partie dun malase cardiaque ma mere a pas eu le temps de reagir quil et partie

                          Commentaire


                          • Comme toi
                            Bonjour je souffre egalement



                            bonjour je ne connais pas votre prenom, mais je peux dire que je compatis a vot re douleur a tous les quatre.en effet je viens de perdre l homme de ma vie...j ai passe 30 ans de ma vie a le chercher, apres de nombreuses experiences malheureuses, helas je viens de le perdre car il avait une cirhose du foie, il etait alcoolique, on critique toujours les alcoolos, mais je peux dire maintenant, que c est une veritable maladie, et tout l entourage en souffre...c est tres dur surtout qu autour de moi peu de gens me comprennent apres ce que j ai vecu..j ai tout fait pour lui mais en vain..son demon etait plus fort que tout, meme de l amour...tout ce que je peux vous dire, c est de continuer a vivre comme il aurait voulu que vous le fassiez sans lui...je vous souhaite de tout coeur de trouver cette force a travers vos enfants qui sont jeunes et on besoin par dessus tout de vous.ne faites pas attention au regard des autres... votre vie vous appartient ainsi que celle de vos enfants et leur avenir en depend..il faut leur transmettre cela malgre tout...n hesitez pas a leur parler de leur pere qu ils aiment certainement profondement...courage a tous bisous aux enfants..jasmine.

                            Commentaire


                            • Deuil



                              nous avons perdu notre fille de 26ans, meme après 9ans c'est comme au premier jours, et plus le temps passe cela ne va pas, elle est toujours là nous avons l'impression de la voir partout de l'entendre quand une jeune appelle sa maman das les magasins et surtout que l'on ne me dise jamais cette phrase que je qualifie d'ABSURDE faire son deuil, faire son deuil de quoi???? nous ne pourons jamais oublier une maman et un papa qui souvrent.Pour s'en sortir, malheureusement je ne serais pas de bons conseils mais surtout gardez le bien dans votre coeur

                              Commentaire

                              Publicité

                              publicité

                              Chargement...
                              X