publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Epilepsie et conséquences psychologiques

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Epilepsie et conséquences psychologiques



    Bonsoir,
    J'ai sur mon lieu de travail une jeune femme (28 ans) qui souffre de petites crises d'epilepsie depuis son enfance. Devant travailler avec elle, j'ai l'impression que son comportement est assez instable.
    Pourriez vous m'éclairer sur les conséquences sur le caractére, la psychologique d'un individu de l'épilepsie (avis , livres, site internet)
    D'avance merci

  • Informe-toi



    Bonjour,
    Je peux simplement te suggérer de te renseigner sur la médication qu'elle prend et aller voir sur internet les effets secondaires (premiers et les moins fréquents) car effectivement, certains crées de l'instabilité émotionnelle, irritabilité.... Encore, elle peut t'en parler. Tout est dans la facon d'aborder les choses.
    bonne chance! Amélie

    Commentaire


    • Informe-toi
      Epilepsie au travail



      bonsoir,

      Je suis effarée! Je n'en crois pas mes yeux ! Les épileptiques sont ils des pestiférés ? Reverrons nous des bûchers pour les brûler en place publique ?
      Pourquoi, le fait d'être épileptique, aurait il des répercutions sur notre caractère, notre psychologie ? De plus, se faire qualifier "d'individu" est une chose abominable et inadmissible ! Nous sommes avant tout des êtres humains !Quant a sa soi-disant "instabilité", crois tu que tout le monde autour de toi est équilibré, sans problème de santé ou autre ? Car je te rappelle que bien des raisons font qu'une personne puisse être différente à un moment donné (divorce,souci avec les enfants etc..). Y aurait il une sorte de racisme contre les épileptiques dans ce pays ? Pourtant il existe bien une loi qui punit toutes formes de discréminations au travail, à l'embauche et dans la vie sociale en général...Mais peut-être n'en n'as tu pas entendu parler ? j'hallucine vraiment là ! Je me revois 15 ans en arrière..J'ai eu la malchance de travailler avec deux personnes avec un esprit aussi étriqué que le tien! Nous, les épileptiques nous vivons chaque jour avec notre maladie et dieu merci grâce a un traitement efficace et bien suivi nous menons une vie tout à fait mormale ! Nous avons le droit comme tout un chacun de vivre et de travailler ! De plus, je ne vois pas, en quoi le fait qu'elle souffre d'épilepsie légère te pertube autant. (myoclonie?absences?)Pour ton information les myoclonies sont des contractions involontaire des muscles et les absences sont des moments où le malade ressent une sorte de trou noir, avec un regard un peu dans le vide ou si tu préfères dans "la lune". C'est peut-être pour cette raison que tu la juges "instable". Ah, oui, c'est vrai peut-être ne le sait tu pas , mais il existe plusieurs formes et manifestations de l'épilepsie.Je t'engage donc à te renseigner sur cette maladie, car la connaissance fait reculer la peur! Au fait , rassure toi ce n'est pas une maladie contagieuse !!!
      Nous les épileptiques nous souffrons bien plus du regard, du rejet et du mepris des autres que de notre maladie que nous gérons au quotidien du mieux possible ...Donc, après la collègue épileptique du coin, n'y aurait il pas autour de toi une autre personne qui est un autre "défaut" qui t'insupportes? Obèse, petit, cancereux,souffrant du sida ou d'une infirmité physique? Comme celà en les éloignant de ton voisinnage proche tu te sentiras mieux ?
      De plus de quel droit te permets tu de juger des compètences de ta collègue ? Je te rappelle que EINSTEIN était epileptique...Alors je pense qu'il existe bien des formes d'epilepsie qui n'ont aucun incidence sur l'intelligence de la personne..Bien entendu je ne parle pas des formes sévères de la maladie...
      De toute façon je ne vois pas pourquoi, un épileptique devrait continuellement prouver qu'il est aussi compétant et productif qu'un autre salarié ...
      Malgré tout, je te salue...et j'espère que ma réponse te fera réfléchir un peu plus loin que le bout de ton nez !!!
      Je plains ta collègue !!!

      Commentaire


      • Epilepsie au travail
        Doucement!



        Ma chère,
        je suis une maman, 30 ans, d'un garcon épileptique depuis peu... Contrairement à toi, je n'ai pas considéré son message comme un attaque. Au contraire, il voulait se renseigner, c'est une bonne chose.
        Effectivement, chacun a sa propre personnalité qui est composée, selon les circonstances de vie, de up and down, comme TOUT LE MONDE. Par contre, je peux te dire que mon fils a beaucoup changé depuis qu'il a manifesté des crises épileptiques... Aucune séquelles mais des crises intenses... Au point qu'il s'est rendu aux soins intensifs... Peut-être,je suis pas le connaissance en soi, est-ce sans lien avec son état, car l'épilepsie n'est pas une maladie mais bien un état....
        Personnellement, tu ne devrais pas être si contrarié. Tu sais qui tu es et peu importe le reste... Si cela t'ébranles, dit-toi qu'éffectivement la peur saisi les gens mais ce n'est pas ton problème. Si tu est confronté à des gens ignorant, tu devrais avoir un peu de sympathie envers leur manque d'évolution personnelle... C'est pas évident mais au fond, il font pitié.
        Bonne chance.

        Commentaire


        • Un risque d'etouffement
          ???



          Comme je viens de vous le dire dans le message , le but de mon mail était vraiment de comprendre pour mieux aider. Je pense qu'il n'y a pas que de mauvaise personne sur cette Terre. Bien sur il y des ges malattentonnés mais je ne pense pas qu'il s'embarasse d'aller sur un forum pour s'informer. Donc en résume je ne temais qu'à m'informer car cette fille chande fréquemment de caractéres et dons je voulais savoir si cela pouvait être du à l'épilepsie ou à la médication. Je suis d'accord qu'il y a des gens qui n'ont pas de maladie et qui pourtant instable psychologiqement.
          En tout cas je vous souhaite force , courage et chance dans votre vie.
          Hugues

          Commentaire


          • ???
            ...



            J'avoues que je comprends quelque part la colère de Clementine, même si ce n'était pas ce que signifiait Hughes.
            Ca m'a fait de la peine de lire ça, même si le but était d'aider et de comprendre cette personne épileptique.
            C'est une maladie neurologique et pas mentale alors la psychologie de chacun est très différente.
            J'ai été opérée et je n'ai plus fait de crises depuis maintenant an an, mais l'épiepsie a marqué ma vie durant 14 ans.
            Je suis anorexique et je n'ai jamais rencontr d'autres personnes dans mon cas à l'hôpital. Tout ça pour dire que la psychologie de chacun est différente. L'épilepsie ne régit pas tout, il y a aussi la famille, les amis, la scolarité, tout un contexte.
            Par contre Hughes je te conseille un livre il s'appelle Une cicatrice dans la tête.
            Peut-être que tu pourrais l'offrir à ta collègue, c'est un témoignage, il est vraiment très bien.
            C'est important de ne pas se savoir seule.

            Commentaire


            • ...
              Associations et livre



              J'ai retrouvé le nom de l'auteur, c'est Valérie Pinault-Valenciennes (Une cicatrice dans la tête).
              Et pour l'association : Arpeije (c'est mon ancien neurologue qui est aujourd'hui à la retraite qui s'en occupe, Simone Garrel et c'est quelqu'un de trs bien).
              Il y a une autre association, le BFE (Bureau Français de l'épilepsie) < a ="http://www.bfe.asso.fr/"><u>***clique ici***</u></a>

              Commentaire


              • ...
                Vous pourriez



                m'expliquer en quoi consiste l'opération ?

                Merci

                Commentaire


                • Vous pourriez
                  Vlasova



                  Je vois peut-être ce message trop tard, j'espère que non.
                  Mon opération était un Gamma-Knife. C'est de la radiochirurgie.
                  La cortectomie (opération à crâne ouvert) était trop risquée, on a préféré faire les choses progressivement et commener par le moins risqué.
                  En fait, il y a d'abord tout le bilan pré-chirurgical. EEG avec électrodes de surface puis électrodes intra-cranniennes.

                  A Marseille, on m'a (je le dit simplement, j'ai pas tous les mots scientifiques) visé une espèce de casque sur la tête. Fait tout un tas d'examens.
                  L'opération n'était pas douloureuse, en fait on a vissé ce casque, ma tête sur une espèce d'appareil à Gamma-Knife, ça ressemblait à un scanner géant et pendant 2h45 on m'a envoyé des rayons dans la tête.
                  Ca n'agit pas tout de suite, c'est évolutif, les rayons sont envoyés et font leur travail sur plusieurs mois.
                  Par contre, j'avertis, c'est extrêment dur à vivre par la suite, à un tel point que je ne sais même pas si j'accepterai de le refaire maintenant que je sais et que je l'ai vécu.
                  On m'avait dit: "vous risquez de faire un peu plus de crises, ce sera normal, c'est les rayons qui agisent.."
                  Et pendant 18 mois je n'ai plus eu de vie. j'étais pharmaco résistante et je faisais plusieurs crises par semaines avant l'opération.
                  Après l'opération j'en faisais plus de 100 par jours, je n'avais plus de vie. J'avais du mal à parler, je faisais énormément d'amnésie, mon langage était en sal état. A vrai dire, ils ne pensaient pas que ça ne serait pas irrémédiable.
                  J'étais isolée, toute seule. Seule avec mes crises d'épilepsie, mes crises d'angoisses et ma dépression.
                  Au bout de 3 ans, j'ai retrouvé toutes mes capacités, touytes mes facultés et je ne fais plus de crises.
                  Le mot de la fin, je l'ai eu il y a à peine 2 mois : la tumeur a été tuée, elle ne sert plus à rien, elle ne m'embêtera plus.
                  Peut-être qu'une autre reviendra un jour, peut-être pas...
                  Voilà, j'espère avoir été un peu claire...

                  ps: c'était à marseille

                  Commentaire


                  • Associations et livre
                    Juliette



                    1 petite kestion tu es anorexike depuis combien de temps.merci de ta rpse ke tu me donnera.je sui passr par la é je croi ke ca recommence,je sui oci épileptik celle du gand mal avk 3 traitement différent

                    Commentaire


                    • Comment ça,



                      instable ?
                      mon ami est epileptique et il a un comportement tout à fait normal !!
                      Es-ce-que cette personne a d'autres problemes qui pourais lui provoquer un comportement instable ?!

                      Commentaire


                      • Alors...



                        Moi aussi je tiens à réagir à ce message.
                        Quand je lis des choses comme "l'épilepsie n'est pas une maladie mais un état" , je suis désolée mais ce n'est pas vrai.
                        Un état c'est ce qui caractérise quelqu'un. L'épilepsie n'est heureusement pas ce qui me caractérise mais simplement une maladie qui parfois empoisonne l'existence.

                        Je comprends Madame que votre position de mère d'épileptique soit difficile mais par pitié ne faites pas tout tourner autour de ce soi-disant état en expliquant tout le comportement de votre fils par cette maladie. C'est comme cela qu'on fait de certains malades des "assistés" qui passent leur vie à se plaindre au lieu de VIVRE et de se battre contre la maladie quand elle intervient.

                        Hughes13, certes comme beaucoup de gens autour de moi, collègues connaissances etc. tu ne connais pas cette maladie, peut-être te fait-elle peur.
                        Pour combattre les préjugés, au lieu de juger cette personne en demandant confirmation sur un forum, que son caractère est lié à sa maladie, je te suggère comme cela a déjà été fait, d'aller parler à ta collègue, simplement, en lui disant que tu souhaites comprendre cette maladie, par exemple en commençant par lui dire que tu ne savais pas qu'il y avait plusieurs formes d'épilepsie etc...

                        Tu aideras ainsi tous les épileptiques et leurs connaissances, à rayer définitivement des pensées les préjugés qui en effet ont commencé au Moyen-Age, lorsqu'on brulait les épileptiques car ils étaient crus hérétiques.

                        Merci

                        Commentaire


                        • Re: Epilepsie et conséquences psychologiques

                          Epilepsie au travail
                          Quelle reponse violente

                          Pourquoi une réponse aussi violente? Ce n est pas toujours facile de demander a une collègue de parler de sa maladie. Se renseigner sur un forum n est pas méchant. On peut ainsi comprendre sans vexer son collègue et ainsi ensuite lui en parler plus aisément...

                          Commentaire


                          • Re: Epilepsie et conséquences psychologiques

                            Bonjour je suis épileptique depuis l'âge de mes 12 ans . J'en né aujourd'hui 23 et sa me bouffe la vie. J'aurais voulut savoir si quelqu'un étais dans même situation que moi du fait Que personne Ne Veux De Moi Pour travailler Et faite de mon épilepsie se suis devenu agoraphobe . Se qui je veux dire que je n'est plus aucune confiance en moi et j'ai une peur fou de la foule car j'ai toujours l'impression que je v faire une crise .
                            Si quelqu'un et dans ma situation svp aider moi car je tombe en dépression et j'ai parfois des idées noir .
                            Désolé pour les fautes.
                            Merci d'avance j'attends vos réponses avec impatience.

                            Commentaire


                            • Re: Epilepsie et conséquences psychologiques

                              Salut,
                              A mon avis c'est vraiment difficile de vivre avec l'épilepsie, j'étais très mal à chaque crise. Il y a 2 mois que j'ai changé de médicament qui est plus efficace parce que j'arrive à surmonter les crises épileptiques plus facilement et je ne fais plus beaucoup de panique, je pense que j'ai accepté cette maladie, je suis plus calme. Je prends rivotril (reductilshopcom) c'est un médoc bien efficace, je me suis senti dès le début un peu fatiguée et somnolente mais maintenant je me sens beaucoup mieux.

                              Commentaire

                              Publicité

                              publicité

                              Chargement...
                              X