publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Fc et prise en charge hôpital minable...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Fc et prise en charge hôpital minable...



    Bonjour à toutes,

    Cela fait quelques jours que je lis les messages sur le site et en particulier depuis aujourd'hui. Je me présente un peu, jusqu'à hier j'étais enceinte de 7 semaines et 5 jours. Depuis ma 4ième semaine j'ai perdu du sang, rien de bien important. Au début du mois de février, les pertes ne cessant pas j'ai décidé d'aller à l'urgence pour avoir un avis médical. Quand j'y réfléchi je me dit que j'aurais mieux fait de me casser une jambe ce jour là! En fait à partir de ce jour fatidique ça a été un véritable cauchemar. Après 15h d'attente à jeun seule et en plein stress, aucun doc ne se prononce car grossesse trop récente. Après deux urgentologues m'ayant fait un diagnostic à l'aide de leur iphone ( sans rire!) je finis par voir un gynéco qui me fixe un rdv écho une semaine après. Donc début de ma 6 semaine, écho. Tout est en place, on ne voit pas le coeur foetal mais c'est apparemment trop tôt. Pas de présence de saignements ailleurs. Je repart avec mon conjoint, ravie. les saignements diminuent mais ne disparaissent pas complètement. Je reprend le travail (station debout la plupart du temps et activité physique) et les saignements augmentent. Paniquée je demande l'avis de mon médecin qui me dit de filer à l'hôpital en urgence. Et là rebelote, même bêtises, tout le monde semble s'en ... parce que je ne saigne pas assez. Je passe mon temps à pleurer et à avoir peur. Une autre écho et le verdict tombe entre deux portes dans un couloir, le coeur du foetus a cessé de battre. J'ai l'impression que le sol se dérobe sous mes pieds mais je suis seule dans un couloir entourée d'imbéciles. Je dois retourner à l'urgence pour attendre la marche à suivre. 4 heures plus tard, je vois enfin un infirmier (le seul qui m'aura écouté 5mns dans cette procédure) qui me dit bon je vais essayer de faire accélérer votre dossier. Je patiente ensuite une heure dans une salle seule. Je vois enfin un doc (urgentologue) qui me dit "on se connait" et je lui répond "oui vous vous souvenez je suis la dame enceinte dont tout le monde se fiche!" Il s'arrête de parler et c'est tant mieux j'ai pas envie de l'entendre. Il me dit qu'il va faire descendre l'équipe du planning. Une heure après une "externe" (un bébé médecin comme on les appelle dans mon hôpital) vient me voir seule. Elle a au moins 10 ans de moins que moi. Elle me demande ma contraception et je lui dit l'implant, elle ne sait pas ce que c'est. Je ne lui en veux pas elle est trop jeune pour ça. J'en veux juste au chef de service de ne pas être venu me voir et d'avoir envoyé une externe. Je suis infirmière, je sais qu'on envoie les externes quand on estime que ce n'est pas un cas important et que c'est pas grave, l'externe peut faire des ... il faut qu'elle se fasse la main. La pauvre petite ne peut même pas prescrire ni me faire d'examen. Elle me dit qu'on peut soit me renvoyer chez moi attende que la nature fasse les choses (et puis quoi encore?) soit prendre la maudite pilule, soit un curetage. Je suis pas pour la pilule dans la mesure ou des amies l'ayant prise m'ont dit que ça fait un mal de chien et je trouve ça assez glauque d'avoir à avorter à la maison. Je lui dit que je préfère le curetage. Elle est un peu désemparée et elle me dit qu'elle va en discuter avec le gynéco (ah ben enfin!) Une demi heure après le gygy arrive, un vieux bonhomme prêt à accoucher d'une caisse de bière! Il me dit en gros la même chose en ajoutant que le curetage ça peut entrainer une infection. Là me reviennent en tête les statistique sur l'hôpital public au Québec concernant les infections nosocomiales et je prend peur. Je sais que pour lui ce qui importe ce sont les $$$. Je choisi donc la maudite pilule et repart chez moi. Je pense tout de même à demander un antalgique et on me répond que ça ne sera que des petites crampettes... j'insiste mais le doc est déjà parti et la gamine me dit "ben du tylenol (acetaminophène/paracétamol) avec de l'advil ça devrait aller"...Je lui souhaite de ne jamais à avoir ça à vivre. 800 mg de misoprostol (cytotec). Je passe la soirée prostrée dans la baignoire avec des crampes atroces. Pour celles qui connaissent disons que j'évalue ma douleur à 9,5/10. Heureusement j'ai ma pharmacie personnelle, merci oxycontin!
    Bref aujourd'hui j'ai évidemment le moral dans les chaussettes, toute la famille m'a appelé pour me dire c'est pas grave c'est la nature vous en aurez d'autres....J'ai juste envie de raccrocher le téléphone et de pleurer.
    Mon conjoint et moi même voulons bien sur réessayer, sachant que je suis tombée enceinte seulement deux mois après la reprise des rrrrr (5 ans sans rrrrrr, merci l'implant!) et sans aucun calcul, complètement du hasard.
    J'ai bien sur très peur de refaire une FC et je ne sais pas vers qui me tourner pour la prise en charge sachant que quand je pense à l'hôpital où je suis allée je pense à une tête de mort maintenant genre danger, ne pas entrer!
    J'ai lu partout qu'il faut qu'une grossesse se passe avec le moins de stress possible mais j'ai peur d'être abandonnée par le système médical. le vieux gygy m'a dit d'attendre 2 cycles pour éviter le risque de FC mais je ne sais pas si j'ai envie d'attendre. Je sais qu'il ne faut pas être impatiente mais toutes les vieilles maman m'ont dit "suis ton coeur et ça va marcher". J'ai plus du tout confiance dans la médecine en fait, enfin pas du point de vu gynéco.

    Merci à celles qui auront eu la patience de me lire. Si vous avez des pistes pour la marche à suivre je suis preneuse

  • Cc



    je suis navree pour toi sa m'ai deja arrivée et meme que les gygy de l'hopital te l'annonce de but en blanc pas cool mais je serais toi attend 2 ou 3 mois avant de consevoir de nouveau car ils ont raison sur un point la conception direct apres une fausse couche les chance sont improbable jy suis passer deux fois et surtt ny pense pas trop moi jy pensai trop et jai du attendre 1an a cause de sa

    Commentaire


    • Cc




      Merci pour ta réponse.
      En fait, suite à cette mauvaise expérience j'ai décidé de me faire suivre par un gygy dans une clinique privée. Le gygy a bien compris mon angoisse et m'a prescrit une batterie de test sanguins (notamment pour la coagulation). Il m'a dit que normalement on ne le faisait pas à la première fausse couche mais qu'il faisait ça pour me rassurer. J'ai apprécié!
      Je me suis pas pris la tête pour la suite j'ai laissé faire le temps et je n'ai pas eu de retour de couches. Je suis de nouveau enceinte de presque 6SG! J'ai un taux de BHCG bien supérieur à ma première grossesse. Aucune perte de sang pour le moment. Première écho dans deux semaines, j'ai hâte et très peur à la fois.
      Les nouvelles études montrent que s'il n'y a pas eu curetage et que les examens sanguins sont normaux, il n'y a aucune raison d'attendre. Apparemment ça a très bien fonctionné pour moi mais j'attend vraiment maintenant pour l'annoncer à la famille et aux amis, on ne sait jamais...

      Commentaire


      • Contente pour toi



        Je suis tres contente pour toi la chance finit toujours par tombée et ne t'en fais pas pour cette grossesse reste positive regarde moi sa ma servi mon fils arrive dans trois mois a peine en tout cas mes felicitation a toi

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2012-032012-04

        publicité

        Chargement...
        X