publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mycoses..

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mycoses..



    Voilà à votre avis est ce que la pillule peut etre la cause d'une mycose?
    Peti topo:cela fait 7 mois que je n'ai pas eu de mycoses alors que vraiment j'en ai bcp souffert( à répétition)mais depuis avec un bon traitement et une meilleure hygiene de vie plus rien enfin jusqu'à hier mais cela fait une quinzaine de jours que j'ai changer de pillule passant de adepal à trinordiol.
    A votre avis peut elle en etre la cause?
    Merci de vos réponses et bon courage à toutes!

  • Eh



    c t koi ton traitement contre les mycoses ?

    Commentaire


    • Bonjour!



      moi ça fait 1an et demi que jai des mycoses et ça fait un an et demi ke jai des rapports mais je pe pense ke javé déja ça avant mais bon ce cont les rapports ki lont révélés , car en effet je nai jamais pu mettre de tampons telelment javé mal.

      bref je prennais trinordiol puis maintenant minidril mais cest pire avec minidril...tous les traitements ke jai pu faire nont rien arrangés , rien ne marchent , toi c koi ton traitement?

      donc jenvisaga darrêter ma pillule pdt un mois pour voir si ça vient de ça donc va falloir etre prudente..lol

      Commentaire


      • Eh
        C'est une aide pour comprendre



        Bonjour,

        C'est une aide pour comprendre un état :

        LLes mycoses ont pour conséquence directe d'empecher ou de rendre lasexualité physiquement ( douleurs, sensibilité) ou psychologiquement (culpabilité) difficile.
        Nous sommes très clairement en préence d'une difficulté à vivre la sexualité ou ce qu'elle représente. Le choix de ces maladies permet d'avoir une raison valable, à nos yeux ou à ceux du partenaire, pour ne pas pouvoir. L'excuse est majeure puisque physiquement manifestée. Nous sommes nous-mêmes génés par elles. Ce n'est pas de la mauvaise volonté, du manque d'envie. Du moins est ce que nous pensens sincèrement et de façon consciente.
        Mais que se passe t il en nous ? Quelle est notre insatisfaction dans notre relation à l'autre, à la vie ou au plaisir ? Sommes-nous trop préoccupés, sérieux ? Avons-nous de la difficulté à accepter un rapport agréable et productif à la vie ? Pensons nous qu'il n'est possible d'enfanter que dans la douleur ? La relation avec l'autre est-elle difficile, désagréable de son fait (état infectieux)? Voilà autant de questions non exhautives qu'il peut être bon de nous poser.
        à la différence de l'impuissance ou de la frigidité, qui signent l'incapacité mécanique et l'impossibilité due à la machine (nous sommes impuissants mais victimes), les maladies qui touchent au système génital renforcent l'idée de culpabilité et d'interdit conscient ou inconscient.

        Cordialement.

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2005-062005-07

        publicité

        Chargement...
        X