publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Hysterectomie : panique !

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Hysterectomie : panique !



    Bonjour à toutes
    Je lis vos messages depuis des semaines sans oser y paticiper. Mais arrivée à 2 jours de l'intervention, je me lance car je n'ai lu aucun message qui parle de mon problème : je vais avoir une hysterectomie par voie basse, assistée par coelioscopie et je suis triplement déprimée :
    1 Je vis cette intervention comme un "viol"...
    2 ...et comme une amputation
    3 Mon mari ressent les memes peurs que moi, il est mort de trouille, sauf qu'il ne me l'a avoué qu'aujourd'hui et depuis des semaines c'était le silence entre nous la-dessus et j'étais seule dans ma tete pour ruminer tout ça
    En plus, ma vie sexuelle, c'était déjà la Bérésina, aolrs après, je n'ose pas y penser !!!

    Au secours ! Avez-vous eu les memes angoisses???

  • Idem !



    Bonjour,

    je suis dans le même cas que toi, je dois me faire opérer le 12 au matin, hystérectomie voie basse avec coelioscopie, si une d'entre vous voulait bien nous rassurer, car l'angoisse monte bien.

    Le chirurgien m'a fait signer une décharge, je comprends bien pourquoi, mais ce n'est pas rassurant. je lui ai demandé plusieurs fois si ça se passait bien en général et si mon intervention ne posait pas de problèmes, à chaque fois la même réponse : "il n'y a pas de chirurgie sans risque". Leitmotiv peu rassurant surtout chez des femmes angoissées comme je le suis.

    Mais attention, il ne faut pas voir ça comme un viol, il faut voir l'intervention comme une délivrance, enfin pour moi je le ressens comme ça. J'ai des saignements depuis plusieurs mois, même sous hormones, donc, j'ai choisi l'hystérectomie plutôt que la résection endoscopique qui préserve l'utérus mais qui n'offre aucune certitude de résultat dans le temps. Ce que je veux, c'est ne plus jamais saigner, ça me gâche la vie, ça m'épuise autant moralement que physiquement. Même si je sais que ce ne sera pas une partie de plaisir que cette intervention et ses suites...

    J'attends vos encouragements car finalement j'ai quand même la trouille...


    Merci !!!
    Virginia

    Commentaire


    • Idem !
      Bienvenue au club !



      Slt Virginia
      Quel age as -tu ? Ou vas-tu te faire opérer ?
      J'ai eu les memes discours pour les risques... mais j'ai déjà subi trois autres interventions sous anesthésie générale et ce n'est pas ce qui me chagrine.
      Par contre, mon gynéco m'avait fait croire que c'était ne intervention très simple, presque une appendicite et en réalité, je vois bien que c'est une opération "lourde". Qui croire ?? En plus , mon chirurgien ne m'emballe pas : très froide, je suis le n sur le dossier, pas une femme en détresse...
      Je déprime comme pas possible... et je dois rentrer demain à l'hosto...
      Savez-vous si on peut demander à voir un psy pendant l'hospitalisation ?
      Moi aussi je saigne beaucoup et j'ai parfois très mal (je suis en arrêt depuis 3 semaines !), mais, quand meme, je supporte pas l'idée de l'opération... heureusement, je serai dans les vappes !!
      Biz

      Commentaire


      • Idem !
        Pas de panique les filles



        suffit de lire le nombre que nous sommes pour voir que finalement on est encore la!! et bien la, bien entendu on a toute plus ou moins panique avant l'intervention mais ca,c'est valable a chaque fois qu'il faut y passer, alors dites vous bien que si nous sommes si nombreuses a ecrire sur ce forum, bahh c'est qu'on s'en est sortit!!pour l'apres et bien du temps et du temps rien de plus ,ne pas vouloir mettre la charue avant les boeufs et puis tout reprendra son cours normal, soyez confiantes j'ai des tas de personnes autour de moi qui ont subit cette ablation et puis a chacune sa facon de reagir bien sur mais elles se sont toutes remises, chacunes a son rhytme, ecouter votre corps il vous donnera les limites apres pour le reste, cool ca finira pour etre comme avant soyez rassurees, bon courage et biz a toutes, stella

        Commentaire


        • Plaisir toujours
          Merci !!!



          C'est fou, mais à vous lire, ça m'a fait un bien fou et je me sens plus légère.. déjà, on se sent écoutée, comprise et pas rejetée comme une paresseuse qui se croit malade !!!
          GRAND MERCI pour ce moment d'écoute
          Promis, dès mon retour au bercail, je vous fais un coucou!!! Pour le reste, il faudra que je sois patiente, j'ai bien compris, mais ... est pas mon fort... j'ai toujours l'impression que je ne survivrai pas si ma maison est en désordre et si je ne passe pas l'aspirateur au moins 3 fois la semaine !!

          Commentaire


          • Pas de panique les filles
            Merci de votre soutien



            Petit message pour vous remercier de votre gentillesse.

            En effet, plus le jour approche, plus je suis malade. je dois somatiser, ça fait 2 mois que je sais que je vais être opérée, au début j'étais très cool, j'ai même pris le bon côté des choses à savoir me reposer, lire etc... Puis, depuis quelques jours jours, rien ne va, j'ai mal partout, dans les cervicales, j'ai très mal au ventre, des hémorroïdes, je ne dors plus... La totale comme on dit ! Il faut dire que j'ai eu à faire à un personnel très compétent mais pas assez psychologue pour moi. Je suis une angoissée pathologique depuis que je suis née (j'ai passé une bonne partie de mon enfance dans les hôpitaux), et je ne supporte plus l'idée d'y mettre les pieds. Pourtant, on a besoin des chirurgiens, des médecins, des infirmières...
            J'ai simplement peur de ne pas tenir le coup, lorsque j'ai fait mes prises de sang la semaine dernière pour l'anesthésiste, on m'a dit : Ah ! Bon, une hstérectomie, mais c'est une opération lourde ça ! Et puis quelques autres personnes du corps médical qui m'ont aussi dit que c'était une opération importante. bref, pour quelqu'un qui ne tient pas trop debout, c'est paniquant. Et l'angoisse monte chaque jour davantage. Zut, je me croyais plus forte que ça...

            On devient bête quand on a peur.

            Je remercie Stella et les autres,
            Je reviens vous voir dès que je rentre,

            Virginia

            Commentaire


            • Merci de votre soutien
              Bon courage a toi



              on sera de tout coeur avec toi par la pensee, car nous, qui y sommes passe on sait mieux que personne a quoi on pense et tout ce qui se chamboule en nous,c'est une part de notre feminite qui s'en va,du moins c'est ce que l'on croit avec le temps tu verras que tu resteras femme et que finalement tout ca ne sera qu'en mauvais souvenir, au placard avec tout ce qui nous arrive dans une vie tu sais...je crois que tu es deja bien placee pour savoir d'apres ce que j'ai lu alors tu sais aussi que l'on finit par oublier les mauvais moments pour ne garder que le bon cote de la vie,penses a l'apres tu seras liberee et cool plus de desagrements mensuels!ca c'est le bon cote...en attendant repose toi et prends soin de toi, et puis apres tout reprendra son cours,patience et c'est tout,fait toi chouchoutee!!tu en as besoin, bizou , stella

              Commentaire

              Publicité

              Forum-Archive: 2007-02

              publicité

              Chargement...
              X