publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Règles ultra douloureuses et hémorragiques!

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Règles ultra douloureuses et hémorragiques!



    Bonjour,

    depuis mes premières règles, je suis hs pendant la période des règles: des douleurs qui m'empêche de faire quoi que ce soit.
    J'ai consulter x gynéco et pour résumer leur dire c'est qu'il n'y a rien à faire, çà passera. Ou alors que je suis une parfaite candidate au fibrome lorsque j'aurai dans les 40 ans!

    Le souci c'est qu'à présent j'en ai 26, les douleurs sont bien présentes (je fais du surdosage en advil pour supporter) et elles sont de plus en plus hémoragiques: en plus, je perds des genres de caillots!
    Je ne pense franchement pas que celà soit normal! Je ne sais plus quoi faire! Y'a t-il des gynéco compétents quelques part!
    C'est pas normal d'être pliée en 4 tous les mois et çà depuis que j'ai 12 ans!

    :-/

  • Des solutions



    j'avais le même pb que toi et j'ai pris la pillule très jeune, les douleurs ont largement diminué et l'abondance aussi. Prends une minipillule (cérazette est la mienne), l'avavtage tu as des règles quand elles arrivent (pour moi tous les 3 mois) et peu de douleurs (sinon prens du SPEDIFEN c'est génial, l'ADVIL est avant tout un anti inflammatoire).
    Ca passera avec le temps et les grossesses (j'ai 35 ans et 3 enfants).
    Bon courage
    sabba

    Commentaire


    • Antadys



      on m'a filé cela quand j'ai eu 19 ans la fin de plein d'année de calvaire
      j'ai mon généraliste qui m'a dit un jour, je ne comprends pas qu'on laisse souffrir les femmes alors que ce médicament est très efficace dés l'apparition des régles hop un cachet 10 minutes après plus rien et non ce n'est pas normal et non cela ne passera pas comme cela

      Commentaire


      • Je connais...



        J'ai consulté pas mal de gynécos dans ma jeunesse et tous m'ont soutenu qu'il n'y avait rien à faire.J'ai tjrs perdu de gros caillots...
        J'ai 3 enfants et loin de se résoudre,ce problème s'aggrave.C'est même devenu l'enfer!Peut-être la pilule pourra-t-elle t'aider...

        Bon courage

        Anne

        Commentaire


        • Demande à ton/ta gynéco de te prescrire du ....



          ponstyl. J'en ai pris il y a quelques années et le problème a été résolu de suite.

          Comme c'était il y a donc plusieurs années de cela, il existe maintenant sans doute d'autres médicaments.

          Ne tarde pas, consulte de suite.

          Bon courage !

          Commentaire


          • Argile et homéo



            je comprend ce problème, je connais, les morceaux de foie dans la culotte chaque mois aussi...

            comme je ne supporte pas la majorité des Bonjour

            médicaments, j'ai dû trouver d'autres alternatives qui ont été des cataplasmes d'argile sur le ventre pendant 21 jours à raison de 2-3 heures par jour. des traitements en homéopathie. travailler sur la gestion de mon stress et de mon anxiété, toujours pire dans les mois ou ça atteint un seuil élevé.
            les traitements par cataplasme sont à refaire chaque année éventuellement si ça recommence, mais 21 jours sur une année ce n'est rien.

            Bonne chance...

            Commentaire


            • ?



              tu prends pas la pilule?

              Moi, j'avais des douleurs lors de l'ovulation et lors des règles (qui duraient 10 à 15 jours!) et le gygy m'a donné la pilule à 16 ans pour arrêté ça!

              et en effet, ça a réduit mes problèmes de beaucoup!

              Commentaire


              • ...



                j'avais le mm pb que toi, des regles tres tres tres douloureuse, a resté des journées ds mon lit ac une bouillote sur le ventre ....
                mais le gyné ma donné la pillule et depuis aucune douleures ( ou vraiment minim )
                ils ne t'ont jms proposé ca ?

                Commentaire


                • Demandes à ton gynéco



                  s'il connaît l'endométriose !!!!!
                  C'est inimaginable le nombre d'abrutis de gynécos qui peuvent **c'est normal de souffrir durant ses règles**.
                  Nan je suis désolée c'est anormal !!!
                  J'ai souffert aussi de l'âge de 11 ans à celui de 30 ans avant d'être enfin diagnostiquée et je lis des dizaines de témoignages dans le même sens que le tien.
                  Vas voir sur 3w.endofrance.org ou sur 3w.cf.geocities.com/endometriose_af

                  Ces deux sites sont consacrés à l'endométriose et ils ont tous les deux un forum.
                  Je te copie/colle un texte qu'on trouve sur endofrance.

                  ***Vous souffrez ? Parlons-en !

                  Non, ce n'est pas normal de souffrir. Oui, nous devons combattre la douleur. Pour cela, à nous d'en parler souvent et partout. A nous de rappeler qu'il est inadmissible de laisser une femme souffrir... au nom de la condition féminine.

                  Aujourd'hui, quand une femme ose parler d'endométriose, force est de constater que la réaction immuable de l'interlocuteur profane est immanquablement la même : "est-ce une maladie orpheline ?" Et bien, oui ! Elle est orpheline, même si les études s'accordent pour dire qu'une femme sur dix est concernée, et honteuse parce que la douleur féminine est un sujet tabou et même, aux yeux de certains, totalement dépourvu d'intérêt. Justifiée par notre éducation qui veut qu'une femme souffre car elle porte le péché originel en elle, il apparaît aujourd'hui que cet héritage pèse encore lourd pour bon nombre de personnes, que ce soit pour les femmes elles-mêmes ou leur entourage, et plus grave, pour certains professionnels de santé.

                  La douleur gynécologique est LE symptôme le plus explicite de l'endométriose. Il paraît alors incompréhensible que des patientes souffrant de douleurs pelviennes handicapantes depuis leurs premières règles soient diagnostiquées au bout de neuf années en moyenne.

                  La douleur liée à l'endométriose peut être continue ou ponctuelle, fonction de la localisation des lésions et des adhérences. Liée au cycle, elle se manifeste souvent de manière plus aiguë au moment de l'ovulation ou des règles. Pour certaines, ce sera l'incapacité de mener une vie normale, professionnelle, familiale et intime, que ce soit pour quelques jours ou durablement. Pour d'autres, ce sera l'incapacité de faire un effort physique, que ce soit soulever son sac de courses ou tout simplement tenir debout. Pour d'autres encore, ce sera une douleur telle qu'elle provoquera des pertes de connaissance et des vomissements. Pour celles-ci, il sera impossible de rester longtemps dans une même position et en changer sera tout aussi douloureux que la conserver. Pour celles-là, il faudra recourir à des médicaments anti-douleur, comme les morphiniques, qui leur apporteront un répit, dès lors qu'elles n'y seront pas accoutumées, en échange d'effets secondaires redoutables. Pour toutes, la pire des prisons, celle où l'esprit n'est plus que douleur dans un corps douloureux. Celle où on espère et redoute l'instant qui vient. Où on est prête à tout essayer, du remède miracle au gourou, pour échapper à la douleur.

                  Il existe d'autres conséquences plus perverses de la douleur. Comment imaginer une vie de couple épanouie et pérenne si tout acte sexuel est douloureux ? Comment imaginer conserver un travail, si les absences et les arrêts maladie pleuvent ? Comment empêcher une famille d'éclater, si la douleur ne vous permet pas de vous en occuper ? Comment arriver à reprendre le dessus dans l'état dépressif où vous plonge toute douleur ? Comment ne pas se retrouver seule, alors que la douleur vous isole des autres ?

                  L'endométriose est une maladie courante. Son symptôme le plus répandu est la douleur. Plus tôt cette maladie est prise en charge, moins grave sont les conséquences sur les organes et sur la vie des femmes atteintes. La douleur féminine ne doit plus être considérée comme une douleur mystique et normale mais comme la conséquence de certains facteurs, parmi les premiers rangs desquels se trouve l'endométriose. ***

                  Commentaire


                  • "règles ultra douloureuses et hémorragiques!"



                    Moi c'était mon cas depuis quelques temps, jusqu'à ce que je tombe à 5.3 d'hémoglobine hospitalisation.
                    Là j'ai eu droit à examens sur examens et j'ai beaucoup de fibromes, d'ou une hystéroscopie dans 10 jours

                    Commentaire


                    • Les fibromes ne sont pas réservés à des femmes de 40ans!!!



                      comment un gynéco peut dire ça????? il faudrait qu'il sorte un peu de son monde celui là. j'avais les mêmes symptômes que toi à l'âge de 17ans (règles hyper douloureuses, énormes caillots de sang, malaises...). résultats= fibrome de 8 cms. donc les fibromes n'apparaissent pas forcément à 40ans. ils peuvent être présents avant. il t'a fait une écho au moins avant de dire que ce n'était pas un fibrome ou un kyste?

                      Commentaire


                      • Attention endometriose antadys danger



                        salut,
                        j'ai des régles ultra douloureuses depuis l'age de 11ans. j'en ai vu des médecins et gynécos !..la pillule..pas mal..pas longtemps.. "tu es trop douillette, c'est normal de souffrir" à maintes reprises, alors mange tes anti douleurs !! hop du Ponstyl, ça fait du bien 2 ans, enfin ça réduit pas mal la douleur, puis plus d'effet..comme le reste.. vers 20 ans je découvre l'Antadys ! génial, ça marche trop bien, je peux continuer de vivre !! et quand j'en ai pas je crois mourrir...
                        a 28ans j'ai des douleurs hors régles un peu différentes, je consulte plusieurs fois, analysesSSS de sang, "cancer du colon?" "c'est psy, vous n'assumez pas votre féminité !"etc etc...
                        A 30ans on me découvre des kystes aux ovaires, "ça doit étre ça"!..........Jusqu'a 31 ans ou je me suis fait opérer d'urgence : pochette surprise !! une endométriose avancée qui va me demander pour survrir l'ablation des ovaires, de l'utérus, de trois morceaux d'intestins, avec des restes qui circulent dans le corps, a surveiller toute la vie, avec traitement hormonal a vie évidemment...!!!!! les ANTADYS ont été les meilleurs pour masquer la douleur des années et permettre à la maladie de se développer tranquillement..! autrement j'aurais fini aux urgences plus vite !..(une smaine avant la surprise j'avais fait une échographie et un frotti qui n'ont rien détécter !!!) il n'y a que l'irm pour le voir ... faites attention les filles vous risquez de payer cher en masquant la douleur ..!!!!

                        Commentaire


                        • Attention endometriose antadys danger
                          J'en peut plus regles très abondente et ultra douloureuse!!



                          tous se que tu dit me fait peur car j'ai 19ans un peut eu le même parcourt a quelque chose près premier kyste ovarien a 18 ans il se révelle comme un kyste benain. j'ai toujours eu des règle très douloureuse et je ne c plus comment faire et quoi faire. mon médecin m'a parler de cette maladie l'endométriose il m'a fait passer une eco rien! puis un scanner tj rien et re éco (mais jamais d'IRM) et donc il ya deux mois j'ai décider d'arrêter de chercher l'introuvable mais les douleurs sont de pire en pire même avec un moyen de contraception et des que je change de spécialiste je change de contraception comme si aucun moyen me convenée (patch pilules fortement dosé mini dosé anneaux il me les sont tous fait essayer en moins de deux ans j'ai changer 9fois de contraception mais pas une m'a fait plus de bien qu'une autre) aider moi j'en peut plus et antadys spasfon paracétamole spédifenne rien ni fait !!!

                          Commentaire


                          • Règles ultra douloureuses et hémorragiques!



                            bonjour,
                            c'est la premiere fois que je reponds sur internet dans un forum.. mais je crois que ca vaut la peine: je suis dans la meme situation que toi. les "regles douloureuses" ont ete mon pire cauchemar tout au long de ma vie. Je crois qu'il est necessaire que les femmes qui en souffrent en parle au lieu de dire "c'est normal"... sinon, on se sent completement seul dans son malheur... et quel malheur! J'ai enfin compris que ce que j'avais quand ma mere un jour m'a dit qu ' elle n'avait pas eu plus mal en accouchant de moi que quand elle avait ses regles tous les mois...Je prends pour ma part du flurbiprophen (attention, pas ubiprofen, mais bien flurbiprofen) Ca me soulage et ca rends les douleurs supportable. J'essaie de limiter a cause des effets secondaires... qui ne sont pas si severe si on mange un peu dix minutes avant de le prendre. La dose maxi est de 2 par jours, mais j'en prends 3 les deux premiers jours, en espacant les prises de 8h. Quelque chose de chaud sur le ventre peut aider aussi. Mais le plus important, c'est de comprendre que c'est courant, et pour certaines c'est tres tres douloureux. Nul n'est tenu a l'impossible: je peux travailler avec 40 de fievre, j'ai eu un trauma cranien, des operations.... mais de ma vie, rien de rien n'a jamais ete aussi douloureux que mes regles, a part peut etre une fausse couche. (j'ai souffert sans qu'on me soingne pendant plus de dix jours parceque je ne suis pas allee desuite a l'hopital, et aussi j'ai decrit mes douleurs a l'hopital comme des douleurs de regles... le medecin qui etait aux urgence m'a alors dit que tout etait normal: mes symptomes etaient en fait ceux d'une grossesse extra uterine...) La plupart des gens ne comprennent pas ce que c'est tous les mois.....
                            Je te souhaite plein de courage: ne laisse personne te dire que ce n'est rien...courage! et prends soin de toi....

                            Commentaire


                            • Re: Règles ultra douloureuses et hémorragiques!

                              Argile et homéo
                              Argile

                              Bonjour, j,aimerais savoir si l,argile à causé une forte douleur durant son application dans ton cas? Merci

                              Commentaire

                              Publicité

                              publicité

                              Chargement...
                              X