publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Je minquiète, je vous supplie de m'aider..

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Je minquiète, je vous supplie de m'aider..



    Bonsoir les internautes,

    Tout d'abord merci d'avoir cliqué sur ma discussion car j'ai vraiment besoin de vous je suis très inquiète.
    J'espère que la longueur de ma discussion ne vous découragera pas... Je vous expose mon problème avec le plus de détails possibles pour faciliter votre compréhension, et peut être, vous solutions ! :

    Voilà j'ai 16 ans et je pratique l'équitation depuis de nombreuses années. Il arrive que très rarement, après un cours de mise en selle (cours ou l'on n'est constamment assis dans la selle donc infligeant beaucoup de frottements) je ressente des douleurs vulvaires comme des petites brûlures de frottement douloureuses. Mais seulement pour quelques heures puis elles disparaissent.
    En revanche, la séance de mercredi dernier a été particulièrement douloureuse. Enfin ça, sur le coup, je ne l'ai pas senti. Ça ne me faisait pas très mal mercredi soir. Pas plus que les rares fois ou ça me brûle un peu. C'est jeudi soir que tout a dégénéré.
    En effet j'ai attrapé une rhino-pharyngite (Toux, 40 de fièvre, mal de tête) le même mercredi, mais le matin (avant la séance d'équitation si douloureuse). Et je crois que le "combo" frottement de l'équitation fébrilité/fragilité de mon organisme sans défenses a permis a une mycose génitale de s'installer.
    Deja, que pensez vous de cette hypothèse ?

    J'ai ressenti des démangeaisons durant la nuit de jeudi à vendredi. Ça n'a cessé d'empirer. Vendredi matin j'ai passé une crème apaisante "Saforelle" sur mes muqueuses et ça a fonctionné. La nuit de vendredi a samedi a été atroce ; la douleur mempêche de dormir, en plus de ma fièvre qui ne facilite pas les choses. D'habitude, je ne suis pas douillette, très rarement malade et déteste prendre des médicaments lorsque je n'en ai pas urgemment besoin.
    En revanche aujourd'hui c'est terrible ; je ne peux plus uriner, j'ai terriblement mal. Je marche jambe écartées car mes lèvres ont gonflé et me brûlent énormément. Ça me démange aussi a lintérieur du vagin.

    J'ai regardé l'aspect que tout cela avait :
    - première chose flagrante : une petite boule tout en bas des petites lèvres était agrémentée hier de petits points blancs. Aujourd'hui les petits points blancs ont un aspect plus sec et sont comme de petites croûtes.
    C'est cette petite boule qui me brûle (d'autres petites boules sont en formation je crois)

    - Lorsque j'écarte mes deux petites lèvres je vois plein de petits champignons blancs, plus ou moins grands et un peu visqueux d'apparence. Il semble que ce soit ces champignons qui me démangent dans le vagin.

    J'ai lu sur internet qu'une mycose pouvait être due à un savon irritant ou des douches trop fréquentes.. Je me douche une fois par jour et mon savon ne m'a jamais irritée.
    De même pour les pantalons serrés etc, j'en porte, mais jamais je n'ai eu de soucis.
    C'est pourquoi je pense que c'est du au frottement de la selle et a ma fragilité immunitaire ce même jour.
    J'ai aussi lu qu'il ne faut pas confondre avec l'herpes génital. Je n'ai jamais eu de rapport, ni de contact avec un sexe contaminé. Je suis vaccinée contre le papillomavirus.
    J'ai mes règles donc je ne peux pas voir si mes pertes sont plus abondantes que d'habitude. Tout ce que je vois, c'est que depuis quelques mois, mes règles sont très peu abondantes.

    Ma mère a contacté mon médecin traitant qui n'a pas eu l'ai inquiet du tout et qui nous a prescrit un ovule et une crème apaisante. J'ai appliqué la crème ce matin et ça m'a démangé. J'ai très mal.

    Vous allez vous demander ou est le problème puisque je semble avoir des réponses a toutes mes questions, mais je ne suis pas sure de moi et ça m'inquiète beaucoup.

    Pensez vous qu'il s'agit vraiment d'une mycose vulvo-vaginale ? C'est la force de la douleur qui me fait douter. Ma mère en a déja eu et elle n'a jamais semblé avoir si mal ! J'ai très peur qu'il s'agisse d'autre chose de grave, mais dans ce cas, de quoi s'agirait t-il ?

    Je vous remercie vraiment infiniment d'avoir lu jusqu'au bout,
    bonne soirée

  • Re: Je minquiète, je vous supplie de m'aider..

    Solution trouvée !

    Bonjour,
    Juste pour vous donner des nouvelles de cette histoire..
    Je suis allée aux urgences gynécologiques dimanche soir dernier.
    Les gyneco ont tout de suite pensé à de l'herpès génital cependant j'étais perplexe puisque je n'avais jamais eu de rapports. Ils m'ont expliqué que tout le monde était porteur de l'herpès et que parfois il se declanchait sans même un contact sexuel.
    Ils ont fait des prélèvements et j'ai attendu 3 jours avant d'avoir les résultats : test négatif. Je n'avais pas d'herpes !
    Il s'avère qu'il s'agisse en fait d'un phénomène méconnu de la science, extrêmement rare, nommé Ulcère de Lipschutz. C'est un phénomène qui arrive d'un coup, sans facteur particulier, mais que l'on connaît tellement peu qu'on ne sait le soigner autrement qu'en laissant cicatriser.
    Les gyneco n'étaient pas très à l'aise car il ne leur était jamais arrivé de traiter cela.
    C'est l'équivalant d'aphtes bucaux mais sur la vulve, d'où la douleur terrible lorsque j'urinais.
    Je suis aujourd'hui guerrie et tout va bien,
    Merci pour votre aide en tous cas !

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2014-12

    publicité

    Chargement...
    X