publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'ail, un gros soulagement et une grande satisfaction !

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L'ail, un gros soulagement et une grande satisfaction !




    Bonjour à toutes !

    Pour la première fois depuis 8 ans je viens sur un forum mycoses avec du positif... Je vais tacher de vous expliquer un peu mon parcours...
    J'ai eu ma première mycose à 16 ans et je n'ai jamais pu determiner ce qui l'avait provoqué car à ce moment là j'avais changé de partenaire sexuel, commencé à prendre la pilule et aussi fait une course en montagne lors de laquelle je n'avais pas pu changer de tampon pendant 12 heures.... du coup une de ces choses avait dû la provoquer (sûrement la pilule)... et en plus je n'ai presque pas de petites lèvres donc je suis très fragile et exposée, je n'ai pas de protection contre les agressions extérieures... :-(

    On commencés alors les récidives 1 ou 2 fois par mois, à ne plus pouvoir marcher, m'asseoir, faire l'amour, me baigner, etc.... et les cinquantes ovules et crèmes donnés par vingt gynécos différents...enfin vous connaissez tout ça.. Les premières années la mycose venait souvent avec les règles, après je l'avais tout le temps sauf pendant les règles et là depuis un triste épisode avortement il y a 1 an c'est systématiquement entre l'ovulation et les règles...

    De plus j'ai eu d'autres problèmes de peau récidivants sur le visage pour lesquels j'ai été obligée de prendre de forts antibios, 3 ou 4 fois au cours des dernières années, et ça, ça ne pardonne pas...
    J'ai arrété la pilule au bout de 2 ans, sans effet particulier, je ne l'ai jamais reprise car je ne supporte pas l'idée de mettre ça dans mon corps tous les jours, du coup je n'ai plus de contraception depuis et c'est un peu galère mais bon...

    Après, j'ai cru au miracle avec triflucan (fluconazole) et la crème éconazole mais évidemment dès que j'ai arrété le traitement la mycose est revenue plus forte que jamais et ma flore était complètement détruite. J'ai aussi enduré le régime pas de gluten, pas de sucre, pas de produits laitiers pendant 2 ans sans écarts, les mycoses se faisait peut être un poil plus rare mais rien d'exceptionnel et j'ai produits beaucoup de stress à cause de la frustration (j'ai beaucoup de plaisir à manger et surtout le pain fromage).

    Je suis aussi aller voir une naturo, j'ai payé une fortune et ça n'a rien changé.

    Bref, j'ai tout essayé, et j'ai même fini par recraqué un peu sur le triflucan, ça m'a permis de faire une pause de 2 mois non négligeable pour l'équilibre de mon couple mais après ça, ça a été l'horreur.

    Donc, pour en venir au fait... Il y a 10 jours, je ressens les picotements-grattouillements annonciateurs, au bout de 2 jours, comme d'habitude, ça atteint les sommets de l'invivable, je prends rdv chez encore un autre gynéco et le délai étant de 12 jours avant le rdv je me dis que je dois réussir à me soulager un peu avant. Je réessaye la créme econazole et là, catastrophe, ça m'a litteralement rongé la peau, j'ai super mal réagit, mon corps refuse en masse les trucs chimiques.. Ensuite, je repense à ce que j'avais lu sur les vertus de l'ail et que j'avais un jour tenté de m'en servir et que j'avais laissé tombé car je m'y étais mal pris et j'avais eu peur. Il y a env. 2 ans j'avais essayé la technique de la gousse d'ail frais dans le vagin mais comme je n'osai pas l'insérer j'avais essayé de voir ma réaction en frottant juste la gousse sur les lésions externes, grossière erreur, ça brûle très fort... Donc là, j'ai pris une grosse gousse d'ail frais, je l'ai épluchée, j'ai fait de multiples trous dedans avec une fourchette et je l'ai insérée rapidement dans le vagin, pas juste au bord sinon ça tombe et pas trop loin non plus car ça ne sert à rien et après c'est difficile à récupérer... Pour qu'elle glisse plus facilement j'ai mis quelques gouttes d'huile de bourrache pure, et ensuite je me suis badigeonnée de cette huile sur tout l'extérieur du sexe, du périnée jusqu'au clitoris, et sur les brûlures que m'avait laissé la crème econazole. CE FUT UN MIRACLE !! La réaction est immédiate, les démangeaisons stoppent presque instantanément et le lendemain matin, j'avais du mal à croire que 8 heures avant, je parcourais les 500 m pour rentrer de chez ma soeur en 40 minutes tellement la douleur et les grattement étaient insupportables... Du coup, je ne voulais plus retirer la gousse alors je l'ai gardé jusqu'au soir, en vérifiant 2-3 fois dans la journée si elle était toujours accessible, et qu'elle n'était pas remontée. Le soir, j'en ai remis une nouvelle, histoire de ne pas garder la même plus de 24 heures et plein d'huile aussi. Les journées d'après je ne gardais plus la gousse H24, juste la nuit. J'ai donc passé une trentaine d'heures avec une gousse non stop puis ensuite 4 nuits à la suite. L'huile de bourrache est aussi complètement dingue, elle m'a tout réparé les fissures, et m'a bien asouplit la muqueuse. J'insiste toujours sur le périnée, je masse bien j'en mets beaucoup car lors des rapports quand on est fragile c'est souvent là que ça craque (enfin moi en tous cas...).
    A savoir que quand j'ai commencé l'ail j'ai aussi arrété de me laver avec Gyn Hydralin, maintenant c'est juste à l'eau avec la main et j'ai aussi commencé à manger 1 ou 2 gousses fraîches tous les jours, et C'EST TOUT.
    Alors après évidemment, j'ai la chance en ce moment d'être toute seule dans la maison de mes parents qui sont partis en vacances (normalement je vis en camion avec mon copain), mon homme est parti voir sa famille pendant 2 semaines, et je ne fais que quelques extras en restauration. Donc bien sûr dans cette situation, cest plus facile de suivre le traitement, je me fiche pas mal d'avoir une haleine à l'ail, je n'ai personne à embrasser, mais de toute façon quand je vois du monde, je mange une biscotte, je me brosse bien les dents et après ça ne sent plus.
    Ensuite pour ce qui est de passer du temps avec une gousse d'ail dans le vagin évidemment ça se sent un peu, surtout la journée, des fois en se mettant accroupie ça fait une drole d'odeur mais bon faudrait vraiment que quelqu'un vienne se coller pour sentir, et puis c'est l'histoire d'une journée...

    Après personnellement j'ai passé des années à inventer des histoires à mes copains, en essayant de raconter tout et n'importe quoi mais surtout ne jamais dire le mot mycose parce que ça me gênait trop, les gens qui ne connaissent pas pensent que c'est sale, que c'est un truc de crasseux... Mais là, j'en ai eu marre, je suis maintenant avec un homme super à qui je peux parler et il est au courant de tout dans des termes précis, et franchement c'est un gros soulagement, il est compréhensif et il lutte avec moi. Là, je lui ai dit cette incroyable découverte de l'ail (sans évidemment rentrer dans tous les détails, ce n'est pas utile et pas nécessairement très glamour) et ça l'a fait rire, ce n'est quand même pas anodin comme traitement, mais il est ravi de me savoir aussi heureuse. Bref, si vous êtes avec une personne ouverte et de confiance, parlez lui en, c'est très bénéfique. Personnellement quand je suis en crise, je suis hyper chiante, je suis triste, je ne veux pas sortir, j'ai toujours beaucoup de désir pour mon homme alors c'est plus fort que moi, je le cherche, je provoque, et puis tout d'un coup je me lève et hop, tout d'un coup je passe à autre chose car je me dis que je ne veux pas avoir mal, du coup il ne peut pas comprendre s'il n'est pas au courant enfin bref, ce n'est pas toujours évident de gérer une mycose en couple, mais dès qu'on en parle ça devient beaucoup plus léger et facile...

    DONC, après j'arrete car là j'ai vraiment écris un roman, je vous conseille de l'ail FRAIS, pas séché dans les petits filets, idéalement ... de l'huile de bourrache pure ... C'EST TOUT ! 1 nuit, 1 journée et encore 1 nuit avec une gousse épluchée et bien trouée à la fourchette, puis seulement les nuits, env. 4 ou 5 devraient suffir. Toilette matin et soir à la main et à l'eau clair, et massages à l'huile de bourrache à chaque toilette et aussi si vous vous sentez un peu sèche ou que vous allez faire du sport. Pas de rapport pendant la semaine du traitement, et mangez une ou deux gousses fraîches, cuites elles perdent beaucoup leur effet, et cette consommation devrait devenir un reflexe quotidien pour éviter les récidives, ainsi que l'application de l'huile, qui hydrate et assouplit.

    Je ne prétends pas que ça guérit pour toujours, étant donné que j'ai commencé il y a une petite dizaine de jours, en tous cas pour moi en 6 jours c'était réglé et c'est un énorme bonheur d'utiliser des produits qui ne font aucun dommages sur le corps, qui sont aussi radicaux et qui ne coûtent rien (le flacon d'huile est à env. 12 euros et il y en a pour un moment et l'ail ce n'est pas excessif non plus). Je tiendrai évidemment au courant de l'évolution, mais là ça fait déjà 3 jours que j'ai fini de mettre de l'ail(j'applique juste l'huile) et je n'ai plus rien eu, aucune gratouille, rien ! Alors que je suis dans la période de mon cycle ou normalement c'est l'horreur... Après 8 ans de galère, c'est un bonheur fou, les seules pauses que j'ai eu étaient dû aux médicaments et suivis de crises abominables...

    Bon allez, essayez cette méthode, vous ne devriez pas être déçues, et surtout ne soyez pas effrayées pas la sensation de brûlure que vous pouvez sentir à l'entrée du vagin quand vous insérez la gousse, elle peut être un peu intense au début à cause de l'irritation de la muqueuse mais ça ne dure que quelques secondes et après plus rien...

    Voilà, je vous embrasse, bon courage !!


  • L'ail , un remède efficace



    Bonjour,
    Je suis d'accord avec lefficacité de l'ail. Seulement je voudrais savoir s'il y a des inconvénients, car 2 jours après l'introduction de l'ail dans mon vagin, j'ai eu des saignements (pas beaucoup) et la durée est pareille à celle des règles normaux. J'aimerais en savoir plus
    Merci.
    Cordialement

    Commentaire


  • Re: L'ail, un gros soulagement et une grande satisfaction !

    Vaginites : solutions naturelles radicales

    Bonjour,
    je viens de découvrir ton article, java219! et je tiens à t'en remercier! De tous les messages que j'ai lu sur des forums concernant "la vaginite", le tien est le plus complet en termes de ressentis et d'expérience. C'est un sujet délicat, et il est difficile pour moi d'en parler autour de moi, autant pour être conseillée, que pour parler des inconforts et des impacts sur la vie de couple, par exemple... Ton "roman" décrit tous les petits détails que je vis moi-même, et c'est un soulagement de voir que je ne suis pas la seule!!! donc merci de t'être si pleinement livrée, dans le détail!!!

    j'ai donc effectué des recherches sur le net, et suis tombée sur ce document formidable pour curer les vaginites. Je n'ai pas encore mis ces remèdes en pratique, mais le discours de Mme Beaudry est très convaincant! et puisqu'il ne s'agit que de produits naturels, il n'y a pas de raison de s'en priver!!!

    1- voici le lien pour trouver l'article sur Google Books : et le passage sur l'emploi de compléments d'ail à ingérer se trouve p.192.

    http://books.google.fr/books?id=dUBhaybDn1YC&printsec=frontcover&hl=fr#v= onepage&q&f=false

    (n'oubliez pas que le comportement alimentaire influence l'état de votre flore vaginale! un traitement de fond de l'intestin et du foie est donc à envisager pour traiter les maux vaginaux!)

    2- j'ai aussi trouvé cet article qui confirme ton utilisation de l'ail en "remède local par insertion vaginale". (ça peut paraître fou comme technique! mais tu es la preuve que ça marche!! . voici le lien :

    http://www.experts-tourisme.fr/comment-vaginite-b1039828.htm

    voici le passage "remède de grand-mère":

    "Trempez un tampon de yogourt nature et l'insérer dans votre vagin. Répétez cela plusieurs fois par jour. Les ingrédients contenus dans le yogourt ont la possibilité de restaurer l'équilibre naturel du vagin. Un autre remède maison qui a été éprouvée à fournir des résultats étonnants de l'ail. Insertion d'une gousse d'ail dans le vagin peut assommer une infection à levures en un rien de temps. Assurez-vous que vous enroulez l'ail dans l'huile d'olive un morceau de gaze trempé et attacher une corde à lui pour enlèvement. "

    3- pour finir, d'autres idées de remèdes simples trouver sur un site : http://missira.bestmonde.com/bestway/show_bestway.asp?page=traitement-des-vaginites&i_id=12825&s=

    Traitement des vaginites

    Les recettes que nous proposons ne remplacent pas lavis médical. Il sagit des recettes de grand-mère qui ont fait leur preuve dans la lutte contre les vaginites.

    Dès les premières manifestations des vaginites qui se caractérisent pas des démangeaisons et des brulures au niveau de la vulve :

    - Bain de sel : mettre une tasse de sel dans une demi-bassine deau tiède et sasseoir dessus pendant un quart dheure. Faire cela une fois par jour pendant une semaine

    - Purée dail : écraser une gousse dail et introduire la purée dans le vagin et garder cela pendant deux heures

    - Yaourt : à laide dune spatule, insérer léquivalent dune cuillère à café de yaourt dans le vagin le soir avant de se coucher.

    - Vinaigre : mettre quelques centilitres de vinaigre dans un litre deau et en faire sa toilette intime chaque matin.

    - Utiliser une crème à base de bardane après la toilette intime ou le bain de sel.

    - Utiliser les préservatifs

    !!!! Si les symptômes persistent au bout de deux semaines, consulter un gynéco

    J'ESPERE QUE CECI POURRA VOUS ETRE UTILE.
    SI VOUS UTILISEZ CES TECHNIQUES, MERCI DE LE PARTAGER ET DE CONFIRMER (OU INFIRMER!!) LEURS EFFETS!!!
    bonne guérison à toutes!!!!

    Commentaire


    • Re: L'ail, un gros soulagement et une grande satisfaction !

      Un grand Merci à Java 219 pour ce remède miracle. Depuis 20 années j'ai toujours eu des douleurs et souffrances régulières, parfois insupportables et rien n'y a jamais fait (ovules etc..). J'ai essayé l'ail frais comme vous l'expliquez et là...Je rêve!!! Si vous avez une page Facebook il serait bon de répandre l'information. Car personne n'y pensera jamais. C'est tellement naturel et efficace. Tous mes remerciements

      Commentaire


      • Re: L'ail, un gros soulagement et une grande satisfaction !

        Bonjour tout le monde,

        Je suis nouvelle sur ce forum et je suis certaine qu'il m'en apprendra beaucoup.

        Je suis une femme de 63 ans et n'avais jamais eu ce genre de problème (démangeaisons intimes) de toute ma vie.
        Puis, depuis environ 1 an, je suis aux prises avec ce problème et c'est vraiment très incommodant.
        Je n'aime pas consulter des médecins et je fais plus confiance au pharmaciens. Donc, j'ai exposé mon problème et n'ai pas eu de résultat positif.

        Bon, puisqu'il faut se lancer, j'y vais. Ces démangeaisons sont vraiment intolérables, il m'arrive même de me gratter au sang. Ce qui devient super douloureux lorsque j'urine et c'est très inconfortable. Surtout quand une crise de démangeaison nous prend en marchant dans la rue ou en public.....

        J'ai essayé crème antifongique, crème peau sèche, vaseline, crème de zinc pour bébés et mème crème à base de yogourt mais rien n'y fait! Tout cela ne soulage qu'un certain laps de temps mais cela est toujours présent.
        Je prends des capsules canneberges, espérant que cela soulage un peu et c'est le cas, mais pour un temps seulement!
        Donc, merci à vous toutes
        Je vais essayer ce remède de grand-mère et je suis confiante.
        Je vous donnerai des nouvelles.
        Dernière modification par nicholina31, 17.08.2016, 12h21.

        Commentaire


        • Re: L'ail, un gros soulagement et une grande satisfaction !

          • Jeanne20 Aujourd'hui, 11h13
            bonjour !
            J'ai 17 ans et j'ai un problème, il y a un mois et demi j'avais attrapé une vaginite, c'est à dire que j'avais des démangeaisons, des pertes blanches, des écoulements importants après les rapports sexuels et au fur à mesure du temps de grosses douleurs lors des rapports, de plus je souffrais d'un gonflements au niveau des lèvres autour du vagin ce qui encore une fois ne facilitait pas les rapports. Je ne sais pas comment je l'ai attrapé car c'est arrivé juste au moment où j'ai commencé à prendre la pilule, commencé à avoir des rapports sexuels avec mon petit copain sans préservatifs et ou j'avais acheté un gel douche absolument pas adapté à la toilette intime, donc je ne sais pas.
            pour me soigner je suis allé à la pharmacie et ai acheter les trois comprimés myco hidralyn à faire sur trois jours et hop j'étais guéris donc trop heureuse! 3 jours apres j'ai eu des rapports avce mon copain et je ne souffrais plus donc c'était un gros soulagement et malheuremsent des le lendemain j'ai ressenti des picotements, demengeaisons comme avant et je sens que ca va revenir! Comme c'est revenu des le lendemain des rapports des sexuels est ce que cela peut venir de mon copain, je ne m'y connais pas vraiment! J'ai vraiment besoin de votre aide !!! D'où ça vient et comment m'en débarrasser définitivement sans besoin de traitements sur ordonnance!
            Svp aidez moi! :/

          Commentaire


          • Re: L'ail, un gros soulagement et une grande satisfaction !

            Tu est aller voir ton Gyneco?

            Commentaire

            Publicité

            publicité

            Chargement...
            X