publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Si vous souhaitez des enfants, non à l'embolisation des fibromes utérins

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Si vous souhaitez des enfants, non à l'embolisation des fibromes utérins




    En 1999, (31 ans à l'époque) j'ai subi une embolisation des fribromes, suite au conseil du professeur qui me suivait. Le mois suivant, plus de règle... alors que je n'avais jamais subi aucun retard. J'ai consulté pendant un an, pris plein de traitement hormonaux, tout celà pour, au bout d'un an, apprendre que mon utérus était embolisé.

    Le choc, surtout qu'en début d'année 1999, j'ai perdu un BB et que j'en voulais un autre très vite.

    Suite à cette découverte, j'ai subi 5 interventions pour me reconstruire un utérus. Interventions qui n'ont rien données.

    Un matin, je me suis réveillée et je me suis dit : "tu n'es pas responsable de ne plus pouvoir donner d'enfant à ton mari, ils doivent payer !" J'ai donc porté plainte contre l'AP-HP, ce ne fut pas facile mais au bout du compte, l'erreur médicale a été reconnue. Je me suis sentie libérée.

    Aujourd'hui, je suis une maman heureuse d'une petite fille que nous avons adopté à l'âge de 16 mois (originaire de Chine). Elle a 4 ans et évidemment, c'est la plus belle des fillettes
    Même si on vous dit que la technique a évolué, surtout ne tentez pas le diable, pensez à mon histoire qui n'est malheureusement pas unique.

    Si vous souhaitez m'écrire, voici mon email : isab9268@hotmail.com

    Je tiens à préciser que me cas n'est malheureusement pas unique. En discutant avec une collègue, nous nous sommes aperçues qu'elle avait subi la même intervention, un an avant moi !!, au même hopital, avec le même professeur.

    Elle vient seulement, ce moi-ci, soit dix ans après d'obtenir que son erreur médicale soit reconnue comme telle !

  • Cela arrive



    l'embolisation intervent souvent comme laternative à l'hystérectomie. alors si l'embolisation est proposée (c'est une chance, tout le monde ne peut pas)il faut saisir cela, et il est tout à fait envisageable d'avoir des enfants après ! vous avez connu une erreur médicale, cela peut arriver mais l'embolisation ne rend pas la femme stérile !

    Commentaire


    • Cela arrive
      Une chance ....



      ........... une façon de faire du fric sur le dos de jeunes patientes. J'ai eu recours au plus grand expert médical de Paris, qui, au passage, malgré son intervention auprès du Ministre de la Santé n'a pas pu avoir mon dossier médical complet ...
      Cet expert a demandé, au professeur qui a pratiqué cette embolisation, (connard aujourd'hui en retraite pourquoi le choix de l'embolisation avait été fait sur une femme en âge d'avoir des enfants (31 ans à l'époque). Celui-ci n'a pas pu répondre, évidemment.

      L'embolisation n'est pas une chance mais une technique qui ne devrait pas être prposée aux femmes en âge d'avoir des enfants.

      Mon but n'est pas de polémiquer mais d'informer sur une erreur dûe à l'embolisation dont je ne suis malheureusement pas la seule victime. Et rien, ni personne ne pourra me l'interdire.

      Cordialement,

      Isabelle

      ps : j'ai lu des trucs pas possibles, genre plus la douleur est intense après l'intervention, plus il y a des chances de réussite de l'embolisation. Sachez que j'ai souffert un martyre ...

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2008-12

      publicité

      Chargement...
      X