publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Hysterectomie et ablation ovaires sous celioscopie - hemmoragies dues aux fibromes

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Hysterectomie et ablation ovaires sous celioscopie - hemmoragies dues aux fibromes



    Bonjour,

    J'ai 48 ans et je galère depuis plusieurs années à cause des hémorragies causées par plein de petits fibromes incrustés dans l'utérus.

    Après avoir essayé moultes traitements et les hémorragies allant en augmentant, je suis allée consulté un chirurgien à l'hopital beaujon à Clichy (92) sur les conseils de ma gynéco.

    Il a donc été décidé de m'opérer mardi 16 Février sous anesthésie générale (une première pour moi) et par celioscopie (on te fait 4 petits trous dans le ventre et le chirurgien opére en travaillant avec des pinces.

    On m'a enlevé l'utérus et les ovaires (sur les conseils du chirurgien)

    Tout s'est bien passé j'ai été opéré Mardi, je suis restée sous morphine jusqu'à mercredi, mercredi matin on m'a enlevé ma sonde urinaire (faut pas s'inquiéter pour l'enlever, c'est indolore) et je me suis levée dès mercredi matin avec l'aide des aides soignantes pour faire une première toilette et faire pipi (ca tire un peu sur les cicatrices, mais cela s'est bien passé).

    Mercredi on a arrêté la morphine et on m'a donné des calmants genre doliprane, franchement moins qui suis douillette (j'angoissais ferme avec l'opération), ca tire pour se lever ou s'asseoir, mais moins de douleurs que lorsque j'avais mes règles ou mes hémorragies.

    Jeudi, mon ventre était gonflé à cause des gazs injectés pendant l'opération pour gonfler l'abdomen, j'ai fait de la marche dans les couloirs (faut pas hésiter à beaucoup marcher pour remettre la machine en route) et miracle je suis allée à la selle (pas douleurs particulières) et mon ventre a commencé à dégonfler.

    Et aujourd'hui je suis sortie de l'hopital, tout va bien, je vais enfin dormir dans mon lit.

    On m'a prescrit du doliprane pour les douleurs et je dois avoir pendant 2 semaines une piqure pour éviter la phlébite.

    Si vous avez des soucis, faut pas hésiter à en parler aux infirmières, elles sont formées et sont à l'écoute, elles vous aideront.

    Si souhaitez d'autres renseignements, n'hésitez pas à me contacter.

  • Hysterectomie avec ablation des trompes



    bonjour, cela fait déjà plusieurs jours que je consulte les sites parlant d'hystérectomie afin d'essayer de me rassurer sur l'opération. En effet je dois me faire opérer le 22 février car mon gynéco a découvert un fibrome logé au coeur de mon utérus, fibrome très douloureux que rien ne calme et beaucoup de saignements. Il lui est impossible de retirer le fibrome seul. Actuellement je suis sous Luteran pour essayer de diminuer le fibrome qui n'est d'ailleurs pas très gros et calmer les saignements. Mission réussie en ce qui concerne les saignements, mais le rendez-vous pour l'opération est pris. Cela se fera par voie basse sous célioscopie, j'ai une trouille monumentale, peur de l'anesthésie, d'avoir mal au réveil et surtout l'impression que l'on va m'enlever ma féminité(cela peut paraître ridicule mais ça me travaille beaucoup). Ton témoignage est plutôt rassurant. J'aurai aimé savoir si de retour chez toi tu as pu reprendre tes activités de la vie courante ou as tu été contrainte au repos forcé. De même au bout de combien de temps as tu pu reprendre ton travail ainsi que la reprise d'un sport ?

    Commentaire


    • Je dois en faire une aussi !



      Par contre, mon gynéco me dit devoir ouvrir dans le bas du ventre, d'un côté à l'autre. J'ai un utérus fibromateux avec épaississement des parroies utérines et des règles constantes avec périodes hémorragiques et ce depuis 8 mois. On avait réussi à modérer un peu les saignements durant quelques mois avec le Lutéran et des ampoules que mon gynéco m'a donné en aout dernier, puis la semaine dernière, mais à prendre 4 jours maximum. Résultat pas génial, toujours des saignements abondants.

      Je suis seule avec deux enfants de 8 et 10 ans, et je dois attendre avril (période de vacances scolaires) pour l'opération, ne pouvant laisser les enfants seuls durant ma semaine d'hospitalisation.

      J'appréhende beaucoup cette opération, mais vivre comme ... est vraiment pénible et handicapant. Mon gynéco me parle d'une convalescence de 4 voir 6 semaines.... je me demande déjà comment je vais pouvoir gérer ça !

      Si vous pouviez m'apporter vos témoignages, ce serait gentil.

      Courage à toutes.

      Commentaire


      • Je dois en faire une aussi !
        Je te souhaite bon courage



        et j'espère que tout ira bien pour toi
        ta situation m'a touché seule avec tes enfants comme ça avec en plus ce soucis de santé
        j'espère que tu auras des amis et de la famille pour te donner un coup de main pendant cette période
        j'ai moi aussi un uterus fibromateux mais il me laisse tranquille pour le moment

        encore tous mes encouragements

        marie

        Commentaire


        • Je te souhaite bon courage
          Hélas non



          Des amis qui me soutiennent, j'en ai quelques uns, mais trop éloignés ou débordés eux mêmes pour m'aider. Ma famille, si on peut appeler ça comme ça, mes parents sont trop âgés et dans un sale état, ma mère a perdu la tête, mon père s'en fout de tout sauf de lui même.... mon ex mari ne donne plus signe de vie, même pour ce qui concerne les enfants et ce depuis novembre dernier, pas d'amoureux (là je suis vaccinée mdrrrrrr) donc, je gère seule, en essayant de faire bonne figure devant les enfants, mais inquiète malgré tout. Ma seule aide : ma conseillère sociale m'a dit que je pouvais bénéficier de l'aide d'une travailleuse sociale pour l'après opération, ménage, conduites d'école etc...

          Merci pour ton soutien néanmoins, j'ai l'impression d'être vachement abandonnée, même si je sais que ce n'est pas si "grave" une hysterectomie, qu'il y a pire.

          Comment soignes-tu ton souci ? Lutéran ? Chez moi ça a fonctionné quelques mois au début, puis peu à peu, entre règles en continu puis hémorragies, je galère !

          Commentaire


          • Coordonnées gyneco



            Bonjour, j'ai 50 ans et beaucoup de fibromes dont deux très gors. Je suis sous luthényl depuis deux mois mais je perd beaucoup de sang dont des caillots. Ma gynéco dit qu'il faut un acte chirurgical pour retirer dans un premier temps les gros fibromes et on se donne un an pour l'ablation de l'utérus. Je ne suis pas douillette (j'ai eu un cancer du sein) mais je souffre énormément lors de ces crises. J'habite une commune près de Clichy. Pourriez-vous me communiquer les coordonnées du chirurgien qui vous a opéré ? Par avance, merci

            Commentaire

            Publicité

            publicité

            Chargement...
            X