publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Règles en milieu de plaquette, comment les stopper ?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Règles en milieu de plaquette, comment les stopper ?



    Bonjour à toutes,
    Depuis 2 mois j'ai perdu pas mal de poids (rupture difficile), sauf que du coup j'ai tout le temps mes règles... je pensais que ... était stabilisé avec ma pause puis l'attaque d'une nouvelle plaquette, mais j'en suis à ma 1ere semaine et j'ai déjà mes règles... Comment faire pour les stopper rapidement ? c'est très handicapant ! Merci !

  • Des



    oublis de pilule? Diarrhée et/ou vomissements dans les 4 heures qui suivent la prise de la pilule? Interaction médicamenteuse éventuelle avec la pilule?

    Commentaire


    • Fais




      Il n'y a pas de cycle sous pilule. Plein de facteurs peuvent donner des saignements durant la plaquette et non, on ne change pas forcément de pilule sur le champ dans ce cas. On peut très bien se faire prescrire une contraception par son généraliste ou sa sage-femme (il n'y a pas que le gynécologue) et une prise de sang n'est pas obligatoire au début.

      Commentaire


      • Cela
        Allez, zen



        Je ne suis ni froide ni autoritaire ni dans mes posts ni dans la vie. Si tel était le cas je ne prendrais même pas le temps d'expliquer les choses et me contenterais de juger sans plus de commentaires.

        Certes, dans un forum chacun peut raconter son expérience mais là, tu as tendance à partir de ton expérience pour tirer des conclusions générales, ce qui n'est pas possible en pratique.

        La gynécologie (comme les autres domaines de la médecine d'ailleurs) n'est pas qu'une question d'avis. Sur certains domaines il est bien sûr possible que l'ensemble des spécialistes ne soit pas d'accord à l'heure actuelle mais sur tous les messages où je me suis permise de corriger tes propos ce sont des vérités admises par tous aujourd'hui (ex: on ne soigne pas les mycoses vaginales par antibiotiques mais antifongiques, il n'y a pas de cycle ni de période d'ovulation sous OP...). Sur ces points bien spécifiques ce n'est pas une question d'avis mais de connaissances d'une pathologie ou d'un médicament (ex pour la mycose vaginale on sait que cette pathologie est provoquée par la multiplication excessive d'un champignon, le plus souvent candida albicans, au niveau du vagin => c'est un champignon et non une bactérie => on donne donc des antifongiques, contre ce champignon, et non des antibiotiques, contre les bactéries pour traiter cette pathologie ET on conseille des probiotiques pour rééquilibrer la flore vaginale).

        La médecine générale est une spécialité médicale. Les médecins qui exercent cette spécialité ont fait 9 années d'études dont 3 années d'internat. Avant cet internat ils on étudié un socle commun de connaissances avec tous les autres futurs médecins pour passer les ECN. Dans ce socle commun il y a une part de gynécologie et d'obstétrique. Pendant l'internat les internes en médecine générale ont un stage obligatoire en service de gynécologie-obstétrique (ce sont eux que tu as bien plus souvent que tu ne le penses aux urgences gynéco d'un CHU). Alors, après certes, un médecin généraliste n'est pas un spécialiste en gynécologie-obstétrique mais il peut très bien prendre en charge un suivi gynécologique courant (frottis, examen gynéco, examen des seins...), une prescription de contraception, ainsi que les pathologies les plus courantes et "non compliquées" dans ce domaine (ex: mycose, kyste fonctionnel) ET être en première ligne pour te prendre en charge pour un souci gynécologique, quitte à t'orienter vers un gynéco seulement si nécessaire. L'ensemble des généralistes ne prend pas en charge le suivi gynécologique et la prescription de contraception pour les femmes mais sache que de plus en plus le font. Toutes les femmes ne courent pas chez le gynéco au moindre souci gynécologique car ce n'est tout simplement pas possible dans certaines régions (ex: à certains endroits en France tu peux attendre jusqu'à un an pour un rdv gynéco et encore il faut faire de 30 à 40 minutes de route au moins). Alors, heureusement que les généralistes peuvent prendre ces femmes en charge du moins au moins pendant un 1er temps. Le souci c'est que l'on ne connait pas assez leurs compétences...comme celles des sages-femmes d'ailleurs.

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2012-122013-01

        publicité

        Chargement...
        X