publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Endométriose bébé - besoin de conseils

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Endométriose bébé - besoin de conseils



    Bonjour!

    Je vous écris car j'ai besoin de vos conseils et lumières.

    Il y a 1 an, j'ai appris que j'avais une endométriose. Jusque là, rien de très original. (Si jamais, pour la suite, j'ai 26 ans...).

    Enfin bref, j'ai ma maladie en main... je me suis soignée, j'ai changé d'alimentation (j'ai d'ailleurs créé un blog sur le sujet : http://saishokaa.wordpress.com). J'ai été voir un médecin chinois, etc.

    Toutefois, depuis 1 an, les médecins n'arrêtent pas de me dire... mademoiselle, si vous voulez un enfant. C'est maintenant.... plus le temps passe, plus vos chances de procréer diminuent...

    Aujourd'hui, ça fait 2 ans que je suis avec mon copain. Il a été adorable pendant l'opération, et après aussi... et quand s'est posé cette fameuse question du : il faut se dépêcher pour avoir un enfant parce que c'est pas dit que je puisse... il a aussi été très chou. Il a dit qu'il était motivé, qu'il voulait rester avec moi de toute manière et que du coup, qu'on le fasse maintenant ou dans 2 ans, ça ne change à rien. Et de fil en aiguilles, de discussions en discussion, on s'est dit qu'on commencerait en janvier 2012.

    Je l'aime et je suis bien avec. Je suis sûre qu'on serait bien ensemble avec un enfant... et j'ai envie de vivre ça avec lui.

    Mais donc, où est le souci? C'est que moi, je n'arrive pas à gérer cette situation... janvier 2012, ça s'approche rapidement. Ça me stresse. En plus, moi, ce dont j'aurais rêvé, c'est d'être avec qqun un moment, qu'ensuite il soit tellement amoureux de moi qu'il veuille se marier... et que dans la suite logique des choses on décide d'avoir un gamin - oui... mais tranquillement... après.... après tous les voyages que j'aurais pu avoir envie de faire, toutes les perspectives professionnelles que j'aurais eu envie d'essayer, toutes les autres choses -

    Et là, je me sens oppressée... je suis perdue et je ne sais plus quoi penser de cette situation. Je n'arrive pas à savoir ce que je me veux.

    Je vis très mal qu'on vive cette situation - qui normalement devrait être une décision pleine d'amour, d'envies mutuelles et de bonheur - de manière totalement stressée et "forcée"... et surtout, j'ai l'impression de "forcer" mon copain à devoir prendre une décision... et je culpabilise complètement parce que sans moi et sans ma maladie, il n'aurait jamais été confronté à ça.

    Et en même temps, moi j'aurais envie d'un enfant. Mais après...., ça sera peut-être trop tard. Je suis perdue... je ne sais sincèrement pas quoi faire.

    Je n'ai pas envie d'avoir de regrets... ou de me dire à 30 ans "Mince, je ne peux plus.... si seulement je m'y étais prise 3 ans plus tôt"... et 3 ans, c'est rien dans une vie...

    Enfin bref. Est-ce que l'une d'entre vous a déjà vécu ça... est-ce que vous auriez des conseils? Que feriez-vous à ma place?

    Je vous remercie d'avance!!!

  • Endométriose et bébé



    Bonjour,

    J'ai vécu exactement la même situation que toi. En décembre 2009 on m'annonçait mon endométriose avec les mêmes mots "si vous voulez avoir une chance d'avoir un enfant il ne faut pas tarder!" Avec mon ami nous étions ensemble depuis trois ans (aujourd'hui j'ai 24 ans).
    Pour moi c'était clair, je ne voulais pas rater cette occasion. Mon ami aurait préféré attendre deux ans de plus mais en discutant nous nous avons décidé de ne pas mettre en péril notre chance.

    J'ai ressentis les mêmes choses que toi ( je me reconnais beaucoup dans ton témoignage et me revoit deux ans en arrière). Je culpabilisais, j'avais aussi l'impression de forcer mon ami et de lui mettre la pression. En même temps, je disais adieu à mon compte de fée (envie conjointe d'avoir un enfant, après le mariage, au summum de notre amour!!) Et puis, j'avais beaucoup de craintes de commencer à essayer d'avoir un enfant de peur que nous ne réussissions pas. J'avais peur de devoir me confronter à cette éventualité trop jeune et de vivre avec ça toute ma vie...

    Lorsque j'ai fini mon traitement de decapetyl nous avons essayé d'avoir un enfant. Comme je n'étais plus sous traitement, ni pilule, les douleurs étaient revenues et difficiles à supporter. Mon gynécologue a donc voulu me faire repartir sur un traitement de 6 mois et après une semaine de traitement j'ai senti que quelque chose était différent. J'ai fait un test: j'étais enceinte de 1 mois!! (pourtant j'avais fait un test par prise de sang juste avant de commencer le nouveau traitement!)
    Pour nous ça a été le cadeau du ciel!!! Pendant ma grossesse j'ai été tellement heureuse que je n'ai eu aucun maux, que du bonheur du début à la fin!!
    Puis mon trésor est né et c'est la plus belle chose qui ne me soit jamais arrivée. C'est vraiment un rêve, une magie, un immense bonheur!!! Aujourd'hui il a quatre mois.

    Mais je ne te cache pas que le premier mois, après la naissance de mon fils, a été super dur: changement de vie, plus du tout de temps pour moi, plus de temps pour notre couple, beaucoup de fatigue... Notre couple a tenu le choc mais ça a été vraiment très très dur!! Aussi de voir nos amis continuer à sortir etc et nous de devoir assumer nos responsabilités. Bref!!

    Je te raconte mon histoire parce que ça me fait plaisir de revivre ses moments et de les partager, mais aussi pour en venir à ma façon de voir les choses pour ta situation.
    D'abord je te dirai qu'il faut arriver à dépasser ce qu'on a prévu (mariage, voyages... puis bébés) se faire une raison parce que sinon c'est trop de frustration. Je pense que si ça ne peut pas se faire comme on l'avait prévu bah tempi!!

    Ensuite, je pense que si vous avez vraiment envi d'avoir des enfants il ne faut pas rater sa chance. Mais en même temps, il ne faut pas faire un enfant pour faire un enfant. C'est important qu'il soit vraiment désiré, que vous vous sentiez prêt (même si on ne se sent jamais vraiment prêt). Que votre couple soit vraiment solide (peu importe si ça fait longtemps ou pas que vous êtes ensemble). Bref, tout ça pour en venir à te dire : que toi seule connait la réponse à ta question. Seule toi peut savoir si c'est le moment ou non...

    Pour ma part, j'avais depuis longtemps un désir très fort d'enfant. Je savais que moralement je n'aurai pas pu survivre au "si javais sue..." J'étais sure de mon couple et j'ai repoussé à plus tard mes envies de voyages... (en me disant que maintenant on vit vieux et qu'en ayant des enfants jeunes j'aurai le temps de profiter lorsqu'ils seront grands). Aujourd'hui je ne regrette aucunement notre décision et nous nous épanouissons dans notre rôle de parent.
    Cela m'a aussi fait grand bien de me rendre compte que mon corps n'est pas qu'un corps malade qui me fait souffrir, mais aussi un corps capable de donner la vie et de nourrir un enfant (j'allaite mon fils). J'ai aujourd'hui une vision plus positive de mon corps et me sens mieux dedans

    Je te souhaite bonne continuation et bonne chance. En espérant que tu arrives à faire un choix (jeune adulte qui profite de la vie ou jeune mère qui profite des joies de la parentalité) dans lequel tu t'épanouisse sans trop te poser de questions.

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2011-11

    publicité

    Chargement...
    X