publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Endométriose suspectée

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Endométriose suspectée



    Bonjour à toutes,

    voilà je viens me confier sur un forum pour obtenir des avis et surtout pour me soulager car je n'en peux plus de ne pas savoir ce que j'ai...
    Cela fait 3 mois que j'ai des douleurs pelviennes. Elles ont commencé en étant associées à des douleurs aux bas du dos et à une grosse fatigue et frissons. Tout de suite on a pensé à une infection urinaire. Puis le traitement ne donnant rien, échographie et suspicion de pyélonéphrite. les examens et le traitement de donnant rien, direction gynécologue. Infection vaginale, puis salpingite mais les examens et les prélèvements ne révèlent toujours rien. au bout de deux mois je me suis rendue compte que les douleurs étaient similaires d'un cycle à l'autre. Un peu avant et après les règles, douleurs plus intenses. On suspecte alors une endométriose mais le scanner et l'IRM ne révèlent toujours rien. Pendant tout ce temps j'ai l'impression de ne pas être entendue, ni soutenue, j'ai des milliards de questions mais mon gynécologue ne me semble pas à l'écoute. je psychote évidemment et je suis à l'écoute du moindre symptomes. alors forcément on me dit que ces douleurs sont peut etre liées à des angoisses au stress ou en tout cas que ça n'arrange rien. certes, mais en attendant il ne faut pas tout remettre là dessus. Même aux urgences après avoir eu des contractions ils ne m'ont pas prise au sérieux ! mais qu'est ce qu'il y a j'ai 28 ans, je connais mon corps, j'ai un enfant d'un an et demi, je sais reconnaitre des douleurs anormales quand meme ! Bref, les douleurs on continué ce troisième mois, je suis retournée voir mon gynéco qui me propose de passer sous lutéran, le traitement de l'endométriose et de voir si les douleurs disparaissent. évidemment, je suis sceptique et je vois tous ces effets indésirables cela me rebute je n'ai pas envie...je dois commencer ce traitement après avoir fini ma pilule. que pensez vous de mon histoire ? est-ce que commencer par arrêter ma pilule (leloo) ne serait déjà pas un test pour voir si les douleurs augmentent ou s'atténuent ? entre temps nouveaux symptomes : jambes lourdes, engourdies... j'en ai marre !!!!!
    Merci d'avance pour votre aide

  • Re: Endométriose suspectée

    Coucou

    Franchement, il y a vraiment un probleme de formation des gynecos en France. Il n'y a qu'une facon de diagnostiquer l'endometriose, c'est la laparoscopie. Les scanners, IRMs etc...ne permettent pas de voir si il y a de la muqueuse endometre a l'exterieur de l'uterus. J'ai souffert de l'endometriose pendant pres de 20 ans en France (depuis practiquement l'apparition de mes regles) et ce n'est qu'en Australie ou j'ai ete diagnostiquee et traitee (temporairement) avec la laparoscopie, ce qui m'a permis de tomber enceinte rapidement apres la procedure, contrairement a bien des femmes qui paient malheureusement l'incompetence de leur medecin par la sterilite. Je ne compte pas le nombre de fois ou j'ai termine aux urgences en France pendant mes regles ou le nombre de fois que ma famille a du appeler en urgence un medecin. Je me suis entendue dire que j'etais une petite nature, que j'avais surement une gastro etc... Toujours le meme ton condescendant, toujours le meme regard teinte de mepris... Resultat, lorsque j'ai ete diagnostiquee il y a deux ans en Australie (ou comme dans tous les pays anglos saxons la maladie est bien connue et traitee rapidement), la maladie etait partout sur mes organes, incluant les intestins. Ne lache pas prise et harcele, trouve un gyneco specialiste de la maladie, meme si tu dois aller en Belgique ou Suisse. Si tu veux plus d'infos sur la maladie, l'association americaine des malade de l'endometriose a publie une brochure dont il existe une version en francais:

    http://www.endometriosisassn.org/brochures/french.pdf

    Je ne sais pas ce qu'il faudrait faire pour faire changer cette aproche macho de la medecine et gynecologie telle qu'elle est pratiquee en France. Des milliers de femmes continuent de souffrir chaque mois en France (et leur famille avec!), c'est une honte (desolee, des annees de frustrations me sont remontes au visage lorsque j'ai lu ton message). Bon courage,

    Commentaire


    • Re: Endométriose suspectée

      Merciiii !!

      Merci sincèrement pour ta réponse. Je suis désolée que tu aies attendue tout ce temps mais d'un côté je me sens moins seule et comprise... Je cherche désepérement un médecin spécialiste ds l'endométriose, j'habite pas loin de toulouse. je vais déjà allée voir un deuxième gynécologue pour avis. Je n'ai aps envie de prendre lutéran sans savoir réellement si j'ai cette maladie. de plus, les médecins que je vois (gynéco ou médecin traitant) sont fatalistes (et surtout ignorants sur la question). lorsque je leur pose la question "si le traitement atténue les douleurs je prend ce médicament toute ma vie ?" il me répondent et ben oui ça se peut.... non mais c pathétique. je viens de lire un article qui montre que derrière tout ca ya aussi une question de buisness, ça m'écoeure !

      http://data.axmag.com/data/201306/20130615/U102800_F223002/FLASH/index.html

      En tout cas merci, ça fait du bien de se sentir soutenue

      Commentaire


      • Re: Endométriose suspectée

        Merciiii !!
        msg

        Mon conseil serait de refuser de prendre le luteran jusqu'a confirmation que effectivement, tu fais bien de l'endometriose (si tu as un autre probleme medical, il risque d'etre exacerbe par le medicament) - et la seule facon de le savoir, c'est la laparoscopie, qui permet aussi de regler temporairement le probleme en permettant au chirurgien de bruler au laser les excroissances au fur et a mesure qu'il les voit. Ne laisse pas tomber - peut etre qu'un (e) specialiste de la fertilite peut aider vu que l'infertilite est souvent une consequence de l'endometriose et qu'ils doivent voir plus de cas ou au moins apprendre a les reconnaitre. Good luck

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2014-032014-04

        publicité

        Chargement...
        X