publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Scoop !!!!! vaccin hépatite b

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Scoop !!!!! vaccin hépatite b



    Une étude officielle sur la myofasciite à macrophages,
    non publiée, met en cause l'aluminium des vaccins.
    Pourquoi la cacher ? Trop dérangeante sans doute. On attend la décision de Philippe Douste-Blazy, nouveau ministre de la Santé.

    vaccin anti-hépatite B :
    le rapport qu'on nous cache !


    "Je suis à la fois extrêmement choquée et très en colère, parce qu'il ne faut pas deux ans pour sortir une étude épidémiologique ", s'émeut Patricia Baslé, présidente de l'association Entraide aux malades atteints de myofasciite à macrophages (E3M).
    Il y a trois ans notre journal révélait que des chercheurs avaient découvert une nouvelle maladie, la myofasciite à macrophages, qui se traduit par des douleurs musculaires et articulaires intenses, une très grande fatigue, des troubles du sommeil et de la mémoire et diverses autres pathologies. En août 1998, les Prs Gherardi de Créteil, Chérin de La Salpêtrière (à Paris), Coquet de Bordeaux et Pellissier de Marseille avaient publié une communication sur cette maladie dans la revue médicale la plus réputée : The Lancet. Au début de l'année 1999, ils annonçaient en avoir trouvé la cause : l'aluminium des vaccins. Nous précisions alors que l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) était sur le point de démarrer une étude épidémiologique sur le sujet (1). Elle ne débutera qu'au cours de l'année 2002. La publication de ses résultats, annoncée pour le début de l'année 2003, est ensuite repoussée de mois en mois. En septembre 2003, lors de la Conférence de consensus sur la vaccination contre l'hépatite B (2), les représentants de l'Afssaps expliquent que tout n'est pas tout à fait terminé et qu'ils ne peuvent annoncer de date de publication.

    > Liens d'intérêt avec les labos !
    En fait, les résultats sont connus depuis plusieurs mois. La responsable de l'étude, Annie Fourrier, a présenté une partie des conclusions lors de cette Conférence. Mais ce qu'elle en a dit est trop bref et sera utilisé de manière tronquée par les opposants à la thèse de l'aluminium, notamment à l'Académie de médecine. Selon nos informations, deux réunions ont eu lieu fin 2003 pour présenter les résultats à une commission d'experts. Mais certains membres de cette commission qui ont des liens d'intérêt avec les fabricants de vaccins essaient d'empêcher la publication de résultats qui dérangent ces laboratoires. Depuis, alors que tout est prêt, c'est le silence complet.

    Contactée au début du mois d'avril, l'Afssaps répond par son attachée de presse qu'aucune date n'est prévue. Annie Fourrier refuse de parler de son travail : " L'étude appartient à l'Agence et je ne peux donc commenter des résultats qui n'ont pas été publiés. "

    Outre le service qu'elle rend au lobby des vaccins, la non publication pénalise lourdement les malades. " Sans elle, beaucoup d'entre eux ont du mal à obtenir leur prise en charge par les organismes sociaux (la Sécurité sociale pour de nombreux frais, la Cotorep pour les pensions d'invalidité). Pour les personnes qui ont été Vaccinées dans le cadre d'une obligation, la reconnaissance en accidents du travail et l'indemnisation par la Direction générale de la santé n'est pas possible ", dénonce Patricia Baslé.

    Si certaines des victimes ont des ressources personnelles, combien se retrouvent dans une situation matérielle difficile qui s'ajoute aux grandes souffrances de la myofasciite ? Ainsi Mme Didier, ancienne assistante en école maternelle, qui a beaucoup de difficultés à se déplacer et bénéficie d'un taux d'invalidité de 80 %, vient de se voir refuser une allocation pour une tierce personne, alors qu'elle n'a plus comme ressource qu'un demi-salaire. Patricia Baslé précise que tant que la plupart des médecins ne seront pas informés de l'existence de cette nouvelle maladie, le diagnostic n'étant pas fait, de nombreux malades ne seront pas correctement orientés ni soignés. " Sur la base d'un questionnaire détaillé qui permet de distinguer ceux qui n'ont pas de myofasciite des cas où l'on peut suspecter la maladie, notre association conseille à ces derniers de faire une biopsie musculaire au site d'injection de la vaccination qui permet de poser le diagnostic avec certitude. Nous informons aussi les médecins de ces patients. Mais tout cela est une lourde charge pour nous, ce n'est pas aux malades de faire ce travail ", précise Patricia Baslé qui ajoute : " Nous avons aussi besoin de cette étude pour être reconnus par nos familles, par notre entourage, où certains doutent de la réalité de nos problèmes. "
    Dans l'intérêt des malades, Alternative Santé a donc décidé de briser le mur du silence. Nous avons pu nous procurer le texte de l'étude, daté d'octobre 2003, 108 pages qui ont été présentées aux experts en fin d'année. Voici les principaux éléments que l'on peut en retenir (les passages entre guillemets sont extraits de l'étude).

    > Des résultats clairs et inattaquables
    Les conclusions sont effectivement éloquentes. Intitulée " Etude épidémiologique exploratoire de la myofasciite à macrophages ", elle a été réalisée par le département de pharmacologie de l'hôpital Pellegrin à Bordeaux. Ses auteurs rappellent qu'elle a pour but de " contribuer à l'évaluation de la myofasciite à macrophages " en cherchant à répondre à deux questions :

    1 " Existe-t-il une association entre la présence de la lésion histologique (lésion du tissu musculaire au site d'injection de la vaccination, NDLR) et un syndrome clinique particulier, que les patients porteurs de la lésion exprimeraient plus fréquemment que les patients non porteurs de la lésion ? "

    2 " Existe-t-il une association entre la lésion et des vaccins contenant un adjuvant aluminique ? "
    L'étude compare deux groupes de patients atteints de maladies musculaires, les uns (les cas) présentant la lésion caractéristique de la MFM, les autres (les témoins) non. Les résultats sont clairs, nets et inattaquables. 91 % des cas de MFM contre seulement 42 % des témoins, ont été vaccinés par un vaccin contenant un adjuvant aluminique, au moins une fois, au cours des dix années précédant le début de leurs symptômes. 75 % des cas vaccinés avaient reçu le vaccin anti-hépatite B.
    54 % des sujets porteurs de la lésion présentent plus fréquemment des symptômes de fatigue au début de la maladie. " Ils rapportent plus souvent des troubles de la mémoire, des difficultés à rester attentif, à se concentrer, à réaliser des tâches multiples et à prendre des décisions. "

    Ces conclusions seront contestées par ceux qui ne veulent pas que la politique vaccinale contre l'hépatite B change et qui s'opposent notamment au retrait des adjuvants aluminiques des vaccins (3). Les deux principaux arguments consistent à dire que l'aluminium n'est qu'un tatouage vaccinal sans danger et que l'étude de l'Afssaps ne prouve pas qu'il est la cause de la maladie. Or cette étude montre que la présence de l'aluminium n'est pas une simple cicatrice vaccinale. " Cette notion de tatouage vaccinal est une invention de nos détracteurs qui n'ont aucune étude scientifique à nous opposer ", fustige le Pr Chérin. " Les vaccins apportent des bienfaits énormes en terme de santé publique. Par contre il est probable qu'il y ait quelques inconvénients qu'il vaut mieux cerner, pour connaître les populations à risques qu'il faut éviter de vacciner, plutôt que de dire qu'ils sont toujours bien tolérés. Je crois qu'ainsi les messages sont plus crédibles. "

    > Solution : retirer l'aluminium
    L'étude de l'Afssaps, nous l'avons vu, n'avait pas pour but de prouver pour autant que l'aluminium est bien la cause de la MFM, mais de montrer s'il y a " un syndrome clinique particulier " chez les porteurs de la lésion. Or les conclusions sont claires sur ce point, explique le Pr Chérin : " L'étude montre que les patients qui ont la lésion histologique ont un "syndrome de fatigue chronique" (SFC), qu'on ne retrouve pas dans le groupe témoin. Le SFC est clairement défini par l'OMS. " Même constat de la part du Pr Gherardi : " Bien sûr, l'étude ne prouve pas que l'aluminium soit la cause, ce n'était pas son but. Mais elle établit de manière certaine une association entre la présence d'une lésion avec de l'aluminium d'origine vaccinale et un syndrome de fatigue chronique. La lésion peut être la cause du SFC qui a été retrouvé. Mais il peut aussi y avoir une anomalie immunologique sous-jacente qui fait que certains patients réagissent après une vaccination, dans ce cas, ce n'est pas la lésion qui est la cause, mais cette anomalie génétique. " L'aluminium serait donc le facteur déclenchant. À Marseille, une étude du Pr Pellissier, sur 80 cas de MFM, montrent que 56 % d'entre eux appartiennent à un groupe génétique particulier. " Depuis que l'aluminium est utilisé, aucune étude n'a été publiée sur sa pharmacocinétique (c'est-à-dire son devenir dans l'organisme, NDLR) ", explique le Pr Gherardi, auteur de la première étude sur cette question chez l'animal. Bien d'autres recherches seraient nécessaires, mais il faudrait des financements publics.
    " La mise à disposition de vaccins sans adjuvants aluminiques serait de nature à régler le problème ", concluait Mme Fourrier, lors de la Conférence de consensus. On a retiré des médicaments, au nom du principe de précaution, sur la base d'alertes semblables, renchérissait en substance Mme Costagliola, épidémiologiste, lors de la même conférence. Philippe Douste-Blazy, nouveau ministre de la Santé, aura-t-il le courage de prendre les mesures qui s'imposent d'urgence ?

    Régis PLUCHET


  • Lol c'est loin d'être un scoop !



    ça fait un moment que le signal d'alarme a été tiré...

    Commentaire


    • Lol c'est loin d'être un scoop !
      Non non



      je suis pas daccord ma mere a une epatite c elle vas bientot mourir il y aurait eu un vaccin elle ne serais pas ds cette etat parceque il faut voir les ravages de cette maladie elle a 60 ans .

      pensez y vraiment a vs faire vacciner !!!!

      Commentaire


      • Non non
        Parles en ...



        A toutes ces persones qui suite à ce vaccin sont atteinte de myofacite...

        Commentaire


        • Et s'ils trouvaient un vaccin contre le vih ?



          tu ne le ferais pas ? ou tu ne le ferai pas faire à tes enfants ?

          on est certainement tous passés à coté d'une grave maladie grace à nos vaccinations .
          ils ne nous coutent rien en plus . arretez de faire peur à tout le monde .

          Commentaire


          • Lol c'est loin d'être un scoop !
            Cela ne m'ennuie pas du tout de lire tout cela



            .. sauf qu'il y a longtemps que c'est connu!

            Mais tu fais bien de le mettre pour ceux qui ne sauraient pas encore.

            Commentaire


            • Parles en ...
              Et ceux qui ont l'hépatite b ?



              tu crois pas qu'ils auraient préféré etre vaccinés ? et les enfants qui ont été emporté par une méningite : tu crois pas que les parents regrettent de ne pas avoir fait le vaccin à leur enfant ?

              tes réponses sont pas tres futées !

              Commentaire


              • Pas d'accord



                les vacins ne sont pas toujours efficace je connais un enfant qui est resté handicapé à la suite d'un vacin à 2 ans ( vacin obligatoire) je vais te paraitre ridicule mais çà arrive qq fois quand à l'hépatite je connais bien le problème en 1987 le père de mes enfants a eu l'hépatite A B et (fulminente mortel soit disant en 6 mois) il a été soigné dans un institut on est en 2004 il n'est pas mort heureusement ma mère à eu un cancer à 55 ans les médecins à l'époque avait donné 1 an d'espoir elle est décédée à 85 ans je crois qu'il y a une heure pour mourrir (je n'ai pas eu le courage de lire tout ton Spitch trop savant pour moi la prochaine fois écourte A )

                Commentaire


                • Bonjour



                  je m'incruste dans la discussion, j'ai été vaccinée contre l'hépatite B et depuis j'ai d'énormes poblèmes au foie, d'ailleurs les résultats sanguins ne sont pas toujours bons.
                  J'ai aussi des problèmes articulaires, et à force de lire ce texte je me pose beaucoup de questions sur tous les problèmes que je ressens depuis ce vaccin, d'ailleurs je n'ai plus fait de rappel et n'en ferais plus.

                  Commentaire


                  • Holidays4, s'il te plait



                    Peux-tu mettre les références du site où tu as trouvé ce texte? Où du journal? Où de la revue etc...?

                    Merci! C'est indispensable de mettre les références lorsqu'on copie ce genre de texte.

                    Amicalement
                    Kit

                    Commentaire


                    • Holidays4, s'il te plait
                      Pas la peine, holidays.



                      J'ai trouvé toute seule. A savoir:

                      http:/ ... medecines-douces.com/impatient/311mai04/vaccin_ant-i-hepatite-b_rapport.htm

                      ... lesensdenosvies.org/lesite/ articles/maladie1/alu-vaccin.html

                      ... onnouscachetout.com/forum/viewtopic.php?p=35925

                      Il s'agit de 3 sites que je connais bien moi-même.

                      En fait, c'est copié-collé d'un forum à l'autre, mais la source officielle est inconnue et personne ne sait qui est Régis Pluchet, l'auteur de l'article.

                      Voilà pourquoi il est important de noter ses sources lorsqu'on copie-colle un texte.

                      Ceci dit, il n'y a aucun doute depuis de nombreuses années, sans aucun rapport secret, que l'aluminium contenu dans les vaccins est cause de nombreuses maladies, et pas des plus réjouissantes.

                      Comme pour tout, cela reste une affaire personnelle de peser le pour et le contre et d'évaluer si on veut prendre le risque de se faire vacciner ou le risque de ne pas le faire. On reste dans la poêle à frire ou om saute à pieds joints dans les flammes?

                      Amicalement

                      Kit

                      Commentaire


                      • Holidays4, s'il te plait
                        Aujourd hui



                        Mon medecin generaliste commencait a me dire qu il voulait que je fasse le bcg a mon fils. bref je lui ai fait comprendre que j etais contre car depuis mon vaccin contre l hepatite b a cause duquel j ai eu de grave probleme j etais contre tout les vaccins. il m a dit "maintenant je suis d accord avec vous en ce qui concerne l'epatite b, des nouvelles etudes menees aux usa au sujet de ce vaccin font tres peur, et il vont en parler a la tele dans les jours a venir. vous allez apprendre des choses surprenantes et moi aussi maintenant je suis tout a fait contre.
                        voila d un generaliste c plutot rare, mais si tous ouvrait les yeux beaucoup de soucis seraient evites. voila

                        Commentaire


                        • Tsssssskkk ....



                          Sûrement , c'est un faux truc ( ou hoak ) comme il t'a été dit par une autre forumeuse .
                          Mais je trouve qu'il est extrêmement grave d'oublier le nombre de morts qu'évitent les vaccins ....
                          Combien de gens se rappellent des morts que causaient ( et continuent de causer ) le tétanos , la rougeole ... La rougeole peut être très très grave chez un enfant ....
                          Je met à part quand même le vaccin contre l'hépatite B ; même si là aussi combien se rappellent que l'hépatite B ça tue ? ( je pense quand même qu'il est nécessaire d'étudier les liens avec la sclérose en plaque , sait-on jamais )
                          C'est très grave de critiquer les vaccins .
                          Il ne faut pas croire tout ce qui vient d'internet , il y a des canulars pas possibles ....
                          Thyasis

                          Commentaire


                          • Lol c'est loin d'être un scoop !
                            Non mais franchement



                            " le plus scandale qui puisse exister : la vaccination " qu'est ce qu'il faut pas lire !!
                            La vaccination sauve des vies .
                            Dans les pays du Tiers Monde ( et même encore chez nous ) , la rougeole tue des enfants parce qu'ils n'ont pas été vaccinés .
                            Des personnes meurent d'hépatite B
                            Va leur dire que la vaccination c'est un scandale ; uniquement fait pour enrichir l'industrie pharmaceutique ...
                            Va leur raconter ton truc d'aluminium ...
                            Thyasis

                            Commentaire


                            • Tsssssskkk ....
                              Apres une vaccination hepat. b



                              apres tous ceux qui ont developpé un syndrome douloureux, de le fatigue..... et a qui ont a fait croire qu'ils fallait consulté un psy, apres une vaccination Hepatite B.

                              Voici un lien

                              http:/ ... revahb.com/

                              Commentaire


                              • Apres une vaccination hepat. b
                                Vacination hepatite b



                                un autre lien


                                http://starship616.free.fr/index0.htm

                                c'est un expert aupres des tribunaux
                                Que Choisir, traite du sujet ce mois-ci.

                                Commentaire


                                • Parles en ...
                                  Parles en...



                                  oui, je suis comme vous, je suis victime du vaccin Hepatite B. Pour attraper une hepatite B il faut vraiment avoir une vie a risque. Il suffit d'aller voir sur le site de l'association, pour se rendre compte, que le risque est minime d 'atrapper une hepatite B, on peut aussi la soigner facilement aujourd'hui?
                                  Le risque de contracter une maladie neuro-musculaire, par contre est consequent.
                                  Nous sommes plusieurs milliers a etre victimes, et cela ne fait qu'augmenter. D'ailleurs plusieures actions judiciaires sont en cours.

                                  Commentaire


                                  • Holidays4, s'il te plait
                                    Et le principe de précaution ?



                                    Visiblement, personne aujourd'hui ne semble suffisamment calé sur la question pour apporter des preuves physico-chimiques ou seulement statistiques pour pouvoir affirmer qu'il existe une réelle corrélation entre le vaccins anti-hépatite B et des risques de maladies auto-immunes. De toute évidence, tous les organismes ne réagissent pas de la même façon aux traitements qu'on leur inflige, et le pronostic de risque ne peut être le même d'un individu à l'autre : on ne peut donc pas, a contrario, prouver qu'il n'existe pas de lien entre ces vaccins et des pathologies survenues après.
                                    Actuellement, nul n'est détenteur de la vérité, mais en vertu du principe de précaution, il paraît évident que se mettre la tête dans le sable n'est pas une politique acceptable en matière de santé publique. Le comportement des laboratoires sur ce sujet confine à l'immobilisme car en niant le risque, cela leur permet encore, au cas où ce risque existe, de ne pas avoir à indemniser leurs victimes qui pourrait être nombreuses.
                                    Ce qu'il faut savoir, c'est que la méthode jadis appliquée par Louis Pasteur pour élaborer la vaccin contre la rage, méthode éminemment naturelle ( le vaccin contre la rage fut réalisé grâce à la production d'anticorps par le système immunitaire de la poule puis du cheval pour en augmenter la production), n'est pas la méthode qui est celle employée aujourd'hui pour produire le vaccin contre l'hépatite, puisque que ce dernier est obtenu par la production industrielle de protéines via un ADN modifié... Le risque de produire accidentellement et aléatoirement des protéines dont les effets in vivo sur l'homme peuvent être aussi aléatoirement nuls ou catastrophiques est réel.
                                    Mais ignorer ce risque arrange bien les laboratoires.... d'ailleurs, en France, on a même la chance d'avoir des frontières qui arrêtent les nuages radioactifs, ce qui prouve qu'on est bien immunisés....

                                    Commentaire


                                    • Tsssssskkk ....
                                      Vaccins



                                      Bonjour,
                                      Je suis vraiment d'accord avec vous. Ma fille a une hépatite B et moi la SEP, la totale quoi. J'ai du me faire vacciner en 1996 devant travailler en milieu hospitalier j'étais déja porteuse de la SEP depuis 1985. Mon étât ne s'est pas aggravé pour autant. Si ce vaccin n'existait pas ma fille ne pourrait pas prétendre avoir une vie sentimentale normale ni avoir d'enfant. Il faut bien se dire qu'aujourd'hui s'il existait un vaccin pour chaque maladie sida, cancer etc... beaucoup de personne n'hésiterait pas.
                                      Quand à ce qui vient d'internet il faut vraiment faire très attention et rester lucide.
                                      Amicalement
                                      Opale 104

                                      Commentaire


                                      • Parles en...
                                        Alors la je bondis !!!



                                        "Pour attraper une hepatite B il faut vraiment avoir une vie a risque"*

                                        et moi qui ait decouvert mon hépatite à l'age de 13 ans, j'avais jamais eu de petit copain, meme pas pr un baiser, pas toxico, jamais transfusée, mere et pere sains, on sait toujours pas comment ni pourquoi j'ai cette cochonnerie (peut etre chez un dentiste peu consciencieux qui aurait mal stérilisé son materiel, ou en me faisant percer les oreilles...)!!! c'est avoir une vie à risque ça ??? :non: ça peut tomber sur n'importe qui !
                                        on va pas s'amuser à compter les victimes avt ou apres vaccin, mais fo pas généraliser non plus. pour moi ce vaccin est essentiel pour mon entourage.

                                        a bon entendeur...

                                        Commentaire


                                        • Vaccins dangers !!!



                                          LA VACCINATION ET LES DEGATS CELLULAIRES rr

                                          JUILLET 2005
                                          =======================================

                                          DEPUIS DE NOMBREUSES ANNEES , LA VACCINATION EST ENTREE DANS LES MOEURS DE TOUTES LES FAMILLES DE LA SOCIETE OCCIDENTALE.
                                          CELA EST DEVENU UN RITE, UNE NECESSITEE VITALE AFIN DE POUVOIR VIVRE MIEUX.
                                          LA PEUR DES MALADIES INFECTIEUSES A ETE SAVAMMENT ENTRETENUE PAR LES RESPONSABLES DES DIFFERENTS SERVICES DE SANTE NATIONAUX .
                                          MAIS EST IL LOGIQUE ENCORE AUJOURDHUI DE PENSER QUE NOUS VIVONS EN FRANCE ,EN ITALIE , EN NORVEGE OU AUX ETATS -UNIS COMME AU BEAU MILIEU DE LA SAVANE AFRICAINE ET QUE NOUS FAISONS UN BAIN QUOTIDIEN DANS LES EAUX POLLUEES DU GANGE EN INDE .

                                          LES CONDITIONS D'HYGIENE DES PAYS OCCIDENTAUX ONT NETTEMENT PROGRESSEES DEPUIS 100 A 150 ANNEES, ET NATURELLEMENT COMME L'ON DEMONTRE DE NOMBREUSES ETUDES EPIDEMIOLOGIQUES, LES MALADIES INFECTIEUSES EPIDEMIQUES SONT DIMINUEES ET CECI BIEN N'AVANT L'APPARITION DE LA DITE VACCINATION ,PAR AILLEURS BASEE SUR DES TRAVAUX EXPERIMENTAUX PLUS QUE DISCUTABLES.

                                          LES PROGRES ACTUELS DE L'IMMUNOLOGIE MODERNE, LA DECOUVERTE DES PROTEINES MEDIATRICES DE L'INFORMATION IMMUNITAIRE COMME LES CITOKINES ET LES FACTEURS DE CROISSANCE CELLULAIRE ONT PERMIS DE POUVOIR ETUDIER DE MANIERE PLUS PRECISE LES DEGATS QUE PROVOQUENT L'INTRODUCTION FORCEE,VIOLENTE, MASSIVE DE TROP NOMBREUX ANTICORPS ETRANGERS POUR UNE MALADIE QUI NE CORRESPOND PAS A CELLE REELLEMENT ETUDIEE.
                                          IL FAUT AJOUTER DE PLUS QUE NON CONTENT DE FORCER, VIOLER NOTRE IMMUNITEE EN QUALITE , NOUS LA VIOLONS EN QUANTITE PRATIQUANT CETTE ORGIE DE VACCIN SIMULTANEE ET REPETITIVE . L'HYDROXYDE D'ALLUMINIUM PRESENT DANS LES VACCINS EST ULTRA DANGEREUX. LA CONCENTRATION DITE NORMALE D'ALUMINIUM DANS LE SANG EST DE 15µg/LITRE. MEDICALEMENT PARLANT, IL EST ADMIS QUE L'HYDROXYDE D'ALUMINUM EST CONSIDERE COMME UN POISON TOXIQUE POUR L'ORGANISME A PARTIR DE 60µg. OR, UN BEBE A L'AGE DE 1AN EN A DEJA RECU 1250µg SOUS FORME DE VACCINS ( SOIT 130 FOIS PLUS QUE LA DOSE RECOMMANDEE, SACHANT QUE L'HYDROXYDE D'ALUMINIUM RESTE FIXER DANS L'ORGANISME CAR IL N'EST PAS ELIMINE PAR LES REINS, C'EST UN TOXIQUE CELLULAIRE QUI SE CONCENTRE ET IMPREGNE PROGRESSIVEMENT LE SQUELETTE, LES REINS ET LE SYSTEME NERVEUX GENERANT DE LOURDES PATHOLOGIES ( MALADIE DE PARKINSON, ALZHEIMER, AUTISME )

                                          LE MECANISME D'ACTION IMMUNITAIRE. ERREUR EN CHAINE
                                          ==================================================-

                                          UNE SERIE D'ERREUR EN CHAINE D'INTERPRETATION ET DE MEMORISATION VONT MALHEUREUSEMENT DECLANCHER LE PIRE.
                                          UNE SITUATION DE DEFENSE IMMUNITAIRE ARTIFICIELLE BASEE SUR UN STIMULUS D'ENTREE INADEQUAT ET UNE REPONSE INTERNE DE SAUVEGARDE URGENTE NE DECLENCHANT Q'UNE REPONSE LYMPHOCYTAIRE HLA DEPENDANTE, LA SEULE DISPONIBLE AVANT LES 4 ANS DE VIE .
                                          RETOURNONS EN ARRIERE CHRONOLOGIQUEMENT SUR CETTE SERIE D'EVENEMENTS .
                                          .1. LE MESSAGE VACCINAL
                                          CE TROP FAMEUX VACCIN QUI REPRESENTE L'ETAPE DE MATURATION OBLIGATOIRE DE CHAQUE ENFANT DE NOTRE SOCIETE EST LE RESULTAT DE NOMBREUSES RECHERCHES QUI ONT ABOUTI A LA FABBRICATION D'UN MESSAGE IMMUNITAIRE DIT SPECIFIQUE AFIN DE PROTEGER L'HUMANITE DES FLEAUX DES MALADIES EPIDEMIQUES .
                                          CE MESSAGE EST UN ANTICORPS SPECIFIQUE DE DIFFERENTES MALADIES.
                                          LA FABRICATION ET LA STABILISATION D'UN TEL MESSAGE NECESSITE L'AJOUT DANS LE MILIEU DE PREPARATION DE NOMBREUX ADDITIFS CHIMIQUES COMME :


                                          - LE MERCURE ET DERIVES DIVERS
                                          - LE SQUALENE
                                          - DIVERSES HUILES VEGETALES


                                          QUI SERONT INJECTES DIRECTEMENT DANS LE SANG DE NOS ENFANTS .
                                          CES COMPOSES ACCESSOIRES SONT EN FAIT EXTREMEMENT TOXIQUES POUR LE SYSTEME NERVEUX CENTRAL ET DECLANCHENT DIFFERENTES REACTIONS AUTOIMMUNES RESPONSABLES DE L'ACTUELLE EPIDEMIE DE TROUBLES AUTOIMMUNS CHEZ LES JEUNES ENFANTS .
                                          EN FAIT CES COMPOSANTS JOUENT LE ROLE DE CATALYSEURS DE LA REACTION VACCINALE DANS LA CIRCULATION SANGUINE DU PATIENT EN DECLENCHANT DE VIOLENTES REACTIONS DE DEFENSE DE L'IMMUNITEE HUMORALE
                                          LA FABRICATION DE CES ARMES BACTERIOLOGIQUES DENOMMEE VACCINS NECESSITE DIVERSES PROCEDURE DE MISE EN CULTURE DANS DIFFERENTS MILIEUX NUTRITIFS SUCCESSIFS.
                                          L'HISTOIRE DE LA VACCINATION A SUFFISAMENT DEMONTRE NOTRE IMPUISSANCE SCIENTIFIQUE A DETECTER :


                                          -VIRUS SIV, QUI SE TRANSFORME AVEC LE TEMPS EN HIV
                                          - VIRUS SV40 HAUTEMENT CANCERIGENE,

                                          DETECTE ACTUELLEMENT DANS DES VACCINS D'ORIGINE RUSSE DESTINES A L'AFRIQUE, MOINS CHER ET NETTEMENT PLUS EFFICACE POUR LA SELECTION RACIALE ......


                                          -PRION RESPONSABLE DE LA MALADIE DE KRUSFELD JACOB CHEZ DES PATIENTS VEGETARIENS,

                                          CAR LES FACTEURS DE CROISSANCE CELLULAIRE PROVIENNENT DU PLACENTA DE VACHE,FACTEURS FRAIS!!!!
                                          ET TANT D'AUTRES AUJOURD'HUI INCONNUS QUI SE REVELERONT NOS ENNEMIES DE DEMAIN .

                                          TOUTES CES PETITES INFORMATIONS SERONT INJECTEES DIRECTEMENT DANS LE SANG DE NOS ENFANTS, SANS POSSIBILITE DE CORRECTE DEFENSE ET DE MEMORISATION.
                                          POUR SOIGNER UNE MALADIE DISPARUE NOUS EN PROVOQUONS 10 NOUVELLES ET INCONNUES.

                                          EN EFFET LE PREMIER PROBLEME RENCONTRE DANS LA THEORIE PASTEURIENNE DE LA VACCINATION EST EN FAIT LE DECLENCHEMENT INITIAL EXCLUSIVEMENT DE L'IMMUNITEEE HUMORALE DE MANIERE BRUTALE ET ARTIFICIELLE. DE NOMBREUSES ETAPES NECESSAIRE A LA CORRECTE MEMORISATION DU MESSAGE D'AGGRESSION ON ETE ELIMINEES VOLONTAIREMENT ET L'ORGANISME RECEVEUR NE COMPREND PAS.....POURQUOI TANT DE HAINE......
                                          CE MESSAGE VACCINAL HAUTEMENT TECHNOLOGIQUE SERA TESTE SUR TOUTE UNE SERIE D'ANIMAUX OU DE CULTURES CELLULAIRES, HONNETEMENT NOS ENFANTS NE RESSEMBLENT QUE TRES PEU A UN PAUVRE RAT DE LABORATOIRE OU UNE BOITE DE PIETRI !!!!

                                          .1. L'INJECTION

                                          ACTE MEDICAL PAR EXCELLENCE, PEUR ANCESTRALE DE TOUS NOS ENFANTS, LE DOCTEUR PIQURE.......!!!!!
                                          LE LIQUIDE VACCINAL, MELANGE DES DIFFERENTS FACTEURS DITS CURATIFS, VA ETRE ADMINISTRE DIRECTEMENT DE MANIERE A STIMULER L'IMMUNITEE HUMORALE.
                                          EN EFFET LES RARES CAS DE VACCINATION PAR VOIE ORALE ONT DEMONTRES UNE PLUS LONGUE PERSISTENCE DU MESSAGE CURATIF, CAR STIMULANT L'IMMUNITEE DE MANIERE PLUS PHYSIOLOGIQUE.
                                          LE POINT D'INJECTION RESTE LE LIEU DU CRIME !!!
                                          IL EST CONSEILLE DE PRATIQUER UNE INJECTION STRICTEMENT INTRAMUSCULAIRE,DE MANIERE A ASSURER UNE PLUS RAPIDE DIFFUSION DU MEDICAMENT, MAIS AUSSI UNE ACTION SPECIFIQUE SUR L'IMMUNITEE HUMORALE ,LA PHASE DE MEMORISATION CELLULAIRE EST TOTALEMENT SHUNTEE .
                                          IL EST ASSEZ ETRANGE DE CONSTATER UNE EPIDEMIE DE PARALYSIE POST VACCINALE( POLIO) DU MUSCLE AGGRESSE PAR L'INJECTION, ET DU TERRITOIRE NERVEUX CORRESPONDANT.
                                          L'EFFET NE ME SEMBLE PAS EXACTEMENT CURATIF.
                                          L'AGGRESSION LOCALE EST VIOLENTE , LA DOSE VACCINALE CORRESPOND A DES MILLIONS DE FOIS LA CONCENTRATION DE L'INFECTION NATURELLE.
                                          COMMENT NOTRE IMMUNITEE, PAR LE PLUS NON MATURE,NON PREPAREE, VA POUVOIR SE DEFENDRE CORRECTEMENT.
                                          CE TYPE DE SYSTEME IMMUNITAIRE N'EST ABSOLUEMENT PAS PREPARE A RECEVOIR UN AGRESSEUR ARTIFICIEL SPECIFIQUE AUSSI PUISSANT .
                                          IL SERA DECLENCHE LOCALEMENT ESSENTIELLEMENT UNE REACTION DE LUTTE INFLAMMATOIRE GENERALE ET SI CETTE REACTION EST VRAIMENT EFFICACE , NOTRE VACCIN NE PREND PAS !!!
                                          CETTE INJECTION REALISE UN TOTAL COURS CIRCUIT DU PROCESSUS NATUREL D'IMMUNISATION
                                          EN EFFET NORMALEMENT , PHYSIOLOGIQUEMENT LE PREMIER ELEMENT CELLULAIRE A REPONDRE A UNE TELLE AGGRESSION DEVRAIT ETRE L'ELEMENT PRINCIPAL DE L'IMMUNITEE CELLULAIRE , LA CELLULE MACROPHAGIQUE, SIEGE PRINCIPAL DES PROCESSUS DE PHAGOCYTOSE,MEMORISATION ET STIMULATION SPECIFIQUE DU SYSTEME IMMUNITAIRE .
                                          LA FONCTION DU MACROPHAGE EST ESSENTIELLE DANS LA CHAINE DE REACTION DE NOTRE ORGANISME FACE A L'AGGRESSEUR DE QUELQUE NATURE SOIT IL.
                                          CETTE CELLULE REALISE A LA FOIS :


                                          - LA PHAGOCYTOSE DONC LA MEMORISATION PERMANENTE DE L'EVENEMENT
                                          - LA STIMULATION DE LA SECRETION DES CYTOKINES EN REPONSE SPECIFIQUEMENT A CETTE AGGRESSION
                                          - LA STIMULATION D'UNE LIGNEE CELLULAIRE TH3 SPECIFIQUE DE CE MESSAGE
                                          - LA STIMULATION DE LA FONCTIONNALITE DE L'IMMUNITEE HEPATIQUE , CELLULE DE KUPFFER
                                          - LA STIMULATION IMMEDIATE CENTRALE DES MECANISMES DE L'HYPERTHERMIE A TRAVERS LA SECRETION DE TNF

                                          L'INJECTION DU PRINCIPE ACTIF DE MANIERE VIOLENTE COURT CIRCUITE COMPLETEMENT L'ENSEMBLE DE CES PROCESSUS NECESSAIRES A LA PERMANENCE DE L'IMMUNITEE
                                          SI VOTRE ENFANT NE FAIT PAS UNE POUSSEE DE FIEVRE DANS LES SUITES DE LA VACCINATION , VOUS SAVEZ MAINTENANT QU'IL N'AS PAS ETE REALISE UNE STIMULATION EFFICACE CAR SON ORGANISME N'A PAS PHYSIOLOGIQUEMENT REPONDU A UNE POSSIBLE STIMULATION MACROPHAGIQUE SPECIFIQUE ( L'ANTI VIRUS NE S'EST PAS DECLANCHE).
                                          QUELQUES PROBLEMES SONT ALORS EN PREVISION,....... MALHEUREUSEMENT .
                                          L'ARRIVEE VIOLENTE PAR VOIE SANGUINE , PAR STIMULATION INVERSE DE L'IMMUNITEE HUMORALE SANS POSSIBILITEE DE COLLABORATION ENTRE LES LYMPHOCYTES T ET LES LYMPHOCYTES B, VA PROVOQUER UNE LEVEE DE BOUCLIER UNANIME , LA STIMULATION RAPIDE DU SYSTEME HLA DE CONTROLE CELLULAIRE .
                                          CELA REPRESENTE LA SEULE SOLUTION PHYSIOLOGIQUE RAISONNABLE AFIN DE LUTTER CONTRE CETTE INVASION ARTIFICIELLE ABSENTE DES PROGRAMMES DE REPONSE CELLULAIRE PRE-PROGRAMMES .
                                          IL EST DONC NECESSAIRE AFIN DE FAIRE CORRECTEMENT FONCTIONNER LA STIMULATION MACROPHAGIQUE POUR BLOQUER L'INVASION RAPIDEMENT ET LA RENDRE RECONNAISSABLE PAR CES CELLULES, LE SYSTEME ADAPTE A CETTE FONCTION EST LE SYSTEME HLA QUI VA RENDRE LISIBLE CETTE AGGRESSION
                                          UNE FOIS LE FORCAGE REACTIF REALISE PAR LA MISE EN PLACE DE LA REACTION HLA, LE MACROPHAGE VA POUVOIR FINALEMENT INTEGRER LE MESSAGE D;AGGRESSION.MALHEUREUSEMENT LES DEGATS SONT DEJA REALISES ET CECI POUR UNE PERSISTENCE DE MEMORISATION DU MESSAGE DE SEULEMENT QUELQUES ANNEES , ALORS QUE L'IMMUNITEE CELLULAIRE NATURELLE PERSISTE A VIE .
                                          IL EST DONC NECESSAIRE DE FAIRE DE NOMBREUX RAPPELS QUI SONT AUTANT DE NOUVELLES AGGRESSIONS POSSIBLES QUI VONT OBLIGER LE SYSTEME IMMUNITAIRE A DEVENIR AGRESSIF CONTRE LUI MEME ,DE MANIERE A ELEVER DE PUISSANT REMPARTS .
                                          NE SERAIT IL PAS PLUS UTILE DE STIMULER SPECIFIQUEMENT LES MACROPHAGES PAR VOIE PHYSIOLOGIQUE A L'AIDE DE MESSAGES SPECIFIQUES DE LA MALADIE NATURELLE EN DEVELOPPANT LA CHAINE DE DECLENCHEMENT IMMUNITAIRE DE MANIERE LOGIQUE ET PERSISTANTE . CECI POURRAIT ETRE REALISE GRACE A LA STIMULATION PROGRESSIVE DANS LE TEMPS DE L'ORGANISME PAR LES DIFFERENTS NOSODES DE LA MALADIE REALISANT AINSI UN TRAITEMENT D'HOMEOPROPHYLAXIE A LONG TERME E CREANT UNE IMMUNITEE TH3 SPECIFIQUE( COMME POUR CHAQUE COMPOSE HOMEOPATHIQUE ) DURABLE ET EFFICACE, CECI EN L'ABSENCE COMPLETE D'EFFETS SECONDAIRES CAR LE CHEMIN PHYSIOLOGIQUE A ETE RESPECTE .R


                                          .2. LA REACTION
                                          LES CONSEQUENCES SUR LE SYSTEME HLA

                                          L'ORGANISME DU RECEVEUR VA DEVOIR DONC SE DEFENDRE DE MANIERE VIOLENTE , SANS AUCUNES PREPARATIONS ET SANS POSSIBILITES DE CORRIGER CE MESSAGE CAR IL EST ARTIFICIEL ,IL N'EST ABSOLUEMENT PAS PREVU DANS NOS BANQUES DE MEMOIRE CELLULAIRE .
                                          CETTE REACTION SERA DONC TRES VIOLENTE ET TOTALEMENT IMPROVISEE. LE SEUL SYSTEME DISPONIBLE QUI PEUT REEQUILIBRER LA SITUATION IMMUNITAIRE ET PERMETTRE UNE DEFENSE LOGIQUE EST LE SYSTEME HLA, NOTRE CODE GENETIQUE PERSONNEL QUI VA FORCER UNE REPONSE DE MANIERE A EVITER LE PIRE , C'EST A DIRE LE DECLANCHEMENT D'UNE MALADIE INDUITE,ARTIFICIELLE ET DANGEUREUSE POUR LA SURVIE DE L'ORGANISME RECEVEUR . MALHEUREUSEMENT DE TEMPS EN TEMPS CE SYSTEME DE SAUVEGARDE, CE SYSTEME D'ALARME HAUTEMENT SPECIALISE NE REPOND PAS, ET NOUS AVONS COMME RESULTAT UNE CATASTROPHE ATTENDUE.
                                          DANS LE MEILLEUR DES CAS DE FIGURE POSSIBLE , LE SYSTEME HLA A ETE DECLANCHE, IL VA OBBLIGER CET ORGANISME IMMATURE A FABRIQUER EN TOUTE URGENCE UNE LIGNEE LYMPHOCYTAIRE SPECIFIQUE DE MANIERE A REPONDRE A L'AGGRESSION.
                                          MAIS SPECIFIQUE DE QUOI????
                                          L'ENNEMIE EST UNE SAVANT MELANGE D'IMMUNOGLOBULINES INCONNUES, DE SUBSTANCES ETRANGERES ET DANGEUREUSES, LA NATURE SPECIFIQUE DU MESSAGE EST FORTEMENT DIFFERENTIEE( INJECTION PENTAVALENTE, VOIRE HEXAVALENTE).
                                          QUI DOIT ON INTEGRER EN PREMIER, QUI DOIT ON PROTEGER EN PREMIER????
                                          SACHANT QUE PERSONNE AVANT CETTE AGGRESSION A IMPREGNEE UNE MEMOIRE A CE SYSTEME , A PART DANS LE MEILLEUR DES CAS LE LAIT MATERNEL HEUREUSEMENT .
                                          DONC IL RESTE A CE SYSTEME UNE UNIQUE SOLUTION POSSIBLE , LE DECLANCHEMENT D'UNE REACTION ASPECIFIQUE DE SAUVERGARDE, TYPE SOS.
                                          CETTE REACTION VA ACTIVER DE MANIERE TOTALE LES DIFFERENTS LOCUS DU SYSTEME HLA DE MANIERE A RECHERCHER LA REPONSE LA PLUS RAPIDE ET LA PLUS EFFICACE POSSIBLE VUE LES CIRCONSTANCES DE LA CATASTROPHE .
                                          LE MEILLEUR SYSTEME DE BLOCAGE FACE A CE TYPE DE REACTION EST DENOMME AUTOIMMUNITEE, IL SERA SACRIFIE QUELQUE CHOSE DE NOTRE ORGANISME POUR PERMETTRE LA SURVIE GENERALE DE TOUT LE SYSTEME .
                                          ET SUIVANT LA LOGIQUE MATHEMATHIQUE DE NOTRE CODIFICATION HLA, CELA PEUT ETRE TOTALEMENT BENIN OU CREER DES CATASTROPHES DIFFICILEMENT SURMONTABLES MAIS VIVABLES DANS D'ATROCE CONDITIONS . ( PARALYSIE, AUTISME, CRISE D'EPYLEPSIE, MORT, DECLENCHEMENT DE DIVERS PATHOLOGIE )
                                          LA CONNAISSANCE DE LA TYPOLOGIE HLA DU SUJET A VACCINER EST DONC PRIMORDIALE, NECESSAIRE , OBBLIGATOIRE.
                                          DE LA NATURE DE CETTE SEQUENCE DE LOCUS DIFFERENTIES DEPEND LE FUTUR D'UNE VIE ENTIERE SOUS LE SIGNE DES STIGMATES DE L'ACTE VACCINAL.
                                          EN EFFET IL EXISTE DEPUIS LES TRAVAUX DU PRIX NOBEL DE MEDECINE LE PROFESSEUR JEAN DAUSSET, UNE CARTOGRAPHIE EN EVOLUTION PERMANENTE , DES DIFFERENTS LOCUS DU SYSTEME HLA ET DE LEUR PREDISPOSITON A DECLANCHER TELLE OU TELLE MALADIE SI ILS SONT ACTIVES, POUR UNE RAISON OU POUR UNE AUTRE .
                                          ET N'EST CE PAS UN DE CES CAS DE FIGURE D'ACTIVATION RAISONNEE????
                                          SI PAR MALHEUR , OU PAR HASARD, UN "MAUVAIS" LOCUS SE DECLENCHE IL SERA PROGRAMME IMMEDIATEMENT UNE REPONSE HAUTEMENT SPECIFIQUE .
                                          CETTE REPONSE SERA UNE MALADIE REACTIVE QUI BLOQUERA LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE L.INVASION DE CES ENNEMIS INCONNUS , AU MOINS LES EMPRISSONERA DANS UN ORGANE REACTIF QUI SERVIRA DE PRISON ET DE SACRIFICE .
                                          LE DECLENCHEMENT DE CETTE REPONSE HLA SPECIFIQUE VA PROVOQUER LA CREATION D'UNE LIGNEE CELLULAIRE LYMPHOCYTAIRE SPECIFIQUE DU LOCUS EXPRIME, QUI SUREMENT SERA EN PARTIE ORIGINAIRE DE LA TIPOLOGIE MATERNELLE, VU QUE LES SEULS LYMPHOCYTES MATURES SONT CEUX DU LAIT MATERNEL. LA TYPOLOGIE D'ORIGINE PARTERNELLE A PEUT DE PROBABILITE DE S'EXPRIMER DANS CETTE PERIODE PAR MANQUANCE DE MATURATION LYMPHOCYTAIRE.
                                          CECI POURRAIT EXPLIQUER LE DECLENCHEMENT DE L'AUTOIMMUNITEE VIOLENTE CAR CE GENRE DE REPONSE DEPEND PLUS DU SEXE FEMININ ET LES LYMPHOCYTES DU LAIT MATERNEL EXPRIMENT SEULEMENT LA TYPOLOGIE DE LA MAMAN ( SANS PARLER DES PROBLEMES DE MICROCHIMERISME DUES A LA GROSSESSE )
                                          LE PROBLEME REACTIF SE COMPLIQUE DONC, MAIS L'ORGANISME RECEVEUR N'A ABSOLUMENT PAS D'AUTRES SOLUTIONS POUR PRESERVER SES TISSUS NOBLES , POUR ASSURER TANT BIEN QUE MAL SA SURVIE A LONG TERME .
                                          IL DOIT LUTTER DE MANIERE URGENTE CONTRE UNE MALADIE INATTENDUE, VIOLENTE , TERRIBLEMENT AGGRESSIVE ET PUISSAMENT CONCENTREE .
                                          LA TABLE DE PREDISPOSTION HLA MET EN EVIDENCE L'AMPLEUR DE MASSACRE CELLULAIRE QUI VA SE PERPETRER DANS LE TEMPS PAR LA REITERATION DE L'ERREUR DE STIMULATION DURANT LES DIFFERENTS RAPPELS CONSECUTIFS .
                                          L'EXPERIENCE CLINIQUE MET EN EVIDENCE QUE LES PREMIERES INJECTIONS VACCINALES PROVOQUENT DES PATHOLOGIES HAUTEMENTS TOXIQUES, DE BLOC INTOXICATIF IMMEDIAT ESSENTIELLEMENT AU DEPEND DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL ,D'OU LA NECESSITE DE DETECTION DES LOCUS HLA DEPENDANT .
                                          DANS LES SUITES DE L'ACTE VACCINAL, IL A ETE CONSTATE UNE IMPORTANTE DEPRESSION DE LA FONCTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE PENDANT AU MOINS UN MOIS, CE QUI EXPLIQUE LA CHRONICITE DE LA DIMINUTION DE LA FONCTIONNALITE IMMUNITAIRE DUE AU PROTOCOLE OFFICIEL QUI PREVOIT UNE INJECTION TOUT LES MOIS AU DEBUT DONC UN REITERATION DU DEFICIT EN CHAINE .
                                          LE DEBUT DE LA VIE DE CES PETITS PATIENTS EST VRAIMENT DIFFICILE , ILS DOIVENT LUTTER CONTRE DE NOMBREUSES EMBUCHES SANS AVOIR LES POSSIBILITES DE CORRECTION IMMUNITAIRE, ET LES SEULES QUI PEUVENT ETRE UTILES SONT DIMINUEES PAR LA MAIN DU THERAPEUTE

                                          LA DERNIERE INJECTION DE RAPPEL VERS L'AGE DE 5ANS A 6ANS AGIT DIFFEREMMENT ,CAR LA FONCTIONNALITE IMMUNITAIRE DU SUJET EST FINALEMENT MATURE ( DANS LA MESURE DE SES POSSIBILITES,EVIDEMMENT) , MAIS MALHEUREUSEMENT CETTE MATURATION A ETE EFFECTUEE SELON DE FAUSSES BASES,LE SIGNAL DE REPONSE SE REVELE ETRE ASSEZ DEFECTEUX EN RAISON DE DIFFERENTES STIMULATIONS VACCINALES PRECEDENTES DE NATURE IDENTIQUE.
                                          UNE LIGNEE LYMPHOCYTAIRE EST PRETE A L'AGRESSION SPECIFIQUE ET SURTOUT A LA REPONSE VIOLENTE NECESSAIRE.

                                          CROYANT AINSI REALISER LE BIEN DE TOUT L'ORGANISME, L'AUTOIMMUNITEE SPECIFIQUE SE DECLENCHERA DE MANIERE CONCRETE.ET SUBDOLE.
                                          L'ACTIVATION N'EST PAS OBLIGATOIREMENT IMMEDIATE , LE TRAVAIL DE CONNEXION IMMUNITAIRE SE REALISERA TRES PROGRESSIVEMENT AU COURS DES ANNEES A VENIR .
                                          DIFFERENTES PATHOLOGIES AUTOIMMUNES APPARAITRONT AU FIL DES ANNEES , ESSENTIELLEMENT LIEES AUX DIFFERENTES PREDISPOSITION REACTIVES DICTEES PAR LA TIPOLOGIE HLA DU SUJET INFECTE. LA PRESENCE DU OU DES DIFFERENTS LOCUS INCRIMINES PERMETTRA DE FAIRE LE DIAGNOSTIC DU TRAUMATISME INITIAL, DU CONFLIT PRIMAIRE SELON LES PRINCIPES DU DOCTEUR HAMMER.
                                          MAIS UNE FOIS LA SUPPOSITION DIAGNOSTIQUE ELABOREE IL VA FALLOIR CHERCHER UNE SOLUTION THERAPEUTIQUE AFIN DE CORRIGER LES ERREURS DE MEMORISATION REALISEES DURANT LA VIE DE NOTRE PATIENT.
                                          POUR CELA IL FAUT SPECIFIQUEMENT BLOQUER L'EXPRESSION DES LOCUS INCRIMINES, OU AU MOINS DIMINUER LE POIDS DE LEUR EXPRESSION DANS LA REACTIVITEE GENERALE DU SYSTEME IMMUNITAIRE DE NOTRE PATIENT,DE MANIERE A CE QUE LA PLAIE CICATRISE!!!!
                                          IL EST DONC NECESSAIRE PRESCRIRE UN MEDICAMENT PRECIS ET EFFICACE, DANS CE CAS IL SERA UTILISE LES DIFFERENTS ANTICORPS SPECIFIQUES ANTIHLA DILUES ET DYNAMISES DE MANIERE A METTRE SOUS SILENCE L'EXPRESSION DE NOS ERREURS PASSEES .
                                          PROGRESSIVEMENT , AU FIL DE PLUS OU MOINS HUIT ANNEES DE TRAITEMENT ( TEMPS MOYEN DE DUREE DE TRAITEMENT DANS LE CAS DE PATHOLOGIE AUTOIMMUNE DECLAREE), LES CELLULES LYMPHOCYTAIRES CORRIGERONT PROGRESSIVEMENT LEUR DEFAUT D'ACTIVATION MEMBRANAIRE .
                                          UNE NOUVELLE LIGNEE VIERGE SERA ALORS CREE PROGRESSIVEMENT ET L'ORGANISME CORRIGERA PROGRESSIVEMENT LE DEFAUT INITIAL, LE CONFLIT INDUCTEUR .
                                          L'ACTE VACCINAL N'EST DONC PAS OBBLIGATOIREMENT UN BIEN POUR L'ORGANISME RECEVEUR, LES CONDITIONS DE VIE ONT BIEN CHANGEE DANS NOTRE SOCIETE MODERNE , DONC IL SEMBLE LOGIQUE QUE CHANGE AUSSI LES DIFFERENTS PROTOCOLES DE PROTECTION CONTRE DES MALADIES QUI NE SONT PLUS SI DANGEREUSES .
                                          IL SERAIT RAISONNABLE D'ETUDIER L'EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES AUTOIMMUNES EN RAPPORT A LA VARIATION DES NOUVEAUX PROTOCOLES DE VACCINATION IMPOSES PAR CERTAINS ETATS DU MONDE OCCIDENTAL.
                                          IL SEMBLERAIT ,VU LES DONNEES CLINIQUES ACTUELLES, LE RISQUE DE LA VACCINATION SOIT SUPERIEUR AU REEL RISQUE DE CONTAGION DES DIFFERENTES MALADIES INFECTIEUSES.
                                          POUR COMBATTRE UNE MALADIE DEVENUE MAINTENANT RARE( PEUT ETRE PAR EFFET DES VACCINATIONS, MAIS IL Y A 40 ANS DE CELA...) NOUS PROVOQUONS INTENTIONNELLEMENT UN ETAT DE MALADIE IMMUNITAIRE CHRONIQUE QUI A LONG TERME EST NETTEMENT PLUS DANGEUREUX QUE LA MALADIE CONTRE LAQUELLE ON COMBAT .
                                          CECI SIMPLEMENT PAR EFFET DU NON RESPECT DES LOIS NATURELLES QUI REGISSENT L'EQUILIBRE DE LA VIE SUR LA TERRE .
                                          LES MALADIES EPIDEMIQUES INFECTIEUSES SERAIENT SUREMENT PLUS EFFICACEMENT COMBATTUES GRACE A DES MESURES HYGIENO DIETETIQUES, GRACE A LA LUTTE CONTRE LA SOUS ALIMENTATION ET LA MAUVAISE ALIMENTATION, GRACE A LA LUTTE CONTRE LES PARASITOSES, GRACE AU TRAITEMENT DES EGOUTS, GRACE A L'ADDUCTION D'EAU, GRACE A L'EDUCATION RATIONNELLE DE TOUTE LA POPULATION EN MATIERE DE SANTE ET DE PREVENTION.
                                          LA LUTTE DOIT ETRE CONSTANTE , PERMANENTE , MAIS AUSSI IL SERAIT UTILE DE LUTTER REELLEMENT CONTRE LE VRAI ENNEMI, ET NOUS SE CREER DE FAUX ALIBIS POUR JUSTIFIER UNE POLITIQUE SANITAIRE BASEE SUR LE RENDEMENT FINANCIER ET NON L'INTERET DE LA SANTE DE LA PERSONNE PHYSIQUE.
                                          MALHEUREUSEMENT CERTAINS DIRONS QUE CELA REPRESENTE LA LOI DU MARCHE , MAIS SI L'ON RAISONNE CORRECTEMENT EUX AUSSI ONT ETE VACCINES........ET FACE A LA MALADIE NOUS SOMMES TOUS EGAUX , ET UN JOUR EUX AUSSI SERONT MALADES, COMMENT FERONS T-ILS POUR SE SOIGNER ????

                                          COMMENT EVITER,COMMENT COLLABORER
                                          LA NECESSITE D'UNE CORRECTE PREPARATION IMMUNITAIRE

                                          IL EST DONC NECESSAIRE D'EVITER A TOUT PRIX LES ERREURS EN CHAINE DE MEMORISATION DE MANIERE A PRESERVER L'INTEGRITE DE NOTRE SYSTEME IMMUNITAIRE . ET CECI PARTICULIEREMENT SI NOTRE TIPOLOGIE HLA PRESENTE CERTAINES PREDISPOSITIONS AUX TROUBLES REACTIFS AUTOIMMUNS .

                                          S'INTERROGER A PROPOS DE L'ACTE VACCINALE A ETE UNE GRANDE PRISE DE CONSCIENCE DANS MA VIE . J'AI ETE PROFONDEMMENT TOUCHEE DE SAVOIR CE QUE L'ON NOUS CACHE A BIEN DES PROPOS NOTAMMENT L'ACTE VACCINALE ET LA NON VERACITE DE TANT DE LOBIES COMMERCIAUX, LABORATOIRE PHARMACEUTIQUE PASTEUR ETC ETC ...

                                          NE FAISANT ABSOLUMENT PAS PARTI DE GROUPE D ENDOCTRINEMENT, SECTE EN TOUT GENRE, J'AIMERAI QUE VOUS M'AIDIEZ A PROPOS DES VACCINS. DOIT JE VACCINER MA FILLE POUR LUI FAIRE COURIR UN HAUT RISQUE SOURNOIS ? JE PENSE QUE LA PLUS GRANDE SECTE QUI PUISSE EXISTER EST BIEN CETTE SOCIETE, ON NOUS MENT SUR TELLEMENT DE CHOSES.

                                          CORDIALEMENT, ET BONNE REFLEXION A CE SUJET.





                                          Commentaire


                                          • Source



                                            Bonjour,
                                            serait-il possible d'avoir les sources de ce texte?.j'aimerais le montrer à mon médecin du travai.
                                            Merci

                                            Commentaire


                                            • Holidays4, s'il te plait
                                              Pfff



                                              ni l'alu dans les déos ni le vaccin hépatite B ne sont des canulars, mais si ça t'arrange de le croire pour t'empoisonner en toute quiétude, bon vent

                                              Commentaire


                                              • Lol c'est loin d'être un scoop !
                                                "eh bien"



                                                En effet il faut se poser des questions et meme aller sur le site de la CPAM (organisme public) augmentatiion des maladies neurologiques depuis 10 ans..............tiens ca correspond a cette vague de vaccination de l'hepatite B..............

                                                La CPAM commence a reconnaitre les personnes vaccinées par obligation en accident du travail.............tiens encore un point a noter

                                                un certains labo vient d'etre condamné au Maroc, un petit garcon est devenu tetraplegique suit a la vaccination de l'hepatite B..........ce n'est pas franco-francais.dans le monde entier ca commence a s'organiser, d'ailleurs ce labo dit bien que c'est la premeiere fois qu'un telle jugement a eu lieu et ils ont peur d'une jurisprudence

                                                Commentaire


                                                • Alors la je bondis !!!
                                                  Ecoutez vraiment



                                                  Ce sont des professeurs qui ont decouvert ces maladies et ce ne sont pas des idees faites et trouvées sur internet, le vaccin hepatite b peut entrainer des maladies apres l'injection de ce produit contenant de l'aluminium et aussi transformer genetiquement

                                                  Aujourd'hui, ma vie a ete detruite, mais je pense aussi a tous ces jeunes qui sont maltraite par certains du corps medical et que l'on catalogue de deprimés.....car ca n'avance pas beaucoup pour detecter cette maladie a part une biopsie faite au bon endroit

                                                  Il faut aller sur le site du REVAHB et sur le site de E3M ainsi que sur le site de la CPAM et on comprend mieux

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X