publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Hepatite c, traitement et suicide :evil: :evil: :evil:

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Hepatite c, traitement et suicide :evil: :evil: :evil:



    Salut à tous.
    HAV et HCV contractés sur une table d'opération en 1986 !!!
    Maladie, chronicité et prolifération galopeante découverts fortuitement en juin 2008. Verdict : HCV GEN 1 FIBROSE F3/F4
    Traitement PEG INTREFERON alpha 1A 6 X RIBARIVINE / JOUR
    En cours depuis 27 semaines. Pour 48 semaines.
    Négativé après 24 semaines. (<100 virions par ml)
    Je travaille. J'ai un boulot de cadre sup, que j'arrive à maintenir. Les après-midi sont de plus en plus dures.
    Injection PEG le vendredi matin. Samedi et dimanche = mort-vivant.
    J'ai appris à a surmonter l'Everest 10 x pas saccades de 2.
    Mais, là, pas si insidieusemet que çà, et suite à de petites contrariétés, un vieux copain bien connu de votre serviteur se remet à montrer le bout de son nez.
    Le suicide. Pas l'idée. Pas l'errance. Pas la mélancolie. NON, mais celui-là même, bien tangible, qui m'a fait rencontrer un 300 Magnum à l'aube de mes 25 ans. Persuadé d'être guéri de ces pulsions depuis des décennies, je ne suis que plus frustré de le voir réapparaitre. C'est le même. Intact.
    Mon expérience antérieure qui m'a conduite aux frontières de la mort, joue encore en ma faveur, car je ne découvre pas l'ennemi, mais je le vois, je le renifle, et je sais ce qu'il veut.
    Le traîtement étant dépressiogène, il fallait s'y attendre.
    Intervenir sur ses angoisses DES leurs apparitions (valium) réduit le risque d'emballement. Ne prenez pas ce symptôme à la légère, sans quoi il vous passera dessus avant le HCV.
    Parlez-en autour de vous à des personnes non-bornées, et ouvertes à comprendre ce que l'on ne voit pas.
    Si vous voulez vider votre sac, .... vous êtes les bienvenus.




  • Ou envie de tuer



    Durant la bi-thérapie le coté suicidaire de mon ado c'est transformé en folie meurtrière. Je remercie mon médecin traitant de m'avoir aidée a ne pas passer à l'acte.Ce problème est rarement évoqué

    Commentaire


    • Comment vas-tu?



      Bonjour,

      Je viens de lire ton message...Comment vas-tu?

      Moi, j'ai eu plein d'autres effets secondaires durant la thérapie interféron-ribavirin, mais pas celui-là...

      Donne de tes nouvelles, s'il te plaît...

      Commentaire


      • Angoisses



        ma mère s'est fait soignée pour l'hépathite C à l'interferon (entre autre) et elle a eu la sagesse de prendre des antidépresseurs bien avant le début de son traitement ce qui fait que.. malgré que le traitement n'ait pas fonctionné, elle n'a pas sombré en dépression. Le valium n'arrange rien.. une vraie crasse. Bonne chance

        Commentaire


        • À destroy



          bonjour,je voudrai savoir ou vous en êtes du traitement car j'ai le même gen et j'attends la nouvelle molécule pour courant 2011 pour avoir cette fois la tri-thérapie car les 2 premiers traitements n'ont pas marchés

          Commentaire


          • Stress



            bonjour depuis 95 mon hepatite c était passive mais voilà mes dernieres analyses ne sont pas bonne.
            donc après une attente de 6 semaines j'ai commencé les examens pour définir le génotype et je devrais commencer le traitement courant février et j'angoisse en lisant les complications du traitement sur le mental.
            je vis une vie un peu en marge je n'ai pas de domicile et je suis hébergée chez des amis .je suis une "accidentée de la vie"
            serrais je capable de suppoter le traitement dans ces conditions? je suis assez inquiéte
            j'aurais certainement besoin de conseil et de soutien dans peu de temps
            merci d'avance moi aussi jeune j'avais de gros problème avec la vie et la mort

            Commentaire

            Publicité

            publicité

            Chargement...
            X