publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Cherche livre où on cause handicap...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Cherche livre où on cause handicap...



    Bonjour,

    Comme vous le savez peut-être, je suis prof de français (chacun sa tare )... avec mes élèves de 2nde, je suis en ce moment sur le thème de l'altérité. On y parle beaucoup des étrangers, de l'eclavage, de la définition de l'autre, etc... et j'aimerais bien aborder le sujet du handicap.
    En fait, ma question est double: connaissez-vous des romans (ou des essais) facilement trouvables qui abordent le sujet?
    En connaissez-vous des peut-être moins facilement trouvables, pour moi et/ou mes élèves?

    Depuis que j'ai travaillé avec des handicapés, je me suis aperçue qu'ils étaient plus qu'absents de la littérature, et à part le Bizarre incident du chien... vraiment aucun titre ne me vient à l'esprit...

  • Il y a



    bruno de stabenrath qui a écrit deux livres :
    - cavalcade
    - le chatiment de narcisse

    Voilà pour les deux titres que je connais

    A bientôt

    Commentaire


    • La leçon de piano



      de Jane Campion. En poche et en film.

      Et un Karatéka, devenu paralysé après avoir reçu une balle de révolver dans la colonne vertébrale : assez ancien, et je ne me rappelle ni du titre ni du nom de l'auteur. Qui a écrit plusieurs livres d'ailleurs.

      Meria

      Commentaire


      • Titres



        Tu cherches des livres dont le thème central est le handicap ou simplement des romans qui mettent en scène des handicapés?

        Tu souhaites aborder indifféremment handicap physique ou mental ?

        Quelques titres qui me viennent à l'esprit:

        "Un long dimanche de fiançailles" de Sébastien Japrisot, l'héroïne est en fauteuil roulant.

        "La puissance des vaincus" de Wally Lamb, pas lu mais je sais qu'un des personnages est schizophrène.

        J'ai noté récemment le titre d'un livre pour ados "la fin de l'été" de Ruth White (Pocket jeunesse) qui traite de la schizophrénie d'une adolescente.

        Il y a aussi la très émouvante histoire (vraie) d'Helen Keller. Elle doit exister en plusieurs versions, pour les adultes ou pour les plus jeunes.

        Solenn

        Commentaire


        • Merci...



          Bonsoir!
          Merci de vos réponses!
          En fait c'est plus de handicap mental que j'aurais voulu parler... je vais voir si j'ai le temps de chercher ces titres pour mes élèves, ou même pour moi...
          Je suis preneuse de toute autre suggestion!

          Commentaire


          • Recherche



            et j'ai trouvé:

            "Folle moi ?" de Marie-Christine d'Welles
            Mot de l'éditeur
            Oui, cest possible. On peut tenter de voler le temps, la liberté, lesprit dune enfant. Contraindre son corps à létat végétatif. Oui, on peut interner une adolescente. Sans raison. Sans compassion. Sans même lentendre. Et tenter déteindre sa force de vie à coups de piqûre, à force dune litanie de cachets à absorber. Et même la menacer de pire que dabusives cures de sommeil, la menacer de ces terribles traitements à linsuline, voire de la lobotomie. Oui, on peut réduire son horizon à cela : Un lit en fer, une table en fer, un lavabo sans miroir, une fenêtre avec des barreaux et un grillage, sur le carrelage un seau hygiénique. Marie-Christine dWelles, lauteur de ce livre aujourdhui réédité, a vécu ce cauchemar. Un engrenage passant par les stations pension, hôpital, clinique privée où lon enferme dautant plus aveuglément que les familles sont fortunées. Par ce récit fort bien écrit, Marie-Christine dWelles, si elle dénonce cet état de fait plus que les personnes, donne aussi de lespoir. Car lenfant que lon disait folle -en fait victime de la folie des adultes, de leur manque damour -, na pas été emportée par tant de violence.



            "Mal à ma mère" de Clara Vidal
            Syros - collection Uns et les autres -Janvier 2002
            Résumé : Un drame psychologique, ou comment, petit à petit, à travers les gestes du quotidien, une jeune fille de quatorze ans s'enfonce dans la folie. Au bord du désespoir, elle finira par choisir de vivre et se libérera avec l'aide d'une psychothérapeute. Par des phrases très courtes, avec ou sans verbe, Clara Vidal décrit ainsi la "descente aux enfers" de cette jeune fille qui croit avoir deux mères, l'une rose lorsque tout va bien, l'autre noire qui crie et se fâche. Et c'est bien cette dernière qu'elle croit reconnaître dans la réalité. Peu à peu, Mélie cultive cette idée, invente des jeux et des rites pour se protéger et s'enferme dans le silence. Entre un père inexistant et une mère à l'égal du monstre, la famille ne se rend pas compte que Mélie bascule vers un jeu dangereux. Et dans son quotidien, son attitude change du tout au tout, vers la folie et peut-être le suicide, sans personne pour l'aider. Un roman construit au millimètre sur ce passage où de nombreux sentiments dadolescents sont ici décrits avec minutie.
            Roman à partir de 14 ans


            "Folle" de Bernard Friot
            Thierry Magnier - Mai 2002
            Résumé : Cest pas la peine de mexpliquer, je sais bien quelle est folle . La réaction de Franck, douze ans, laisse son père désemparé. Aujourdhui, une ambulance est venue chercher sa mère pour lemmener dans un hôpital psychiatrique. Le roman de Bernard Friot évoque de façon pudique lenfer de la dépression nerveuse, sans que le nom de cette maladie ne soit jamais mentionné, car dans lentourage de Franck, cest la loi du non-dit. Entre son père et lui, les mots font cruellement défaut, le garçon se ferme comme une huître, sefforçant de cacher par son mutisme le sentiment de honte qui sest emparé de lui. Le père, de son côté, souffre de cette apparente indifférence. Cest que Franck aura besoin de temps pour affronter la réalité et pour accepter sa mère telle quelle est, non pas folle, mais malade, dune maladie longue et difficile à soigner.
            Lécriture de Bernard Friot est dune grande justesse, lémotion qui affleure est toujours retenue. Le risque était grand pourtant, avec un tel sujet, de verser dans le pathétique. Au contraire, le style est sobre, les personnages sont tout en nuances, complexes, leurs maladresses, leurs comportements blessants traduisent en réalité un profond désarroi. Bernard Friot est attentif à ces petits détails par lesquels la pensée séchappe : le stylo qui tourne nerveusement entre les doigts, lattention de Franck qui se focalise sur son vélo à faire réparer... une façon de fuir la réalité. Folle est un roman touchant et intelligent, à limage du dénouement qui, en restant ouvert, invite le lecteur à changer son regard sur cette maladie.
            Roman à partir de 12 ans

            Commentaire


            • Recherche
              Et encore...



              "Au clair de la Louna"
              de Kochka
              Résumé : Voilà un roman d'une grande pudeur, sur une maladie que l'auteur semble bien connaître : l'autisme. Un texte tendre également, chargé de souvenirs et d'images. Les trois premiers chapitres décrivent la rencontre entre Michka (ou Macha) et sa cousine Louna. Elles ont le même âge, onze ans, et ne se sont jamais vues. Mais pour l'anniversaire de Louna (qui sera pour elle "un choc électrique dans le cur") et devant l'insistance de Michka, la famille les réunit chez Lalie, la grand-mère. Mais cette rencontre se passe mal : Louna, autiste, a très peu d'affection pour son entourage et ses réactions sont parfois violentes. La suite du roman se déroule deux ans plus tard, lors des vacances de février. Alors que Michka se réjouit de partir au ski, ses parents lui annoncent un changement de programme. La seule solution est d'aller chez Lalie. Réticente au départ, Louna, grâce à la complicité de sa grand-mère, va peu à peu faire connaissance avec Louna, accepter sa différence et son handicap. Au-delà des crises et de l'angoisse, les deux jeunes filles vont apprendre la patience et l'affection. Une véritable complicité existera entre elles. Un roman sans fioritures (les sentiments de Michka sont souvent radicaux et ses réactions très simplement décrites), d'une très grande sensibilité qui évolue au fur et à mesure du respect et de la connaissance mutuelle (de grands moments d'émotion, comme lorsque Michka va voir Louna endormie). À lire absolument.
              Roman à partir de 12 ans


              Esie-la-bête
              Rose-Claire Labalestra
              L'avis de la Fnac
              Ses camarades de classe la surnomment " Esie-la-bête " parce que ses parents sont handicapés mentaux. Depuis onze ans, son existence se partage entre l'amour de ses parents, l'aide des éducateurs et le soutien de son institutrice. Mais aujourd'hui, Elisabeth ne parvient plus à assumer le handicap de ses parents. Parce qu'elle refuse de les faire souffrir et de leur montrer sa honte, elle décide de quitter la maison quelque temps pour un foyer. Le ton juste et la franchise de Rose-Marie Labalestra transforment le récit de la vie extra-ordinaire d'Elisabeth en un petit chef-d'oeuvre de résistance au tabou. A partir de 11 ans.


              Le temps d'une averse
              M.S. Vermot
              Mot de l'éditeur
              Sur une île quasi-déserte et abandonnée, battue par les vents, vivent Angèle et sa fille Léa. C'est chez elles que Rose vient passer trois semaines de vacances, plutôt contre son gré. Léa est une grosse fille hilare, en robe mauve et baskets avachies, qui répète du matin au soir les mêmes syllabes d'une voix rauque. Son occupation principale est la cueillette des framboises qu'elle réduit ensuite en bouillie pour en faire des tartes ou des gâteaux, sous l'il patient de sa mère. Rose trouve que Léa a l'air d'une folle, et elle est bien décidée à éviter tout contact avec elle. Mais ça, c'est d'autant moins possible que Léa recherche manifestement sa compagnie. Elle se coiffe comme Rose, lui adresse d'immenses sourires et adore l'associer à ses séances de cueillette. Elle ne semble même pas se formaliser de ses petites phrases brutales et agacées. "Elle t'aime déjà. C'est rare. Tu verras, elle peut t'apprendre beaucoup" dit Angèle. Rose n'en croit rien, et pourtant, son comportement envers Léa est déjà en train de changer. Sa colère s'évanouit, son aversion disparaît. Est-ce à cause de ce jour où, dans la caverne, elle a cru que Léa allait mourir sous ses yeux, et où elle n'a eu d'autre ressource que de lui ouvrir les bras pour la protéger? Pas seulement. Car Rose sent bien que, contrairement aux apparences, ce n'est pas tant de protection que Léa a besoin. Elle a besoin qu'on lui fasse confiance. Elle a besoin de prouver qu'elle aussi peut aider les gens, les consoler, les protéger quand ils ont peur. "J'espère que Léa et toi êtes devenues amies" avait écrit la mère de Rose, dans sa première lettre. Cette phrase avait semblé complètement absurde à Rose. Maintenant, elle sait que cette amitié est possible et qu'elle existe. Et s'il y a une personne qui en était certaine depuis le premier instant, c'est Léa.
              A partir de 12 ans. Roman adolescent 12-15 ans (broché)


              Je préfère te mettre le lien où je les ai trouvé parce que je ne sais pas trop la tranche d'âge (je suis belge):

              3ww.ricochet-jeunes.org/arcparuthem.asp?them=Handi-cap

              biz Alice






              Commentaire


              • Recherche
                Merci à toi aussi!



                Tout est dans le titre!

                Commentaire


                • Deux livres à proposer



                  Salut,

                  pour aborder le theme du handicap, je conseille la couleur préférée de ma mere (un peu simple pour des secondes peut etre) ecrit par Dorine Bourneton. Je ne sais pas si il se trouve encore mais en tout cas il parle d'handicap, d'espoir, de relations conflictuelle avec les parents, de voyage, de réaliser ses rêves et même un peu de drogue a certains passage. Ce livre n'est pas très long je l'ai dévoré quand j'étais en 4ème et depuis je l'ai lu relu et rerelu...
                  Je trouve très bien que tu ai envie d'aborder le theme du handcap en cour car c'est un sujet que les jeunes ne connaissent pas et qui est assez tabout.
                  Mes prof n'en ont jamais parlé malgré mon handicap et les gens m'ont toujous regardé comme une curiosité pace qu'ils ne savaient pas ce qu'était un handicap.

                  Un autre livre très intéressant est Cavalcade qui a été adapté au ciné avec titoff comme acteur principal. Pour moi se livre est synonyme d'entraide, d'amour et d'amité.
                  Il parle aussi de résuréction et de dépression.

                  Voila j'espere avoir pu t'aider et continu dans cette voie c'est une tres bonne idée !!!!

                  lawrie

                  Commentaire


                  • Deux livres à proposer
                    "tant qu'il y a de la vie"



                    vous voulez lire un livre eu rapport à l'handicap. Le chemin de l'édition est difficile mais je suis arrivée à le franchir. Et je viens d'éditer un livre sur l'handicap, enfin ayant concerné ma petite fille qui raconte son histoire sous ma plume (moi, sa maman).
                    Si vous voulez en ... je vous invite à vous rendre sous mon blog où figure tous les renseignements sur cet ouvrage :

                    www.chardon.unblog.fr

                    contactez moi aussi si vous voulez sous mon mail :

                    acathla2@free.fr

                    A bientôt

                    Commentaire


                    • Bonjour



                      je connais un livre qui parle du handicap, mais je ne pense pas que c'est le genre de livre qu'il est possible d'étudier avec des lycéens de 2nde.

                      Par contre il est vraiment très intéressant de le lire ou le faire lire, car c'est un document assez édifiant. Il traite de la condition réelle des handicapés mentaux (enfants et adultes )dans notre pays.

                      Pour toutes les personnes intéressées:

                      L'enquête interdite de Pascal GOBRY éditions du cherche midi (environ 18 euros)

                      Commentaire


                      • Un tres beau livre




                        le scaphandre et le papillon de jean dominique baudy; également en film.

                        MAGNIFIQUE!!!!

                        Commentaire


                        • Bonjour
                          Réponse à votre mail au auféminin



                          ayant vu votre message, je vous invite déjà sur mon blog :

                          www.chardon.unblog.fr

                          où vous trouverez toute indication sur mon roman témoignage, ce roman venant d'ailleurs d'être pré-sélectionné à un prix national littéraire 2008.

                          Cordialement.

                          Jr

                          réponse sous : acathla2@free.fr

                          Commentaire


                          • Deux petits pas sur le sable mouillé



                            C 'est une maman qui raconte l'histoire de sa petite fille, Thais, atteinte d'une maladie neurodégénérative. Elle raconte toute l'histoire de sa fille, depuis la découverte de la maladie, jusqu'à sa mort... On voit bien l'évolution de la maladie, du handicap sous différentes formes et de ce que vit la famille et l'entourage de cette petite fille handicapée. C'est un livre magnifique, émouvant et très prenant.

                            Commentaire


                            • Petite question



                              perso, je recherche un livre qui parle de deux soeurs et leur mère qui ont eu un accident de voiture. L'une des deux filles devient polyhandicapée suite à cet accident.Mais je ne sais plus comment il s'appelle. Est ce que ça dit quelque chose à l'une d'entre vous?

                              Commentaire

                              Publicité

                              publicité

                              Chargement...
                              X