publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Grossesse en fauteuil roulant

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Grossesse en fauteuil roulant



    Bonjour, j'ai 27 ans et je suis en fauteuil roulant.
    Avec mon ami on commence à parler de bébé mais cela me fait peur avec mon handicap
    J'aimerais avoir des témoignages de maman qui sont dans mon cas : comment s'est passé la grossesse étant tout le temps assise ? L'accouchement ? Et l'aménagement de la maison pour accueillir bébé, où peut-on acheter le matériel nécessaire ?
    Merci beaucoup de me donner espoir !
    Sandrine.

  • Bonjour



    je peux pas t'aider
    mais peut etre peu tu en parler aux alitees c'est le s femmes qui doivent restee allongee pdt la grossesse
    elles te donneront peut etre des conseil spar rapport a la grossesse

    pour le materiel il doit bien existe du materiel approprie

    deja il y a les lits avec la facade qui se baisse comme ca tu peux prendre bb plus facilement

    j'espere t'avoir aidee un peu qd meme

    gros bisou

    Commentaire


    • Merci !



      Merci beaucoup les filles ! Ca fait plaisir de se sentir soutenue.
      Non on n'a pas encore essayé.
      Pour le lit c'est clair qu'il me faudrait ce style là.
      Après faut que je vois pour la table à langer et le transport sur moi de mon bébé.
      Merci encore !

      Commentaire


      • Svp



        Si quelqu'un connait des sites sur ce sujet ce serait super !
        Merci beaucoup !
        Sandrine.

        Commentaire


        • Svp
          Recherche sur google



          j'ai commencé à chercher mais j'ai pas trouvé mais je persiste

          Commentaire


          • Up !



            up !

            Commentaire


            • Tres long :fou:



              trouve sur trouve sur ... w. c 5 c 6 c sex .com /lagrossesse .htm


              handicap, sexualité et maternité sont des mots qui vont très bien ensemble

              la grossesse




              Nombreux sont ceux et celles qui pensent qu'un corps blessé (et considéré comme mort car inerte) ne peut donner la vie.
              Pourtant la grossesse chez une femme para ou tétraplégique ne pose pas de problème particulièrement insurmontable.Il n'y a pas plus de risque de faire un bébé anormal que chez le commun des femmes valides.



              Cependant une surveillance rigoureuse est obligatoire.
              Le problème principal est l'infection urinaire. Il faudra boire beaucoup plus que d'habitude de façon à ne pas faire une pyelonéphrite ( infection du rein ). Vous aurez des fuites urinaires bien sûr quand le bébé commencera à grossir et à bouger.
              Ce sera mieux de vider la vessie par sondages intermittents.


              Mais c'est vraiment le seul problème qu'une bonne surveillance parviendra à limiter. En cas d'infection urinaire, il y a de nombreux médicaments qu'on peut prendre sans risque.Ne vous inquiétez pas. Buvez des jus de citron, du jus de caneberge, demandez conseil à un herboriste ... bref, mettez toutes les chances du côté du bébé.
              La plupart des femmes paraplégiques accouchent normalement. Les contractions utérines sont apparemment aussi efficaces que chez la femme valide .



              Si la lésion médullaire se situe au-dessus de D10, la majorité des femmes ne sentent pas le bébé bouger, ni les contractions utérines. Je précise "la majorité" car étant personnellement tétraplégique en C5-C6 , j'ai parfaitement ressenti les contractions (dès le 3ème mois pour la première grossesse) et les bébés remuer comme des petits diables.Mais cela ne semble pas être chose courante.Aussi, les femmes paraplégiques au-dessus de D10 ne seront pas prévenues lorsque le travail commencera.Cependant, il peut survenir une hyper-réflexie autonome qui alertera la future maman.

              Lors de l'accouchement qui se déroulera normalement, il faudra songer à :

              1) protéger les points d'appui tels que le sacrum et les talons afin d'éviter tout risque d'escarres.

              2) lutter contre les contractures, notamment des adducteurs. En cas de sanglage, la surveillance cutanée sera renforcée.

              La péridurale sera préférable à l'anesthésie .Elle limite les contractures et réduit le risque de déclenchement de l' HRA.Cependant, pour les paraplégies hautes et les tétraplégies, les obstétriciens recourent de préférence à la césarienne.
              La confiance et la collaboration rapprochée entre l'obstétricien et vous-même aplaniront les difficultés et atténueront les angoisses de part et d'autre. Car les médecins ne sont pas toujours au courant des problèmes particuliers liés au handicap.Il ne faut pas hésiter une seconde à les "former" , leur prétention dût-elle en prendre un coup! J'ai été suivie par un obstétricien du tonnerre (le docteur Yves Robert, à Grenoble) et par mon médecin traitant qui ne l'était pas moins.Ils avaient en outre la bonne idée d'être voisins. Ainsi, ils pouvaient s' échanger de mes nouvelles quand ils prenaient l'apéritif. Pratique, non? Je me sentais en sécurité entre eux deux...si j'ose dire



              Il y a cependant un point particulier qui peut poser problème:

              la clinique et son personnel.
              matisse Sur un plan strictement pratique, peu de cliniques peuvent accueillir des futures mamans handicapées:
              - les chambres ne disposent pas toujours de toilettes et de salle de bains accessibles au fauteuil roulant
              - le lit est très haut et les transferts ne sont pas aisés.

              La chambre n'est pas aménagée : la table à langer n'est pas à la bonne hauteur ainsi que la baignoire du bébé.

              D'ailleurs, rien n'est véritablement prévu lorsqu'une femme en fauteuil roulant se présente à un examen gynécologique.Il serait grand temps que les médecins gynécologues et les hôpitaux et cliniques considèrent qu'une femme en fauteuil est potentiellement une future maman!!!
              Il est impossible de grimper seule sur une table d'examen gynécologique!
              Impossible de conserver ses pieds dans les étriers!
              Les cabinets de consultation sont d'une surface souvent réduite et permettent difficilement les manoeuvres d'un fauteuil électrique, si bien que la femme handicapée doit se déplacer en fauteuil manuel et être accompagnée.


              Le personnel soignant n'est pas du tout formé pour recevoir une maman handicapée avec ses problèmes spécifiques qui sont : les sondages urinaires, l'exonération fécale, les surveillances cutanées.Et ce, dans quasiment tous les services hospitaliers quand ils ne sont pas spécifiquement réservés aux handics. En maternité, l'arrivée prévue d'une future maman handicapée suscite une grande inquiétude.Personne ne sait comment fonctionne une handic. Le personnel a peur d'en faire trop ou pas assez.Aussi se retrouve-t' il bien soulagé lorsque le mari ou le compagnon peut rester à la clinique avec sa femme.Encore faut-il que la clinique accepte de lui laisser un matelas et de lui offrir le petit déjeuner! Même ces détails peuvent faire l'objet d' âpres discussions!!!C'est pourquoi il est plus pratique de s'adresser de préférence à un gynéco de la clinique plutôt qu'un libéral car il pourra transmettre des consignes au service de maternité et veiller à ce qu'elles soient respectées alors qu'un libéral n'a pas droit à intervention. Ceci , bien sûr, tant que la mise au monde d'un bébé ressemblera à un parcours de combattante.

              J'ai vu des sages-femmes paniquées à l'idée de me sonder.Ne sachant pas exactement quelles étaient mes possibilités et mon degré d'autonomie, elles n'intervenaient pas forcément au bon moment (entre autres pour couper la viande ou beurrer les tartines, par exemple). Il faut donc prévenir à tout prix le personnel et le mettre à l'aise. Mon mari restait avec moi la nuit et une partie de la journée; la clinique lui avait fourni un matelas , il dormait donc par-terre . Une nuit où j'étais fatiguée, il avait pris Pierre avec lui.Ca n'avait pas été du goût du personnel qui avait cherché le bébé dans le berceau .Quelle horreur! le bébé faisait du camping!


              Le milieu de la maternité est très particulier et exclusivement féminin, par définition. Hélas, la féminité en prend un sacré coup.Car sous prétexte qu'elle est devenue mère, la femme oublie ou ne se soucie plus de son apparence .Et voilà toutes ces mères, le bébé accroché au sein ou hurlant dans les bras, déambulant dans le couloir ,en ti-shirt et en culotte , sans pudeur, la "pâte à cul " bien calée entre les fesses, se souciant comme d'une guigne des visiteurs, de leurs maris, de leurs enfants aînés, de la belle-mère , des médecins etc...Est-on vraiment obligée d'en passer par là? Je n'ai jamais songé une demi-seconde à m'asseoir dans mon fauteuil sans m'habiller correctement. Si bien que les sages-femmes se sont exclamées " oh que vous êtes belle! " tout ça parce que je portais un pull rouge et une jupe grise au lieu d'une énorme couche sous une chemise américaine!!!


              Mais c'est surtout l'aspect pratique qui suscite le plus d'inquiétude.Car, si on peut confier le suivi d'une grossesse et l'accouchement à des professionnels, la "prise en main" d'un bébé tiendra plus de la débrouillardise , du système D et de l'imagination de la maman.
              A ce propos, il serait souhaitable que les femmes handicapées ou leurs compagnons ou époux viennent raconter leurs expériences dans ce domaine, que ce soit sous forme de conseils, de témoignages ou de coups de gueule dénonciateurs ou revendicatifs sur le forum des parents.



              Plein de courage!

              Commentaire


              • Tres long :fou:
                Merci !



                Quel courage tu as eu ! Ca ne parait pas évident quand même.
                Peux-tu me dire comment s'est passé ton retour à la maison avec le bébé : comment as-tu équipé ta maison et où as-tu trouvé tout le matériel. Comment transportais-tu les bébé ?
                Je n'ai pas bien compris le nom du site que tu me proposes.
                Sandrine.

                Commentaire


                • Merci !
                  :fou:



                  excuse moi, je me suis mal exprimée, je ne suis pas en fauteuil, c'est un article que j'ai trouvé sur

                  3w . c5 c6 csex . com / lagrossesse . htm (enleve tous les espaces! Moi j'en ai mis car sinon je crois que le forum 'mange' l'adresse)

                  biz

                  Commentaire


                  • Euh...



                    je ne suis pas dans le cas, je ne peux pas t'aider concrètement mais...
                    je me dis que les réactions ne doivent pas toujours être évidente...alors je voulais juste t'encourager et te souhaiter bonne chance!

                    Commentaire


                    • Enceinte en fauteuil



                      je connais une femme qui est en fauteuil roulant et qui ne peut ni bouger les jambes, ni bouger les bras et ce, depuis sa naissance. Pour manger, elle a besoin que quelqu'un l'aide et la fasse manger, ainsi que pour la toilette, l'habillage...Etc...

                      Cette femme a un fils dont elle est très proche. Bien entendu, elle a eu besoin d'aide pour s'occuper de son fils, mais elle a accouché et passé une grossesse sans trop de soucis.

                      Je ne connais pas particulièrement bien cette femme, donc je ne peux pas t'en dire plus, mais en tous cas, c'est possible pour une femme beauocup plus gravement handicapée que toi de mettre un enfant au monde et de l'élever...

                      Bon courage à toi

                      caro

                      Commentaire


                      • Ça fait chaud au coeur



                        ça ne fait que 3 ans que je suis en fauteuil et le regard des gens est très difficile à accepter mais à présent j'arrive à combattre cela. Mon ami est resté et je crois que l'amour est plus fort que tout.
                        Je vous invite tous à trouver l'amour de votre vie !!!

                        Merci à ts les messages d'encouragement !

                        Commentaire


                        • Up !



                          up !

                          Commentaire


                          • Tres long :fou:
                            Tout à fait d'accord



                            Bonjour,
                            je suis aussi handicapée et maman, donc je dois consulter pour mon suivi gynéco. Il y a un an j'ai dû subir une hystérectomie totale, je vous dis pas la panique à l'hosto, de plus pas de salle de bain aménagé (pas de barre d'appui, pas de rehausseur de WC) un personnel complètement paumé. Il semble que la société ne comprenne pas que l'on puisse avoir d'autres soucis de santé que ceux inhérants à notre handicap moteur ( genre: rage de dents (dentiste), ophtalmo (lunettes), etc...) comme si il nous était strictement interdit d'avoir d'autres maladies. Hélas jeudi (ce 29 novembre 2007) on va encore m'opérer pour la ponction d'un kyste ovarien ( taille de la bestiole : 9x10cm !!!) il est question de table de gynécologie, et comme vous dite ( je suis amputée jambe gauche) pour monter sur cette maudite table et me fixer aux étriers ça va être chocolat !!!
                            Voilà, je me bats comme je peux pour en parler quand je rencontre des soignants paumés, il faut tout expliquer alors qu'ils sont dans le milieu médical , c'est un comble. Tout est cloisonné dans notre société, on ne mélange pas service Orthopédie, avec Gynécologie ou Ophtalmogie, etc...! pourtant dans un seul être humain il y a : une tête , des yeux, des dents, des bras , des jambes..... des viscères...des poumons ...
                            Je suis bavarde, mais révoltée.
                            Gros bisous et bon courage pour les autres personnes qui roulent comme moi !
                            Pasky5

                            Commentaire


                            • Re



                              Bonjour Sandrine!

                              Ça fait longtemps peut-être que tu as écris ton message.. mais as-tu eu des réponses? Je suis quad.. et je suis enceinte de 5 mois et demi!.. En tout cas.. si tu voulais en jaser.. réécris-moi!

                              Soleine

                              Commentaire


                              • Bonsoir



                                Pour ma part je ne suis pas paraplégique mais paralysée de la jambe gauche suite à une anorexie qui m'a fait perdre mon nerf.
                                Je vous trouve toutes très courageuses.
                                Bien qu'il soit bien grave que vous que j'ai lues, moi j'ai vraiment bcp de mal à vivre ce handicap, le sport me manque énormément.
                                Mon ami m'aide bcp pour apprendre à vivre avec. Il veut qu'on ait un bébé, mais j'ai peur du regard des autres et que mon enfant pense que sa maman n'est pas comme les autres.
                                A bientôt

                                Commentaire


                                • Re
                                  Sujet mémoire



                                  Bonjour,
                                  Je suis étudiante en ergothérapie et je réalise un mémoire sur la maternité des femmes paraplégiques. Je serais intéressée de recueillir des témoignages des mères qui ont sauté le pas et ont décidé d'avoir des enfants malgré leur handicap. Accepteriez vous de témoigner? de me raconter votre histoire ? en message privé ou en mail si cela vous intéresse.
                                  Dans l'attente de votre réponse
                                  Merci d'avance.

                                  Commentaire


                                  • Conseille



                                    Bonjour tout le monde, moi aussi mon chum et moi commençons à parler d'avoir un enfant . cela nous fait poser des interrogations car je suis en fauteuil roulant , j'ai la paralysie cérébrale, je suis atteint au jambes . Je sais que je peux avoir une grossesse normal avec un suivi régulièrement . j'ai entendu dire que comme je bouge moins qu'une personne qui n'a pas handicap mon enfant peut avoir une malformation pendant la grossesse ?? Est-ce vrai ? Pour tout ce qui est outil pour m'aider avec le bébé où puis-je avoir de l'information ? Si vous êtes en fauteuil roulant et vous êtes maman . J'aimerais avoir votre expérience et vos conseilles. Si vous avez des adresses aussi à me donner pour avoir de l'information sur tout ce qui est bon de savoir pour une futur maman handicapé. se serais apprécié . Merci de m'aider !

                                    Commentaire

                                    Publicité

                                    publicité

                                    Chargement...
                                    X