publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Lever une inaptitude

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Lever une inaptitude



    Bonjour,

    en 2005, j'ai eu une algodystrophie au pied droit.

    Suite à cette algo, la médecine du travail m'a déclaré inapte à la station debout prolongé. A ce moment là, j'étais en poste en tant qu'assistante dentaire en formation. Cette inaptitude a été prononcée pour faciliter mon licenciement.

    Suite à cela, j'ai fais un dossier COTOREP, qui m'a reconnu travailleur handicapé catégorie B.

    Cependant, mon algodystrophie est guérie et j'aimerai lever mon inaptitude, dans le but de reprendre l'activité d'assistante dentaire.

    J'aimerai savoir si cela est possible et si oui la procédure à suivre.

    Merci

  • Lever une inaptitude



    Bonjour !
    Ta question n'a pas de sens !
    Ce n'est pas parce que tu as une RTH (Reconnaissance de TRAVAILLEUR Handicapé) que tu es INAPTE (par définition, même au contraire). Ce n'est pas écrit sur ta figure...
    Et même si la COTOREP t'avais mis inapte au travail, cela ne t'empèche pas de travailler. Tu n'imagines tout de même pas que tu vas voir débarquer la police si tu travailles.
    Une décision de COTOREP (ou plutôt de la Commission des Droits et de l'Autonomie) est personnelle. Tu n'es pas tenue de la montrer (pas plus à ton employeur éventuel qu'à quelqu'un d'autre), sauf si c'est ton intérêt.
    A

    Commentaire


    • Lever une inaptitude
      ????????????




      La COTEREP sert à quoi, alors?
      A faire joli?
      En outre, il me semble que cacher une RTH à un futur employeur, peut amener qq problèmes si le salarié concerné développe une vraie inaptitude au travail du fait de son état de santé déjà précaire.
      N'y a t'il pas quelque part dissimulation????

      Alors, en vrai, la COTOREP sert à quoi?
      Quels avantages pour les personnes handicapées? et quels incovénients?

      Commentaire


      • ????????????
        ????????????



        Citation :
        "En outre, il me semble que cacher une RTH à un futur employeur, peut amener qq problèmes si le salarié concerné développe une vraie inaptitude au travail du fait de son état de santé déjà précaire.
        N'y a t'il pas quelque part dissimulation????"

        La RTH est une arme à double tranchant. Si le handicap ne se voit pas, quand on annonce que lon a une RTH, il faut bien expliquer pourquoi on l'a attribué. Si on refuse de le dire, lemployeur va supposer le pire. Et je ne connais pas dexemples où le fait dannoncer à lemployeur que lon a fait plusieurs tentatives de suicide, que lon est soigné pour psychose maniaco-dépressive ou pour syndrome dimmunodéficience acquise, a facilité lembauche
        Par contre, il vaut mieux en parler au Médecin du Travail qui a un rôle de protection de la santé du salarié dans le cadre de son travail, ainsi que de conseil auprès de l'employeur en "certifiant" que le futur embauché aura les possibilité physiques et intellectuelles d'occuper le poste.
        http://www.cfecgc.org/shared-live/ [...] 0C7F65.rtf
        http://perso.wanadoo.fr/christian. [...] sou-A4.pdf

        Si l'employeur découvre la RTH plus tard, il pensera que son salarié n'est pas très "honnète" mais il ne pourra rien dire du moment que le Médecin du Travail n'a pas fait de réserves.

        A

        Commentaire


        • ????????????
          Ouvrons le débat




          Citation : si l'employeur découvre la RTH plus tard, il pensera que son salarié n'est pas très "honnête" mais il ne pourra rien dire du moment que le Médecin du Travail n'a pas fait de réserves..
          Cas: une amie a été licencié pour avoir dissimulé un statut de RTH et son recours devant les prud'hommes a été rejeté!!!!!! Elle n'avait pas fait état de son handicap (dos) et avec un besoin vital de ce travail..
          qui, à l'embauche, ne devait entraîner le port d'aucune charge..
          Il est bien connu que l'employeur préfère (et de loin) payer les primes de "refus d'embauche de RTH" plutôt que d'avoir des employés susceptibles de tomber malade à tout moment.
          je réitère ma question: Le statut de RTH entraîne quel avantage?? ormis celui d'entrer dans certaines statistiques concernant les personnes handicapées?????

          Commentaire


          • Ouvrons le débat
            Ouvrons le débat



            OK pour le débat.

            Question c.. : Comment l'employeur a-t-il appris que ton amie avait une RTH ?
            Le Médecin du Travail était-il au courant ?

            Petit rappel :
            La Reconnaissance de la qualité de Travailleur Handicapé (RTH)
            Est considéré comme Travailleur Handicapé (TH), toute personne dont les possibilités dobtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite d'une insuffisance ou d'une diminution de ses capacités physiques ou mentales.
            La qualité de travailleur handicapé est reconnue par la COTOREP .
            C'est volontairement que cette notion a été exprimée de manière vague par le législateur pour permettre à la COTOREP (qui s'appelle désormais la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées) de tenir compte de facteurs qu'il aurait été trop difficile de formaliser.
            Cette reconnaissance, accordée pour une durée maximale de 10 ans, sert à justifier à l'employeur soumis à l'obligation d'emploi de TH, du nombre de TH employés dans l'entreprise.
            Cette reconnaissance est liée à la gravité du handicap VIS A VIS DU MÉTIER. Il s'agit de reconnaître à l'employeur la prise en compte des éléments qui jouent en défaveur du TH : nécessité d'une adaptation du poste de travail, fatigabilité, non ou moindre polyvalence, absentéisme (réel ou supposé) pour raison de santé, difficultés supplémentaires pour l'encadrement, augmentation du risque daccidents du travail, difficulté d'adaptation en face des changements, fragilité psychologique, problèmes de transport et d'accessibilité, lenteur La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé est indépendante de la notion d'incapacité telle qu'elle est calculée pour la délivrance de la carte d'invalidité. Pour un même handicap (paraplégique en fauteuil roulant) l'un sera déclaré INAPTE (un maçon), un autre aura une RTH (un polytechnicien).
            La RTH est juste un stimulant pour un employeur éventuel s'il est soumis à l'obligation d'emploi de TH (c'est à dire si l'établissement a au moins vingt salariés). Ca n'apporte pas grand chose à l'intéressé sauf "en cas de licenciement, la durée du préavis légal est doublée pour les bénéficiaires de l'obligation d'emploi des personnes handicapées, sans toutefois que cette mesure puisse avoir pour effet de porter au-delà de trois mois la durée du préavis. Toutefois, ces dispositions ne sont pas applicables lorsque les règlements de travail, les conventions ou accords collectifs de travail ou, à défaut, les usages prévoient un préavis d'une durée au moins égale à trois mois."
            Voir : http://www.travail.gouv.fr/informations-pratiques/-fiches-pratiques/travailleurs-handicapes/reconnaiss-ance-qualite-travailleur-handicape-1140.html

            Pour l'employeur, c'est seulement au moment d'une NOUVELLE EMBAUCHE qu'il peut bénéficier d'une aide financière :
            http://www.anpe.fr/espace_candidat/conseils/consei-ls_emploi/aides_embauche/travailleurs_handicapes/ai-des_embauche_agefiph_380.html
            S'il est soumis à l'obligation d'emploi et qu'il n'avait pas son effectif de Travailleurs Handicapés, il économise le versement de la contribution à l'AGEFIPH : http://www.agefiph.asso.fr/index.php?nav1=entrepri-ses&nav2=actu&nav3=ent&id=3801
            S'il n'est pas soumis à l'obligation, il n'a aucune compensation...

            Je n'ai jamais vu un employeur embaucher quelqu'un incapable de tenir son poste. C'est parfois très agaçant d'entendre quelqu'un brandir comme un étendard sa Carte d'Invalidité ou sa RTH !
            Depuis que je suis moi-même employeur j'ai été confronté à ce problème au moment où je cherchais à recruter une Auxiliaire de Vie. Une connaissance m'avait adressé une personne qui a passé son temps lors de l'entretien à énoncer tout ce qu'elle ne pouvait/voulait pas faire. Je l'ai remercié en disant : "Dès que je n'aurais besoin de rien, je vous ferais signe !".

            Un employeur embauche quelqu'un pour qu'il TRAVAILLE pour lui, pas pour qu'il soit absent (Arrêt maladie ou autre), même s'il sait que c'est parfois imprévisible et inévitable.

            A

            PS:Penses-tu que la malheureuse histoire de ton amie encouragera son ex-employeur à embaucher des Personnes Handicapées ?

            Commentaire


            • Ouvrons le débat
              Re débat



              Je connais la notion de RTH!! En te lisant, je pense que tu raisonnes en employeur (logique)
              Pour ma part, je suis RTH depuis 9ans (reconnue déjà pour 10ans) j'ai la grande chance d'avoir un poste aménagé et de ne faire que du secrétariat, donc pas de pb!! j'ai une maladie dégénérative qui ne pourra hélas pas guérir mais je fais avec et je suis contente de mon sort
              Mon propos sur la COTEREP concerne surtout le "flou" qui entoure ce terme. "Avouer" son handicap, c'est bien souvent voir un poste vous passer "sous le nez"
              surtout, lorsque vous êtes classé B ou C!! mais ne pas l'"avouer" c'est dissimuler... Alors, que faire??
              J'ai eu l'occasion d'assister à la réaction de responsables de divers organismes et sociétés pour qui un TH classé B ou C ne pourra apporter que des problèmes de santé ou d'absenteisme.
              Je comprends tt à fait la réaction d'un employeur qui a devant lui un TH qui, pour faire valoir certains droits ??, brandi sa carte d'invalidité!! ces pratiques font le tort d'autres personnes plus discrètes et prêtes à donner toutes leurs forces dans le boulot!!
              En son temps, j'ai maudit la COTEREP pour m'avoir classé B alors que je ne suis pas encore en fauteuil!!
              Il faut savoir que l'ANPE vous dirige automatiquement vers la COTEREP dès lors que vous vous dites incapable de remplir certaines conditions d'embauche!!
              Mon amie avait un besoin urgent de ce boulot et a caché, malgré ma désaprobation)son handicap!! là, il y a dissimulation (d'accord) Elle en est réduite à enchaîner les stages (hum) et je doute fort qu'elle puisse aller plus loin!!! L'AGEFIPH est sans réelle efficacité (pas de moyens certainement) et se contente de convoquer de temps à autre.
              Alors, je réitère ma question
              Quels avantages et quels inconvénients pour des hommes et femmes (handicapés VRAIS pour bp) à être reconnus par la COTEREP (je ne parle pas de ceux qui perçoivent une PI)??
              A part la théorie, en pratique ça donne quoi???? pour ces gens-là??

              Commentaire


              • Ouvrons le débat
                J'ai oublié



                je reprends qq uns de tes propos:
                La RTH est un stimulant pour un employeur!!! ben voyons
                tu as, hélas, tt à fait raison: les primes versées à l'employeur stimule les fonds de sa société!! et si tt va bien avec le TH tt est parfait..
                L'établissemnt doit compter au moins 20 salariés: d ...
                C'est peut-être pour cette raison, qu'en son temps, (avec les TH CES) on a vu un grand nombres d'ADMINISTRATIONS se doter de tous ces gens en difficultés de mobilité donc d'insertion. il est certain que pour bp d'employeur Il est bien plus facile d'embaucher, à moindre coût, des demandeurs avides (pour bp) de trouver un emploi, même mal payé!!!
                Un employeur embauche quelqu'un pour qu'il travaille!!
                tt à fait. Mais là n'est pas le but de mon propos
                Alors, où se niche "L'INSERTION DES HANDICAPES DANS LE MONDE DU TRAVAIL"???
                Thème repris allégrement par les médias, avec reportage à l'appui!!!!

                Commentaire


                • Re débat
                  Re débat



                  Bonjour !
                  J'ai volontairement été un brin provoquant car, au cas où tu ne l'aurais pas deviné, je suis moi-même handicapé et j'ai travaillé onze ans quand même. Si je suis employeur, c'est parce que je remplis presque tous les critères d'attribution de la Tierce Personne et je suis très touché quand une "nouvelle" Auxiliaire de Vie me dit : "Vous au moins, on voit que vous avez travaillé !".

                  Pour reprendre le débat, la RTH c'est la "carotte" que l'on donne à l'employeur soumis à l'obligation d'emploi de TH. On reconnaît de cette manière "l'effort" qu'il fait en employant quelqu'un qui est susceptible de lui poser des problèmes qui ne se seraient pas posés s'il avait embauché quelqu'un d'autre. Il est donc prévenu qu'il devra être plus attentif et accepter, par exemple, une moindre polyvalence.

                  Un exemple (réel bien sûr) : Une grande quincaillerie qui n'a pas son effectif de TH, a besoin d'embaucher un nouveau comptable. Elle décide de recruter un TH. Un candidat en fauteuil roulant se présente à l'entretien accompagné par un Prospecteur-Placier spécialisé TH. En trois minutes les compétences du TH sont reconnues et l'accessibilité des locaux vérifiés. Commencent alors les objections du futur employeur : "Vous savez, chez nous, l'inventaire des entrepôts, deux fois par an, c'est très important et vous ne pourrez pas aider comme le font tous les autres membres du personnel y compris moi-même". Le Prospecteur-Placier intervient pour répondre qu'il faut bien expliquer aux Fournisseurs et aux Clients que l'entreprise est en Inventaire et que le comptable pourra tenir le standard (accessible) pendant ce temps-là. Et là, le patron a une remarque extraordinaire : "Et si j'embauche un autre TH, qu'est-ce que je ferais pour l'inventaire ?".
                  Je trouve cette remarque extrêmement révélatrice d'un certain état d'esprit. Pour quatre jours par an, l'employeur ne voit que ce dont il doit se priver "volontairement". Ni les compétences professionnelles, ni l'aménagement du poste de travail n'ont soulevé le moindre problème. Seule une hypothétique privation future de deux bras pour compter les articles dans les rayons le fait hésiter !!!
                  La RTH ça sert à faire basculer la décision car on RECONNAIT ainsi son "sacrifice" pour la bonne cause : l'emploi des TH.

                  Pour répondre plus précisément à ta question : "Quels avantages et quels inconvénients pour des hommes et femmes (handicapés VRAIS pour bp) à être reconnus par la COTOREP ?", je dirais :
                  AVANTAGES :
                  Si l'entreprise est soumise à l'obligation d'emploi, lui montrer que, grâce à la RTH, on va lui faire économiser sur sa contribution à l'AGEFIPH et qu'on est donc un candidat plus intéressant que les autres (à compétences égales).
                  Si l'entreprise n'est pas soumise à l'obligation d'emploi, lui faire connaître ses limitations et lui faire accepter d'avance quelques éventuels aménagements de poste (ou d'horaires, ou d'organisation, etc).
                  INCONVENIENTS :
                  Aucun si on ne le met pas sur son CV (mais du coup ça ne sert à rien).
                  Aucun si le handicap est visible (ça rassure plutôt).
                  MAJEUR s'il s'agit de problèmes de santé qui laissent présager un fort absentéisme (mal de dos, dépression, etc) ou font peur et sont mal tolérés : SIDA, problèmes PSY, conduites addictives (alcool, drogues, etc).

                  A propos de l'ANPE qui fait faire des dossiers COTOREP, il y a aussi une autre explication, c'est que pendant ce temps-là, les futurs TH ne sont plus considérés comme demandeurs d'emploi et ça améliore les statistiques du chômage...

                  Enfin, l'utilité de la RTH est inversement proportionnelle au degré de qualification. Un Bac 6 n'aura probablement pas besoin de ça pour être retenu alors qu'un Bac-5 se trouvera avec une telle concurrence que c'est, peut-être, l'unique moyen d'être remarqué lors d'une pré-sélection.

                  A

                  PS:Les Catégories de RTH ont été supprimées par la Loi du 11 février 2005.

                  Commentaire


                  • Re débat
                    Re re débat: bien sûr,



                    TH, devenu employeur, voilà des critères de reconvertion très valorisants pour les instances concernées, qui peuvent se targuer de dire "voilà, c'est possible" et ça l'est, en effet,par le travail et si l'on peut échapper au "rouleau compresseur" des adminstrations telles que l'URSSAF, les IMPOTS, etc.....
                    En règle générale, il est quand même regrettable de devoir taire un handicap (non visible!!) pour pouvoir prétendre à un emploi!!! Que dire des handicaps que l'on ne peut cacher!!! si l'on a pas la chance d'avoir qq relations, il est assez exceptionnel de trouver un job dans nos cordes!!! et rétribué honorablement.Et que dire de la polyvalence? Maintenant, entrée dans les moeurs patronales, elle sert aussi à refuser l'emploi d'un TH qui sera bien incapable, un jour de tabuler et le lendemain de porter des colis!!
                    Dans mes premiers pas d'AH, je me suis vu proposer, comme souvent, un stage: compétences, vécu (important pour les conseillers, le vécu!!!)
                    j'ai retenu de ces jours assez ennuyeux 2cas:
                    Jean 45ans: le dos cassé par des années à porter des meubles sur son dos (entreprise de déménagement) déclaré inapte et débrouillez-vous!!
                    Convoqué par la COTEREP, il nous a raconté son humiliation et sa colère devant ce parterre de médecins, qui le soupçonnaient de simuler (avec pourtant preuves à l'appui: IRM, Scanner et )
                    Il s'est senti coupable d'être malade, à la limite d'exister.............
                    Annie: 23ans: dépressive!! classée à l'époque cat D et titulaire de la AAH!!! elle était charmante, marchait, s'absentait 2j par semaine pour rendre visite à une amie!!Nous ne l'avons jamais vu montrer des signes d'une quelconque déprime et, curieuse, je lui ai demandé son parcours à la COTEREP: Classifiée A au départ, elle a fait appel (plusieurs fois m'a t'elle dit) pour arriver à D et bénéficier de l'AAH!!! je n'ai pu que la croire sur parole!!
                    En tout état de cause, ces cas sont révélateurs des incohérences concernant le statut des TH. BP de "tricheurs" font évidemment le tort de personnes courageuses, qui veulent s'en sortir et c'est bien dommage!!(mon propos ne concerne évidemment pas les personnes malades de vraie dépression)
                    Et que dire des emplois proposés aux TH!! Précaires (dans la majorité des cas), des salaires à la limite de l'indigence et quasi obligation morale d'être reconnaissant envers le "boss" qui fait un effort conséquent pour vous aider à sortir du système!!!!!!!!
                    Il ne se passe pas 1mois sans que les médias se gargarisent des "mesures" en tous genres, prises pour les Handicapés!!!
                    Bon, je termine en colère, mais j'ai un peu raison non?

                    Commentaire


                    • Re re débat: bien sûr,
                      Re re débat: bien sûr,"



                      Bonjour !
                      J'ai l'impression que tu te focalises sur le mot "employeur" et que tu mets dessous je ne sais quel symbole de puissance ou autre. Une personne âgée qui a une aide-ménagère est employeur, même si les formalités administratives sont simplifiées au maximum avec le Chèque Emploi Service Universel :
                      http://www.cesu.urssaf.fr/cesweb/home.jsp
                      C'est la même chose pour moi.
                      Dans les exemples comme ceux que tu cites, le dénominateur commun est l'insuffisance de Formation. L'archétype de cette situation est le maçon qui n'a pas fait sa scolarité en France et qui se trouve à 45 ans dans la situation de ton Jean. Une maîtrise insuffisante de l'écrit, des capacités d'acquisition intellectuelles trop "rouillées", et le voila parti dans la spirale : pas assez handicapé donc pas de Pension d'Invalidité, pas d'AAH, trop handicapé pour les petits boulots sans qualification qui exigent de la force, RMI, ...

                      Citation :
                      "Jean 45ans: le dos cassé par des années à porter des meubles sur son dos (entreprise de déménagement) déclaré inapte et débrouillez-vous!!
                      Convoqué par la COTOREP, il nous a raconté son humiliation et sa colère devant ce parterre de médecins, qui le soupçonnaient de simuler (avec pourtant preuves à l'appui: IRM, Scanner et )
                      Il s'est senti coupable d'être malade, à la limite d'exister............."

                      Te souviens-tu ce qu'il avait demandé ? Un Reclassement Professionnel ? Une Formation ? Une RTH ? L'AAH ?

                      Citation :
                      "Annie: 23ans: dépressive!! classée à l'époque cat D et titulaire de la AAH!!! elle était charmante, marchait, s'absentait 2j par semaine pour rendre visite à une amie!!Nous ne l'avons jamais vu montrer des signes d'une quelconque déprime et, curieuse, je lui ai demandé son parcours à la COTEREP: Classifiée A au départ, elle a fait appel (plusieurs fois m'a t'elle dit) pour arriver à D et bénéficier de l'AAH!!! je n'ai pu que la croire sur parole!!"

                      La Catégorie D n'a jamais existé et je me demande si ce n'est pas une manière élégante pour la COTOREP d'avoir semblé lui donner satisfaction à sa demande de RTH. D'après les éléments que tu donnes, je pense à une Psychose maniaco-dépressive (ou troubles bipolaires) car, en phase maniaque, ces personnes sont tout à fait agréables, voire brillantes. et les deux jours d'absence peuvent correspondre à une phase dépressive profonde pour lesquels elle trouve une excuse plausible sans dévoiler la nature de ses problèmes.
                      http://www.infirmiers.com/etud/cours/psy/lapmd.php-
                      Mais je ne suis pas médecin...

                      Citation :
                      "Et que dire des emplois proposés aux TH!! Précaires (dans la majorité des cas), des salaires à la limite de l'indigence et quasi obligation morale d'être reconnaissant envers le "boss" qui fait un effort conséquent pour vous aider à sortir du système!!!!!!!!"

                      On en revient toujours à la Formation !
                      Il y a quelques années, la société Hewlett-Packard qui n'avait pas son effectif de TH, ayant besoin de recruter sept personnes comme Analystes-Programmeur, décide de recruter sept TH. Elle s'adresse à l'organisme de placement spécialisé de son département en demandant des candidats Bac 2. Or les candidats handicapés Bac 2 (sauf problèmes PSY) ont généralement déjà trouvé un emploi et ceux qui cherchent du boulot sont plutôt des Bac-5. Plein de bonne volonté, HP réduit ses exigences et accepte de recruter seulement au niveau Bac en s'engageant à les former. Résultat des courses, HP à embauché sept valides car la Société n'a pas trouvé dans son périmètre de recrutement, sept personnes handicapées susceptibles d'être formées...

                      C'est pourquoi je suis toujours furieux envers les parents d'enfants handicapés qui ne les poussent pas dans leurs études (quand ils en ont les capacités bien sûr !), en dédramatisant les échecs. Avec un handicap de l'enfance (le mien est arrivé à onze ans), les parents, les professeurs et les éducateurs devraient tous tenir le discours qui m'a été tenu :
                      "Soyons réaliste ! C'est sûr que tu ne peux pas faire un certain nombre de choses. Faisons le point de ce qui te reste et développons-le au maximum. Tu dois pousser tes études jusqu'à la limite de tes possibilités intellectuelles. Tu termineras probablement sur un échec, mais dans ton cas, terminer sur un échec voudra dire que tu auras réussi : tu seras allé JUSQUE AU BOUT DE TES POSSIBILITES !".

                      A

                      Commentaire


                      • Re re débat: bien sûr,"
                        Re re re débat



                        A te lire, je ne pense pas que l'on ait les mêmes vues sur le statut des TH. je pense que l'âge est un critère fondamental et qu'il faudrait pouvoir classifier ces personnes en fonction de : 1er)âge. 2ème)qualifications professionnelles 3ème) si possible, desiderata.
                        Ce qui est quasi impossible, j'en suis bien consciente!!
                        Pas assez de moyens, de structures VRAIES et de bonne volonté de part et d'autre!! un point positif: les facilités d'installation accordées aux jeunes (hélas) TH comme tu le soulignes bien.
                        Comment proposer à un TH de 40,50ans de se mettre à "son compte"? avec tout ce que cela implique!!
                        Quand à l'echec d'embauche de TH par Hewlett-Packard, je t'avoue que ça me laisse perplexe!!
                        C'est vrai (mon doigt a rippé sur le clavier) la Cat D est inconnue et il s'agissait de la Cat C)
                        Pour les quelques exemples cités: je persiste et signe!!! et ("mon"!! Jean ne demandait qu'un reclassement professionnel.
                        Quand à l'éducation des enfants handicapés: tu as tt à fait raison, à condition que les parents puissent assumer(et les malheureux enfants aussi)
                        Par contre, ta dernière phrase m'indispose, car parler d'échec comme une réussite, je ne suis pas d'accord!!
                        C'est une "image" assez violente, à mon humble avis.
                        je termine ce post de façon plus décontractée: l'employeur est une personne qui emploie. De là découle son nom. je pense qu'il est préférable d'employer ce terme à celui de Patron..........
                        A

                        Commentaire

                        Publicité

                        Forum-Archive: 2006-12

                        publicité

                        Chargement...
                        X