publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le regard des autres...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le regard des autres...



    Je suis atteinte d'une sérieuse maladie orpheline qui risque de me clouer dans un fauteuil roulant.
    En ce moment, je dois l'utiliser pour aller travailler et pour les distances longues qui me fatigueraient à les faire à pieds. Sinon, je me déplace à l'aide d'un déambulateur. Celà fait plus de 6 mois que j'ai une poussée et j'ai du mal à revenir en rémission. Les douleurs sont parfois difficiles à supporter et la fatigue peut me rendre complètement amorphe. Celà fait longtemps que je suis malade et que j'ai fait avec mais je sais la vérité sur cette cochonnerie depuis peu.
    De plus, le médecin soupçonne une maladie encore plus grave.
    Et bien malgré celà, je suis heureuse de vivre et je remercie Dieu chaque jour de m'avoir mis sur ma route mon compagnon et de m'avoir permise de concevoir 3 adorables Anges.
    Je demande juste au Seigneur de me laisser assez longtemps sur cette terre pour protéger ma petite famille. Mes 2 premiers enfants sont orphelins de père.
    Je connais ce que veut dire le mot "combat" pour s'en sortir. il ya quelques années, j'ai dû partir avec mes enfants sous le bras pour fuir la violence ; mon mari tombant gravement malade psychologiquement (perversion narcissique). Je n'ai pas pu l'aider, j'ai dû fuir pour sauver mes petits. Le divorce a été très dur (menaces, harcèlement déguisé...) et quand la délivrance (fin de la procédure) était très proche, mon mari s'est suicidé.
    Je suis enfin heureuse même si la maladie essaye de m'avoir (mais elle ne me connaît pas !)
    Le point noir est que certaines personnes de mon entourage me fuient alors que je ne me plains pas et que je prends toujours les côtés positifs des épreuves.
    Par exemple, je m'étonnais de ne pas avoir de nouvelles de ma belle-soeur. Un simple sourire ou un "coucou" suffit à mon bonheur. J'ai appris (mais pas par elle ) qu'elle ne voulait pas avoir contact avec moi à cause de mon état. Qu'elle se tranquillise, ce n'est pas contagieux. Depuis que des épreuves se sont succédées dans ma vie, elle m'a tenue responsable de celles-ci, comme si je portais malheur. Du genre, "on en a marre de ses problèmes !" alors que je ne l'appelle pas et qu'elle sait ce que je deviens par l'intermédiaire d'autres personnes et de plus, elle m'a jamais dit en face ce qu'elle avait contre moi mais se sert sans arrêt d'intermédiaires (elle se vente d'avoir un caractère franc). Sans cesse, elle me juge sans me connaître. "Tout est question de volonté". Voilà ce que j'ai appris récemment, c'est sa maxime ; de plus, elle reviendra me voir quand tous mes soucis seront terminés. Elle peut attendre longtemps parce que ma maladie est incurable ! A cause de son comportement, je n'ai plus le soutien de mon frère. Nous nous serrions les coudes à chaques épreuves et là le pauvre fait ce qu'il peut mais il se trouve entre nous deux et je ne veux pas détruire son couple ; alors, je souffre en silence de son manque de nouvelles.
    Le médecin m'a dit il ya peu de temps que ce n'était pas une question de volonté et qu'au contraire, celle-ci serait fatale pour moi. Je dois écouter mon corps. Pour ce médecin, je combats trop la maladie. Le problème est (je sais que ce n'est pas bien) que je refuse la maladie parce que pour moi, je ne dois pas être malade pour élever mes enfants encore petits et je crois que si j'ignore cette maladie, elle ne sera plus là et ainsi la peur de mourir et de laisser ma petite famille ne sera plus d'actualité. C'est pourquoi, je retarde les examens pour la suspicion de l'autre maladie plus grave. Je refuse qu'on me plaigne et préfère aider les autres. Je suis très tolérante avec les autres et peu avec moi-même. Lorsque je dois laisser toute activité pour me reposer, je culpabilise et pense être paresseuse. Et ce regard des autres renforce celà. J'essaie de m'en sortir et certaines personnes m'enfoncent ; je suis en colère de tant de manque de tolérance et de compassion !
    Merci de m'avoir lu car ce message est si long.
    Je ne souhaite pas être plainte parce que j'aime la vie et il ne me semble pas que ce soit nécessaire mais si vous pouviez me laisser des témoignages et des messages d'amitié ceux-ci, me réconforteraient dans mon combat.
    Merci à vous.
    Emma

  • Bon courage



    et bravo pour ta ténacité envers la vie qui ne t'a pas gâtée.

    Commentaire


    • Mignonne ta belle soeur...



      tout est question de volonté...N'importe nawak !comme si c'était par ta volonté que tu étais malade...excuse moi, mais quelle pauvre abrutie !

      Commentaire


      • Mignonne ta belle soeur...
        Merci pour ton soutien



        J'ai écrit un post dans la rubrique santé/handicap et je t'envoie ce petit message pour te remercier pour ton soutien.
        Je n'ai jamais revu ma belle-soeur mais mon frère s'est renseigné sur ma maladie et m'encourage dans mon combat . Il m'appelle quand il est seul et a reconnu les torts de sa conjointe.
        Encore merci
        Bises
        Emma

        Commentaire


        • Bon courage
          Merci pour ton encouragement



          Ton message m'a beaucoup touchée et j'ai voulu t'en remercier.
          Bises
          emma

          Commentaire


          • Mignonne ta belle soeur...
            Oups !



            J'ai cru t'envoyer un message privé et en fait, j'ai appuyé sur "répondre". Alors ne t'étonne pas de la formulation de ce message. Je ne suis pas très douée devant un ordinateur !
            Excuse-moi pour mon erreur !
            Bises
            Emma

            Commentaire

            Publicité

            Forum-Archive: 2007-042007-05

            publicité

            Chargement...
            X